AccueilCalendrierFAQSiteRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Un voyage périlleux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ralyon Aldenart
Paladin Itinérant (Animateur)
Paladin Itinérant (Animateur)
avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 159
Messages RP : 72
Date d'inscription : 15/06/2014
Age : 23
Localisation du Personnage : Aucune particulière (guerrier itinérant)
Métier du Personnage : Chasseur de démon
Élément Magique : Lumière
Arme : Épée

En couple avec En couple avec : Annaë Ivilfhdar
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 22
Brève Description:

MessageSujet: Un voyage périlleux   Lun 5 Jan - 21:59

Après que Tsukimeru eut finit de prendre toutes les dispositions liées à son départ, nous étions tous les deux partis au bourg Ernelzyen afin d'y prendre le téléporteur. Arrivés sur Mythra, nous fîmes ensuite routes vers l’inhospitalière région des monts Tokrystaux. Nous marchions déjà depuis plusieurs jours lorsque nous arrivâmes aux abords des plateaux shamaniques.

Je n'aimais guère cet endroit. Souvent à Thran, c'était le truc favoris des parents pour faire peur aux enfants turbulents... J'y avais donc eu le droit plusieurs fois...
Et vu ce qu'on nous en racontait, j'en gardais une crainte viscérale et irraisonnée... Comble du bonheur, c'était cet endroit que mon compagnon avait choisit pour s'arrêter la nuit. J'étais aux anges.

Bien sûr, impossible de lui dire que je n'y tenais pas... Il m'aurait rit au nez. Quoique ce n'était guère son genre de rire...
Il aurait sûrement pris sa mine patibulaire, en prononçant une phrase du style "Tssss... Ces humains". Oui : ça, ça lui ressemblait plus.
Ceci dit, on n'appréciait guère non plus les démons d'après ce que l'on racontait ici. Ce qui m'amena à poser une question à mon compagnon...

- Dîtes moi Tsukimeru... Les gens qui vivent ici... Que sont-ils exactement ?

Le seul moyen de surmonter ma crainte était de la rationaliser. Peut-être qu'en sachant exactement qui étaient les êtres qui habitaient ici, je pourrai détruire les vieux clichés et légendes urbaines de ma petite enfance.

¤____________________________________________¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukimeru Kaze No Yokai
Pourfendeur du Mal ~ Directeur (Fondatrice)
 Pourfendeur du Mal ~ Directeur (Fondatrice)
avatar

Masculin Taureau Serpent
Messages : 211
Messages RP : 190
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 29
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directeur d'Ernelzya
Élément Magique : Vent
Arme : Katana

En couple avec En couple avec : Ange Krystaleen
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Ange Krystaleen

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 250 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Un voyage périlleux   Lun 5 Jan - 22:36

Ne connaissant pas Mythra, le démon s'était laissé guider par Ralyon. Ils n'avaient pas été attaqués durant le voyage, ce qui l'avait perturbé tout le long.

Parce qu'avec l'expérience qu'il avait, justement, il ne pouvait pas s'empêcher de trouver ça louche. Ceci dit, il ne sentait pas la présence d'éventuels espions au loin, mais ça ne faisait qu'accentuer sa méfiance.

On avait essayé de tuer Ralyon. Probablement parce qu'il devait avoir quelques informations du genre sensibles. Et là, plus rien depuis des jours ? Pour Tsukimeru, c'était une évidence : la personne qui tirait les ficelles de tout ça les attendait de pied ferme, et savait qu'ils viendraient.

Il s'apprêtait donc à devoir déjouer un piège. Ce qui l'agaçait, par contre, c'était ce fait de ne pas savoir qui, et pourquoi. Et surtout, sa culpabilité de ne pas avoir massacré tout le groupe d'archer qui avait attaqué Ralyon au lieu de se montrer "clément" en n'en tuant qu'un seul en guise d'avertissement.

Il considérait ça comme une faute. Ces gens avaient vu leurs visages. Ils pourraient faire le lien avec l'école, et Tsukimeru ne voulait pas que son personnel ait des ennuis à cause de ça en ramenant les gamins chez eux, ou en les emmenant à l'école.

Il s'en voulait pour ça, pour cette "clémence" qu'il avait eue, se reprochant de s'être un peu trop adouci avec le temps...depuis qu'il était avec Ange, en fait. Depuis qu'il lui avait avoué, non sans mal, ce qu'il ressentait pour elle...bien que d'une façon très compréhensible. Les gestes, c'était souvent plus parlant que les mots. Surtout avec lui où ses proches avaient l'habitude de presque tout traduire !

Ils finirent par arriver dans une plaine, surmontée de plusieurs dolmens ici et là.

La magie était bien présente, ici.

Et Ralyon finit par lui poser une question qui l'intrigua :


- Pardonnez-moi, mais...c'est la première fois que je viens ici. Je ne connais pratiquement pas Mythra, notre association avec Elsran n'existe que depuis peu.

Toutefois...s'ils faisaient équipe, Tsukimeru se disait qu'il se devait de dire certaines choses...

- Toutefois, je connais ce genre de sculpture. Je sens aussi une certaine puissance malsaine, ici...ce genre de chose, il y en avait avant l'existence d'Ernelzya, un peu plus de 500 ans en arrière. Les gens de chez nous  avaient peur des gens pratiquant la magie...ils étaient aussitôt condamnés.

Une bien sombre époque, chaotique, qu'il n'avait pas connu, mais avec l'apparition d'Ernelzya, tout avait radicalement changé...

- La magie était considérée comme le Mal absolu. Simplement parce que beaucoup de gens étaient contaminés par une source de magie malsaine, pervertie par les guerres...mais peu voyaient cette vérité. Et je ressens le même soucis ici-même : la magie est pervertie. Mais pas de la même façon. Et à moins grande échelle. Simplement parce qu'elle ne pourra pas vous affecter, de par votre condition humaine.

Ce fut d'ailleurs sur cette même source magique, une fois purifiée, que fut construite Ernelzya...enfin, Tsukimeru avait surtout détaillé tout ça afin de faire comprendre le pourquoi du comment sur ce qu'il pressentait ici.

Concernant sa certitude, il le supposait avec logique car il sentait la présence d'humains uniquement, et c'était eux qui pratiquaient ces rituels. Ils n'avaient donc pas créé quelque chose qui les nuiraient. En revanche, les démons...ces rituels faisaient justement partis de ceux qui étaient les plus redoutables, contre eux...


- Ne trouvez-vous pas étranges cette attitude vindicative de vos poursuivants sur Ernelzya, et ce voyage trop tranquille ?

Il comprendrait sûrement son allusion, ou peut-être Ralyon l'avait-il déjà deviné : ils fonçaient tous les deux dans un piège bien préparé, et ils allaient devoir calculer leur coup avant de faire quoique ce soit...

- Avez-vous confiance en moi, Ralyon ?

lui demanda-t-il ensuite simplement, mais aussi très sérieusement, en le regardant droit dans les yeux. De part sa condition démoniaque, Tsukimeru savait qu'il démarrait avec un fort inconvénient. Surtout que ça lui été déjà arrivé, d'être victime de ce genre de magie, et ça avait bien failli le tuer...
Mais il savait à quoi s'attendre. Des épreuves, il en avait enduré. Même ce genre de chose, il y avait déjà eu droit.

Et il s'en était sorti vainqueur. Alors non, ça ne lui faisait pas peur...

Mais il était manipulateur, calculateur et un tantinet fourbe, dans ce genre de situation. Comme ça qu'il était devenu redoutable, d'ailleurs ! Mais ceux qui le connaissaient suffisamment, surtout ses coéquipiers, d'ailleurs, avaient pris le pli : ils avaient confiance, et savaient que leur employeur ne ferait jamais les choses contre eux. Mais que parfois, pour que le jeu d'acteur soit encore plus vrai que nature, Tsukimeru ne disait pas tout.

Pour cela qu'il demandait. Si la confiance n'y était pas...la confrontation qui les attendait risquait d'être difficile !


- Si nous avons confiance l'un dans l'autre, la victoire sera assurée. Pas le contraire. Il faut avoir confiance...même quand la situation ne s'y prête pas.

Question magie qui affectait, non-seulement il le ressentait, mais il le voyait aussi : chaque fois qu'il faisait un pas, l'herbe sous son pied s'illuminait faiblement, comme si toute la magie d'ici, trafiquée par mages d'ici, tentaient de faire en sorte de "piéger" les démons...ou de les détecter, à voir.

Dans tous les cas, Tsukimeru se méfiait, et s'attendait à tout. Pour le moment, ça allait, il se sentait très bien, mais il restait à l'affût...et oublia très vite l'option de se transformer, partiellement ou pas. Il valait mieux qu'il reste sous sa forme humanoïde, car il dégageait moins d'aura démoniaque malgré-lui que sa forme démoniaque elle-même, comme pour tous les démons, d'ailleurs.

Alors autant se ménager.

¤____________________________________________¤
"Autrefois, les anges et les démons ne pouvaient pas s'aimer sans se détruire l'un et l'autre.
Aujourd'hui, ce n'est plus le cas. Alors pourquoi ne pas en profiter ?"



Facebook - Suivez en détail l'avancement du site !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ralyon Aldenart
Paladin Itinérant (Animateur)
Paladin Itinérant (Animateur)
avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 159
Messages RP : 72
Date d'inscription : 15/06/2014
Age : 23
Localisation du Personnage : Aucune particulière (guerrier itinérant)
Métier du Personnage : Chasseur de démon
Élément Magique : Lumière
Arme : Épée

En couple avec En couple avec : Annaë Ivilfhdar
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 22
Brève Description:

MessageSujet: Re: Un voyage périlleux   Mar 6 Jan - 21:51

- Pardonnez-moi, mais...c'est la première fois que je viens ici. Je ne connais pratiquement pas Mythra, notre association avec Elsran n'existe que depuis peu.


Dommage. J'aurais préféré en savoir en peu plus... Mais bon le fait que mon compagnon soit mon aîné ne signifiait pas qu'il avait la science infuse

- Toutefois, je connais ce genre de sculpture. Je sens aussi une certaine puissance malsaine, ici...ce genre de chose, il y en avait avant l'existence d'Ernelzya, un peu plus de 500 ans en arrière. Les gens de chez nous  avaient peur des gens pratiquant la magie...ils étaient aussitôt condamnés.  La magie était considérée comme le Mal absolu. Simplement parce que beaucoup de gens étaient contaminés par une source de magie malsaine, pervertie par les guerres...mais peu voyaient cette vérité. Et je ressens le même soucis ici-même : la magie est pervertie. Mais pas de la même façon. Et à moins grande échelle. Simplement parce qu'elle ne pourra pas vous affecter, de par votre condition humaine.

C'était donc ça l'origine de toutes ces histoires à dormir debout et des contes racontés par nos aîné. De vieilles croyances populaires qui avaient été déformées au fil des années... Devenant des histoires de monstres. Mais ce que me dit Tsukimeru ne me rassura pas pour autant. Cet endroit était malsain. Et si je ne pouvais pas ressentir la magie comme lui, quelque chose me mettait tout de même mal à l'aise.

- Ne trouvez-vous pas étranges cette attitude vindicative de vos poursuivants sur Ernelzya, et ce voyage trop tranquille ?

Je comprenais bien ce que Tsukimeru insinuait. C'était trop calme. Anormal. On ne souhaitait pas nous empêcher de progresser... Ce qui signifie que nous foncions sûrement vers un traquenard. Et ça c'était dans le meilleur des cas...

- Je vois ce que vous voulez dire... Je ne peux pas avoir de certitudes mais ça ne présage rien de bon.

Qu'avais-je pu trouver à l'école qui me rendait si important ? Les manuscrits ? 
Je n'arrivais pas à comprendre.

- Avez-vous confiance en moi, Ralyon ?

Cette question me stoppa net dans mes pensées. Je me retournai vers lui, quelque peu abasourdi par sa question. Ce n'est pas que je n'avais pas confiance en lui... Mais sa présence me rendait nerveux. J'avais l'impression de devoir surveiller le moindre de mes acte, la moindre de mes paroles de peur de subir le jugement ou le regard désapprobateur du démon...

- Si nous avons confiance l'un dans l'autre, la victoire sera assurée. Pas le contraire. Il faut avoir confiance...même quand la situation ne s'y prête pas.

Encore une fois il avais raison. Dans cette galère nous étions d'égal à égal. Je ne devais plus me prendre la tête de la sorte. Car si j'avais la tête ailleurs, j'allais fatalement finir par commettre une erreur. Et vu la situation, c'était un luxe que nous ne pouvions nous offrir.

- J'ai confiance Tsukimeru. Vous avez laissé vos responsabilités de côté pour m'aider moi et mon ordre et c'est quelque chose que je ne suis pas prêt d'oublier. Je lutterai à vos côté jusqu'au bout.

¤____________________________________________¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukimeru Kaze No Yokai
Pourfendeur du Mal ~ Directeur (Fondatrice)
 Pourfendeur du Mal ~ Directeur (Fondatrice)
avatar

Masculin Taureau Serpent
Messages : 211
Messages RP : 190
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 29
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directeur d'Ernelzya
Élément Magique : Vent
Arme : Katana

En couple avec En couple avec : Ange Krystaleen
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Ange Krystaleen

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 250 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Un voyage périlleux   Mar 6 Jan - 22:46

- Je ne les ai pas mis de côté, Ralyon. Dans la forêt, j'ai commis un acte que j'ai regretté, et cette culpabilité me ronge...on plutôt la culpabilité qui pourrait résulter de cet acte. Ce jour-là...

Il s'était souvenu du jour où Riku avait découvert son passé. Que, choqué, secoué par ce qu'il vivait, ce fameux mot était sorti : "assassin". Ralyon aurait pu dire la même chose s'il s'en était pris au groupe entier.

Pourtant, c'était ce qu'il était, même s'il ne s'en était toujours pris qu'à des bandits ou des gens qui en tyrannisaient d'autres, plus de 100 ans en arrière. Il croyait bien faire, avant de se rendre compte qu'agir seul ne ferait pas perdurer la paix sur Ernelzya. Il avait eu le pouvoir, et s'était rendu compte qu'il s'était trompé de chemin.

Mais il refusait décidément de l'admettre. Il ne craignait pas de tuer, mais ne voulait pas être mal considéré.


- Je me dis que j'aurai du tous les tuer. Ces gens vous ont agressé. Mais j'étais là. Beaucoup de nos élèves vivent hors de la ville, et loin. Mes Gardiens et moi les escortons, les protégeons sur le chemin. En laissant ces gens vivre, en leur donnant un simple avertissement...je laisse un danger planer sur ceux que je protège. De même, j'ai arrangé les affaires de vos ennemis. Si je les avais tous tué, aucun d'entre eux n'aurait pu rapporter les nouvelles à leur chef. Vous auriez pu avoir un coup d'avance. Et surtout...

Sa principale motivation, en plus de tout ceci, plus que tout ça...

Un bref coup d'oeil sur sa main gauche. Il avait beau être un noble, portait des vêtements en fonction, mais ce n'était pas non-plus trop remarquant. Il ne portait même pas de bijoux, l'unique qu'il avait était justement cette alliance.


- J'ai une famille, à présent. Dans le passé, des elfes m'ont arraché la précédente. J'ai échoué à la sauver. Alors croyez-moi que je ne suis pas décidé à perdre, cette fois.

Même si du coup, sa "famille" au sens propre du terme ne se limitait plus qu'à deux personnes...alors qu'avant, il y avait beaucoup plus de monde ! Cela lui rappelait d'ailleurs dix ans plus tôt où Riku lui avait demandé un jour pourquoi est-ce que sa mère à lui ne vivait pas avec eux...Tsukimeru lui avait rit au nez en lui faisant remarquer que, si sa mère était encore vivante, Riku n'existerait même pas !

Mais Tsukimeru pensait sur le long-terme, en général. Quelque part, avec ce mariage, il avait enfin l'impression de se reconstruire, de réussir à tourner la page, de tout recommencer à 0. De s'occuper réellement de sa vie, cette fois, et pas qu'à son travail qui lui tenait beaucoup à coeur. Il avait l'impression de renaître, que sa vie se reconstruisait enfin, qu'il avait une seconde chance.

Une chance qu'il n'avait pas envie de louper. Une chance dont il avait envie de mettre à profit. Qui sait, plus tard, sa famille s'agrandirait peut-être, et pour ce cas, il ne tenait pas à ce que son bonheur soit menacé à nouveau à cause d'un manque de prudence ou d'un moment de pitié. Il était bien décidé à ce qu'on ne lui arrache pas sa famille une seconde fois.

Par la suite, il tira son épée, au cas où. Voyant que la magie serait aussi dangereuse pour lui. Il devrait opter pour la méthode traditionnelle.

De plus, Ralyon comprendrait sûrement. Tsukimeru avait bien vu son regard envers cette hybride...et il n'était pas aveugle. Alors même si ses désirs paraissaient égoïstes et froids...il y avait cette chose en commun, et il préférait rester honnête sur ses véritables intentions. Il voulait écarter toute menace de son domaine.

C'était décidément plus fort que lui : il préférait continuer de passer pour le type égoïste qui ne pensait qu'à ses propres intérêts, et non simplement pour une personne qui voulait aussi aider quelqu'un. Même si cela servait ses propres intérêts, il faisait ainsi d'une pierre deux coups.
Mais il préférait quand même passer pour le type froid qui n'en avait rien à foutre des autres. Fierté démoniaque à deux balles très poussée, il était toujours dans les extrêmes, après tout.

Et en même temps...c'était aussi sa manière d'envisager le pire : si jamais il disparaissait, pourquoi regretter quelqu'un comme ça, aussi détestable ? C'était sa façon "d'éviter d'infliger une peine éventuelle". Et sûrement aussi par cette habitude de rester "fort", et ne jamais se montrer faible, vu son passé.

Il pointa son arme vers ses pieds :


- Voyez ceci. Un enfant avec du sang démoniaque aurait été mal. Il n'aurait pas pu faire quelques pas de plus, il aurait même peut-être perdu conscience. Ces gens ont certes une magie particulière, elle a des avantages, et inconvénients. L'avantage, c'est que quoi qu'ils fassent, elle n'aura aucun effet sur vous. L'inconvénient, c'est qu'elle en a sur moi. Ce qui signifie que nous n'avons qu'un temps limité pour agir. J'ignore combien, cependant. Je ne connais pas la puissance de ces mages, j'ai seulement des suppositions sur le genre de magie qu'ils peuvent lancer. Mais...

Il eut un "mauvais" sourire aux lèvres :

- ...j'ai eu le malheur de les expérimenter. Tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. Je sais parfaitement comment les contrer. Ou du moins, y résister. Alors écoutez-moi bien, Ralyon. Nous ne savons pas ce qui nous attend. Nous savons juste qu'il s'agit d'un piège, sans en connaître la forme. Il faut donc prévoir tous les cas possibles, même...les plus désagréables. Alors si jamais ces imbéciles apposent sur moi leurs marques rituelles...blessez-moi. Briser un sceau peut aussi se faire en déformant le dessin qu'il représente. Même si ce n'est que temporaire.

Il n'avait pas peur. Même si ces gens seraient sûrement assez vicieux pour placer ces choses-là sur des points vitaux. Mais un démon était...particulièrement résistant. On avait plus de chance de les vaincre par magie, par poison que par des blessures physiques très graves, qui pouvaient faire mourir un humain, un elfe ou un ange. Les démons avaient une très grande résistance physique, et une capacité de régénération super rapide.

Les humains avaient une constitution plutôt équilibrée. Défense physique et magique équilibrées, par exemple.

Une boule de feu n'avait pas le même effet sur un humain que sur un démon, par exemple.

Alors même si les démons n'avaient que rarement des cicatrices...Tsukimeru savait qu'une blessure de ce genre ne guérirait pas en quelques minutes à peine. Cela serait donc suffisant pour le libérer d'un éventuel charme, qu'il serait incapable de rejeter, car sa constitution était justement très vulnérable à la magie.


- La question est...en serez-vous capable ? Dans ce genre de combat...l'hésitation est dangereuse. Et pourrait vous coûter la vie. Alors autant préparer les bases avant de se jeter consciemment dans la gueule du loup.

Il était directeur depuis plus d'une centaine d'années, à présent, et en avait vu, des gens. Les humains avaient tendance en général à réagir avec leurs sentiments. Si leur volonté était souvent très admirable, qu'ils savaient exprimer leurs sentiments et les faire comprendre d'une façon qu'il trouvait tout de même magnifique, il savait que c'était aussi leur point faible...

C'était ce qui les rendait intéressant selon lui. Cette façon dont ils étaient capables de se surpasser lors d'épreuves qui se dressaient sur leur route. Il admirait cette facette de leur part. Il devait l'admettre.

Ensuite, il ne demandait pas cette faveur pour tester ou déstabiliser Ralyon. Parce que ce genre de cas, il pourrait le faire de lui-même, sauf que ça serait trop facile, comme libération ! Et Tsukimeru connaissait les vices de ce genre de magie...il fallait que ça soit quelqu'un d'autre.

Alors une blessure mettrait plusieurs heures avant de disparaître. Ce qui serait donc largement suffisant pour la suite, au cas où. Et ce jusqu'à ce que le démon puisse se faire libérer complètement grâce à ses soigneurs sur Ernelzya...

¤____________________________________________¤
"Autrefois, les anges et les démons ne pouvaient pas s'aimer sans se détruire l'un et l'autre.
Aujourd'hui, ce n'est plus le cas. Alors pourquoi ne pas en profiter ?"



Facebook - Suivez en détail l'avancement du site !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ralyon Aldenart
Paladin Itinérant (Animateur)
Paladin Itinérant (Animateur)
avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 159
Messages RP : 72
Date d'inscription : 15/06/2014
Age : 23
Localisation du Personnage : Aucune particulière (guerrier itinérant)
Métier du Personnage : Chasseur de démon
Élément Magique : Lumière
Arme : Épée

En couple avec En couple avec : Annaë Ivilfhdar
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 22
Brève Description:

MessageSujet: Re: Un voyage périlleux   Jeu 8 Jan - 21:11

- Je ne les ai pas mis de côté, Ralyon. Dans la forêt, j'ai commis un acte que j'ai regretté, et cette culpabilité me ronge...on plutôt la culpabilité qui pourrait résulter de cet acte. Ce jour-là...

Ressentant à nouveaux les vibrations de l'âme de mon partenaire, je sentis poindre de la tristesse et des regrets. Cela devait être puissant pour qu'il les laisse transparaître ainsi. Mais de quoi se sentait-il coupable ?

- Je me dis que j'aurai du tous les tuer. Ces gens vous ont agressé. Mais j'étais là. Beaucoup de nos élèves vivent hors de la ville, et loin. Mes Gardiens et moi les escortons, les protégeons sur le chemin. En laissant ces gens vivre, en leur donnant un simple avertissement...je laisse un danger planer sur ceux que je protège. De même, j'ai arrangé les affaires de vos ennemis. Si je les avais tous tué, aucun d'entre eux n'aurait pu rapporter les nouvelles à leur chef. Vous auriez pu avoir un coup d'avance. Et surtout... J'ai une famille, à présent. Dans le passé, des elfes m'ont arraché la précédente. J'ai échoué à la sauver. Alors croyez-moi que je ne suis pas décidé à perdre, cette fois.

En pratique ce n'était pas faux... Mais ça allait envers tout ce que mon maître m'avait inculqué. Tuer oui, mais pas exécuter. Mais il était évident que Tsukimeru ne partageais pas les mêmes valeurs. Il était beaucoup plus pragmatique.

- Voyez ceci. Un enfant avec du sang démoniaque aurait été mal. Il n'aurait pas pu faire quelques pas de plus, il aurait même peut-être perdu conscience. Ces gens ont certes une magie particulière, elle a des avantages, et inconvénients. L'avantage, c'est que quoi qu'ils fassent, elle n'aura aucun effet sur vous. L'inconvénient, c'est qu'elle en a sur moi. Ce qui signifie que nous n'avons qu'un temps limité pour agir. J'ignore combien, cependant. Je ne connais pas la puissance de ces mages, j'ai seulement des suppositions sur le genre de magie qu'ils peuvent lancer. Mais...

Ces mages connaissaient donc des sortilèges contre les démons ? Et puissants d'après ce que Tsukimeru semblait me signifier. Si cette magie l'affectait, ça ne devait pas être du maléfice à 4 sous. Il nous fallait faire vite : c'était peut-être sa vie qu'il risquait à chaque seconde que nous passions ici.

- ...j'ai eu le malheur de les expérimenter. Tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. Je sais parfaitement comment les contrer. Ou du moins, y résister. Alors écoutez-moi bien, Ralyon. Nous ne savons pas ce qui nous attend. Nous savons juste qu'il s'agit d'un piège, sans en connaître la forme. Il faut donc prévoir tous les cas possibles, même...les plus désagréables. Alors si jamais ces imbéciles apposent sur moi leurs marques rituelles...blessez-moi. Briser un sceau peut aussi se faire en déformant le dessin qu'il représente. Même si ce n'est que temporaire.

Plus j'entendais mon compagnon me parler de ces mages, plus je commençais à croire qu'ils n'avaient pas usurpés leur réputation. Pour que même l'un des 5 les redoutes, ils devaient être coriaces... Quant à le blesser... Non pas que cela me révulsait, j'avais déjà pas mal tué dans ma vie. Mais un compagnon d'arme c'était autre chose.

- La question est...en serez-vous capable ? Dans ce genre de combat...l'hésitation est dangereuse. Et pourrait vous coûter la vie. Alors autant préparer les bases avant de se jeter consciemment dans la gueule du loup.

Des fois j'avais l'impression qu'il lisait dans mes pensées. Étions nous toujours si transparents nous les humains ?
Mais j'avais bien compris ce qu'il me signifiait : la blessure était un moindre mal. Et puis au fond où était le problème au final ? En tant que paladin j'étais formé à la magie curative que je maîtrisais d’ailleurs de mieux en mieux.

- Je le ferai si cela s'avère nécessaire vous avez ma parole... Et puis après tout, je sais aussi soigner les plaies. J'ai réussis à maintenir un des vôtres entre la vie et la mort pendant des jours. Cela ne devrait pas être impossible de vous rafistoler si je viens à être obligé de vous blesser.

¤____________________________________________¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukimeru Kaze No Yokai
Pourfendeur du Mal ~ Directeur (Fondatrice)
 Pourfendeur du Mal ~ Directeur (Fondatrice)
avatar

Masculin Taureau Serpent
Messages : 211
Messages RP : 190
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 29
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directeur d'Ernelzya
Élément Magique : Vent
Arme : Katana

En couple avec En couple avec : Ange Krystaleen
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Ange Krystaleen

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 250 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Un voyage périlleux   Jeu 8 Jan - 21:21

Une pointe d'hésitation...c'était bien ce qu'il pensait. Celui-là avait des valeurs nobles, trop nobles à son goût. S'il trouvait que c'était une qualité, il trouvait aussi que ça pouvait être dangereux...il l'avait très vite compris, dans son ancienne vie d'assassin de l'ombre.

- Justement, Ralyon, c'est tout ce qu'il faut éviter de faire. Si un sceau vient à s'apposer sur moi, il faut le déformer. Avec une blessure dessus, ça sera le cas. Si vous guérissez la plaie, vous reformerez le sceau. Et je serais de nouveau sous leur emprise. Hors, ce n'est pas ce que je souhaite. Nous, les démons, guérissons d'une simple blessure en quelques heures, contre plusieurs semaines pour des humains comme vous. Ce qui signifie que si notre voyage de retour dure autant de temps qu'à l'aller, ces éventuelles marques reviendront. Il faudra donc les détruire à nouveau. Je le ferai bien moi-même mais admettez que ça serait trop facile...

Enfin, il ferait tut pour éviter ce genre de désagrément, bien entendu. Mais il était du genre à prévoir un maximum, afin d'avoir le plus possible un coup d'avance.

Après, il ne connaissait pas ces mages. Mais rien qu'en voyant les cercles rituels avec les dolmens, il avait très vite compris à quoi il avait affaire.


- Avant que nous nous jetions dans leur piège, auriez-vous quelques informations qui pourraient être importantes pour éventuellement assurer la victoire ?

¤____________________________________________¤
"Autrefois, les anges et les démons ne pouvaient pas s'aimer sans se détruire l'un et l'autre.
Aujourd'hui, ce n'est plus le cas. Alors pourquoi ne pas en profiter ?"



Facebook - Suivez en détail l'avancement du site !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ralyon Aldenart
Paladin Itinérant (Animateur)
Paladin Itinérant (Animateur)
avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 159
Messages RP : 72
Date d'inscription : 15/06/2014
Age : 23
Localisation du Personnage : Aucune particulière (guerrier itinérant)
Métier du Personnage : Chasseur de démon
Élément Magique : Lumière
Arme : Épée

En couple avec En couple avec : Annaë Ivilfhdar
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 22
Brève Description:

MessageSujet: Re: Un voyage périlleux   Mar 13 Jan - 23:15

- Justement, Ralyon, c'est tout ce qu'il faut éviter de faire. Si un sceau vient à s'apposer sur moi, il faut le déformer. Avec une blessure dessus, ça sera le cas. Si vous guérissez la plaie, vous reformerez le sceau. Et je serais de nouveau sous leur emprise. Hors, ce n'est pas ce que je souhaite. Nous, les démons, guérissons d'une simple blessure en quelques heures, contre plusieurs semaines pour des humains comme vous. Ce qui signifie que si notre voyage de retour dure autant de temps qu'à l'aller, ces éventuelles marques reviendront. Il faudra donc les détruire à nouveau. Je le ferai bien moi-même mais admettez que ça serait trop facile...

C'est bien ce que je craignais... Rien n'était jamais simple de toute façon. Ces foutus mages étaient une sacrée plaies... Le plus curieux étant que Elsran ne s'en soit jamais inquiété et qu'on les laisse faire leurs petites affaire à seulement quelques jours de marche d'un village. À savoir le mien. Mais bon le village étant majoritairement peuplé d'humains, on ne risquait pas grand chose, puisque ces détraqués n'en avaient qu'après les démons...

- Avant que nous nous jetions dans leur piège, auriez-vous quelques informations qui pourraient être importantes pour éventuellement assurer la victoire ?

Et là malheureusement que lui dire ?

- Hélàs, nous sommes tous les deux dans le même bateau...

Puis quelque chose me vint à l'esprit

- Quoique... J'ai peut être quelque chose qui pourrait nous éviter une grosse embuscade.

Aussi redoutables soient t-ils, ces mages restaient humains au fond. Et à ce titre ils possédaient une âme. Mais j'allais devoir étendre mes perceptions... Loin. Très loin. M'asseyant en tailleur, je rentrais dans une sorte de transe méditative... Perçant l'obscurité, mon sixième sens commença à déceler quelques radiances très furtives provenant des alentours. Il me fallait me concentrer davantage...
Je les "voyait" de plus en plus nettement. Des âmes chargées de haine... Et de peur aussi. Elles étaient autours de nous, nous encerclant littéralement. Me relevant je fis part d'un murmure ce que j'avais découvert...

- Ils sont là... Et ils nous encerclent déjà. C'est plutôt léger pour le moment, mais plus nous allons avancer, plus ils vont resserrer l'étau. Jusqu'à ce que nous n'ayons plus échappatoire.

¤____________________________________________¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukimeru Kaze No Yokai
Pourfendeur du Mal ~ Directeur (Fondatrice)
 Pourfendeur du Mal ~ Directeur (Fondatrice)
avatar

Masculin Taureau Serpent
Messages : 211
Messages RP : 190
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 29
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directeur d'Ernelzya
Élément Magique : Vent
Arme : Katana

En couple avec En couple avec : Ange Krystaleen
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Ange Krystaleen

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 250 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Un voyage périlleux   Mar 13 Jan - 23:53

Il fut intrigué. Mais laissa faire Ralyon, essayant d'étudier ce qu'il faisait. C'était quelque chose d'assez semblable à ce dont les elfes étaient capables dans leurs forêts, mais...en plus compliqué.

Plutôt impressionnant !

Ne pas avoir senti la présence de ces mages par l'odorat ne l'étonna pas. Ces mages s'étaient spécialisés contre les démons, donc forcément, ils avaient confectionné pas mal de chose pour les avoir.

Tsukimeru serra sa main sur le manche de son arme, à l'affût. Il était temps de passer à l'action. Très vite, son esprit s'échauffa, cherchant une tactique.

Avantages pour l'ennemi : leur nombre, et leur magie très spécialisée. Inconvénients : cette même magie qui du coup était justement trop spécialisée, et qui n'aurait aucun effet sur Ralyon. De plus, ils étaient tous mages. Donc, moins rapides et agiles que lui. Il lui faudrait donc frapper très vite.

Il eut une idée. Enfin, pour le "cas où".

N'ayant pas vraiment le temps d'expliquer ses plans à Ralyon, il réagit assez rapidement. Il se pencha vers Ralyon, et lui défit ce qui attachait les pièces d'armure qui lui protégeaient les bras, afin de se les mettre rapidement.

Et sachant qu'il paraissait très impoli ou autre dans le genre, il expliqua rapidement en sanglant les attaches :


- Ces pièces sont imprégnées de votre aura et de votre force, à force de les avoir pour vous protéger. Elles me serviront de bouclier. Sans m'encombrer. Je n'ai pas l'habitude de me déplacer en armure.

D'où le fait qu'il avait juste pris le plus "rapide et léger" à mettre. Pour avoir une sorte de bouclier pour réfléchir la magie. Cette magie n'aurait aucun effet sur un humain. Et donc, sur ce qui lui appartenait. Et Tsukimeru comptait bien mettre cela à profit.

- Simple mesure de précaution. Leur magie n'aura aucun effet sur vous, de toute façon.

Il avait aussi un plan de position qui leur serait plus simple, mais il n'osait pas trop s'y risquer...après tout, la dernière fois qu'il avait eu cette position stratégique, il s'était fait enfoncer une dague dans la hanche gauche...par son "allié", justement. Parce qu'il avait fait confiance à quelqu'un. Une personne qu'il avait cru amie. Un ami qui l'avait bien manipulé.

Une erreur qu'il avait lourdement payé. Il ne tenait pas à recommencer. Alors il admettait que pour une fois...oui, il hésitait un peu. Il avait du mal encore à faire pleinement confiance à quelqu'un qu'il connaissait à peine, au final.

Les mages étaient en cercle. Se mettre dos à dos était le mieux, pour pouvoir en toucher un maximum. Mais dix ans en arrière, il avait compté sur quelqu'un pour ça. Et cette même personne lui avait enfoncé une dague dans la hanche, afin que ses compatriotes qui les entouraient puissent le tuer plus facilement. Car il était seul contre eux, cette fois-là. Enfin, surtout pour le retenir suffisamment de temps pendant que d'autres des leurs mettaient à feu et à sang le village dans la forêt où vivait le reste de sa famille...son père, sa seconde épouse, et Riku.

Epée à la main, il demanda ensuite :


- A combien de distance sont-ils ?

Histoire de calculer aussi la portée de leurs attaques magiques ! Et du coup, savoir quand attaquer précisément...

Mais décidément un peu perturbé par cette ancienne histoire, et cette hésitation qui le prenait tout d'un coup, il ne put s'en empêcher : il se protégea, complètement, en s'enfermant de nouveau dans sa forteresse de glace. Il cadenassa son coeur et ses sentiments jusqu'au plus profond de lui, afin de pouvoir de nouveau porter ce masque qu'on lui craignait : celle d'un être glacial et impitoyable.

A tel point que durant quelques secondes, son épée se détourna et se posa...très proche du cou de Ralyon, prévenant avec...beaucoup de sérieux, pour la peine :


- Ne me décevez pas. La dernière personne a l'avoir fait dans une situation similaire a fini empalée avec ma lame dans son gosier. Vous êtes prévenu.

Oui, décidément, il avait du mal, malgré ses efforts de ces derniers temps : il préférait encore passer pour quelqu'un de mauvais, plutôt que de prendre le risque de se faire trahir une nouvelle fois. Son passé lui avait appris à ne faire plus confiance à qui que ce soit, et aujourd'hui encore, il avait du mal...même si beaucoup de chemin avait été fait.

Puis au moins, si jamais il se faisait tuer...Ralyon n'aurait aucun regret, car le démon cherchait justement un peu à se rendre détestable. C'était sa façon de se protéger envers les "étrangers", les tiers. Il lui fallait souvent beaucoup de temps.

Par la suite, il retira la lame, et se mit en garde, attendant ensuite la réponse. Il était aussi un peu déçu de lui-même : il avait cru être capable d'offrir sa confiance à un tiers. Il y avait mis de la bonne volonté jusque-là. Mais...il avait douté. De nouveau. Et voulait attendre que ce doute soit dissipé.

Pour sa part, il savait ce qu'il faisait. Il tiendrait son engagement. Il aiderait Ralyon à retrouver son maître. Il l'aiderait à trouver des réponses. Il le protégerait si jamais il était dans une situation difficile durant ce combat.

Cet affrontement dirait tout. S'il avait eu tord de douter, ou pas. Et il désirait ardemment avoir tord...et éventuellement s'excuser envers Ralyon par la suite si effectivement, la situation démontrait qu'il avait eu complètement tord de douter en cet instant.

Mais avec lui, il fallait souvent beaucoup de temps avant qu'il ne se montre réellement confiant !


- Tenez-vous prêt.

l'avertit-il ensuite. Même si rien que ça, ça pouvait éventuellement être révélateur selon lui, mais il ne pouvait pas s'en empêcher non-plus. Et vrai que par pure mauvaise foi, et par fierté un peu exacerbée, il riposterait quelque chose du genre comme quoi ce n'était pas dans ses intérêts du moment que Ralyon puisse mourir...par pure mauvaise foi, bien entendu !

Mais en même temps...il avait un plan en tête. Un peu tordu, certes, mais il s'en était toujours sorti ainsi. Avec une sacré dose de jeu d'acteur et de mots choisis sur le moment.

Et se faire mépriser par Ralyon en cet instant, ce n'était pas seulement pour se protéger lui-même contre lui, cela faisait aussi parti de son plan d'attaque...et quoi de plus convainquant que quelqu'un qui vous méprisait vraiment à cause de la surprise qu'il lui avait faite avec cette menace ?

Mais en même temps, bien avant d'arriver ici, le démon le lui avait dit : "ayez confiance, quoi que je puisse faire". Ce qui impliquait ce genre de méthode.

Et là, il voulait, oui, que Ralyon soit déstabilisé, suffisamment pour lui en vouloir et se méfier de lui. Oui, Tsukimeru voulait éventuellement le dresser contre lui-même. Il jouait un peu aussi sur le fait qu'ils ne se connaissaient que très peu pour que sa menace soit disons beaucoup plus crédible.

Tout ça dans le but de se rapprocher encore plus des mages. D'arriver dans leur repaire. Et surtout, arriver jusqu'à la personne que Ralyon recherchait. Parfois, la confrontation directe ne servait pas à grand chose...et quand il serait dans cette zone, avec tous ces ennemis concentrés au même endroit, et que Ralyon aurait sauvé son maître...Tsukimeru dévoilerait le véritable jeu auquel il était en train de jouer. C'est-à-dire au moment où il sera trop tard pour ses ennemis de s'en rendre compte.

Afin de ne pas éveiller les soupçons des mages, il avait même caché les protèges-bras sous ses longues manches, les rendant invisibles de l'extérieur, par ce biais. Il était désormais prêt à mettre son plan à exécution.

Fourbe ? Pleinement, et il l'assumait ! Tant que ça marchait !


[Mais quel est ce foutu plaaaaan ?! Pour le savoir, faudra continuer ce RP 8D *PAN* J'espère que ça te conviendra ^^]

¤____________________________________________¤
"Autrefois, les anges et les démons ne pouvaient pas s'aimer sans se détruire l'un et l'autre.
Aujourd'hui, ce n'est plus le cas. Alors pourquoi ne pas en profiter ?"



Facebook - Suivez en détail l'avancement du site !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ralyon Aldenart
Paladin Itinérant (Animateur)
Paladin Itinérant (Animateur)
avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 159
Messages RP : 72
Date d'inscription : 15/06/2014
Age : 23
Localisation du Personnage : Aucune particulière (guerrier itinérant)
Métier du Personnage : Chasseur de démon
Élément Magique : Lumière
Arme : Épée

En couple avec En couple avec : Annaë Ivilfhdar
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 22
Brève Description:

MessageSujet: Re: Un voyage périlleux   Mer 14 Jan - 22:48

À peine avais-je eu le temps de repérer nos ennemis que Tsukimeru se saisit d'une de mes pièces d'armure, la défaisant à la vitesse de la lumière...

- Ces pièces sont imprégnées de votre aura et de votre force, à force de les avoir pour vous protéger. Elles me serviront de bouclier. Sans m'encombrer. Je n'ai pas l'habitude de me déplacer en armure. Simple mesure de précaution. Leur magie n'aura aucun effet sur vous, de toute façon.

Si cela pouvait lui servir, je ne voyais pas de raison de m'y opposer. Mon bouclier compensait largement. Mais C'était assez inquiétant quelque part de le savoir aussi rapide. Mais ça ne faisait que confirmer davantage ce que je pensais : mieux valait l'avoir avec soi que contre soi. Sentant très certainement l’éminence du danger, il tira son épée, prêt au combat.

- A combien de distance sont-ils ?

- Hmmmm, difficile à dire, à longue distance cette technique n'est pas une science exact...

Et en vérité, je restais assez novice. Il me faudrait encore de longues années pour maîtriser ce don parfaitement. Mais je ne m'en sortais pas trop mal déjà. Tout à coup, Tsukimeru eut un geste qui me surprit.

- Ne me décevez pas. La dernière personne a l'avoir fait dans une situation similaire a fini empalée avec ma lame dans son gosier. Vous êtes prévenu.

Bon c'était un démon certes... Mais c'était tout de même très étrange. Instinctivement, je me mis à lire son âme pour tenter de comprendre ce soudain revirement. Rien de différent, ce qui été étrange, si ce n'st un imperceptible sentiment de trahison.
Difficile de tirer des conclusions avec ces éléments. Je devais m'en remettre à mon instinct et faire acte de foi.
Après tout c'était peut-être parfaitement calculé.

- Tenez-vous prêt.

Ainsi ils approchaient... Et la visibilité n'était pas à mon avantage. Jusqu'à ce que je me souvint d'une des techniques décrites dans les livres de l'ordre. "L'âme pure du paladin irradiant guide son épée et ses alliés". Pure ça restait avoir, mais pour le reste c'était l'idée. Et il n'y avait pas meilleure occasion de tester ce sort. Me concentrant intensément, je tentais d'appliquer les enseignements de l'ouvrage : "Concentrer sa magie jusqu'à son paroxysme sans la laisser exploser. Réguler ses pensée pour atteindre la quiétude et la paix teintée d'une pointe de détermination"... Comment pouvais je combiner tout ça ? Les deux concepts me semblaient si opposés.
Puis une pensée soudaine me fit comprendre : cet équilibre existait. Me concentrant sur l'image de la fille que je chérissais le plus sur terre j'atteignis cette sensation de béatitude et de paix que décrivait le livre... À laquelle venait s’additionner cette envie farouche de la revoir, de tenir ma promesse, de survivre...

Et finalement, la combinaison produisit l'effet voulu : irradiant tel une sorte de lampe géante, il m'était désormais possible de voir à 5 mètres tout autour de moi, me permettant de distinguer mes ennemis proches...

- Je le suis...

Les ennemis s'approchaient de plus en plus de nous, et l'affrontement devenait imminent, tandis que résonnait leurs clameurs...





¤____________________________________________¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukimeru Kaze No Yokai
Pourfendeur du Mal ~ Directeur (Fondatrice)
 Pourfendeur du Mal ~ Directeur (Fondatrice)
avatar

Masculin Taureau Serpent
Messages : 211
Messages RP : 190
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 29
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directeur d'Ernelzya
Élément Magique : Vent
Arme : Katana

En couple avec En couple avec : Ange Krystaleen
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Ange Krystaleen

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 250 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Un voyage périlleux   Mer 14 Jan - 23:16

Il ne supportait pas ce doute qui l'assaillait en cet instant : Ralyon était-il vraiment fiable ? Ne se retournerait-il pas au dernier moment ? Il ne supportait pas d'avoir des doutes.

Peu importait leur nature. Douter était dangereux. Douter faisait hésiter, et hésiter en combat était signer son arrêt de mort, car cela laissait aux adversaires des ouvertures pour agir d'une façon irrévocable.

Ange avait fini par lui faire se rendre compte que se protéger en se fermant à ce point, oui, c'était effectivement très efficace, mais ça le faisait passer à côté de beaucoup de choses.
Tsukimeru avait eu du mal au début, mais peu à peu, il avait fini par céder, par prendre cette main qu'elle lui avait tendu, en lui demandant de le guider. Espérant avoir le courage de surmonter ses doutes.

Cela s'était amélioré à tel point que le démon avait fini par lui demander sa main. Et quand il avait été sur le point de se marier, il y avait eu deux drames simultanés sur Mythra et Ernelzya. Cet événement l'avait bien plus déstabilisé que ce qu'il en avait montré, et seule Ange en avait eu réellement conscience, à vrai dire. La belle preuve en haut de cette tour. Où elle l'avait embrassé, avant de lui faire remarquer que durant ce court instant où il avait complètement baissé sa garde, il n'y avait rien eu de catastrophique. Il ne s'était rien passé. Qu'il avait redouté pour rien.

Mais là, il ne pouvait pas s'empêcher de se méfier à nouveau. Si jamais après ça, tous ceux qu'il s'évertuait à protéger se trouvaient menacés ou pire, il aurait du mal à se le pardonner. La dernière fois, ce fut sa famille et pas mal de connaissances qui avaient péri, même s'il n'avait réussi à sauver dans tout ça qu'un enfant perdu, choqué et déboussolé.
Il ne voulait pas revivre ça. Rentrer et constater que ses employés s'étaient fait tuer par vengeance. Eux, le reste du personnel, les habitants du bourg, les étudiants, ses amis, sa famille...

C'était sa faiblesse. Ses ennemis d'autrefois l'avaient bien compris. Alors cette fois, il faisait tout pour cacher cela. Ce qui était sa faiblesse, mais aussi sa plus grande force. Grâce à eux, il se sentait plus fort.

Les mages étaient à portée de vue. Mais encore un peu loin. Quelle lenteur...à ses yeux, en tout cas.

Ralyon ne semblait pas remonté contre lui. Et flûte. Tout d'un coup, il se disait qu'il aurait peut-être du opter pour la vérité directe plutôt que la manipulation.

Toutefois, cela rendait cet humain intéressant à ses yeux. Comment avait-il compris ? Il avait hâte de le savoir...mais en attendant, ils avaient autre chose à faire.

Le combat, selon lui, ce n'était pas pour maintenant.

Etait-il trop tard pour opter pour la vérité ? Il risquait de ne pas paraître très crédible...quoique. Après tout, Ralyon ne s'était pas laissé manipuler. Il avait du flairer la supercherie.

Autant lui faire honneur, décidant de s'incliner, en optant pour la vérité, bien que de manière à ce que Ralyon seul puisse entendre :


- Levez-vous. Et attaquez-moi. Ces fanatiques vous prendront pour quelqu'un qui adhère à leurs valeurs. Ainsi vous pourrez réclamer d'eux de les emmener là où vous le désirez. Proche de votre maître. Ne vous en faites pas pour moi. Ce qui est une blessure grave pour vous n'est qu'une égratignure pour nous. Je vous donnerais le signal pour attaquer et déployer votre puissance.

Et ainsi avoir un maximum au même endroit, afin de pouvoir partir tranquilles après !

Mais surtout...il avait calculé cela aussi. Et d'y remédier ! Disons que si un fanatique de ce genre était dangereux, ils étaient aisément manipulables...

Il était aussi parfaitement sérieux. Il était même prêt à lever son arme sur Ralyon pour ça, afin de l'obliger à se défendre contre lui ! Bien sûr, Tsukimeru ne donnerait pas tout ce qu'il avait dans ce combat qui ne servirait que de leurre pour lui. Mais il voulait en profiter. Il était un étranger, ici, personne ne le connaissait. Il n'était que simple citoyen, de plus, et seuls deux qui le connaissaient de vue finissaient par savoir qu'il avait pas mal de maîtrise dans ce domaine. Mais ici...absolument pas. On pourrait même croire qu'il n'était qu'amateur, avec ses grands airs nobles et son apparence soignée de cette manière, bien qu'il portait une tenue adaptée pour le combat et les mouvements.

Ici, on pouvait seulement le prendre pour un petit richard qui se croyait brave et suffisamment fort pour changer les choses, alors qu'il n'y connaissait rien. Et le démon avait bien l'intention de jouer là-dessus, vu qu'il était tout le contraire ! Assassin de métier autrefois, il avait aussi vécu en nomade tout ce temps-là, alors la réalité des choses, il la connaissait...


- Dépêchez-vous de m'attaquer. Avant qu'ils ne se rendent compte de la supercherie.

¤____________________________________________¤
"Autrefois, les anges et les démons ne pouvaient pas s'aimer sans se détruire l'un et l'autre.
Aujourd'hui, ce n'est plus le cas. Alors pourquoi ne pas en profiter ?"



Facebook - Suivez en détail l'avancement du site !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ralyon Aldenart
Paladin Itinérant (Animateur)
Paladin Itinérant (Animateur)
avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 159
Messages RP : 72
Date d'inscription : 15/06/2014
Age : 23
Localisation du Personnage : Aucune particulière (guerrier itinérant)
Métier du Personnage : Chasseur de démon
Élément Magique : Lumière
Arme : Épée

En couple avec En couple avec : Annaë Ivilfhdar
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 22
Brève Description:

MessageSujet: Re: Un voyage périlleux   Jeu 15 Jan - 19:49

- Levez-vous. Et attaquez-moi. Ces fanatiques vous prendront pour quelqu'un qui adhère à leurs valeurs. Ainsi vous pourrez réclamer d'eux de les emmener là où vous le désirez. Proche de votre maître. Ne vous en faites pas pour moi. Ce qui est une blessure grave pour vous n'est qu'une égratignure pour nous. Je vous donnerais le signal pour attaquer et déployer votre puissance.

Le blesser ? L'abandonner ? Pouvais-je vraiment me résoudre à ça ...?
Oui, je lui avais promis. Je ne devais pas faillir... Même si cela signifiait faire quelque chose que ma morale réprouvait.
Mais le laisser derrière ? Ça faisait beaucoup... Peut-être était-il de taille à s'en sortir mais les sorts de ces sorciers étaient redoutables. Et ils étaient nombreux...

- Dépêchez-vous de m'attaquer. Avant qu'ils ne se rendent compte de la supercherie.

Tant pis ce n'étais plus le moment d'hésiter. Faisant mine de me combattre, il para un coup, puis deux... Et me laissa une ouverture évidente. Sans réfléchir, je lançai mon arme, perçant son flanc droit, sans toutefois traverser. La sensation en résultant était assez mal. De plus mon arme avait dû le faire souffrir atrocement car pour une raison qui restais mystérieuse, elle semblait beaucoup plus tranchante contre les démons.
Son plan sembla toutefois fonctionner puisque les sauvages avaient cesser de brailler... Je devais suivre le plan jusqu'au bout.

- Laissez moi passer... Et je vous laisse le démon.

Difficile d'être sûr mais ils semblaient d'accord, s'écartant progressivement pour me laisser le passage. Je ne jetais qu'un dernier regard à Tsukimeru, priant intérieurement pour sa survie. Et si ce n'était pas le cas, j'exterminerai ces sauvages un à un...

¤____________________________________________¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukimeru Kaze No Yokai
Pourfendeur du Mal ~ Directeur (Fondatrice)
 Pourfendeur du Mal ~ Directeur (Fondatrice)
avatar

Masculin Taureau Serpent
Messages : 211
Messages RP : 190
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 29
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directeur d'Ernelzya
Élément Magique : Vent
Arme : Katana

En couple avec En couple avec : Ange Krystaleen
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Ange Krystaleen

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 250 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Un voyage périlleux   Jeu 15 Jan - 20:25

Cet humain saurait-il se dépasser ? Il semblait très droit dans son coeur, comme désirant croire à des idéaux, sans les difficultés.

Dans le fond, cela le faisait sourire. Ce genre de personne lui était à la fois agréables et un tantinet agaçants, à refuser d'admettre certaines vérités terribles.
Justement parce que lui-même avait été dans cette mentalité, autrefois. Très fier de son héritage, il avait toujours rêvé de changer le monde comme l'avait fait sa grand-mère et ses 4 amis Fondateurs. Enfant, il se passionnait des aventures que la démone avait vécu, lui ayant réclamé énormément d'anecdotes sur sa vie passée, avant de s'endormir le soir la tête plein de rêves d'héroïsme.

Une fois qu'il eut fini ses études supérieures, il était parti faire sa vie...en nomade, émancipé de tout, combattant contre des groupes de bandit pour protéger des innocents. Il avait cru que les piéger suffirait. Mais non. Il avait du commencer à ôter des vies. Et surtout, à ne montrer son visage à personne, même pas à ceux qu'il sauvait, qu'il devait rester incognito, et mener cette double-vie.

Une vie qui l'avait pas mal isolé, n'empêche...il s'était endurci, refroidi. Pendant une centaine d'années. Difficile de dégeler cela après autant de temps passé ainsi.

Une part de lui admirait donc cette force, que lui avait perdu. Ralyon lui faisait limite penser à Luya, qui était comme ça, elle aussi, même si elle avait conscience de certaines réalités difficiles. Rien qu'avec Wanaël comme amie, elle avait pu avoir un sacré tableau, à ce niveau !

Mais Ralyon se leva et attaqua. Il para, contra quelques coups, et sachant que ces mages n'y connaissaient rien dans l'art du maniement de l'épée, Tsukimeru en profita pour faire en sorte de ne cogner la lame de Ralyon que par le plat de son tranchant, et non le tranchant en lui-même. Pour éviter de lui infliger une blessure au cas où.

Puis rapidement, il laissa une ouverture, que Ralyon prit. Bien sûr qu'il grimaça un peu sur le coup, car ce n'était jamais une sensation très agréable, toutefois, il prit soin de se décaler un peu afin que la plaie ne soit pas très profonde, disons juste plus impressionnante à cause du sang que méchant. Surtout pour un démon, vu que ça guérissait...extrêmement vite !

Il lâcha exprès son arme, tandis que les mages chuchotaient entre eux. Avant de se mettre d'accord.

L'un d'eux s'approcha de Ralyon, le chef de groupe, sans doute, pour discuter certainement avec lui. Lui poser des questions sur sa venue, et tout. Tsukimeru pensa intérieurement un "c'est le moment d'entamer les négociations, Ralyon. Demande à rejoindre ton maître. D'une manière subtile."

Son sixième sens aiguisé l'avertit d'un danger venant d'un côté. Il se retourna vivement vers le rayon, plaçant son bras comme s'il voulait se protéger, mais de manière à réfléchir le rayon...sur sa plaie.

Fallait pas croire : le fait de vouloir renvoyer le rayon sur son lanceur le démangeait. Mais ça aurait été foutre le plan d'infiltration en l'air, et réduire les chances de Ralyon à néant. Tout venait à point à qui savait attendre.
Alors discrètement, il avait profité du protège-bras sous sa manche pour dévier le rayon, et le diriger surtout vers sa plaie : comme prévu, il sentit un sceau se dessiner sur sa peau, mais au moins, les mages n'auraient pas de pouvoir sur lui, car le dessin n'était pas complet...à cause de la plaie.

L'étau se resserra, et malgré-tout, gardant sa fierté tout de même, Tsukimeru refusa de se laisser toucher, rejetant ces mains qui s'approchaient trop de sa personne, émettant un son bien significatif comme quoi il n'appréciait pas d'être contacté sans son consentement.

Sauf que cela énerva un peu les mages qui voulurent riposter, et Tsukimeru, décidé à garder sa dignité en un maximum de circonstances, fit trébucher le cercle autour de lui avec une onde de vent, sans lésiner sur la force de celle-ci.

Et histoire d'éviter de se ramasser un autre sort, il balança froidement :


- Je peux marcher seul.

Tout en faisant un pas histoire de bien dire "je suis votre prisonnier mais ne me touchez pas". Même si par derrière...il attendait plus que le bon moment...ces mages avaient du bien voir que leur emprise avait raté, ils allaient certainement chercher à lui soigner sa plaie afin que le sceau puisse se reconstituer.

Tsukimeru attendait ce moment...ça serait précisément là qu'il attaquerait. En attendant, il posa juste une paume sur sa plaie comme pour calmer un peu les palpitations de douleur qu'elle émettait. Heureusement que ce n'était rien de grave...il aurait été humain ou ange, il se serait sans doute trouvé mal !

¤____________________________________________¤
"Autrefois, les anges et les démons ne pouvaient pas s'aimer sans se détruire l'un et l'autre.
Aujourd'hui, ce n'est plus le cas. Alors pourquoi ne pas en profiter ?"



Facebook - Suivez en détail l'avancement du site !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ralyon Aldenart
Paladin Itinérant (Animateur)
Paladin Itinérant (Animateur)
avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 159
Messages RP : 72
Date d'inscription : 15/06/2014
Age : 23
Localisation du Personnage : Aucune particulière (guerrier itinérant)
Métier du Personnage : Chasseur de démon
Élément Magique : Lumière
Arme : Épée

En couple avec En couple avec : Annaë Ivilfhdar
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 22
Brève Description:

MessageSujet: Re: Un voyage périlleux   Jeu 15 Jan - 21:45

- Je peux marcher seul.

Mon compagnon commençait à s'agacer... Il fallait que je joue serré

- Je ne suis qu'un humble chasseur de démon. J'ai traqué celui-ci jusqu'à vos terres. Qu'il meurt de ma main ou de la votre m'importe peu, je ne souhaite que continuer mon voyage.

Pas difficile de jouer à la pourriture... Il me suffisait d'imiter quelques un de mes "collègues" et je passais pour le parfait chasseur de démon. Assez clair donc, même pour le dernier des imbéciles.
Ces sauvages étaient-ils en mesure de me comprendre d'ailleurs ? Si ça se trouve ce pseudo-chef ne comprenait pas un traître mot de ce que je pouvais lui raconter. Bref dans le doute, autant en rajouter un peu. Ca me rendrait plus crédible et ça laisserait à Tsukimeru le temps de se soigner.

- Si ça ne vous dérange pas, je vais rejoindre mon employeur, il me donnera une belle somme pour celui-ci. Vrai que les temps qui courent sont plutôt durs et une somme pareille sa se refuse pas... Moi notez, tant que que ça nous débarrasse de ses vermines je ferai ça presque gratis, mais bon si en plus ça rapporte, autant joindre l'utile à l'agréable. Ça vous gênerait de m'en laisser un morceau par contre, mon commanditaire voudra sûrement une preuve de sa mort...

Bon pour le coup j'en faisais peut être un peu trop...
Mais vu leur placidité un long monologue s'imposait... Allait-il finir pas piper un fichu mot bon sang ?! c'était vraiment...

- Va chasseur, nous nous occuperons de celui-ci... Tu peux continuer ta route.

Plutôt bref mais bon, qu'attendre de plus de ce genre de type. Enfin, j'avais ce que je voulais, ne me restait à espérer que mon arme n'avait pas entamer les capacité de régénération de Tsukimeru. Mais bon en général, le seul moyen efficace de tuer un démon était le démembrement ou la décapitation, le genre de blessure que je lui avais infligé était plutôt bénigne en comparaison.

Ne restait qu'à espérer que mon baratin avait suffi pour que Tsukimeru se remette, car déjà les mages s'approchaient de lui pour exécuter je ne sais quel rite et je ne pouvais guère m'attarder plus de peur d'éveiller les soupçons...


¤____________________________________________¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukimeru Kaze No Yokai
Pourfendeur du Mal ~ Directeur (Fondatrice)
 Pourfendeur du Mal ~ Directeur (Fondatrice)
avatar

Masculin Taureau Serpent
Messages : 211
Messages RP : 190
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 29
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directeur d'Ernelzya
Élément Magique : Vent
Arme : Katana

En couple avec En couple avec : Ange Krystaleen
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Ange Krystaleen

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 250 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Un voyage périlleux   Jeu 15 Jan - 22:17

Ralyon entama des mots...le démon garda un air inexpressif, afin de ne pas trahir leur "jeu". Autrement, il aurait eut une petite mine amusée. Il trouva juste le mot "humble" un peu décalé par rapport à la situation, mais les mages semblaient boire ses paroles, et c'était le principal. Peut-être que cet humain venait des alentours, et qu'il connaissait donc ces gens "mieux" que lui-même, qui était un parfait étranger, et qui ne basait ses conclusions que sur le peu qu'il voyait autour de lui. En même temps, vu sa vie d'avant, il avait du apprendre à comprendre une situation très vite même sur des terrains inconnus.

La seule chose qui le fit un peu tiquer, ce fut qu'apparemment, ils ne seraient pas tous les deux au même endroit...

Et mince. Lui aurait pensé qu'ils les mèneraient là où étaient les agresseurs de Ralyon qu'il recherchait, ainsi à l'étroit, Tsukimeru aurait trouvé plus facile de se débarrasser de leurs ennemis, sans en avoir sur le chemin après quand ils s'échapperaient.

Heureusement que Ralyon n'avait pas précisé qui était son employeur, laissant ainsi le doute, comme quoi il aurait pu être payé par l'un de ces mages.

Seulement, il allait être seul contre il ne savait combien de personnes, et ça risquait d'être dangereux...

Vite. Réfléchir à un plan de secours.

Les mages s'approchaient. L'étau se resserrait. Aussitôt, à force de pratiquer ce genre de métier, différents scénarios se mirent en place dans la tête du démon, en quelques secondes.

Soit il sortait du cercle en sautant, au risque d'agrandir un peu sa plaie. Les mages réagiraient en lui lançant de puissants rayons, et lui qui était un démon, en plus, il risquait beaucoup. Non.
Prendre son épée, et effectuer un rapide arc de cercle pour en avoir au moins la moitié, car les derniers verraient son attaque dans la seconde ? Possible. Soucis, justement, c'était la longueur de cette attaque, les derniers auraient le temps de voir et d'agir dans cette même seconde.

Solution : attirer leur attention ailleurs. Regarder dans le ciel comme si quelque chose allait s'abattre. Truc vieux comme le monde mais qui fonctionnait très souvent. Puis attaquer en pivotant sur les talons, tout en levant son bras libre afin de faire rebondir les rayons magiques contre les derniers lanceurs. Puis éviter les contre-attaques de ceux qu'il aurait mis à terre, se relever très vite et les achever.

Restait celui qui était à côté de Ralyon. Qui riposterait. Se rebaisser à nouveau, se lancer, éteindre la menace.

Bien.

Retour à la réalité. Les mages n'étaient plus qu'à 1 mètre 50 de lui. En cercle, psalmodiant leurs formules.

Prendre un air dépité. Planter son épée sur le sol devant lui. Comme s'il se rendait. Afin de rester crédible, il fit mine de vouloir poster une main sur son front, l'air résigné, appuyant son coude dans sa main libre. Sans que personne ne se rende compte que durant ce geste, il avait en réalité utilisé un sort de vent, qui avait l'avantage d'être invisible. Tsukimeru était loin d'être un grand magicien, toutefois, il avait appris à combiner les deux. Et toujours à maîtriser certaines situations.

Son sort s'était dirigée vers le sol, vers une pierre qui se mit à rouler, et qui alla se glisser sournoisement sous le pied d'un des mages qui allait poser son pied par terre.

A peine dans la seconde suivante, arriva ce qui devait donc arriver : le mage trébucha un peu, exactement comme quelqu'un qui aurait loupé une marche, interrompant le début du rituel psalmodié, et là, Tsukimeru agit, vif comme l'éclair : il ramassa son épée et fonça sur son flanc gauche, décrivant un arc de cercle sanglant et des cris de douleur et de surprise, tout en levant son bras droit (il était gaucher, alors forcément, son épée se trouvait dans sa main gauche !) afin d'effectivement se protéger des attaques de ceux qu'il n'avait pas encore touché, ayant exprès fait en sorte que sa manche s'abaisse, afin de mieux réfléchir la magie et la retourner contre leurs lanceurs qui tombèrent plus loin à terre.

Pendant cette seconde-là, ceux qu'il avait mis à terre voulurent contre-attaquer comme ça lui était paru comme une évidence, et il prit le risque qu'il avait voulu éviter tout à l'heure en arrivant ici : prendre sa forme démoniaque.

Simplement pour quelque chose de tout bête : sa forme démoniaque était celle d'un grand loup au pelage argenté avec quelques marques dorées. Mais il n'attaqua pas sous cette forme, car la situation était trop dangereuse pour lui pour cela. Toutefois, un loup, ça marchait à 4 pattes. Ainsi, il put "diminuer" de taille afin d'esquiver les rayons de magie qui lui passèrent au-dessus, et à peine cela fait, Tsukimeru reprit sa forme originale en se lançant sur les mages à terre, épée à la main, leur tranchant la gorge à chacun, avant de se retourner vivement.

Se transformer ainsi, ça allait beaucoup plus vite et c'était beaucoup moins "contraignant" que de se baisser et de se redresser. Surtout dans une situation où il fallait faire action/réaction.

Il pointa sa main vers les mages qu'il avait assommé avec son bouclier improvisé sur les bras, afin de faire rouler ses ennemis plus loin avec une onde de vent, juste avant de sauter en arrière afin d'éviter une attaque de celui qui accompagnait Ralyon...

Si ce genre de geste était anodin pour lui, avec une blessure, c'était un peu autre chose, surtout là où celle-ci était, sur une hanche. Le poids de son corps élança à nouveau sa  plaie, si bien qu'il resta immobile, l'épée en l'air, prenant deux secondes le luxe de reprendre son souffle, avant de faire face à ses ennemis, le regard glacial.

Maintenant, se débarrasser de ceux qu'il avait assommé avec sa magie et le chef de groupe...

A nouveau, son esprit s'échauffa, calculant tous les coups possibles, afin de savoir, comme là, riposter en prévoyant à l'avance les réflexes de ses ennemis...Cela demandait un certain entraînement, mais n'empêche que ça servait pas mal !

Lui-même était du genre à le dire : "Ce n'est pas parce que tu auras une épée magique que tu seras puissant. Une personne puissante est celle qui sait se servir de sa tête."

¤____________________________________________¤
"Autrefois, les anges et les démons ne pouvaient pas s'aimer sans se détruire l'un et l'autre.
Aujourd'hui, ce n'est plus le cas. Alors pourquoi ne pas en profiter ?"



Facebook - Suivez en détail l'avancement du site !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ralyon Aldenart
Paladin Itinérant (Animateur)
Paladin Itinérant (Animateur)
avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 159
Messages RP : 72
Date d'inscription : 15/06/2014
Age : 23
Localisation du Personnage : Aucune particulière (guerrier itinérant)
Métier du Personnage : Chasseur de démon
Élément Magique : Lumière
Arme : Épée

En couple avec En couple avec : Annaë Ivilfhdar
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 22
Brève Description:

MessageSujet: Re: Un voyage périlleux   Lun 19 Jan - 22:53

Les mages commençaient déjà leur rituel. Mais en l'absence d'un signal de sa part... Je ne pouvais rien faire. Ou plutôt je ne devais rien faire. L'un d'entre eux commença à psalmodier je ne sais quel rituel, sûrement une saleté pour asservir Tsukimeru. Mais toujours pas de signe d'agir de la part du démon. Je sentais mon cœur battre de plus en plus vite... Pouvais-je vraiment rester ainsi, passif ?

Puis tout à coup quelque chose d'étrange se produisit. L'incantateur trébucha comme s'il avait glissé sur un parquet ciré, tandis que quasiment dans le même moment, la lame de Tsukimeru fendait l'air, prenant la vie de la plupart des sorciers autour de lui.
Bon on pouvait considérer que c'était le fameux "signal"... Et puis maintenant que le grand barouf était déclenché, trop tard pour la subtilité.
Ces sauvages nous faisaient perdre notre temps, retardant notre avancée vers les monts Tokrystaux.

Déjà, d'autres mages approchaient, menaçant de le déborder par les flancs. Me concentrant intensément, je décochai une salve de trait de lumière, clouant une dizaine d'opposant sur place... Mais cela m'avait coûté toute mon énergie. Les autres, je les finirais à la main. Le combat ne s’avéra pas trop compliqué, c'était de bon magicien mais de piètres combattant. Et leurs sorts ne semblaient réellement efficaces que sur les démons. Je me contentais de taillader tout ce que je pouvais autour de moi, tout en regrettant au plus profond de moi qu'autant de sang ait à couler...

Mais bien vite, les mages comprirent qu'il n'étaient pas de taille, et ce fut la débâcle dans leur rang. Rassemblant leurs blessés, les survivants prirent la fuite, probablement pour regagner leur village.
Tout était fini... Et ce n'était pas de dommage. Un gâchis de vie et de temps... Pour si peu au final. Mais après tout, c'étaient eux qui avait engager les hostilités en premier. Triste de voir que la haine des démons rendait l'existence de telles tribus possible...
J'aperçu Tsukimeru au loin... J’espérais que tout allait bien pour lui. De nous 2, il avait été le plus durement éprouvé.

- Rien de cassé de votre côté ?

¤____________________________________________¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukimeru Kaze No Yokai
Pourfendeur du Mal ~ Directeur (Fondatrice)
 Pourfendeur du Mal ~ Directeur (Fondatrice)
avatar

Masculin Taureau Serpent
Messages : 211
Messages RP : 190
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 29
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directeur d'Ernelzya
Élément Magique : Vent
Arme : Katana

En couple avec En couple avec : Ange Krystaleen
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Ange Krystaleen

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 250 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Un voyage périlleux   Lun 19 Jan - 23:11

Ralyon sembla comprendre, et agit de son côté, lui épargnant d'éliminer d'autres ennemis pour les protéger. Au moins eut-il le temps de récupérer son souffle.

Décidément, avoir une constitution physique très résistante, c'était bien, mais c'était à double-tranchant : s'il était extrêmement difficile d'épuiser un démon physiquement même après de longues heures de combat, pour peu que celui-ci soit entraîné pour, et qu'ils étaient en général très difficiles à affaiblir même avec des blessures profondes, niveau magie, par contre, ils douillaient ! Les démons n'avaient pratiquement aucune défense magique. Une simple boule de feu n'avait par exemple pas le même effet sur un humain que sur un démon.

Un humain se retrouverait avec des brûlures plus ou moins graves, un démon subirait aussi des brûlures, mais qui pouvaient avoir des conséquences très fâcheuses, comme celle de ne jamais guérir complètement, et d'en garder des marques à vie, avec éventuellement un handicap au niveau de l'endroit touché. Contrairement aux humains qui en guérissaient très bien et sans séquelles, vu les moyens en matière de soin dans ce monde.

En voyant certains partir, Tsukimeru en visa un en particulier, formant une lame de vent qui tua dans le dos l'un des mages, qui s'écroula, faisant encore plus fuir les autres.

Mais ce n'était pas non-plus un hasard...

Car dès que la vie quitta cet humain, Tsukimeru sentit cette magie qui cherchait à l'emprisonner le quitter, et donc, le sceau magique qui lui avait été apposé disparaître. C'était un peu le seul moyen ! Parce qu'il doutait fort que demander gentiment à l'homme de le libérer aurait été possible...

Une bonne chose de faite, selon lui. Plus question d'avoir de quartier, à présent. Avoir des doutes dans ce genre de situation, c'était mettre les autres en danger. Et il voulait bien être celui qui se salirait les mains.

Ralyon revint, une fois le tout calme. Du moins, pour le moment.

Le démon ne répondit pas tout de suite, le jaugeant du regard. Vrai qu'il avait agit en coopération. Vrai qu'il semblait sincère. Mais y croire réellement lui était décidément difficile, à cause du drame qu'il avait vécu 10 ans en arrière, ce qui n'était pas si vieux que ça, au final. Celui qu'il pensait être son ami parlait de la même façon, après tout.

Toutefois...


- Il m'en faut plus que ça pour me vaincre, ne vous en faites pas. Et...je tenais à m'excuser d'avoir douté de vous et de vous avoir menacé en conséquence.

Façon à lui de dire aussi "je suis soulagé que vous n'ayez rien" malgré-tout ! Mais bon, avec lui, s'il était sincère dans ses mots, il fallait très souvent le traduire ! Et ça, certains mettaient un long moment avant de réussir à décoder son langage !

- Continuons. Avant qu'ils n'envoient des renforts.

¤____________________________________________¤
"Autrefois, les anges et les démons ne pouvaient pas s'aimer sans se détruire l'un et l'autre.
Aujourd'hui, ce n'est plus le cas. Alors pourquoi ne pas en profiter ?"



Facebook - Suivez en détail l'avancement du site !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ralyon Aldenart
Paladin Itinérant (Animateur)
Paladin Itinérant (Animateur)
avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 159
Messages RP : 72
Date d'inscription : 15/06/2014
Age : 23
Localisation du Personnage : Aucune particulière (guerrier itinérant)
Métier du Personnage : Chasseur de démon
Élément Magique : Lumière
Arme : Épée

En couple avec En couple avec : Annaë Ivilfhdar
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 22
Brève Description:

MessageSujet: Re: Un voyage périlleux   Mer 21 Jan - 21:28

- Il m'en faut plus que ça pour me vaincre, ne vous en faites pas. Et...je tenais à m'excuser d'avoir douté de vous et de vous avoir menacé en conséquence.

Ce qu'il me disait était sincère. On pouvait reprocher à Tsukimeru d'être froid... Mais pas d'être un menteur.

- Vous n'avez pas à vous justifier Tsukimeru. Mais j'accepte vos excuses... Partenaire.

C'était sûrement un peu présomptueux de ma part. Mais après ce combat, je voyais les choses comme cela. Tsukimeru n'en prit pas ombrage visiblement. Soit cela le laissait indifférent soi c'était sa façon silencieuse d’acquiescer.

- Continuons. Avant qu'ils n'envoient des renforts.

Des renforts ? C'était peu probables selon moi. Y revenir eut-été suicidaire vu leurs pertes de ce soir. Ceci dit, traîner dans les coins devenait malsain. Nous avions perdu assez de temps ici... Et des affaires bien plus urgentes nous attendaient aux monts Tokrystaux.

- Vous avez raison... En route.

¤____________________________________________¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukimeru Kaze No Yokai
Pourfendeur du Mal ~ Directeur (Fondatrice)
 Pourfendeur du Mal ~ Directeur (Fondatrice)
avatar

Masculin Taureau Serpent
Messages : 211
Messages RP : 190
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 29
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directeur d'Ernelzya
Élément Magique : Vent
Arme : Katana

En couple avec En couple avec : Ange Krystaleen
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Ange Krystaleen

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 250 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Un voyage périlleux   Mer 21 Jan - 22:05

La marque partie, il n'avait désormais plus à se soucier de sa guérison. Il était libre.

Ralyon ne sembla pas s'horrifier de son geste, du moins, soit c'était ça, soit il le cachait très bien.

Mais dans le fond, le démon se questionnait...avec des questions qui l'avaient déjà beaucoup travaillé quand Ernelzya avait décidé de le nommer remplaçant d'Alyssane une fois celle-ci partie à jamais avec un sourire de bonheur aux lèvres...

Il avait l'impression de s'être malgré-lui éloigné de ce qui avait fondé les grands principes d'Ernelzya, ces mêmes principes qui avaient vaincu le chaos et ramené la paix. Cela lui rappelait aussi les mots d'Alyssane, une fois, qu'elle lui avait adressé alors qu'il était en train de finir ses études supérieures, aspirant à devenir un grand protecteur.

Ouais, bon, il avait 20 ans à ce moment-là, hein. Quel jeune de 20 ans n'avait jamais rêvé ou cru au plus profond de lui de pouvoir changer le monde ? Il n'avait pas échappé à la règle ! En même temps, à cette époque lointaine, il n'avait jamais rien vécu de forcément trop fâcheux, il était donc certes distant avec les autres, Tsukimeru ayant eu toujours du mal à se créer du contact et à aller vers les autres, toutefois, une fois la glace brisée, il était plus ouvert, même s'il parlait peu.
Mais quand il vouait une admiration sans borne à quelqu'un, il appréciait passer du temps avec, en général. Ce qui était le cas d'Alyssane. Et vu leurs genres déjantés à tous les deux à ce moment-là, forcément qu'il y avait eu quelques affinités !

Tsukimeru se souvenait de ses mots. Elle lui avait sourit, mais lui avait toutefois parlé très sérieusement : "En des temps troubles, quand nous sommes menacés, le premier réflexe est de tabasser l'autre en face pour se défendre. Surtout nous, les démons, parce que faut dire qu'on a besoin d'extérioriser notre trop-plein d'énergie. Quand Syreyën et Arianne nous ont rencontré et m'ont exposé leur idée pour ramener la paix sans prendre les armes, je leur avait ris au nez, car je ne pensais pas ça possible. Et puis, peu à peu, j'ai découvert qu'ils avaient la solution. Et que rien que pour avoir eu l'idée, ils méritaient d'être aidés, rien que pour voir comment est-ce qu'ils allaient s'y prendre. Puis je me suis prise au jeu, j'ai fini par comprendre. Tu prends une arme, l'autre la prendra. La violence attire la violence, et ainsi de suite. Du coup...la compréhension et la compassion attirent ce qui les définit aussi, au même titre que la haine et compagnie. J'ai testé. J'ai arrêté d'envoyer mon poing ou mes talons aiguilles dans la figure de ceux qui me cherchaient de la mauvaise façon. J'ai testé la compassion. Ça s'est révélé être plus efficace que le tabassage. Alors n'oublie pas ça, chéri : faut certes pas se laisser faire quand quelqu'un t'agresse, mais autant que possible, faut éviter de salir notre terre avec du sang comme ça a été le cas autrefois. Le chaos est fourbe, au début, rien n'est grave, mais plus tu en fais, et plus tu auras du mal à t'en détacher. Ne détruis pas tout ce pourquoi nous nous sommes battus pour vous offrir un avenir à tous malgré-toi. Tu es né dans ce monde, alors que tu aurais pu ne pas exister, vu le nombre de fois où ton père a failli mourir dans les situations que nous avons subie, alors qu'il n'était qu'un enfant. Je me suis surtout battue pour lui, à l'époque. Et je suis fière d'avoir pu te voir naître et grandir dans cette ère de paix que nous avons construit."

Sûrement ça qui l'avait fait hésiter, au final, bien plus que Ralyon, contrairement à ce qu'il avait cru ? Dans tous les cas, il s'agaçait intérieurement que ce genre de réflexion le prenne maintenant, alors qu'il devait aider Ralyon, et donc garder la tête froide.

Faisait-il à nouveau fausse route ? Il se sentait perdu...et il n'aimait pas ça. Mais alors vraiment pas. Il avait hâte de retrouver Ange. Au moins, cette nouvelle vie qu'il avait voulu tenter avec elle lui permettait d'oublier tout ceci, et surtout, le forçait un peu à déposer les armes, de ne plus se soucier de la protection des autres, jusqu'où il pouvait aller, d'oublier ses doutes sur son poste actuel, et effectivement de pouvoir apprécier une vie simple. Loin des batailles, loin de la violence.

Tsukimeru fut aussi un peu surpris de la réaction de Ralyon. Il ne lui en voulait pas ? Pourtant, si ça avait été le cas, il l'aurait très bien compris, car il était conscient que, bien malgré-lui, il ne pouvait pas être des plus agréables ! Surtout dans des situations de ce genre !

Toutefois...

Il fut pris d'un léger rictus, répondant :


- Eh bien, je ne vais pas m'en plaindre.

Opportuniste comme la majorité des démons ? Certainement ! En même temps, personne ne pouvait renier sa nature ! Il ne pouvait pas agir comme un humain, après tout...tout comme Ralyon ne pouvait pas agir comme un démon, il ne pouvait avoir que des réactions humaines. Sûrement pour ça qu'il avait cette capacité à pardonner ? Sûrement. Les humains étaient de ceux qui savaient se montrer les plus compréhensifs et avoir le plus de recul, contrairement aux autres peuples. Particulièrement les elfes et les démons qui étaient du genre très impulsifs, genre à "taper d'abord et à parler ensuite", en mots barbares.

Enfin. Il semblait n'avoir aucune raison de douter, et tant mieux.

Ralyon approuva le fait de continuer.


- Quelle est notre prochaine destination ?

¤____________________________________________¤
"Autrefois, les anges et les démons ne pouvaient pas s'aimer sans se détruire l'un et l'autre.
Aujourd'hui, ce n'est plus le cas. Alors pourquoi ne pas en profiter ?"



Facebook - Suivez en détail l'avancement du site !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ralyon Aldenart
Paladin Itinérant (Animateur)
Paladin Itinérant (Animateur)
avatar

Masculin Scorpion Chien
Messages : 159
Messages RP : 72
Date d'inscription : 15/06/2014
Age : 23
Localisation du Personnage : Aucune particulière (guerrier itinérant)
Métier du Personnage : Chasseur de démon
Élément Magique : Lumière
Arme : Épée

En couple avec En couple avec : Annaë Ivilfhdar
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 22
Brève Description:

MessageSujet: Re: Un voyage périlleux   Jeu 22 Jan - 17:00

Plus les minutes passaient, plus je me faisais du soucis quant à ce qui nous attendait là-bas. Allais-je seulement retrouver mon maître vivant. M'avait-il vraiment envoyé à Ernelzya pour quelques vieux bouquins ? Mais... S'il avait fait ça pour me mettre en sûreté ? Pour m'éloigner d'un danger imminent ?

Tant pis... Je devais savoir. J'avais mis le doigts sur trop de choses... Bizarres. Des choses que je ne comprenaient pas, qui n'avaient pas de sens. J'avais accepté ce titre et cette épée mais que savais-je réellement de mon ordre ? Rien. Mais après tout, n'était-ce pas cet acte de foi qui donnait du sens au choix que j'avais fait ? Je n'avais pas pris les armes pour le prestige de l'uniforme ou du titre... Mais parce que je croyais aux valeurs que cet ordre défendaient.

- Quelle est notre prochaine destination ?

- Les monts Tokrystaux, juste au sud-ouest d'ici. On en a encore pour mal de jours de marche... Mieux vaut nous hâter, ou sinon nous risquons fort d'arriver après la bataille...

¤____________________________________________¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un voyage périlleux   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un voyage périlleux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les gens du voyage
» Voyage de Bougainville
» Voyage dans le foin...
» Haiti en Marche parle du voyage de Preval dans le Centre
» Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Contes d'Ernelzya :: . :: Choisissez votre Destination... :: Mythra :: Landes d'Argent :: Plateau Shamanique-