AccueilCalendrierFAQSiteRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Une menace ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wanaël Gwanël
Fille du Sang ~ Directrice Elfe (Fondatrice)
Fille du Sang ~ Directrice Elfe (Fondatrice)
avatar

Féminin Taureau Serpent
Messages : 552
Messages RP : 502
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 29
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directrice d'Ernelzya
Élément Magique : Ténèbres
Arme : Double Lame

En couple avec En couple avec : Elensar <3
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 135 ans
Brève Description:

MessageSujet: Une menace ?   Mer 22 Mai - 13:17

Wanaël, flanquée de son impressionnant familier, comme d'habitude en réalité, était partie dans la Forêt Noire, sa région natale.

Voilà deux jours qu'elle voyageait. Son intuition lui avait dit qu'il y avait certaines choses qui ne tournaient pas rond là-bas...danger ou pas ? Elle l'ignorait. Elle était là pour superviser en tout cas. Leur principe était l'alliance, bien que cela n'empêcherait certainement pas l'elfe de se défendre au cas où.

Puis elle prétendait que ça la faisait balader. Même si cette terre avait été le lieu de nombreux souvenirs qui lui étaient douloureux, elle restait une elfe, un esprit qui s'accordait parfaitement avec toutes les présences autour d'elle.

Ainsi laissa-t-elle aller ses sens elfiques, à la recherche de la source du soucis, entrant dans une sorte de transe. Elle ne redoutait rien, elle était accompagnée par Baynar, qui ne la quittait pratiquement jamais, et qui veillait. Le Familier était un grand tigre des neiges. Un véritable prédateur à la base, donc. Pratiquement rien ne pouvait lui échapper. Puis rien que la vue d'un tigre pouvait faire reculer, Wanaël avait pu le constater avec amusement de nombreuses fois.

Notamment ce jour où, afin de faire diversion pour permettre à Ange et leurs autres alliés de gagner du temps, elle avait nargué justement leurs ennemis. L'un d'eux s'était rapproché, se faisant menaçant, mais ça n'avait été qu'un masque, car à son approche, Baynar avait envoyé un coup de patte pour le faire reculer. Ce qu'il avait fait, en demandant d'un air paniqué dissimulé sous un air mécontent de lui ordonner de reculer. Wanaël avait sourit, amusée, en lui disant de ne pas s'inquiéter, que Baynar n'attaquerait que si elle le lui demandait.

Enfin, elle localisa une piste. Revenant donc à la réalité, elle suivit simplement ce chemin invisible, se demandant bien ce qu'elle allait découvrir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Urkan Balg
Mercenaire Vagabond
 Mercenaire Vagabond
avatar

Type : Humain Démoniaque

Masculin Taureau Tigre
Messages : 187
Messages RP : 48
Date d'inscription : 21/05/2013
Age : 20
Localisation du Personnage : Change souvent selon les besognes
Métier du Personnage : Mercenaire
Arme : Fléau

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Neutre, bon pour celui qui paie

Votre Personnage
Âge du Personnage: 26
Brève Description:

MessageSujet: Re: Une menace ?   Mer 22 Mai - 13:57

Urkan relut pour la énième fois le parchemin sur lequel était inscrit ses ordres. C'était un elfe de la Forêt Noire qui l'avait contacté, en prenant soin de cacher son identité. La cible était un chef de clan, un de ces elfes bouffi d'égo qui n'éprouvait que mépris pour les autres races... encore plus de mépris qu'un autre, quoi. Le mercenaire n'attendait aucune forme de reconnaissance ou autre sentiment que leur condescendance des Elfes: si l'argent n'était pas à la clef, Urkan préférait ne pas trop les côtoyer. Leur mépris des Hybrides le mettait de mauvaise humeur, et sa mauvaise humeur se caractérisait par une forte envie de taper sur quelque chose, ou quelqu’un.

La récompense était alléchante. Il roula le parchemin et reprit sa progression dans les bois épais plongés dans l’obscurité, d’où, peut-être, le nom de la forêt. Urkan n’en savait rien, et s’en fichait pas mal. Il ne connaissait pas vraiment Ernelzya, et se tenait à l’écart des forêts qui n’abritaient que des Elfes et des brigands, aussi embarrassants les uns que les autres. Ces lieux le mettaient assez mal à l’aise : on s’y perdait facilement, l’atmosphère oppressante vous faisait vous ratatiner en espérant devenir invisible. Bon, il n’en avait plus peur comme en aurait peur un enfant de dix ans, mais il n’aimait pas l’impression de menace qui planait, avec ces silences qui amplifiaient les quelques bruits qui les interrompaient. Pour se donner une contenance (face à qui ? il n’en savait rien), il dégaina son fléau et le fit tournoyer quelques instants.

Un instant plus tard, Urkan dut se rendre à l’évidence en refaisant le point. Il était pour ainsi dire perdu. Ou perdu tout court. Rageusement, il flanqua un coup de botte dans un caillou qui dévala une petite pente en découvrant les insectes qui se réfugiaient dans son ombre. Décidé malgré tout, le mercenaire choisit une direction à tenir qui, il l’espérait, le mènerait finalement au bras d’un cours d’eau. Se repérer lui serait sûrement plus aisé.

Mais après une heure et demie de marche en ligne presque droite: si les buissons et autres petits obstacles se laisser facilement traverser, certains l’avaient obligé à faire quelques détours, comme le gros rocher qui se trouvait maintenant une centaine de pas derrière. C’est alors qu’Urkan vit le premier Elfe. Un peu trop tardivement à son goût, car elle (il remarquait maintenant que c’était une Elfe) se trouvait non loin, et l’avait sûrement repéré. Avec stupeur, l’Humain Démoniaque aperçut l’énorme félin qui semblait accompagner l’Elfe. Sa surprise passée, Urkan résolut de s’avancer engager la conversation.


« Bonjour, dame des bois ! (flatter les Elfes par ces jolies formules restait, selon ses expériences, un moyen sûr de ne pas les froisser, au moins) Je me suis perdu dans votre si vaste (« belle » ne passait pas sa gorge.) forêt, en cherchant à rejoindre le plus proche cours d’eau, où j’établirai sûrement un camp pour la nuit. Quelle aubaine de rencontrer une native d’ici, j’espère que vous saurez m’indiquer le chemin. »

Toujours rester poli et cordial était une règle élémentaire pour obtenir le meilleur des étrangers… la plupart du temps, du moins. Quant à sa véritable destination, Urkan préférait la dissimuler : si on faisait le lien entre lui et la mort d’un chef de clan, cela ne servirait pas ses affaires futures.

¤____________________________________________¤

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wanaël Gwanël
Fille du Sang ~ Directrice Elfe (Fondatrice)
Fille du Sang ~ Directrice Elfe (Fondatrice)
avatar

Féminin Taureau Serpent
Messages : 552
Messages RP : 502
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 29
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directrice d'Ernelzya
Élément Magique : Ténèbres
Arme : Double Lame

En couple avec En couple avec : Elensar <3
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 135 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Une menace ?   Jeu 23 Mai - 20:42

Une présence. Elle finit par en ressentir une. Les elfes n'avaient certainement pas les mêmes sens que les démons, mais ils étaient toujours capable de percevoir les présences autour d'eux. Et le fait d'être capables d'entendre l'esprit des animaux et des végétaux grâce à leurs oreilles si particulières en faisait d'excellents pisteurs. Après tout...il leur suffisait de demander à ce qui les entourait pour localiser ce qu'ils cherchaient !

Alors elle s'arrêta, jusqu'à voir un hybride. Wanaël ne faisait certainement pas partie des elfes qui méprisaient les autres peuples. Sinon, Ernelzya ne l'aurait jamais choisie en tant que Directrice. Alors des mélanges, elle en voyait tous les jours, et baignait dans un climat de tolérance depuis de très nombreuses années à présent.

Celui-ci semblait perdu, et voilà qu'il restait dans les manières, ce qui amusa un peu l'elfe. En imposait-elle tant que ça ?


- Mh, ça dépend quel chemin vous cherchez, cher monsieur. J'ai certes pressenti votre présence, mais je n'ai pas le pouvoir de lire dans les pensées.

Le tout dit très calmement, et certainement pas d'une quelconque mauvaise manière. Il n'y avait pas de raison à ça pour le moment, après tout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Urkan Balg
Mercenaire Vagabond
 Mercenaire Vagabond
avatar

Type : Humain Démoniaque

Masculin Taureau Tigre
Messages : 187
Messages RP : 48
Date d'inscription : 21/05/2013
Age : 20
Localisation du Personnage : Change souvent selon les besognes
Métier du Personnage : Mercenaire
Arme : Fléau

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Neutre, bon pour celui qui paie

Votre Personnage
Âge du Personnage: 26
Brève Description:

MessageSujet: Re: Une menace ?   Ven 24 Mai - 5:57

Il avait de la chance. Celle-ci ne semblait pas avoir hérité du racisme de ses congénères, ou bien le cachait bien. Le dialogue ne pourrait en être que facilité… Par contre, le fait qu’elle puisse pressentir sa présence, comme nombre d’Elfes, supposa-t-il, ne le rassurait pas. Urkan n’avait pas eu la chance de naître avec la magie ni de dénicher des supers-pouvoirs en récompenses. Et tant mieux, parce qu’il n’appréciait pas trop la magie : c’était un peu lâche, en quelque sorte, et ça faussait tout. Sa préférence allait de loin à l’acier… Par contre, Urkan se demanda pourquoi avoir dotés ces êtres des bois de si grandes oreilles si elles ne servaient pas.

« Je vous l’ai dit, je cherche à atteindre le cours d’eau le plus proche. Je pensais continuer dans cette direction (il pointa du doigt) mais peut-être est-ce une erreur. »

S’il pouvait éviter de devoir préciser plus sa destination, tant mieux. Décidemment, il rencontrait quelques soucis : trouver ce village serait déjà chose ardue, et assassiner son chef frôlait l’impossibilité. Voilà encore qu’on l’engageait comme assassin… Sauf que le mercenaire avait une nouvelle idée. Qui pouvait lui rapporter gros, mais lui coûter cher également…

(c'est un peu cours, excuse moi ^^')

¤____________________________________________¤

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wanaël Gwanël
Fille du Sang ~ Directrice Elfe (Fondatrice)
Fille du Sang ~ Directrice Elfe (Fondatrice)
avatar

Féminin Taureau Serpent
Messages : 552
Messages RP : 502
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 29
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directrice d'Ernelzya
Élément Magique : Ténèbres
Arme : Double Lame

En couple avec En couple avec : Elensar <3
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 135 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Une menace ?   Ven 24 Mai - 12:20

Des cours d'eau, il y en avait plusieurs, d'où la question? La forêt était grande après tout, car couvrant un bon quart au moins de l'île. Il fallait donc bien de l'eau pour alimenter tout ce joli monde ! D'autant plus que la forêt recelait d'un certain nombre d'habitants...le plus souvent des elfes et des hybrides, mais il y avait bien parfois quelques villages cachés habités par des humains ici. Puis tout le monde pouvait venir de n'importe où.

Le preuve en était par exemple (parmi tant d'autres) que sur Ernelzya, les démons étaient pour la plupart originaires des Monts Sans-Retour, à cause des portails qu'il y avait là-bas, mais Tsukimeru était né dans la Forêt Noire, lui aussi, et pourtant, il était un pur démon.

Wanaël, elle, n'était pas sortie de la norme à ce niveau-là, car étant native d'ici, justement, même si elle n'y était plus domiciliée depuis très longtemps à présent.


- Je vous trouve bien armé. On ne trouve pas ce genre d'arme ici. Vous êtes venu avec un objectif en tête...permettez-moi juste de m'assurer que celui-ci ne va pas à l'encontre des miens.

Elle avait des gens à protéger après tout, son devoir était de protéger quiconque avait demandé la protection de l'école, ainsi que refuge. Le reste...il pouvait bien faire ce qu'il voulait. Toutefois, révéler son véritable statut restait dangereux.

Pas que la Direction d'Ernelzya prenait la grosse tête, loin de là, mais ils avaient disons appris la leçon il y a dix ans, par Tsukimeru, justement, qui avait tout juste manqué de se faire assassiner par une personne qu'il avait pris pour un ami très proche, et qui l'avait trahi en lui tendant cette embuscade, profitant de cette absence de garde de la part du démon pour le toucher.

Ce qui avait forcément surpris tout le monde quand il était revenu, car le démon se faisait rarement toucher. Alors le voir revenir avec une grosse blessure qui répandait du sang de partout...

Eynar aussi s'était fait avoir une fois, quand un de ses ennemis avait su son statut.

Wanaël aussi d'ailleurs, et pourtant, elle n'avait rien dit non-plus. Elle avait guéri des blessures qu'elle avait reçu depuis ce jour, ainsi que Baynar, surtout, qui avait le plus encaissé, mais voilà, ce genre d'événement recommandait la plus grande prudence.

Alors pas question de se dévoiler à n'importe qui. Moins on en savait sur soi, mieux on avait l'avantage, forcément. Bien que les intentions de Wanaël n'étaient pas mauvaises à l'égard de l'hybride...tout dépendait de ses intentions.

Elle verrait bien, de toute façon. Elle savait très bien se défendre en plus, même si, au premier coup d'oeil, elle semblait fragile et complètement désarmée. Avec l'elfe, il ne fallait surtout pas se fier aux apparences. D'autant plus que son imposant Familier réagissait au quart de tour s'il voyait sa soeur d'âme en danger.


- Il y a plusieurs bras de rivière. Avez-vous au moins un lieu plus précis de la forêt à me dire ?

demanda-t-elle alors simplement

[HRP : pas de problème, ne t'en fais pas =) J'espère juste que mes posts te vont ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Urkan Balg
Mercenaire Vagabond
 Mercenaire Vagabond
avatar

Type : Humain Démoniaque

Masculin Taureau Tigre
Messages : 187
Messages RP : 48
Date d'inscription : 21/05/2013
Age : 20
Localisation du Personnage : Change souvent selon les besognes
Métier du Personnage : Mercenaire
Arme : Fléau

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Neutre, bon pour celui qui paie

Votre Personnage
Âge du Personnage: 26
Brève Description:

MessageSujet: Re: Une menace ?   Ven 24 Mai - 14:55

Les peurs d’Urkan s’évaporaient vite. Il n’avait pas rencontré l’Elfe classique, ou caricaturé, auquel il pensait toujours en se représentant cette race. Il n’y avait aucune trace d’animosité dans sa voix, pas plus que de menaces. Il n’allait pas être obligé de se battre ou de s’enfuir, la seconde solution étant plutôt inutile et la première… peut-être pas très épaisse, l’Elfe, mais son gros chat l’était, lui. Et ça ne semblait pas être que de la graisse.
Contrairement à ce qu’on pourrait penser, Urkan n’était pas idiot. Ce qui aidait pas mal à rester vivant. Enfin, l’opportunisme était aussi un atout de taille… Et une opportunité, Urkan en voyait justement une. S’il était efficace, le mercenaire n’était peut-être pas le plus recommandable. Se composant une expression hésitante, et marquant une pause avant de commencer, il dit un peu moins fort :


« Ce que je viens faire ici, je préfèrerai le cacher. Ce n’est rien de mal, mais il se pourrait qu’on me surveille, voyez-vous. Cependant, je comprends que vous désiriez savoir pourquoi un inconnu pénètre la forêt armé des pieds à la tête. Pour cela, je peux vous le dire, je cherche simplement à prévenir toute agression. Je désire parler à un certain… Yünos Valmanar, un chef de clan que vous connaissez peut-être. Son clan réside dans un village appelé, il me semble, Val-Myril.

Voilà. Il avait débité les informations sur sa cible originelle. Avec un peu de chance, l’Elfe lui servirait de guide et il se ferait une joie de trahir son commanditaire, acquérant peut-être une certaine reconnaissance. Enfin, il n’en espérait pas autant, mais on pouvait toujours rêver. Mais au moins, il sortirait vivant de la forêt sans avoir eu à tenter un assassinat impossible, et pourrait toujours dérober la paie à sa victime… pas très honnête, mais avait-il à l’être ? Il retint un sourire, et leva un sourcil interrogateur pour son interlocuteur.

¤____________________________________________¤

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wanaël Gwanël
Fille du Sang ~ Directrice Elfe (Fondatrice)
Fille du Sang ~ Directrice Elfe (Fondatrice)
avatar

Féminin Taureau Serpent
Messages : 552
Messages RP : 502
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 29
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directrice d'Ernelzya
Élément Magique : Ténèbres
Arme : Double Lame

En couple avec En couple avec : Elensar <3
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 135 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Une menace ?   Ven 24 Mai - 21:54

Wanaël se demandait bien quels étaient ses intentions, mais elle n'en fit rien et n'insisterait pas. Après tout, c'était donnant-donnant, elle-même n'avait rien dit sur les siens après tout.

Puis vu les informations qu'il donna, ça ne semblait viser personne de lié à l'école. Tant mieux. Bon, il pouvait très bien leur mentir, mais les elfes avaient ce don de percevoir les sentiments, ce qui leur permettait forcément de ressentir une présence autour d'eux. Et il ne mentait pas. Très bien.

Alors elle chercha dans sa tête. Voilà bien longtemps qu'elle n'habitait plus ici, alors il y avait eu certainement des changements. Ce village devait être récent. Aussi, Wanaël fit simple : elle demanda à la forêt, leur parlant par la pensée.

Après quelques secondes, elle finit par avoir une réponse. Alors avec un léger sourire, elle répondit :


- La Forêt me dit que votre chemin se trouverait plutôt de ce côté.

Le tout évidemment le plus naturellement du monde, en indiquant une direction.

- Il faut compter 5 sapins et trois chênes. A partir de là, vous entendrez le courant d'une rivière, qu'il faudra simplement suivre à contre-courant, jusqu'à un érable. Le village que vous cherchez se trouve par-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Urkan Balg
Mercenaire Vagabond
 Mercenaire Vagabond
avatar

Type : Humain Démoniaque

Masculin Taureau Tigre
Messages : 187
Messages RP : 48
Date d'inscription : 21/05/2013
Age : 20
Localisation du Personnage : Change souvent selon les besognes
Métier du Personnage : Mercenaire
Arme : Fléau

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Neutre, bon pour celui qui paie

Votre Personnage
Âge du Personnage: 26
Brève Description:

MessageSujet: Re: Une menace ?   Sam 25 Mai - 8:51

Parce que la forêt leur parlait, en plus… pas étonnant qu’ils soient un peu bizarres, donc. Bon, au moins, il savait où allait, si elle l’avait bien renseigné… Urkan rassembla ses idées. Il allait donc, soit tuer ce chef si cela se révélait trop simple, mais il en doutait fortement, et pensait à plus forte raison s’en tenir à son plan B, qui était de jouer les tournes-casaques. Le seul bémol, c’est que ça ne contribuerait pas à lui forger une réputation, et qu’il risquait de ne plus se voir proposer beaucoup de contrats dans la région. Même s’il ne l’aimait pas, cette région, il fallait bien gagner sa croûte…
Avec un léger signe de la tête, il sourit à l’Elfe et s’apprêta à repartir.


« Je dois vous remercier. Sans vous, j’aurais sûrement pu errer quelques heures, voire quelques jours dans cette forêt… »

Mais, alors qu’il allait faire un pas, un cri leur parvint. En se retournant, Urkan vit un Elfe plutôt banal arriver en courant, et bizarrement, en faisant peu de bruit. Sûrement un autre avantage de cette race… En arrivant à leurs côtés, apparemment essoufflé, il tendit un long doigt fin vers le mercenaire, et, d’une voix saccadée, assena :

« Yünos Valmanar est mort tout à l’heure. On l’a retrouvé défiguré, la tête fracassée. Et celui qui s’entretenait avec lui s’était enfui. (il marqua une pause)Elfe, prouve que tu ne complotais pas avec cet assassin. Arrêtez-le ! Il a tué Yûnos Valmanar et il doit payer. »

La stupéfaction d’Urkan était grande. L’autre mentait avec une sincérité déconcertante : tout dans ses traits trahissait une sincérité totale. L’hybride pensa à tirer son arme et abattre le calomniateur, mais retint son geste, qui n’aurait fait que le décrédibiliser aux yeux de l’Elfe au félin. Et, en voyant que d’autres accouraient plus loin, criant à l’assassin, une certaine haine dans les yeux, le désespoir submergea Urkan. Pour une fois, il n’avait rien fait de mal. Pas encore, en tout cas. Que signifiait ce coup monté contre un simple mercenaire ? Il demeura de marbre et attendit la suite avec appréhension…

(HRP : j’ai cru que j’allais finir le RP là, sans que rien ne se passe. Mais au final j’ai attrapé une idée assez intéressante ^^ j’espère que ça t’ira !)

¤____________________________________________¤

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wanaël Gwanël
Fille du Sang ~ Directrice Elfe (Fondatrice)
Fille du Sang ~ Directrice Elfe (Fondatrice)
avatar

Féminin Taureau Serpent
Messages : 552
Messages RP : 502
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 29
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directrice d'Ernelzya
Élément Magique : Ténèbres
Arme : Double Lame

En couple avec En couple avec : Elensar <3
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 135 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Une menace ?   Dim 26 Mai - 17:33

[pas de problème, lance, lance ! =)]

Wanaël se demandait bien quelles étaient les intentions de cet hybride, mais qu'importe : elle n'était pas mercenaire, elle était Directrice d'Ernelzya, et bien que prof de combat, elle avait pour devoir principal de protéger cette enceinte ainsi que tous ceux qui s'y abritaient. Elle n'était pas à la solde de l'Etat, après tout, donc appliquer la loi, ce n'était pas son boulot.

Elle, tout ce qui lui avait donc importée, c'était si l'hybride aurait, au cas où, de mauvaises intentions envers l'école, et là, elle aurait plus réagi que ça, car justement, c'était son travail. L'école n'était pas en camp d'armée après tout. Alors même si elle pouvait éviter d'avoir à révéler son véritable statut, ça ne l'empêcherait pas de chercher à savoir quand même.

Il était arrivé plusieurs fois que les Directeurs d'Ernelzya soient la cible d'assassins après tout...tout simplement parce que cette école était le symbole même de la paix sur Ernelzya. Alors en massacrer les représentants, ça pouvait toujours faire de l'effet !

Elle allait lui répondre, mais elle fut coupée par un grondement sourd de Baynar. Elle ne fut pas surprise. Elle avait elle aussi ressenti la présence de d'autres personnes, aux intentions houleuses...

Ensuite, paniquer n'avait jamais servi à rien. Alors elle demeura calme.

L'hybride aurait-il utilisé un sort de téléportation ? Après tout, vu la distance qu'il restait à parcourir jusqu'à ce village, il y avait encore de la trotte ! L'hybride n'aurait pas pu parcourir une telle distance à pied. Mais ça, Wanaël n'avait rien pour le prouver. Et mieux, elle se fit carrément accuser elle-même d'un crime qu'elle n'avait pas commis.


- Mh...et l'idée que ça soit celui qui accompagnait ce cher monsieur qui l'aurait assassiné ne vous est pas venu ?

Bon, elle le savait, c'était légèrement provoquant, mais Wanaël avait toujours été ainsi, à force de se rebeller contre son propre clan, allant jusqu'à renier ses origines un peu particulières pour une elfe. Du caractère, elle en avait, impulsive, elle pouvait l'être, mais elle savait aussi très bien considérer pas mal de situation avec un certain recul, réfléchissant avant de foncer tête baissée, même si ça lui était déjà arrivée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Urkan Balg
Mercenaire Vagabond
 Mercenaire Vagabond
avatar

Type : Humain Démoniaque

Masculin Taureau Tigre
Messages : 187
Messages RP : 48
Date d'inscription : 21/05/2013
Age : 20
Localisation du Personnage : Change souvent selon les besognes
Métier du Personnage : Mercenaire
Arme : Fléau

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Neutre, bon pour celui qui paie

Votre Personnage
Âge du Personnage: 26
Brève Description:

MessageSujet: Re: Une menace ?   Dim 26 Mai - 18:51

Urkan s’étonna que l’Elfe avec laquelle il parlait ne s’exécute pas en l’arrêtant. Il en tira même un brin de satisfaction. Qui ne dura pas, lorsque le premier des nouveaux arrivants reprit la parole :

« Ecoutez. Cet homme est venu seul dans notre village, et il s’est enfuit sans prévenir personne. Cela est suspect, n’est-ce pas ? Surtout si à cela j’ajoute les preuves de l’arme qui a défoncé le crâne de notre chef. »

Et, ce disant, un autre Elfe en longue robe sortit une tablette de pierre en murmurant d’étranges paroles. De la magie, comprit le mercenaire lorsqu’une image apparut : la tête de la victime, qui portait, à vrai dire, les marques exactes que pouvait infliger l’arme d’Urkan. Plus de doute, quelqu’un avait tout tramé de A à Z.
L’Elfe continua de déballer son mensonge en expliquant qu’Urkan avait volé une monture ce matin après son méfait, et avait chevauché des heures durant avant de la perdre, d’une façon ou d’une autre, vu qu’il n’en voyait pas traces. A ce moment, le mercenaire envisagea sérieusement de dégainer et de faire un carnage, son sang démoniaque bouillant dans ses veines. Mais il fut forcé d’abandonner l’idée, car face aux cinq Elfes (il avait exclu celle au félin, tiens), dont un était magicien et un autre pointait une flèche sur lui, ses chances se réduisait de s’en tirer. Désespéré, Urkan n’arrivait plus à cacher sa colère, et, serrant les poings, fusilla son interlocuteur du regard.


« Sale Elfe hypocrite. On voit bien que vous avez l’art du mensonge dans le sang.

Il ponctua sa phrase d’un crachat au pied de l’individu. Il n’allait sûrement qu’aggraver son cas, mais il était déjà mal, de toute façon. Avec un air furibond, et après un regard dégoûté au crachat qui infiltrait l’herbe, la créature des bois reprit :

« Très bien. Nous serons cléments, chère congénère, et oublieront votre présence. Il nous ferait mal d’avoir à user de violence envers notre propre Race… supérieure (il avait prit un ton mesquin et jeté un regard plein de mépris à l’hybride). Partez donc retrouver votre clan, tandis que nous réglerons les affaires attenantes au notre.

¤____________________________________________¤

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wanaël Gwanël
Fille du Sang ~ Directrice Elfe (Fondatrice)
Fille du Sang ~ Directrice Elfe (Fondatrice)
avatar

Féminin Taureau Serpent
Messages : 552
Messages RP : 502
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 29
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directrice d'Ernelzya
Élément Magique : Ténèbres
Arme : Double Lame

En couple avec En couple avec : Elensar <3
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 135 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Une menace ?   Dim 26 Mai - 20:13

Wanaël ne démordit pas. Absolument sans crainte, semblant pas plus perturbée que ça, elle eut un petit air amusé, répliquant :

- Quelqu'un qui s'enfuit, déjà, à la base, selon moi, c'est suspect, il n'y a pas à en douter.

ça, juste histoire de dire que la première phrase était un peu idiote. Un fuyard, en général, c'était un suspect, point, surtout après un crime ou une simple bourde. Cela s'appliquait à tous les niveaux après tout.

Combien de fois elle avait fait fuir des élèves au sixième étage parce qu'ils cherchaient à se rincer l'oeil, par exemple ? Les premiers à s'enfuir quand elle leur communiquait son avis à sa manière (quand ça lui tombait dessus en tout cas). Cela signifiait soit via l'entité soit via Baynar, beaucoup plus radical.

Le tigre n'agressait évidemment personne au Château, c'était un Familier, très intelligent, il savait reconnaître ses ennemis de ses alliés. Mais voir ce genre de bestiole vous bondir dessus, rien que ça, ça impressionnait toujours en fait ! Et surtout...concernant les élèves en tout cas, personne ne voulait se confronter à Wanaël derrière, vu que le tigre les ramenait carrément vers elle. Donc double-menace.

Bon, ça pouvait paraître un peu sadique, mais le pire, c'était que ça amusait l'elfe de mener les gens du bout de la baguette, parfois.

Puis un ton supérieur...que Wanaël détestait bien. Elle ne supportait décidément pas ce genre d'attitude. Et ce même si elle avait carrément grandi là-dedans. Encore un homme. Un de ces hommes communs qui se voyait plus haut que ce qu'il n'était.

Alors ce fut sans hésiter qu'elle prononça :


- J'ai renié mon peuple depuis longtemps.

Clan qui l'avait du coup forcément nommée "traîtresse", ou ce genre de chose. Mais Wanaël s'en fichait à présent. Son passé, elle voulait l'oublier, son présent, c'était Ernelzya maintenant. Son histoire était assez répandue chez les elfes habitant dans la Forêt Noire d'ailleurs.

Peu importait. Wanaël était désormais fière de ce qu'elle était aujourd'hui, et ce malgré tous les outrages qu'elle avait causé aux siens, juste pour gagner son égalité parmi eux. Elle était désormais sûre d'elle, aucun de ces mots très durs du passé ne lui ferait d'effet à présent, elle était parvenue à tirer un trait depuis longtemps à présent.

Sûr qu'elle était difficilement reconnaissable entre cette époque et aujourd'hui. Wanaël était allée dans les extrêmes, allant jusqu'à renier son propre sexe en se comportant comme un parfait garçon, et en apparaissant comme tel : cheveux très courts, tenues d'hommes, bandes pour dissimuler les rondeurs de sa poitrine une fois que celle-ci s'était faite remarquer, apprenant les Arts du Combat dans le seul but de mettre en respect tous ces machos.

Aujourd'hui, elle s'assumait complètement, et pourtant, ça avait pris longtemps : ses cheveux étaient désormais plus longs, descendant tout le long de son dos, portait quelques bijoux mettant en valeur son étrange regard argenté, et n'avait plus honte de ses fines courbes agréables à regarder, mis en valeur par une tenue un peu légère : haut plutôt court, bas long mais avec les jambes apparentes.

C'était décidément radical !


- Vous n'avez aucun ordre à me donner.

déclara-t-elle ensuite simplement, avant de tendre le bras, ouvrir sa main et faire apparaître grâce à sa magie noire sa double-lame, l'elfe ayant trouvé cette solution pour pouvoir porter son imposante arme facilement. Ce qui déjà, atténuait grandement l'air "fragile et frêle" qu'elle pouvait donner au premier regard !

Ils avaient sortis leurs armes après tout. Wanaël l'avait compris, la discussion ne mènerait à rien, ces gens étaient butés, pour elle ignorait quelle raison. Pour ça qu'elle ne cherchait même pas à désamorcer le conflit, ça ne serait qu'une perte de temps. D'où ses petites piques et provocations. Ils tentaient de les prendre pour des imbéciles, elle faisait de même, point barre.

Se mettant en position de combat, Baynar faisant de même, elle leur fit, toujours avec un petit sourire moqueur :


- Nous pourrions éviter un combat inutile. Mais cela ne pourra se faire seulement si tout le monde se montre suffisamment intelligent pour ce faire. Il est encore temps de le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Urkan Balg
Mercenaire Vagabond
 Mercenaire Vagabond
avatar

Type : Humain Démoniaque

Masculin Taureau Tigre
Messages : 187
Messages RP : 48
Date d'inscription : 21/05/2013
Age : 20
Localisation du Personnage : Change souvent selon les besognes
Métier du Personnage : Mercenaire
Arme : Fléau

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Neutre, bon pour celui qui paie

Votre Personnage
Âge du Personnage: 26
Brève Description:

MessageSujet: Re: Une menace ?   Lun 27 Mai - 15:06

Quand sa première interlocutrice reprit la parole, il crut d’abord qu’elle s’était laissé convaincre et qu’il était, pour ainsi dire, fini. Or, finir, c’était bien la dernière des envies du mercenaire. Mais sa crainte s’évanouit par la suite : une Elfe qui reniait son clan, c’était déjà moins une Elfe (et donc plus potentiellement une aide), et sa réaction le surprit autant qu’elle le ravit. Il n’avait pas soupçonné ça, et avait eu un léger mouvement de recul devant l’apparition de l’arme imposante, et pour le moins originale. Et, quand elle se positionna en combattante, Urkan révisa ses chances de s’en tirer. A trois (car le gros chat qui l’accompagnait semblait réservé à un autre usage que la domesticité) contre 5, c’était faisable. Largement. Mais, une nouvelle fois, il dut abandonner l’idée quand elle évoqua la possibilité de ne pas combattre. Le doute sur la probabilité de s’en tirer sans effusions de sang était permis, surtout au vu des regards haineux qui avaient envahis toutes les faces elfiques. Celui qui leur parlait depuis le début recula d’un ou deux pas, et asséna d’un ton qui avait perdu tout son mielleux :

« Je craigne que nous soyons obligé d’en passer par là, si vous vous montrez si récalcitrante. (Il cria à ses compagnons :) Il nous faut le mercenaire vivant ! »

Et, sans autre forme de procès, il dégaina une longue rapière. L’archer semblait réajuster son tir, sûrement de façon à toucher l’Elfe plutôt qu’Urkan. Quant aux raisons qui les poussaient à le vouloir vivant, il n’en avait pas le moindre soupçon. La situation lui était de moins en moins compréhensible, et se fut comme un réconfort de tirer son fléau et de prendre son bouclier. Il n’avait pas vraiment eu le temps de se recouvrir la tête, mais il ferait bien sans.
Le magicien recommença ses murmures en gesticulant comme s’il chassait un papillon (du moins, Urkan le ressentit ainsi) et les deux derniers rejoignirent le premier, armés chacun d’une épée et d’un bouclier, mais eux portaient une armure complète. Le mercenaire se campa sur ses jambes et commença, doucement, à mettre son arme en mouvement, prêt à réceptionner ses agresseurs. Qui ne tardèrent d’ailleurs pas à charger. Mais, comme ils devaient le garder vivant, ils ne pouvaient pas se permettre de viser des zones trop sensibles, et Urkan mis à profit cette sorte de gêne, qui disparaîtrait vite. Bientôt, ils ne retiendraient pas leurs coups et tenteront de le mettre hors d’état de nuire. La masse hérissée de piques décrivit un cercle qui se brisa sur le bouclier d’un des assaillants, ouvrant le bal.

¤____________________________________________¤

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wanaël Gwanël
Fille du Sang ~ Directrice Elfe (Fondatrice)
Fille du Sang ~ Directrice Elfe (Fondatrice)
avatar

Féminin Taureau Serpent
Messages : 552
Messages RP : 502
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 29
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directrice d'Ernelzya
Élément Magique : Ténèbres
Arme : Double Lame

En couple avec En couple avec : Elensar <3
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 135 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Une menace ?   Mer 29 Mai - 9:16

Wanaël...leva carrément les yeux au ciel. Le contraire l'aurait étonnée tiens.

Née à la base dans un clan de combattant, cela expliquait pourquoi elle n'était pas plus affolée que ça par cette situation. Elle y était habituée depuis toute petite, d'ailleurs, bien pour ça qu'elle avait décidé d'emprunter cette même voie afin de prouver aux hommes qu'une femme pouvait parfaitement être leur égale. Et comme elle avait été carrément fille de chef...forcément, les troubles qu'elle avait causé chez les siens s'étaient remarqués !

Une flèche fut tirée. Elle s'en protégea rapidement d'une des deux lames, Baynar derrière elle, juste avant que celui-ci se mette à bondir vers leurs adversaires pour attaquer. Il était son Familier après tout, alors si l'un d'eux avait quelque chose, l'autre le ressentait aussi. Pour ça que Wanaël l'avait protégée, tout comme lui coordonnait ses mouvements avec elle afin de la soutenir, l'ensemble formant une association plutôt dangereuse, surtout depuis que tous les deux se coordonnaient parfaitement.

Elle-même bondit en avant, de cette manière si agile propre aux elfes, plantant rapidement son arme afin de s'en servir de levier pour envoyer balader le magicien avec ses pieds, se réceptionnant, libérant son arme afin de parer l'épée d'un autre, tandis que son Familier couvrait ses arrières, ce qui faisait que les points morts, quand ils combattaient à deux, ils n'en avaient que très peu. Quand l'un attaquait, l'autre protégeait ses arrières, et vice versa.

Laissant Baynar et l'hybride s'occuper du reste, elle repoussa son assaillant vers l'arrière, avant de l'emprisonner dans un sort ténébreux, pour l'empêcher de partir, juste avant de s'avancer vers lui, et lui dire :


- Ne serait-il pas temps de dévoiler votre jeu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Urkan Balg
Mercenaire Vagabond
 Mercenaire Vagabond
avatar

Type : Humain Démoniaque

Masculin Taureau Tigre
Messages : 187
Messages RP : 48
Date d'inscription : 21/05/2013
Age : 20
Localisation du Personnage : Change souvent selon les besognes
Métier du Personnage : Mercenaire
Arme : Fléau

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Neutre, bon pour celui qui paie

Votre Personnage
Âge du Personnage: 26
Brève Description:

MessageSujet: Re: Une menace ?   Mer 29 Mai - 10:05

Le combat ne fut à peu près équitable seulement grâce à leur nombre. Ils ne se battaient pas si mal, mais pas assez bien. Urkan bénéficiait, mine de rien, de son âge pas encore très avancé et d’une pratique plutôt régulière. Quant à l’Elfe qui avait pris sa défense (encore que combattre un même ennemi n’était pas être du même bord), elle semblait plutôt bien se débrouiller… voire très bien, plutôt. Tandis qu’elle immobilisait le magicien, lui et l’immense tigre s’occupèrent des combattants. Urkan évita un premier coup d’épée, para le second et riposta d’un frappe brutale qui défonça le bouclier et le bras d’un des assaillants. Le reste se passa très vite, et seul l’archer parvint à s’enfuir, le poursuivre aurait été bien vain. Au moins, il avait enfin pu se défouler ! C’est quand l’ivresse du combat retomba qu’il remarqua la flèche plantée dans sa cuisse. Avec un juron, il tendit la main pour la retirer, mais ses connaissances médicales restant plutôt basiques, il arrêta son geste, de peur d’aggraver la blessure. Ce n’était pas la première, et les services d’un guérisseur auraient tôt fait de remédier à cet handicap.
L’Elfe immobilisé semblait maintenant bien moins sûr de lui, seul. Même un peu effrayé. S’il n’en tenait qu’à lui, Urkan lui aurait décroché la tête des épaules, mais il devait admettre qu’il pouvait avoir des réactions un peu excessives. A la question de la magicienne (assurément une, vu la manière d’immobiliser le mage…), l’Elfe répondit d’une voix qui laissait apparaître toute sa frayeur, les mots se bousculant les uns les autres, se pressant pour quitter ses lèvres :


« Il a tué notre chef vous devez me croire ! Je vous ai montré le cadavre, il est coupable… (Quand Urkan dégaina son épée courte et en menaça le chétif être terrorisé, il monta d’un ton en clamant cette fois :) Un homme nous a prévenus qu’un mercenaire dangereux, venu pour tuer Yümos, avait pénétré la forêt. Il ne nous a pas dit son nom, et nous a envoyé un ami à lui pour nous aider... (il pointa le cadavre de celui qui avait parlé tout à l’heure). Alors, quand on a vu que notre chef était mort, on a commencé à ratisser la forêt à sa recherche. Il avait été tué par un fléau, tout porte à croire qu’il est vraiment coupable. Mais je m’en irai sans rien dire, je vous le promets… je croyais vraiment, vraiment ! »

La panique de l’Elfe était évidente. Il avait débité toute l’histoire comme s’il avait eu un temps imparti. Peut-être était-ce vrai, auquel cas on avait monté des innocents contre lui. Mais pourquoi, alors qu’il n’était qu’un mercenaire, et sûrement pas une légende, même si efficace ! Urkan n’avait plus qu’une envie, sortir de cette forêt. Cet épisode ne ferait qu’aggraver son sentiment envers les bois. Et les Elfes, même s’il avait pu voir que les ranger tous dans le même bocal était assez idiot.

« Alors, vous êtes juste un imbécile. Et combien veulent ma peau ? Tout un clan, peut-être ? Pour un crime que je n’ai pas commis, en plus ! S’il n’en tenait qu’à moi, j’abrègerai votre peur dès maintenant. »

Il avait dis cette phrase avec un sourire ironique, en voyant que l’autre s’était compissé. Le courage ne semblait pas plus rentrer dans le cadre de ses qualités que la dignité… c’était en fait assez drôle de voir un mage, espèce habituellement si hautaine et aussi méprisante que méprisable, tomber si bas.

¤____________________________________________¤

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wanaël Gwanël
Fille du Sang ~ Directrice Elfe (Fondatrice)
Fille du Sang ~ Directrice Elfe (Fondatrice)
avatar

Féminin Taureau Serpent
Messages : 552
Messages RP : 502
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 29
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directrice d'Ernelzya
Élément Magique : Ténèbres
Arme : Double Lame

En couple avec En couple avec : Elensar <3
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 135 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Une menace ?   Mer 29 Mai - 20:07

Bon. Ce n'était pas la première fois que Wanaël prenait le dessus sur un homme comme ça, et ça ne serait pas encore la dernière ! Elle avait gagné disons suffisamment en caractère et en force pour ne plus se laisser dominer.

Avoir un amant un jour ? Oui, pourquoi pas. A condition que celui-ci soit respectable. Mais Wanaël n'y pensait même pas, convaincue qu'elle était devenue beaucoup trop garçon manqué pour qu'on puisse s'intéresser réellement à elle pour ce qu'elle était vraiment, et pas seulement pour ses jolies formes plutôt mis en avant. Si elle avait désormais l'apparence d'une femme, sa mentalité n'était pas pour autant très féminin. Déjà que Luya avait un peu galéré à lui faire apprécier sa condition de femme...

Sans ménagement, elle libéra simplement son prisonnier, le laissant tomber à terre, déclarant simplement :


- Pour être franche, je me fiche assez bien de vos histoires, ça ne me concerne pas. Seulement, je suis du genre à réclamer justice pour tout. Si cet homme est réellement coupable, prouvez-le avec des preuves irréfutables, et surtout plausibles. Si vous voulez faire un coup monté, préparez votre scénario mieux que ça. Ensuite, le combat n'était pas loyal. Et j'ai horreur de ça. Maintenant dégage. Je crois que votre soi-disante victime rêve de te fracasser la tête...à mon avis, tu ferais mieux de te barrer.

fit-elle ensuite simplement sur la fin, l'air un peu amusée-arrogante comme elle savait prendre parfois en face d'ennemis. Le magicien ne demanda pas son reste.

Une fois éloigné, Wanaël fit disparaître son arme, toujours grâce à sa magie ténébreuse. Puis reporta son attention sur l'hybride, devant qui elle effaça cet air qu'elle avait pris devant leur adversaire, prenant une expression plus normale, déjà :


- Eh bien...je dois admettre que je ne m'attendais pas tellement à autant de dextérité dans un combat en portant une telle armure et de telles armes...j'avoue que je serais incapable d'en faire autant.

Elle avait très vite analysé. Cet hybride disposait d'une très bonne défense, et s'il n'était pas aussi rapide et agile qu'elle, il disposait toutefois d'une force physique bien plus grande, ce qui compensait largement ! Car en force physique, oh que non, elle ne l'égalait pas. Chacun avait ses prédispositions, et c'était avec ce genre d'association qu'on obtenait les meilleurs combinaisons en général.

Enfin, elle avait disons pris l'habitude de faire ça tout naturellement, déjà en ayant appris elle-même à se battre, mais aussi parce qu'elle enseignait également la matière à des élèves. Donc des analyses, elle en faisait pratiquement tous les jours, c'était devenu comme un réflexe en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Urkan Balg
Mercenaire Vagabond
 Mercenaire Vagabond
avatar

Type : Humain Démoniaque

Masculin Taureau Tigre
Messages : 187
Messages RP : 48
Date d'inscription : 21/05/2013
Age : 20
Localisation du Personnage : Change souvent selon les besognes
Métier du Personnage : Mercenaire
Arme : Fléau

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Neutre, bon pour celui qui paie

Votre Personnage
Âge du Personnage: 26
Brève Description:

MessageSujet: Re: Une menace ?   Jeu 30 Mai - 16:16

Urkan regretta un peu de laisser le mage s’en aller, mais se retint de toute impulsion belliqueuse et le regarda simplement déguerpir, en espérant qu’il n’aille pas révéler à tous les autres sa position… enfin, ça, l’autre l’aurait sûrement déjà fait, et le mercenaire espérait bien être loin d’ici là. Malgré la flèche qui dépassait de sa cuisse, et malgré aussi le fait qu’il allait à pied, et que si ses poursuivants prenaient des montures, ses chances étaient assez amenuisées. Enfin, il serrerait un peu les dents…
Les motifs qui avaient poussés l’Elfe à l’aider, il ne s’en préoccupait pas vraiment. Le fait était qu’elle l’avait aidé à s’en tirer, et il lui en était gré. Quant elle le complimenta sur son habileté au combat, il ne se sentit pas particulièrement touché, mais ressentit l’obligation de lui retourner le compliment (même s’il pensait vraiment qu’elle se battait bien, il n’était pas du genre à faire l’éloge des autres) :


« Vous voulez dire que je ne suis pas aussi balourd qu’on pourrait le penser ? Merci. (il avait pris un ton ironique, mais pas méchant, puis redevint plus sérieux) Je dois admettre que vous paraissez tout autre avec une lame en main. Et que vous savez plutôt bien vous en servir. »


Voilà pour les remerciements, les compliments. Urkan n’avait apparemment plus rien à faire dans cette fichue forêt, et risquait de ne pas y revenir de si tôt. Il préfèrerait même quitter Ernelzya, mais déglutit en pensant au prix du téléporteur qui le renverrait à Mythra… Peut-être après une commission, à voir. Pour le moment, il avait déjà à sortir de ce bois, et vivant, de préférence !

« Bon, finalement, je n’ai plus rien à faire dans votre forêt, encore que ce n’est pas totalement la « votre », à ce que j’ai compris. Peu importe. Pourriez-vous m’indiquer l’itinéraire pour en sortir, au plus vite ? (retenant un gémissement, il ajouta :) Et si vous pouvez m’enlever cette flèche avec votre magie, je suis prêt à payer. Ca risque de me ralentir, et je n’ai pas très envie de revoir vos si joyeux compères…

De l’aide. En gros, il venait d’en demander. Evènement assez rare pour être mentionné, lui qui détestait être dépendant des autres ou pire encore ! Leur être redevable. Bon, il espérait ne pas revenir dans le coin, et puis ici, perdu au milieu des bois, sa réputation n’était pas vraiment en jeu, mais c’était le geste qui le dérangeait…

¤____________________________________________¤

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wanaël Gwanël
Fille du Sang ~ Directrice Elfe (Fondatrice)
Fille du Sang ~ Directrice Elfe (Fondatrice)
avatar

Féminin Taureau Serpent
Messages : 552
Messages RP : 502
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 29
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directrice d'Ernelzya
Élément Magique : Ténèbres
Arme : Double Lame

En couple avec En couple avec : Elensar <3
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 135 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Une menace ?   Dim 2 Juin - 10:39

Wanaël ne cherchait pas forcément les compliments, juste qu'elle était décidément du genre à dire ce qu'elle pensait, que ça plaise ou non. Elle eut un petit air amusé à la remarque de l'hybride. Décidément, la finesse et elle, ça faisait deux. Elle avait beau ressembler désormais à une femme, sa mentalité semblait rester celle d'un homme.

- On peut dire ça oui. Je suis incapable de porter une armure.

Ce qui faisait prendre plus de risques du coup, mais déjà, à la base, très peu d'elfes en portaient. Puis fallait dire que dans son cas, elle disposait d'un "bouclier" plutôt dangereux. Plein de griffes, de muscles et de crocs. En général, ça compensait très bien. Wanaël ne faisait décidément pas les choses à moitié !

- Nul besoin de payer pour ça. Ce genre de chose ne se vend pas.

déclara-t-elle simplement avant de se rapprocher de lui, s'accroupissant un peu du côté de la jambe blessée. Elle n'était pas soigneuse, mais elle pouvait quand même y faire quelque chose.

Puis elle eut simplement une idée, qui était dans les capacités de tous les elfes, à condition d'avoir une bonne maîtrise de leurs sens si particuliers. Le corps d'une flèche, c'était bien du bois, non, à la base ? Donc un être vivant à a base. "A la base", parce que là, évidemment, c'était du bois mort. Les elfes n'arrachaient jamais des branches, ils ramassaient seulement.

Alors elle posa simplement sa main dessus, fermant les yeux, concentrée, son esprit en transe, cherchant simplement le contact avec ce fragment d'âme qu'elle cherchait à percevoir.
Elle y parvint au bout de plusieurs minutes qui semblèrent très longues. Le contact avec "les morts", et surtout d'une façon aussi décomposée, était bien plus difficile qu'avec les vivants où c'était évidemment direct.

Puis doucement, la flèche commença à bouger, Wanaël la retirant lentement pour tenter tout d'abord de la déloger, avant de prévenir :


- Attention.

Avant de tirer d'un coup sec, la flèche restant dans sa main. Elle n'avait malheureusement aucun moyen magique de faire disparaître la douleur ou la geler, d'où le fait qu'elle avait prévenu.

Elle se redressa simplement, avant de demander :


- Êtes vous certain de pouvoir faire la route dans votre état ? Vous me direz...vous êtes à moitié-démon, demain, cette plaie ne sera plus là. Mais en attendant que...la forêt noire est dangereuse quand on ne la connaît pas, vous savez...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Urkan Balg
Mercenaire Vagabond
 Mercenaire Vagabond
avatar

Type : Humain Démoniaque

Masculin Taureau Tigre
Messages : 187
Messages RP : 48
Date d'inscription : 21/05/2013
Age : 20
Localisation du Personnage : Change souvent selon les besognes
Métier du Personnage : Mercenaire
Arme : Fléau

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Neutre, bon pour celui qui paie

Votre Personnage
Âge du Personnage: 26
Brève Description:

MessageSujet: Re: Une menace ?   Jeu 6 Juin - 15:44

Aïe ! Urkan retint un cri quand l’Elfe arracha la flèche. C’est qu’il la sentait, contrairement à tout à l’heure en plein combat. Enfin, déjà, il n’avait plus ce satané bout de bois planté dans sa cuisse, et il allait pouvoir reprendre la route sur le champ ! Alors que cette pensée le traversait, l’Elfe lui posa sa question. Presque étonné, il répondit :

Oh, ça n’est pas une question de vouloir ou non ! Je dois m’en aller, et je n’ai pas tellement envie de faire plus ample connaissance avec d’autres poursuivants. Alors je n’attendrai pas une minute de plus !

En fait, il n’était pas vraiment en super forme et sa blessure le lançait, mais il comptait bien passer outre sa douleur. Il allait sortir de cette forêt, en vitesse, et ne tenait pas à rencontrer de nouveaux Elfes qui le chercheraient. Quand il repensait au temps perdu, et en conséquence à l’argent qu’il n’avait pas pu gagner, il ne pouvait s’empêcher de se raidir et d’enrager en son for intérieur.
Il demanda à l’Elfe dans quelle direction se diriger pour sortir. Une fois dehors, il sentait qu’il serait bien plus en sécurité, et n’aurait aucun mal à retrouver le Bourg Ernelzyen (après des jours de marche perdus, il le craignait bien !). Ainsi, dès qu’elle lui eût répondu, il la salua et la laissa à ces activités originelles, dont il ne savait toujours rien et dont il ne voulait rien savoir, pour reprendre son chemin en sens inverse, cette fois.


[RP Terminé]
(Si certaines choses ne te conviennent pas, notamment la fin où je te fais m’indiquer la direction pour aller plus vite, je modifierai !)

¤____________________________________________¤

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une menace ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une menace ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nouveau lac formé par le séisme en Haïti menace d'inonder Grand-Goâve
» MICHEL MARTELLY MENACE DE GAGNER LES RUES
» la menace solaire
» [procès] Spik, insulte et menace envers le maire de LR
» LES CRIS D'ALARMES DE MENACE DE DICTATURE SONT-ILS JUSTIFIÉS ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Contes d'Ernelzya :: . :: Choisissez votre Destination... :: Ernelzya :: Forêt Noire :: Entre les Arbres-