AccueilCalendrierFAQSiteRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Pareils, ou différents ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shintarô
Enfant des Ténèbres ~ Roi de Mythra (Fondatrice)
Enfant des Ténèbres ~ Roi de Mythra (Fondatrice)
avatar

Type : Humain Démoniaque

Masculin Taureau Serpent
Messages : 1019
Messages RP : 276
Date d'inscription : 14/05/2013
Age : 28
Métier du Personnage : Roi de Mythra
Élément Magique : Vent
Arme : Katana

En couple avec En couple avec : Erinyes Lindorië
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Erinyes Lindorië

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 22 ans
Brève Description:

MessageSujet: Pareils, ou différents ?   Sam 5 Avr - 8:57

Shintarô était revenu à Elsran après la bataille, le coeur lourd.

Il avait nourrit l'utopie de parvenir à sauver plus de monde que ça. Mais aussi parce que décidément, son coeur humain était comme resté attaché à Thran, village dans lequel il avait vu le jour, avant que sa vie ne bascule. Quelque part, même s'il avait eu droit à des comportements pas très flatteurs de la part des villageois qui l'avaient redouté à cause de son père dans le passé qui leur avait déjà fait des misères, Shintarô considérait qu'il n'y nourrissait pas que de mauvais souvenirs, après tout...

Et puis même, dans son passé assez chaotique, ses seuls bons moments avaient été là. Enfant, quand il ignorait encore qui était le démon qui l'avait engendré et pourquoi, et pourquoi du coup on le rejetait. Malgré-ça, vu qu'il ne faisait de mal à personne, on l'y laissait vivre, et puis, il retenait quand même qu'il avait été aimé par une seule personne en dépit de tout...ses bons souvenirs se situaient là.

Des moments très simples et banals. Mais qui avait su développer en lui cet attachement.

Shintarô était un demi-démon, certes, mais il était à moitié humain, aussi. Alors comme eux, il se laissait parfois aller facilement aux sentiments, au lieu de les contenir, ce qu'il savait faire aussi.

Comme toujours, il oscillait entre ses deux côtés. Et là, il semblait que ça soit sa nature humaine qui ressortait le plus.

Il était aux grandes portes d'entrées du château. Dégoulinant d'eau et de boue, en étant recouvert de la tête aux pieds, salissant du coup le sol avec ses pieds toujours nus. Déjà qu'en temps normal, il n'avait absolument pas l'air d'un noble, alors là, on voyait encore plus son appartenance au bas peuple ! Surtout lui qui avait même été en-dessous de ce bas peuple...

Il regarda aux alentours. Les gens de Thran. Certains ne tenaient vraiment pas le choc. Mais au moins, ceux-là étaient sauvés. Toujours cela de pris...

On vint vers lui. Shintarô repoussa la personne en se reculant de celle-ci :


- Occupez-vous d'eux, plutôt. Moi je vais bien. Logez-les, donnez-leur de la nourriture...aidez-les.

Ceci dit, il se dirigea vers les villageois, aussi, pour leur annoncer très sérieusement :

- Je reprendrais Thran. Je vous le jure. Et je vous aiderai à le recontruire.

- Toi, Shintarô ? Tu ne sais même pas tenir un marteau ! Ne te rappelles-tu pas tous les accidents que tu nous as causés ?

Shintarô s'emporta un peu, ripostant froidement :

- Peut-être que si vous aviez daigné de m'apprendre comment faire au lieu de me repousser parce que je suis un hybride, sûrement que je ne les aurais jamais provoquées, ces catastrophes !

Ce qui jeta un froid dans toute l'assemblée. Eux comme le personnel du château. Shintarô ne put que constater que le fossé entre les gens comme lui et les autres peuples étaient encore grand, ici...

Shintarô tourna les talons, envoyant, toujours très sérieusement :


- Vous séjournerez ici tant que Thran ne sera pas reconstruit. Au moins, vous ne manquerez de rien. En attendant, nous autres, nous reprendrons Thran. Et si personne ne me suit à cause de cette mentalité absurde contre les gens comme moi, eh bien je le ferais seul, je n'ai besoin de l'autorisation de personne pour faire ce que je veux, après tout. Et je reconstruirai chaque maison une à une s'il le faut !

Sa colère et sa frustration s'étaient ressenties au fur et à mesure de ses mots, son ton se haussant de plus en plus, démontrant ainsi son ressentiment.

Et le pire, c'était qu'il en était parfaitement capable en plus ! Après tout, Shintarô avait bien des défauts, mais il ne mentait jamais. Quand il disait une chose, il l'avait toujours faite.

Ceci dit, il s'éloigna rapidement, bondissant vers les hauteurs, afin d'atteindre les escaliers rapidement, ainsi que le couloir suivant.

Une fois là, il passa ses nerfs sur un mur, y enfonçant son poing, laissant ce mouvement d'humeur s'exprimer. Cela n'arrangerait rien, évidemment, mais au moins, ça lui permettait d'évacuer. Parce que ce genre de réflexion et d'attitude, il en avait l'habitude. Toute sa vie, ça n'avait été que ça chaque jour. Pour cela qu'il avait décidé adolescent de gagner en caractère afin de pouvoir se défendre, et surtout de s'imposer.


- Où est ma place...?

lâcha-t-il dans un murmure, constatant la chose, finalement. Bon, le statut de monarque, il ne s'y attendait vraiment pas, et ne l'avait même jamais cherché. Tout ceci, quelque part...il le faisait en espérant aider Erinyes. Qu'elle lui sourit de nouveau, qu'ils soient de nouveau ensemble comme avant...unis...

C'était cette union qui lui manquait terriblement. Avait-elle vraiment compris depuis la dernière fois...?

Il prit quelques secondes pour se reprendre. Il ne devait pas se laisser abattre. S'il tombait, Erinyes tombait aussi. Déjà qu'elle n'était plus du tout assurée, alors qu'elle lui avait dit que c'était ce qu'elle rêvait de faire...était-elle au moins consciente de tout ce qu'il s'évertuait à faire pour elle ? Qu'il avait tout abandonné pour elle ? Que tout ça...c'était aussi pour elle, qu'il le faisait ? Pour l'aider à prendre de l'assurance, à aller de l'avant, à lui permettre de diriger comme elle en avait toujours rêvé...

Bon. Il verrait ça plus tard. Il avait deux cas à gérer avant.

Sans complexes, il alla vers l'aile du château où on soignait les gens. Bien sûr, son état provoqua un bruit, car décidément, personne n'avait l'habitude d'un dirigeant de son genre.

Shintarô ignora tout le monde, et chercha juste une personne. Cet hybride gravement blessé que cet elfe avait repéré. Sa plaie avait été soignée, il se reposait. Bah, avec son côté démoniaque, cette blessure guérirait très vite !

Shintarô se dirigea donc vers lui, s'appuyant contre le mur, croisant les bras, commençant simplement par demander :


- ça va ?

Au moins pour jauger l'avancée de sa guérison !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Urkan Balg
Mercenaire Vagabond
 Mercenaire Vagabond
avatar

Type : Humain Démoniaque

Masculin Taureau Tigre
Messages : 187
Messages RP : 48
Date d'inscription : 21/05/2013
Age : 19
Localisation du Personnage : Change souvent selon les besognes
Métier du Personnage : Mercenaire
Arme : Fléau

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Neutre, bon pour celui qui paie

Votre Personnage
Âge du Personnage: 26
Brève Description:

MessageSujet: Re: Pareils, ou différents ?   Dim 6 Avr - 15:48

C'est fou ce qu'il pouvait s'abaisser à faire pour survivre. Ce fut la dernière pensée qu'il eut, avant de sombrer dans l'inconscience.

Et, à son réveil, il eut une singulière surprise. On l'avait déshabillé de son armure démoniaque. Il n'était pas dans la grange où il s'était trouvé auparavant. Il n'était pas non plus mort, du moins l'espérait-il car il sentait encore sa plaie et que la moindre des choses serait de ne plus souffrir une fois trépassé, non? En fait, il se trouvait plutôt dans un hôpital de fortune, et dans le camps des blessés. mais aussi des soignés, et ça, c'était bon...

En effet, il ne lui fallut pas tant de temps pour se remettre, bien qu'il ne soit pas totalement guéri. Cependant, il aurait aimé quitter les lieux le plus vite possible, mais le personnel ne semblait pas de cet avis. Quand il avait poliment demandé à partir, on lui avait rétorqué qu'il n'était pas rétabli. Certes. Alors il avait insisté. Au final, il s'était avéré qu'on ne devait pas le laisser partir, lui précisément. Pourquoi? Ils n'en savaient rien. Et tout ce que lui savait, c'était que c'était mauvais signe. Il aurait mieux valu ne pas s'attarder là...

Et comme la proximité des blessés et de malades le gênait, il avait installé son lit au fond de la pièce, à l'écart et où personne ne le dérangeait jamais.

Quand des gens entraient dans l'aile, il n'y prêtait que rarement attention. C'est pourquoi il ne vit pas, aujourd'hui, la visite qu'il recevait. La seule chose qui l'intrigua fut le murmure parcourant la salle. Pas le murmure de contemplation idiote devant une infirmière rebondie, plutôt un murmure de surprise admirative. Alors, il se retourna finalement et put voir le Roi qui arrivait à sa rencontre. Il fronça les sourcils. Ca, il s'en serait bien passé. Oh oui...


Ca va?

Il garda un instant le silence. Mais ne détecta pas de sous-entendus ou de significations autre que cette banale question...

Je suis guéri.

Que dire? Il allait sûrement suivre un inquisitoire douloureux. Avant d'entrer dans un jeu de faux-semblants qu'il serait obligé de tenir, pour son bien, il dit avec honnêteté:

Vous êtes un bon guerrier. Un drôle de roi aussi. Mais... Vous êtes quelqu'un de bon. C'est... C'est rare.

Ca n'avait pas été si facile de le dire. C'était beaucoup d'éloges de la part du mercenaire... Car en vérité, il avait revu son jugement. Il admirait ce monarque. Pour la personne qu'il était cependant, et peut-être moins pour le Roi qu'il faisait.

¤____________________________________________¤

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shintarô
Enfant des Ténèbres ~ Roi de Mythra (Fondatrice)
Enfant des Ténèbres ~ Roi de Mythra (Fondatrice)
avatar

Type : Humain Démoniaque

Masculin Taureau Serpent
Messages : 1019
Messages RP : 276
Date d'inscription : 14/05/2013
Age : 28
Métier du Personnage : Roi de Mythra
Élément Magique : Vent
Arme : Katana

En couple avec En couple avec : Erinyes Lindorië
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Erinyes Lindorië

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 22 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Pareils, ou différents ?   Dim 6 Avr - 17:01

L'hybride lui répondit. D'une manière un peu distante, toutefois. Enfin, ça, Shintarô ne lui en tint pas rigueur, lui-même n'étant pas mieux du tout à ce niveau. Il avait toujours eu beaucoup de mal à aborder les gens. Pas qu'il était forcément asocial, car une fois qu'il avait confiance, Shintarô savait se montrer avenant, lui-même, mais il avait toujours eu du mal à venir vers eux.

Avec celui-là, peut-être avait-il plus "d'aisance" parce qu'il s'agissait d'un hybride...et non d'un humain, démon, ou autre. Il ne savait pas trop.

Il n'eut pas le temps de répondre, que l'hybride enchaîna. Shintarô se sentait toujours un peu étrange quand on lui disait ce genre de chose, car :


- Je ne pense pas être la meilleure des personnes. Surtout en considérant d'où je viens...

Bon, sûr qu'il avait gagné en force de caractère pour se défendre, et surtout, se rebeller contre toutes ces tortures au Pandémonium, où il avait été le cobaye de ces mages sataniques. Shintarô était trop affaibli et blessé pour pouvoir s'en sortir, alors il s'était fait "sage", s'était laissé malmener, en attendant que son corps reprenne de la vigueur. Du moins, un minimum, car difficile de guérir dans ces conditions...et lorsque cela arriva, et que ces maudits démons avaient voulu lui faire boire l'eau du fleuve des morts...Shintarô, alors sous sa forme démoniaque, s'était rebellé, ayant récupéré suffisamment de force pour tenter sa chance. Il en avait eu un.

On le lui avait fait payer. Bien sûr qu'il avait eu droit à un châtiment bien cruel, mais il avait été envoyé en pâture aux monstres des arènes Mythrannes, comme un vulgaire morceau de viande à donner.

Ce fut à partir de là qu'il avait eu une chance inespérée. Et qu'il s'en était tiré, en profitant du chaos qui s'était abattu sur ces mêmes arènes à ce moment-là. Il en avait profité pour s'échapper. Tout du moins, se mettre au moins hors de portée de qui que ce soit, histoire de guérir un peu et de pouvoir s'échapper de cet enfer.

Avant de retrouver Mythra, et de devenir...complètement sauvage, car ne parvenant plus du tout à se réintégrer quelque part, dans une quelconque société. Son instinct démoniaque avait pris le dessus, pour sa survie.

Puis à force de côtoyer Erinyes, il s'était de nouveau de plus en plus humanisé...et cette nouvelle place l'obligeait aussi à apprendre à devenir plus civilisé ! Même si ça, après, ça dépendait décidément des moments...

Il se fit honnête :


- Que tu sois ami ou ennemi, je m'en fous. Si tu étais dans l'un des camps, tu devais avoir tes raisons, exactement comme j'avais les miens. Et que ça soit d'un côté ou de l'autre, nos avis peuvent ne pas être valables pour l'un et l'autre camp. C'est ce que je pense. Toutefois...abandonner quelqu'un à l'agonie n'est pas dans mes principes. Et encore moins de venir pour l'achever.

Bon, c'était cru, mais c'était sa façon d'être ! Shintarô détestait voir les gens souffrir, ce n'était pas quelque chose qu'il supportait très bien. Surtout quand il ne savait pas quoi faire pour, et qu'il se sentait impuissant pour protéger la personne.
Alors il faisait de son mieux...surtout que...


- Jamais je n'oublierai d'où je viens. Et surtout qui je suis...mon idéal, c'est de casser ces écarts entre les différents échelons. Peu importe le statut que j'ai. Devoir me respecter juste à cause de ça, c'est stupide, hypocrite et gênant. J'ai horreur de ça.

Et si d'une part, oui, il était tout de même satisfait d'enfin pouvoir se faire entendre, et ne pas être pris pour un moins que rien qui n'en valait pas la peine, d'un autre côté, ça l'attristait un peu aussi : il aurait voulu ne pas avoir besoin d'aller jusque-là pour se faire entendre, et encore...

Ensuite, cette place, il l'avait surtout prise pour rester avec Erinyes. Même pas spécialement pour le pouvoir que cela lui offrait, même s'il devait encore s'imposer, car certaines personnes ayant du mal à accepter sa condition d'hybride...


- Pourquoi avoir été avec ces démons ? Qu'avais-tu à y gagner ? Ceux-là venaient du Pandémonium. Ne le prends pas mal, mais quoi qu'ils t'aient soi-disant promis, c'était stupide de ta part d'accepter ce marché. Parce qu'ils n'auraient pas honoré leur part du contrat. Preuve, ils t'ont abandonné comme un vaurien...

Enfin, à supposer qu'il avait bel et bien fait un marché avec eux, aussi. Toutefois...les démons du Pandémonium étaient très sectaires, comme pas mal d'humains sur Mythra ainsi que les elfes, les hybrides, pour eux, c'était encore des sous-espèces dont la parole n'avait aucune valeur, des êtres sans sentiments, qui ne méritaient aucune attention. Et il était très facile pour un démon de reconnaître les hybrides.

C'était donc avec cette hypothèse que Shintarô avait supposé cette histoire de marché, bien qu'il pouvait se tromper.


- Et si tu n'avais pas réussi à honorer ton contrat, crois-moi pour l'avoir vécu, ils t'auraient jeté sans scrupule aux cavernes sataniques, ou aux arènes mythrannes. Ou alors l'un, puis l'autre. C'est très fréquent, là-bas. Et ce même si tu étais blessé et que tu avais essayé. Ils ne t'auraient pas écouté.

D'où le fait qu'il lui avait dit que cette décision avait été...stupide. Ces démons-là, il ne fallait vraiment pas s'y fier...

Donc en fait, Shintarô l'avait fait ramasser non-seulement parce qu'effectivement, il ne supportait pas de voir les gens souffrir autour de lui, mais aussi quelque part...pour lui sauver la vie.


- Tu n'as pas à redouter quoi que ce soit. Une fois guéri, tu partiras de nouveau de ton côté. Et s'il y a quelqu'un ici qui est contre ça, il aura affaire à moi, c'est tout.

Il n'était pas là pour l'obliger à faire quoi que ce soit, après tout !

- Je suis certain en plus que tu es du genre à savoir les risques que tu prenais avec eux...alors cette histoire m'intrigue, je dois l'avouer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Urkan Balg
Mercenaire Vagabond
 Mercenaire Vagabond
avatar

Type : Humain Démoniaque

Masculin Taureau Tigre
Messages : 187
Messages RP : 48
Date d'inscription : 21/05/2013
Age : 19
Localisation du Personnage : Change souvent selon les besognes
Métier du Personnage : Mercenaire
Arme : Fléau

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Neutre, bon pour celui qui paie

Votre Personnage
Âge du Personnage: 26
Brève Description:

MessageSujet: Re: Pareils, ou différents ?   Lun 7 Avr - 16:29

- Que tu sois ami ou ennemi, je m'en fous. Si tu étais dans l'un des camps, tu devais avoir tes raisons, exactement comme j'avais les miens. Et que ça soit d'un côté ou de l'autre, nos avis peuvent ne pas être valables pour l'un et l'autre camp. C'est ce que je pense. Toutefois...abandonner quelqu'un à l'agonie n'est pas dans mes principes. Et encore moins de venir pour l'achever.

Ah. Les choses ne s'annonçaient pas si mal finalement. Au moins, il jouait cartes sur table. Urkan pensa qu'il se devait de faire de même, au moins pour "remercier" des soins reçus. Quant aux principes du Roi... Ils étaient ce qu'ils étaient. Et confirmaient son opinion: une bonne personne, mais un mauvais Roi. Ou du moins, un Roi qui ne mesurait pas son rayon d'action, et voudrait toujours en faire trop... Le peuple finirait par user sa générosité. Il ne tiendrait pas.

- Jamais je n'oublierai d'où je viens. Et surtout qui je suis...mon idéal, c'est de casser ces écarts entre les différents échelons. Peu importe le statut que j'ai. Devoir me respecter juste à cause de ça, c'est stupide, hypocrite et gênant. J'ai horreur de ça.

Le mercenaire était en train de se demander pourquoi il était venu lui parler. Apparemment, il cherchait simplement quelqu'un à qui parler... Bon. Qu'il le fasse. De toute façon, il n'était pas en position de dire quoi que ce soit. Puis il s'adressa plus directement à lui.

- Pourquoi avoir été avec ces démons ? Qu'avais-tu à y gagner ? Ceux-là venaient du Pandémonium. Ne le prends pas mal, mais quoi qu'ils t'aient soi-disant promis, c'était stupide de ta part d'accepter ce marché. Parce qu'ils n'auraient pas honoré leur part du contrat. Preuve, ils t'ont abandonné comme un vaurien...

Il tiqua. Abandonné, il n'aurait pas choisi ce terme. Le ramener au Pandémonium aurait simplement fait une charge supplémentaire. Pour le coup, il comprenait les Démons... La pitié ne mène jamais à rien. Quant à la fiabilité des Démons... Peut-être. Peut-être qu'il n'aurait jamais reçu son argent. Mais peut-être que si. Et au point où il en était, voilà ce qui était devenu important. Il ne répondit pas.

- Et si tu n'avais pas réussi à honorer ton contrat, crois-moi pour l'avoir vécu, ils t'auraient jeté sans scrupule aux cavernes sataniques, ou aux arènes mythrannes. Ou alors l'un, puis l'autre. C'est très fréquent, là-bas. Et ce même si tu étais blessé et que tu avais essayé. Ils ne t'auraient pas écouté.

Urkan lui lança un regard noir. Il s'apprêtait à ouvrir la bouche, quand l'autre reprit:

- Tu n'as pas à redouter quoi que ce soit. Une fois guéri, tu partiras de nouveau de ton côté. Et s'il y a quelqu'un ici qui est contre ça, il aura affaire à moi, c'est tout.

Bonne nouvelle. Très bonne nouvelle. C'était idiot de sa part de ne pas éliminer un ennemi, même temporaire. Mais si telle était sa décision, grand bien lui en fasse!

- Je suis certain en plus que tu es du genre à savoir les risques que tu prenais avec eux...alors cette histoire m'intrigue, je dois l'avouer.

A ces mots, Urkan décida de sortir de son mutisme. Il tenta de ne pas s'énerver, car cela ne lui semblait pas juste. Il parla franchement:

Vous savez... Je suis un égoïste. Rien d'autre que mon propre sort ne m'importe. Alors... si je dois tuer pour vivre... je le fais. C'est tout.


Bien sûr, il n'y avait pas que ça. Mais le reste, Urkan aurait préféré ne pas le dire. Il préférait passer pour un être dénué d'émotions que pour le miséreux que le destin s'acharnait à le rendre. Destin qu'il avait beaucoup aidé... Il continua cependant:

La vérité, c'est aussi que je suis faible. Je choisis toujours la voie la plus facile. Mais aujourd'hui... J'ai trop usé la corde. Je ne suis pas hypocrite en disant que j'aurais préféré ne pas attaquer des innocents... Mais je vous l'ai déjà dit... Au fond, peu m'importe les autres. C'est pour ça que je dis que vous êtes quelqu'un de bien... Vous ne pensez pas qu'à vous. Mais ne croyez pas que tout le monde est comme vous. C'est faux...

¤____________________________________________¤

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shintarô
Enfant des Ténèbres ~ Roi de Mythra (Fondatrice)
Enfant des Ténèbres ~ Roi de Mythra (Fondatrice)
avatar

Type : Humain Démoniaque

Masculin Taureau Serpent
Messages : 1019
Messages RP : 276
Date d'inscription : 14/05/2013
Age : 28
Métier du Personnage : Roi de Mythra
Élément Magique : Vent
Arme : Katana

En couple avec En couple avec : Erinyes Lindorië
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Erinyes Lindorië

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 22 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Pareils, ou différents ?   Mer 9 Avr - 13:21

Il répondit. Shintarô préféra ne rien contredire, par rapport à cette histoire de massacrer des innocents ou pas.

Quelque part...même s'il était contre ça, il était parfaitement en mesure de comprendre que certaines personnes n'avaient pas la force de se rebeller contre ce genre de chose, comme lui. D'ailleurs, finalement, il trouvait la situation ironique : lui avait toujours refusé de tuer des innocents, et cela l'avait conduit à la mort, au Pandémonium. Cet hybride, lui, ne s'était pas rebellé contre ça, et il se retrouvait ici, en sécurité...

Disons que même si cela le révoltait, Shintarô avait appris avec le temps que tout le monde n'avait pas la même force. Bon, pour sa part, il avait été seul, et avait choisi de survivre, et en avait donc subi les conséquences. Très lourdes.

Comme il n'était pas humain, et était aussi né d'un démon, Shintarô avait toujours su aussi communiquer avec des animaux. Alors si les humains, elfes et démons, et d'autres, il ne leur avait jamais rien fait de mal si ce n'était pas mérité, quand les hivers, dans la nature sauvage, et qu'il mourrait de faim...tout sauvage qu'il était devenu, il avait continué à vivre parmi eux, au milieu de la loi du plus fort, de celui du mangeur et du mangé, de la proie ou du chasseur. Lui avait choisi celle du prédateur, quitte à devoir tuer des bêtes pour se nourrir.

Mais malgré le fait qu'il était devenu sauvage et agissait comme tel...juste avant de passer à l'acte à chaque fois, il avait soufflé un "pardonne-moi", pour ensuite achever la créature, et la manger.
Mais s'il ne l'avait pas fait, un jour, ça aurait été une autre créature qui l'aurait bouffé lui. Shintarô ne comptait après tout plus du tout toutes les fois où il avait été attaqué dans cette vie animale, et dans 70% des cas, ça avait été pour se faire dévorer.

Il avait appris à ne dormir que d'un oeil, à être sans cesse sur ses gardes. Il n'avait pas été mieux dans le fond.

Et depuis qu'il se réintégrait peu à peu dans le monde civilisé...changeant même peu à peu, Shintarô qui croyait ce monde si différent du sien, il y trouvait finalement de plus en plus de similitudes.

La belle preuve avec les mots de cet hybride. Il avait tué. Pour ne pas "être mangé". Dans le fond, c'était aussi simple que ça.

Du moins, c'était ce que Shintarô en comprenait, et en déduisait de part son expérience de la vie. Son côté démoniaque avait fini par le faire agir d'instinct, comme un animal dans cette vie qu'il avait laissée derrière lui. Avec des attitudes semblables à celles des animaux.
Aujourd'hui, il agissait bien plus humainement, même s'il restait toujours quelques habitudes de sa vie sauvage.

Au final, en quoi cet univers était-il si différent de l'autre ? Il y avait des chasseurs et des chassés, comme dans le monde sauvage.

La différence entre eux...cet hybride l'avait signifié : Shintarô était un chasseur, certes, mais il pensait aux chassés, et ne les voyait pas comme du simple bétail. Mais comme de potentiels chasseurs. Des gens qui pouvaient devenir des victimes aujourd'hui, et des adversaires de taille demain.

Mais surtout...


- Je ne tolère juste pas...que qui que ce soit se permette de juger si quelqu'un doit mourir ou non.

Après tout, c'était aussi ce qu'on avait décidé pour lui. Quant est-ce qu'il devait vivre, quand est-ce qu'il devrait mourir. Shintarô s'était toujours rebellé contre ça, aussi...

- Si on doit ôter la vie à quelqu'un, ce n'est qu'en dernier recours...comme dans une situation de danger, par exemple. Personne ne peut blâmer la légitime défense. Le besoin de survie nous pousse parfois à commettre des actes désagréables...et c'est justement parce que j'ai connu ça que je te comprends, à ce niveau-là.

Après tout, le cas inverse était pareil. Lui-même n'avait pas eu spécialement envie de massacrer ces démons qu'il avait attiré contre lui. Mais s'il n'avait rien fait, ces démons l'auraient massacré. Shintarô se serait fait tuer. Il les avait donc tué...pour sa survie, et celle des autres. Et au final, il ne s'en était sorti qu'avec quelques blessures légères, quelques contusions et des bleus. Mais cela ne le préoccupait pas le moins du monde. Vu comment il avait vécu dans la nature sauvage sous la loi du plus fort, comme un animal sauvage, Shintarô avait parfaitement l'habitude de ce genre de chasse, et donc de se sortir de ce genre de situation très dangereuse pour lui !

Pour ça qu'il s'en était plutôt bien sorti. Parce que ce genre de chose était devenu un quotidien pour lui, et pour la peine, il n'en avait pas perdu les réflexes défensifs. Fallait pas croire ! Au début, il s'en était reçu, des blessures bien plus graves que ça !


- On ne naît pas fort. On le devient. Faut juste le vouloir. On a toujours le choix, même quand on a l'impression qu'on ne l'a pas. Quelque part, si on a cette impression, cela signifie pour moi qu'on l'a déjà fait de nous-mêmes.

Quelque part !

- Et toi...tu as choisi la survie. Mais sur la voie du mal. Car si tu n'avais vraiment pas voulu tuer des innocents...tu ne l'aurais pas fait. Si tu te dis lâche et faible, tu te serais enfuis dans un endroit où ces démons ne t'auraient pas mis la main dessus. Et tu as choisi de les tuer quand même.

C'était une constatation ! Puis bon, il voyait les choses ainsi. Il lui manquait certes beaucoup de connaissances, mais Shintarô était bien loin d'être un idiot...juste qu'avec la vie qu'il avait eue, il voyait les choses autrement que la majorité des gens.

Il se décolla du mur, salie par la boue qu'il avait sur lui, décroisant les bras, envoyant :


- Bon. J'ai vu ce que je voulais voir. Et j'ai eu la réponse à ma question. ça me suffit. A une prochaine fois. En ami ou en ennemi. A toi de faire ton choix.

Parce que bon, si ce type continuait à bosser pour ses adversaires...oui, ils pourraient se recroiser, tiens ! Et s'ils devaient s'affronter, Shintarô n'hésiterait pas. Parce que l'hybride ne serait pas en état de faiblesse, cette fois.

En bonnes ou en de mauvaises circonstances, ça, le temps le lui dirait ! Mais quelque part, il avait offert une chance à cet hybride. A lui de la saisir ou pas, d'en faire ce qu'il voulait. C'était...son choix après tout.

Du coup, il se dirigea vers la sortie. Il désirait voir Erinyes. Voir comment elle allait. Après tout, dans toute cette histoire, à ses yeux, elle était celle qui comptait vraiment le plus pour lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pareils, ou différents ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pareils, ou différents ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les différents types de bateau
» Les différents types de métal
» Les différents types de zombies
» Les différents transports de la vie
» Les différents styles vestimentaires ☆

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Contes d'Ernelzya :: . :: Choisissez votre Destination... :: Mythra :: Elsran :: Le Château-