AccueilCalendrierFAQSiteRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 El'Kazel, le thaumaturge de l'ombre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
El'Kazel
Le Thaumaturge de l'ombre ~ Roi du Pandémonium
Le Thaumaturge de l'ombre ~ Roi du Pandémonium
avatar

Type : Aucun

Masculin Scorpion Chien
Messages : 10
Messages RP : 8
Date d'inscription : 23/02/2015
Age : 24
Localisation du Personnage : Au Pandémonium (ou ailleurs...)
Métier du Personnage : Roi du Pandémonium
Élément Magique : Ténèbres
Arme : Arc

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Mauvais

MessageSujet: El'Kazel, le thaumaturge de l'ombre   Lun 23 Fév - 17:58

 El'Kazel
Le Thaumaturge de l'ombre



Nom : Inconnu
Prénom : El’Kazel
Age : 300 (supposés)
Caractère : Froid, méthodique et patient
Signe particulier : Un masque dissimule constamment son visage rendant ses émotions et ses pensées indéchiffrables

Race : Démon
Élément(s) : Ténèbres
Métier (quand vous en avez un) : Roi du Pandémonium

Technique de combat : À distance ou au combat rapproché, il maîtrise son arc à la perfection. Il peut charger ses flèches avec de l’énergie ténébreuses, provoquant douleur physique et mentale à quiconque est touchée pas ses traits, la personne revivant alors ses souvenirs les plus douloureux. Ne pensez pas le prendre au dépourvu au corps à corps, car il sait parfaitement se servir de son arc comme arme de mêlée et il ne l’encombre en rien

Arme utilisée : Un arc probablement enchanté d’origine inconnu disposant d’une portée exceptionnelle. Pourtant, en dépit de sa taille et de son architecture, il demande très peu d’efforts pour être bandé.

Votre histoire : Difficile d’en dire beaucoup sur le passé de El’Kazel tant il veillé à le rendre le plus ambiguë possible. La rumeur la plus largement répandue voudrait qu’il provienne d’un clan de démon du pandémonium où il fut initié aux traditions barbares et cruelles de ce peuple. Sans être le plus fort de ses frères, il possédait de bonne prédispositions au tir à l’arc mais encore davantage à l’utilisation de la magie des ténèbres.

Souvent brimé par ses camarades en raison de sa faible constitution, El’Kazel encaissait les coups et les moqueries sans broncher… Jusqu’à ce qu’on retrouve parfois un de ces camarades « malencontreusement » mort lors de son sommeil ou tué, soi-disant, par une bête sauvage. Mais comment l’accuser lorsque les rien ne permettait de remonter jusqu’à lui. Comment prouver qu’il avait montré de telles horreurs à son camarade lors de ses songes que celui-ci en était mort ? Comme démontrer avec certitude qu’il avait rendu fou un fauve pour le forcer à éviscérer un de ses camarades ?

Les pouvoirs exceptionnels du jeune homme inquiétait son entourage et notamment les chefs du village qui le percevait de plus en plus comme une menace. Il fallait se débarrasser du garçon au plus vite avant que ses talents et sa puissance ne surpassent la leur. Sous couvert d’un rite initiatique lors de ses seize printemps, ils emmenèrent El’Kazel sur les terres désolées du Pandémonium et l’abandonnèrent sans plus de cérémonies. Livré à lui-même sur ces plaines hostiles, le garçon frôla la mort de près plusieurs fois sans jamais y succomber maintenu en vie par sa rage de vivre et son désir de vengeance envers ses pairs.

Un soir, il fut retrouvé par les mages des cavernes sataniques qui décelèrent rapidement la puissance de sa haine et de ses pouvoirs. Dans les sinistres laboratoires, la mages lui posèrent un masque visant à faire plier sa volonté tout en bridant ses pouvoirs magiques afin d’en faire une machine de guerre destinée à servir le seigneur du Pandémonium. À ces fins, il fut amélioré et « entraîné » en plein cœur des arènes Mythrannes, inlassablement jour après jour et ce durant près de 50 ans. Le jeune démon avait été réduit à l’état d’un chien que l’on lâchait quotidiennement pour combattre, vivant dans une cage le reste du temps.

Mais plus El’Kazel accumulait les combats, plus (à l’insu de ses geôliers)  il gagnait en puissance. Une nuit, le jeune homme sembla à nouveau s’éveiller à la conscience. Ses pouvoirs avaient surpassé ce que le masque était capable de contenir. Alors qu’un des savants fous venait lui donner sa pitance quotidienne et vérifier le bon fonctionnement de sa soumission mentale, il eut la surprise de sentir une violente agression non physique, mais psychique le réduisant en quelque secondes à l’état de légume. Une haine sourde l’envahit mais comme d’habitude, son esprit froid et calculateur pris le pas sur la rage bestiale et irréfléchie. Il n’assassinerait pas ces sorciers à la noix… Il les soumettrait. Et ne lui fallut pas longtemps : une fraction de son pouvoir suffit à les convaincre de le servir. Libéré de son statut d’esclave il garda le masque en souvenir. Cet objet, autrefois symbole de sa soumission, serait aujourd’hui ce qui contribuerait à asseoir sa légende.

Prenant la tête des sorciers fous des cavernes sataniques, El’Kazel agissait dans l’ombre, travaillant parfois avec les différents rois et reines du Pandémonium qui se succédaient, ou parfois à leur insu. Il n’était pas prêt à prendre le pouvoir et il le savait. Pendant 200 ans, il fomenta ses complots cachés de tous, préparant le retour de la suprématie des ténèbres sur le monde. Mais tout le monde ne fut pas dupe. Il s’opposa brièvement à un ordre de guerriers s’étant proclamé héraut de la lumière et de la justice : les paladins, qui cherchèrent à l’éliminer avant que celui-ci ne puisse accéder au trône du pandémonium.

Mais ils sous-estimèrent la ruse et la malveillance de leur adversaire et cela causa leur perte. Traqué un à un puis éliminé, soit par ses monstres, soit par El’Kazel, l’ordre s’éteignit en silence tandis que les survivants déposèrent les armes et retournèrent à l’anonymat…
Débarrassé de la principale menace à son ascension, El’Kazel put reprendre son « travail ». Il fut un jour recontacté par le roi du pandémonium qui lui proposa de mener quelques tests sur un démon. Une expérience comme une autre en somme. Il pourrait constituer une distraction intéressante au moins. Il s’approcha du garçon, mis en cage. La même que lui autrefois. El’Kazel ne put s’empêcher d’avoir un sourire tant l’ironie était belle. Il lui adressa d’un ton moqueur :

- Ces barreaux sont ensorcelés...un démon est incapable de les toucher...mais patience, Cobaye. Ton tour viendra.

Il apparut au travers de plusieurs test que le jeune homme n’était pas tout à fait un démon mais un hybride… Intéressant. El’Kazel n’en avait jamais manipulé et c’était pour lui l’occasion parfaite de réaliser toute sorte de test. Mais le cobaye était résistant. Littéralement incontrôlable, El’Kazel envisagea la mort du sujet par noyade avant de l’envoyer aux arènes Mythrannes, afin de pouvoir mieux savourer l’agonie de ce cobaye désobéissant… Mais l’arène se révéla aussi inutile que les autres tortures. Malgré le fait que le sujet ait été réduit à l’état de bête, celui-ci parvint tout de même à s’échapper en faisant preuve d’une ruse que personne n’aurait pu soupçonner, utilisant les créatures de l’arène pour l’assister dans sa fuite.

L’hybride s’était échappé mais peu lui importait au fond. Un cobaye « défectueux » n’était d’aucune utilité. Alors de nouveau, El’Kazel attendit envoyant parfois ses démons sur les terres de Mythra pour lui ramener de nouveaux sujets de test. Puis un jour l’occasion qu’il attendait tant arriva : une nouvelle reine du Pandémonium prit la place de l’ancien. Elle était encore plus forte que le précédent mais elle possédait une faiblesse que El’Kazel saurait exploiter : son passé. Douloureux, sinistre, torturé : un terreau de choix pour y semer les graines de la souffrance. Il l’observa patiemment, sa façon de régner, ses coups d’éclats, les batailles qu’elle menait… Elle était puissante et peu à peu, le pandémonium regagnait en puissance. Sur les bases qu’elle avait érigées, il pourrait enfin accomplir ses rêves de domination.

Il la défiât en duel, comme la coutume l’exigeait. Ni elle ni personne ne fut surpris par cette mise à l’épreuve : tout le monde connaissait l’ambition dévorante de El’Kazel. Le combat eut pourtant très peu de spectateurs et nul ne sut dans les détails comment se déroula le combat… Mais finalement, seul le démon masqué restait à la fin de l’épreuve : meurtri, blessé, fatigué mais vainqueur. Personne n’avait réussi à découvrir le sort de leur ancienne souveraine. Avait-elle été détruite par son adversaire ? Avait-elle pris la fuite ? Seul El’Kazel le savait, mais il n’était pas du genre à faire des confidences. Une seule chose importait pour lui : il était le nouveau Suzerain du pandémonium, récompense suprême de deux siècles et demi de patience.

Récemment, El’Kazel envoya quelques démons pour semer le trouble, notamment aux noces de son ancien cobaye évadé. La bataille avait été perdue pour lui mais au moins, il avait pu constater l’incroyable puissance de l’hybride. Il devait le récupérer par tous les moyens. Un autre détail qui attira son attention fut les agissements d’un jeune homme arborant la tenue des paladins pourtant éradiqués près d’un siècle avant… Ainsi ces gêneurs souhaitaient revenir ? Mais cette fois-ci comme la fois précédente il serait sans pitié.

Les plans, les stratagèmes, il avait eu 200 ans pour les ourdir et très certainement y’en aurait-ils d’autres qui se mettraient en place par la suite… Il ne lui restait plus qu’à passer à l’action.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shintarô
Enfant des Ténèbres ~ Roi de Mythra (Fondatrice)
Enfant des Ténèbres ~ Roi de Mythra (Fondatrice)
avatar

Type : Humain Démoniaque

Masculin Taureau Serpent
Messages : 1019
Messages RP : 276
Date d'inscription : 14/05/2013
Age : 29
Métier du Personnage : Roi de Mythra
Élément Magique : Vent
Arme : Katana

En couple avec En couple avec : Erinyes Lindorië
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Erinyes Lindorië

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 22 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: El'Kazel, le thaumaturge de l'ombre   Lun 23 Fév - 18:37

Rebienvenuuuuue =p

Allez, plus qu'à RP et faire bouger un peu les choses ! ;) Lance donc ton perso =p

¤____________________________________________¤
Facebook - Suivez en détail l'avancement du site !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erinyes Lindorië Mythra
Saphir Royal ~ Reine de Mythra (Fondatrice)
Saphir Royal ~ Reine de Mythra (Fondatrice)
avatar

Féminin Balance Serpent
Messages : 1107
Messages RP : 292
Date d'inscription : 14/05/2013
Age : 29
Localisation du Personnage : Château d'Elsran
Métier du Personnage : Reine de Mythra
Élément Magique : Foudre
Arme : Épée

En couple avec En couple avec : Shintarô
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Shintarô

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 22
Brève Description:

MessageSujet: Re: El'Kazel, le thaumaturge de l'ombre   Lun 23 Fév - 20:12

Non on te souhaite pas la bienvenue, tu vas apporter que des emmerdes.

¤____________________________________________¤

Personnage créé par moi même.
Avatar : Midna01 - Signature : Icurunin & Tea Tietoe - Pixel : Hyanna Natsu
NE PAS UTILISER !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://angedecristal.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: El'Kazel, le thaumaturge de l'ombre   

Revenir en haut Aller en bas
 

El'Kazel, le thaumaturge de l'ombre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]
» Voyage en ombre et disparition d'armée
» L'Ombre du Vent. [ Free. ][ UC]
» [Entraînement] A l'ombre du grand chêne
» "La Croisade de l'Ombre en Mouvement" (Prélude) (2)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Contes d'Ernelzya :: Fiches RP-