AccueilCalendrierFAQSiteRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Début des hostilités - Village d'Ernelzya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Karen
Reine du Pandémonium ~ Maître des Portails (Anim' à la Retraite)
 Reine du Pandémonium ~ Maître des Portails (Anim' à la Retraite)
avatar

Type : Ange Noir

Féminin Messages : 290
Messages RP : 123
Date d'inscription : 20/05/2013
Localisation du Personnage : Là où les portails la mène
Métier du Personnage : Reine du Pandémonium
Élément Magique : Vent
En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Chaotique

Votre Personnage
Âge du Personnage: 280
Brève Description:

MessageSujet: Début des hostilités - Village d'Ernelzya   Dim 9 Mar - 18:24

[veuillez lire les règles ICI]

L’aube venait à peine de fraîchir la campagne, l’herbe se laissait docilement balayé par le vent. La fin de l’hiver se faisait sentir, les quelques fumées sous-entendaient la présence d’un petit village. Les poêles à bois des maisons marchaient encore alors que les températures commençaient à peine à s’élever : l’année allait être douce, beaucoup s’attendaient à de bonne moisson.

Karen regardait ce paysage paisible derrière un arbre. Elle s’était installée là, à l’orée d’une forêt d’Ernelzya. Plusieurs kilomètres plus loin, le Bourg, si actif habituellement, dormait encore. Ses yeux étaient rivés sur ce petit village qu’on pouvait distinguer dans le soleil levant.  L’ange noir avait abandonné le démon blond pour se rendre ici, pour lancer sa première offensive.


"Mais qu’est-ce qu’on attend ?!"

Karen se retourna, faisant face à une vingtaine de démons. Elle les avait amenés ici via un portail qu’elle avait ouvert quelques minutes auparavant. Il y avait aussi un ou deux hybrides qui avaient voulu tenter l’expérience. La jeune femme lança un regard noir sur le démon qui venait de s’exprimer. Ce dernier marmonna de nouveau quelque chose, comme une excuse à demi-mots. L’ange noir le savait, elle ne faisait pas encore l’unanimité chez les démons. Après tout, elle était un ange noir et beaucoup l’accusaient d’être trop tendre, de ne pas être capable de faire le nécessaire pour établir la domination des démons.

"Et pourquoi on doit suivre ses ordres à elle, hein… On est des démons !!! Ce n’est qu’un sale petit ange !"

Cette fois-ci la remarque ne passa pas. Karen laissa ses chakrams lécher la peau du cou du démon. Avant de le fixer d’un air froid, bien droit dans les yeux. Il oubliait qu’elle n’était pas arrivée là par hasard.

"Encore une seule remarque de ce genre…"

"Et quoi ?" répliqua un autre démon hilare, ne prenant pas au sérieux l'ange

L’ange noir  lança son chakram sans hésitation dans sa direction, amplifiant sa vitesse et son tournoiement avec le vent. Avec la vitesse, la force de rotation, la lame n’eut aucun mal à faire tomber la tête du malheureux qui n’avait pas senti les représailles venir.


"…Et je vous tue, c’est clair ?" finit Karen en balayant du regard le groupe entier

Quelques démons trahirent une panique sourde en voyant leur camarade à terre. Non, définitivement, non la jeune femme n’était pas devenue Reine par hasard. Certains démons avaient encore tendance à l’oublier et une piqûre de rappel ne faisait de mal à personne. Karen n’avait pas été dans les arènes du Pandémonium durant des années pour rien, la loi du plus fort, elle la connaissait. En compagnie des démons, elle laissait enfin paraître toute sa froideur, son sadisme et sa puissance. La jeune femme agissait enfin comme elle le voulait, sans masque.


"Oui, votre Majesté !" répondirent les démons en cœur

"Bien, maintenant que vous êtes tous attentifs… Votre mission est de raser ce village, massacrer ses habitants, instaurer la terreur sur l’île d’Ernelzya. Je me fiche de vos méthodes, de vos agissements, terroriser voilà votre but. Je ne veux plus voir une seule structure debout à la fin de la journée ! Plus entendre un seul habitant qui se sente en sécurité ! Me suis-je bien fait comprendre ?!" martela-t-elle

"Oui, votre Majesté !"

"Sur ce…"

La Reine ouvrit un nouveau portail, petit, suffisant pour une seule personne. Elle les regarda une dernière fois. Ces démons étaient assez puissants pour raser le village, elle n’avait aucun doute dessus. Toutefois, elle savait aussi que les Directeurs d’Ernelzya risquaient de mettre leur nez dans l’histoire. Elle fixa pendant quelques secondes une petite démone aux cheveux roses. Churipu… Ah ! Qu’elle était insupportable ! Capable de faire des dégâts mais TOUJOURS à remettre en question les ordres qui lui étaient donné. Au moins, dans cette attaque, elle pourrait faire ce qu’elle veut, Karen s’en contrefichait.

"Méfiez-vous des Directeurs d’Ernelzya, certains risquent d’intervenir. Nous sommes sur leur terrain après tout. Ne les prenez pas à la légère."

Alors, Karen s’engouffra dans le portail qu’elle avait ouvert : direction Thran.

Les démons se regardèrent comme des chiens de faïences. Elle ne l’avait pas volé son titre de Reine et même pour un ange noir… Elle était pire que d’anciens dirigeants démoniaques ! Le groupe se mit alors en route : direction le petit village.

Quelques heures plus tard…

La panique s’était emparée du village visé, les habitants à peine éveillés et terrorisés par les démons qui avaient commencé à marcher sur la ville. Des hurlements, des pleurs, des poutres qui s’abattent.

Le chaos commençait.

¤____________________________________________¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miflore.deviantart.com
Tsukimeru Kaze No Yokai
Pourfendeur du Mal ~ Directeur (Fondatrice)
 Pourfendeur du Mal ~ Directeur (Fondatrice)
avatar

Masculin Taureau Serpent
Messages : 211
Messages RP : 190
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 29
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directeur d'Ernelzya
Élément Magique : Vent
Arme : Katana

En couple avec En couple avec : Ange Krystaleen
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Ange Krystaleen

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 250 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Début des hostilités - Village d'Ernelzya   Dim 9 Mar - 19:11

La situation était compliquée. Ce fut donc un peu tendu que Tsukimeru avait pris les reines de la situation. Un peu stressante, mais c'était ainsi, puis c'était son boulot.

Oh, allez battre le fer avec les démons n'était pas du tout ce qu'il redoutait, loin de là. Il était très expérimenté, les champs de bataille, ça le connaissait. Combien de groupes de bandits avait-il décimé seul en les étudiant d'abord pendant des jours, pour ensuite préparer ses pièges et tout faire selon une stratégie précise afin de s'en sortir victorieux ?

Non, ce qui le perturbait, c'était plutôt le fait qu'il y ait des innocents impliqués. Et que, même par téléportations, il y aurait déjà des morts. Des gens qu'ils ne pourraient pas sauver. Ensuite, l'inquiétude sur le reste. Il ne fallait pas que les gens réfugiés ici soient attaqués en même temps, Leyna ne pouvait être qu'une embuscade. Alors même si les maisons savaient se défendre...leur niveau n'était pas pareil de partout !

Et les habitants de Leyna n'étaient pas du tout réputés pour leur force militaire. Il s'agissait plus de paysans et de fermiers qu'autre chose !

Il ne pouvait pas emmener tout le monde. Des Gardiens devaient rester à l'école, et en ville afin de prévenir d'attaques éventuelles.
Tout comme il devait s'en garder d'autres pour escorter les gens qu'ils pourraient sauver. Des gens capables de les protéger, de survivre tout le long...et des gens qui possédaient le pouvoir de se téléporter très loin, il n'en comptait pas des masses dans ses Gardiens.

Voilà qui lui compliquait bien la tâche.

Et en plus, pour compliquer le tout, à ce qu'il paraissait, il y avait une attaque sur Mythra. Tsukimeru le savait par Wanaël, qui l'avait su d'Elensar. Ce qui faisait qu'ils ne pouvaient pas vraiment envoyer du renfort sur Mythra, comme promis dans l'accord. Et inversement. Mythra ne pourrait pas leur venir en aide.

Ces démons avaient fait fort. Tsukimeru se mit en tête de traquer la tête du groupe s'il le pouvait, et de l'anéantir le plus vite possible. Après tout, le mal, c'était plus efficace de l'éradiquer dès la racine. Tant que ce "noyau" existerait, ce genre d'attaque se répéterait.

Mythra avait toutefois bien plus de force militaire qu'eux. Tsukimeru espérait donc qu'ils viendraient à bout plus ou moins rapidement de leur côté pour venir ensuite les aider eux. Qui étaient une bien belle minorité par rapport à Mythra.

Il dut du coup s'obliger à laisser des Gardiens à l'école et en déployer quelques uns en ville, avec des méthodes de communication entre eux pour pouvoir se prévenir les uns les autres. Lyra ferait partie d'eux. La ville était fortifiée après tout, donc pour mettre à l'abris les blessés que d'autres ramèneraient...

Luya, elle, était plutôt chargée de maintenir le calme dans l'école, tout en restant sur ses gardes, prête à réagir.

Wanaël avait eu bien du mal. Ernelzya était sa patrie, et la laisser ainsi, elle s'inquiétait. Mais Tsukimeru lui avait dit que sa présence serait plus profitable sur Mythra.

Eynar, lui...le démon le redoutait. Il l'avait eu comme élève, il le connaissait. Il l'avait vu évoluer. Autant, dans ses rangs, il serait un très bon atout, Eynar étant dangereux sur un champ de bataille pour ses ennemis. Mais il était aussi...imprévisible. Et ce que craignait surtout Tsukimeru de sa part, c'est son emportement par rapport à la situation. Là, Eynar ne disait rien. Il avait le visage complètement fermé, et se faisait silencieux. Comme s'étant monté un mur, que plus personne ne pouvait franchir. Ce n'était plus qu'une question de temps avant qu'il n'explose.

Dans tous les cas, qu'il participe ou pas, il serait dans le même état, et les répercussions seraient les mêmes. Alors autant utiliser sa force pour protéger les habitants. Non, là, il était bien loin du trublion qu'il montrait pratiquement tous les jours. Pour une fois, il n'avait absolument aucune envie de rigoler, les mains posées sur les manches de ses katanas qui pendaient à sa ceinture, restant obstinément dans un mutisme qui pouvait en refroidir plus d'un.

Ou le peu qu'il parlait, il se faisait glacial, assez malgré-lui d'ailleurs. Il essayait de se contenir, mais c'était décidément difficile.

Le démon avait aussi décidé d'emmener quelques infirmiers expérimentés avec quelques gardiens avec lui. Oh, pas beaucoup, malheureusement, vu tout ce qu'il avait du partager au niveau des groupes. Disons qu'une partie servirait à éloigner les rescapés, à protéger les infirmiers avec, pour qu'ils puissent les soigner.

Au final, ils n'étaient que très peu. Et même si c'était un risque à prendre...Tsukimeru savait que ses eployés étaient très expérimentés et très doués sur le champ de bataille, ils en avaient connu et ne se laisseraient pas vaincre facilement, car il les choisissait, mais tout de même...il ne tenait quand même pas à en perdre un seul.

Il y serait bien allé seul rien que pour cette raison pour la peine. Mais il avait vite compris que ça aurait été une décision stupide. Il se serait fait écraser, en dépit de sa grande expérience, et il n'aurait pas réussi à sauver grand monde...car là, il n'avait pas le temps d'étudier ces démons. Il devait agir, et tout de suite.

Il emporta avec lui des personnes qui savaient se téléporter par magie, Leyna étant malheureusement...à quelques jours de la ville.

Il avait besoin de ces personnes pour mettre les victimes à l'abris.

Il avait donc ainsi annoncé le départ, après avoir donné rapidement ses directives.

Puis ordonna aux gens qui savaient se téléporter par magie de transporter leur groupe jusqu'à Leyna.

Arrivé là, il divisa encore son groupe, prenant une partie offensive avec lui, l'autre à l'arrière avec les infirmiers et d'autres Gardiens pour les protéger, qui avaient pour mission de sauver le plus de personnes possibles et de les conduire à l'écart. Tandis que le groupe de Tsukimeru s'occuperait des démons.


- Gardez bien une seule chose à l'esprit...ne vous laissez surtout pas vous faire isoler. Nous ne pourrions pas arriver à temps pour vous sauver. Restez groupés, vous aurez plus de chance de vous en sortir. Et si ça tourne mal pour nous...fuyez avec les rescapés. Je ne veux pas à avoir à annoncer des morts parmi nous à notre retour à Ernelzya, c'est clair ?

Le tout dit quand même d'un ton autoritaire, et surtout sans appel. Tsukimeru savait qu'il y en avaient certains qui n'étaient pas d'accord, et qui allaient lui dire qu'ils resteraient pour les secourir et les aider eux. Qu'ils ne les abandonneraient pas. Mais le démon restait intransigeant là-dessus : s'il laissait faire ainsi, ils ne pourraient pas protéger les habitants. Et résultat, ils se feraient tous tuer, dans le cas où ça tournerait mal.

Sa manière à lui d'intimer à tous de rester en vie.

Alors non. Il tenait à cette directive. Il tenait à être au front. Il y était plus utile qu'à l'arrière. Il protégerait un maximum de monde.

Toutefois, comme chaque fois dans ces moments-là, même s'il était embêté, il savait garder la maîtrise de lui-même.

Il donna du coup le signal, tandis que son groupe fonça sur les premiers démons qu'ils virent, laissant l'arrière-groupe s'occuper des blessés et de les mettre à l'écart.


[Voilà, j'espère que ça ira ^^']

¤____________________________________________¤
"Autrefois, les anges et les démons ne pouvaient pas s'aimer sans se détruire l'un et l'autre.
Aujourd'hui, ce n'est plus le cas. Alors pourquoi ne pas en profiter ?"



Facebook - Suivez en détail l'avancement du site !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira Oni
Inactif
 Inactif
avatar

Type : Aucun

Masculin Messages : 61
Messages RP : 38
Date d'inscription : 15/02/2014
Localisation du Personnage : Bourg Ernelzyen
Métier du Personnage : Mercenaire
Élément Magique : Ténèbres
Arme : Épée

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : neutre

Votre Personnage
Âge du Personnage: 150 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Début des hostilités - Village d'Ernelzya   Lun 10 Mar - 8:50

C'était calme et je m'ennuyais depuis que Karen était partie me laissant seul.
Pff, je n'avais plus qu'à aller me promener dans les environs pour tuer le temps. Le jour se levait doucement et semblait commencer de manière habituel.

Je m'apprêtais à sortir tranquillement du Bourg, lorsque soudain, le portail laissa sortir une dizaine de villageois qui hurlaient et semblaient fuir leur village. Certains semblaient en effet blessés et ils criaient que les démons attaquaient Ernelzya. Ils couraient en tous sens et deux démons sortirent du portail à leur suite. L'un d'eux rattrapa une villageoise et s'apprêtait à l'égorger vive. J'eu juste le temps de lui lancer un sort de ténèbres, un nuage noir-violet entoura entièrement ma cible et il ne mît pas longtemps à mourir dévorer par le sort en hurlant. La villageoise courut se mettre à l'abris.
L'autre démon ayant entendu son "équipier" mourir se retourna vers moi et me lança un regard plein de haine et se lança dans ma direction. Je me mis à courir vers lui, sauta en évitent son coup et vint passer mon bras autour de son cou, lui brisant la nuque net grâce à la vitesse de l'impact.
Apparemment, le Pandémonium passait à l'attaque et presque tous les démons étaient de sorties et ceux ci n'étaient heureusement pas les plus fort.

Si seulement Karen m'avait vu les dégommer. Je suis sûre que j'aurais pu rattraper ma prestation de combat lamentable au Bon Picolard.

Je m'approcha d'un des villageois qui avait fuis et lui demanda d'où il venait. Celui-ci m'expliqua qu'ils venaient d'un des petits villages aux alentours du lac et que de nombreux démons sortaient d'un énorme portail, tuant pillant et violant tout sur leur passage.
Je le remercia et me dirigea à nouveau vers le portail. Je n'avais pas fort envie de me lancer dans une guerre contre les miens mais, je ne peux pas les laisser détruire des villages innocents. D'autant plus que vu la vitesse à laquelle ils vont, ils seront vite au bourg et je ne peux quand même pas les laisser détruire Gladys. Elle a beau être une vrai harpie par moment, c'est en partie Grace à elle que j'en suis la aujourd'hui.
Je sauta dans le portail et arriva dans le village en question.

Les villageois n'avaient pas mentit ni exagérés. Il y avait vraiment des démons partout qui tuaient et détruisaient tout. Des renforts étaient déjà sur place, téléportant les villageois en lieu sur et repoussant les hordes de démons.

Bon ben, puisque je suis la allons-y!
Je fis craquer mon cou et m'étira avec souplesse juste avant de me lancer dans la mélée.


"Booonnnzaaaaiiiii!!!"

¤____________________________________________¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Churipu
Petite Reine des Roses
Petite Reine des Roses
avatar

Type : Aucun

Féminin Messages : 122
Messages RP : 62
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation du Personnage : En vadrouille
Métier du Personnage : Mage (itinérant)
Élément Magique : Nature
Arme : Livre de Sorts

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Plutôt mauvais

Votre Personnage
Âge du Personnage: 202 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Début des hostilités - Village d'Ernelzya   Lun 10 Mar - 14:14

Churipu était partie de la demeure familiale, par un matin de fin d'hiver, accompagnée du domestique engagé par ses parents, Xaza. Sa destination principale serait donc le Bourg ernelzien, mais plusieurs jours de marche l'attendaient, et elle commençait à ressentir de la lassitude vis à vis de Xaza qui prenait son travail bien trop à cœur, en la sermonnant à tout bout de champ, en lui conseillant certains chemins plutôt que d'autres... Bref, il était constamment sur son dos, et Churipu était de plus en plus agacée par tant de zèle.

Le matin de son départ, elle rencontra cette Karen, nouvelle reine du Pandémonium, donc à la tête des démons, et accessoirement un ange. Noir, certes, mais un ange. Fière de ses origines démoniaques Churipu ne savait que faire de ce retournement de situation. Mais vu que la demoiselle semblait forte, et qu'elle lui proposait sympathiquement de prendre part à une attaque sur un village isolé, c'était l'occasion pour elle de se faire connaître, et de voir jusqu'où cette nouvelle reine pouvait bien aller. De quoi était-elle capable ?

Elle eut sa réponse assez rapidement, quand rassemblant ses troupes et donnant les directives, elle n'eut aucun scrupule à faire tomber la tête d'un démon à la langue bien trop pendue. Bon, au moins, ça montrait les limites à ne pas franchir. C'était clair : elle ne rigolait pas la Reine !

Elle eut tout juste le temps de finir de donner les ordres qu'elle disparu dans un portail qu'elle venait d'ouvrir, direction Mythra où une attaque simultanée devait avoir lieu.

Les démons, plutôt nombreux, commençaient à partir dans la direction du village à attaquer. Churipu avançait tout en restant en retrait. Hors de question de se jeter là-dedans, tête baissée, sans réfléchir un peu et analyser la situation. Elle fut rattrapée par Xaza qui la supplia :

''Mademoiselle ! N'y allez pas ! C'est bien trop dangereux ! Vos parents ne seraient pas d'accord !''

''Fermes-là, et contentes-toi de me suivre ! Sinon, je te laisse là, et tu te débrouilles tout seul !''

Le domestique n'osa pas répondre, et se contenta de suivre sa maîtresse, pas très rassuré.
Sur la route menant au village, la jeune démone eut le temps de discuter avec un démon à cornes.


''Elle en impose, cette nouvelle reine, mine de rien ! Mais bon, elle ne me fait pas peur du tout ! Elle ne sait pas ce dont certains d'entre-nous sont capables... Elle nous sous-estime un peu, je trouve !''

Elle finissait tout juste sa phrase que les démons en lisse au début du cortège mettaient un pied dans le village, et commençaient à attaquer, brûlant les maisons, capturant leurs habitants. Le village était ainsi mis à sac, à mesure que les démons y pénétraient.

Les fumées s'échappant dans l'air n'étaient plus celles sortant de l'âtre des cheminées, mais bel et bien celles d'un véritable massacre.

La jeune démone sourit d'un air malicieux en regardant la scène se dérouler sous ses yeux.
Allait-t-elle seulement y prendre vraiment part ? Évidemment, elle était du côté des ''méchants'', mais est-ce que ça en valait le coup ? Quel était là l'intérêt, pour elle, et pour Karen ?


Elle n'en savait rien.
Mais elle eut un semblant de réponse à sa première question quand un villageois se dirigea vers elle en hurlant, et en l'insultant.


Ni une, ni deux, elle leva gracieusement la main, et une liane pourvue d'épines émergea du sol. Un geste rapide suffit à envoyer la liane sur le villageois, qui sur le coup fut gravement blessé, et tomba au sol, paralysé, hurlant de douleur.

''Non mais ! Ce n'est pas comme ça que l'on s'adresse à la Reine des Roses !''

''Tout à fait, Mademoiselle !'' lança le domestique qui la suivait toujours, comme pour ne pas l'offenser.

Churipu se retourna sur lui, l'air exaspéré.

''T'es encore là, toi ?!''

Le domestique fit une moue boudeuse. Après tout, il avait été engagé pour ça : la suivre et veiller au bien être de la jeune démone. Mais il n'avait absolument pas envisagé le cas de figure ici présent. Il n'avait point imaginé prendre part à ce genre de massacre.

''Un conseil !'' lui suggéra Churipu.
''Restes à l'écart ! Retournes dans la forêt et attends-moi là-bas ! C'est pour toi que c'est dangereux ici !''

Non pas qu'elle éprouvait une quelconque inquiétude à l'égard de son domestique. Elle voulait surtout s'en débarrasser pour un moment, histoire d'être libre de ses faits et gestes, sans être rappelée à l'ordre à la moindre occasion.

Le domestique hésita.
Mais au vue de l’ampleur de la situation, il rebroussa chemin, laissant la jeune démone se débrouiller seule.


''Bon ! Enfin libre !''

Elle scruta l'étendue des attaques. Les troupes avançaient bien dans le village, et les premières maisons à l'entrée, n'étaient plus qu'un gros tas de cendres. Les gens courraient dans tous les sens, dans un bruit assourdissant, mêlant les râles démoniaques aux cris de panique et de désespoir.

Au loin, l'armée ernelzienne semblait arriver.
Churipu n'eut aucun mal à reconnaître le directeur de l'école, qu'elle avait connu durant sa scolarité, bien qu'elle ne lui eut jamais parlé directement.


Elle se décida à entrer en action.
Elle leva les deux mains, cette fois, et un peu partout dans le village, à la manière des haricots magiques d'une histoire qu'elle avait lu étant enfant, les ronces jaillissaient du sol, et s'élevaient au dessus des toits, se balançant au gré du vent du matin, à la recherche de cibles maladroites.

¤____________________________________________¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karen
Reine du Pandémonium ~ Maître des Portails (Anim' à la Retraite)
 Reine du Pandémonium ~ Maître des Portails (Anim' à la Retraite)
avatar

Type : Ange Noir

Féminin Messages : 290
Messages RP : 123
Date d'inscription : 20/05/2013
Localisation du Personnage : Là où les portails la mène
Métier du Personnage : Reine du Pandémonium
Élément Magique : Vent
En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Chaotique

Votre Personnage
Âge du Personnage: 280
Brève Description:

MessageSujet: Re: Début des hostilités - Village d'Ernelzya   Ven 14 Mar - 20:52

[désormais la règle des 3 jours est appliquée, respectez l'ordre de passage !]


Le village était mis à feu et à sang depuis plusieurs heures maintenant. Plus de la moitié du petit village avait été ravagé par les flammes, désossé par la rage sourde des démons. La si belle journée qui s’annonçait en ce début de printemps tournait au cauchemar le plus absolu pour l’île d’Ernelzya.

La peur, c’était la peur qu’on pouvait le plus relever parmi les décombres. Des habitants morts, une armée craignant d’autres attaques… L’attaque était un succès éclatant, les démons s’en donnaient à cœur joie.

Les démons s’étaient une première fois répartis en petit groupe pour mieux massacrer. Défonçant les portes, tuant sans merci toute personne ayant le malheur de passer face aux petits groupes. Quand l’armée enerlezienne était apparue, les démons avaient d’abord opté pour une tactique barbare : chacun pour soi et la reine pour tous ! Mais à la vue de deux directeurs d’Ernelzya et d’une première attaque de front… Les démons avaient décidé de suivre des ordres qui leur avaient été donnés en amont.

"Si l’armée enerlezienne arrive, scinder vous en deux groupes. L’un trouvera le portail d’évacuation et tuera le maximum de fuyards, l’autre s’occupera du front… Dès que vous verrez des directeurs d’Ernelzya, appliquez cette stratégie. Ne soyez pas stupide !!!"

Au début, les démons ne pensaient pas prendre au sérieux le plan mais finalement… Il s’agissait de la stratégie la plus efficace !

"Eh ! Gamine rose ! Qu’est-ce que tu fous ?! On est censé se rassembler pas rester planter là !" beugla l’un des démons vers une petite démone aux oreilles de lapin

Ah ces jeunes démons !

Après s’être séparé, les démons sur le front se firent une joie d’affronter Tsukimeru, un démon traître ! Plus que ça même… Il était connu pour ses agissements passés au Pandémonium… Du coup de nombreux démons ne purent réprimer leur soif de sang à sa vue, se ruant sur le petit groupe envoyé au front.

Au même moment, les démons de l’autre équipe prenaient en tenaille l’arrière. Passant par les extérieurs du village, ils évitèrent aisément le groupe de front, s’appliquant à tuer et blesser aussi bien des innocents que les quelques gardes présentes. Certains démons, évaluant mal la situation générale, se firent avoir par des assaillants… Assez inattendu !

Un petit démon blond se déchaînait non loin de la sortie du village, laissant à terre un démon derrière lui. Un des démons massifs, menant le dit groupe de par sa stature, héla le petit inconscient.


"On peut savoir ce qui te prend ?! MINABLE ! ON VA TE TRUCIDER !!! Gloire au chaos !"

Quelques démons se jetèrent sur lui pour lui faire comprendre qu’il était du mauvais côté. Au même moment, l’autre partie du groupe se rua sur les citoyens qui pensaient arriver à leur salut, juste pour voir leur propre sang au sol.

¤____________________________________________¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miflore.deviantart.com
Tsukimeru Kaze No Yokai
Pourfendeur du Mal ~ Directeur (Fondatrice)
 Pourfendeur du Mal ~ Directeur (Fondatrice)
avatar

Masculin Taureau Serpent
Messages : 211
Messages RP : 190
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 29
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directeur d'Ernelzya
Élément Magique : Vent
Arme : Katana

En couple avec En couple avec : Ange Krystaleen
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Ange Krystaleen

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 250 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Début des hostilités - Village d'Ernelzya   Sam 15 Mar - 13:03

A peine chargèrent-ils que Tsukimeru, vu son expertise de tout type de terrain et de bataille, aperçut le groupe d'ennemi se scinder en deux. Il ne lui en fallait pas plus pour deviner qu'un groupe allait tenter de leur boucher toute tentative d'évacuation.

Il se félicita d'avoir imposé des Gardiens à l'arrière, afin de justement prévenir ce genre de coup. Car il s'y attendait. Même si le problème faisait que du coup, sur le front, ils n'étaient pas tant que ça...

Alors le démon espérait bien des renforts de Mythra. Parce que, lorsqu'il était à Elsran, Tsukimeru avait bien pu constater l'étendue de leur armée. Et il s'était dit que cet accord était une bonne stratégie, car ça garantissait plus ou moins que Mythra ne chercherait pas à les envahir. Ce qui, malgré la très bonne expérience des Gardiens, aurait été dangereux : le pays aurait immédiatement cédé. Après tout, que pouvait bien faire une poignée de personne contre plusieurs milliers ? Ils n'étaient qu'une centaine, après tout...

Oh, le démon savait qu'ils étaient attaqués...mais sauver un village, avec l'armée dont ils disposaient, ils pourraient très bien gérer, et envoyer de l'aide ici, comme stipulé dans cet accord. Le cas contraire...Tsukimeru remettrait les choses au clair, et étant un démon, il n'y allait pas dans la dentelle en général, il savait aussi très bien s'imposer. Il espérait vivement que Wanaël parviendrait à leur ramener quelques personnes pour les aider...car ils en avaient besoin, là.

Il se rendit compte là du réel poids qui pesait sur ses épaules. Un poids qui n'était pas à la portée de tout le monde, peut-être que même lui n'était pas taillé pour ce genre de poids. Pour la première fois, Tsukimeru doutait un peu sur ses capacités.
Mais qu'importait ces questions. Ses doutes, il réfléchirait dessus plus tard. Là, ce n'était pas le moment. Sa mission était de sauver le plus de vies possibles.

Il laissa donc son groupe avec Eynar au front, rejoignant très vite l'arrière qui protégeait infirmiers et villageois blessés, le démon leur ordonnant rapidement et d'un ton évidemment sans appel :


- Magiciens ! Transférez les habitants au château ! Vite ! Gardiens ! Couvrez leur fuite !

En prévision de ce genre d'attaque en traître, il en avait aussi laissé en ville et au château. Là aussi, il estima qu'il avait bien fait ! La ville saurait très bien se défendre, déjà rien qu'à cause des maisons qui étaient bien plus redoutables que celles d'ici. Surtout Ernelzya elle-même. Qui pouvait comprendre tout le monde...d'ailleurs, cela n'étonnerait pas Tsukimeru que celle-ci ait sollicité l'aide de quelques créatures magiques qui avaient décidé de s'abriter chez elle quelques temps, histoire d'aider un peu. Tandis qu'elle renforçait sa barrière, afin d'empêcher les ennemis de passer à travers ses clôtures ou de partout, pour protéger toutes ces personnes en elle qui ne pouvaient pas se défendre contre ça.

Tsukimeru le sentait, car pour cela, il fallait puiser un peu dans la force de ses maîtres. Pour cela qu'il se montrait prudent. Si Ernelzya protégeait ceux qui ne pouvaient pas se battre, elle ne pouvait pas protéger ses maîtres en même temps.

Après avoir crié ses ordres, il se retourna vivement pour abattre un démon qui allait le prendre en traître. Ne jamais montrer ses doutes. Un chef ne devait jamais les montrer. Et le démon se montrait toujours assuré, même si la situation ne lui plaisait pas, actuellement. Les démons étaient trop nombreux...il refusait d'échouer. Pas cette fois...encore...cela lui rappelait de bien mauvais souvenirs. Ceux qui datait d'il y a dix ans, et donc pas si loin que ça au final.

Cette pensée lui donna comme une énergie nouvelle. Non. Il ne permettrait pas un autre massacre de ce genre. Quitte à s'en recouvrir de sang comme dans le passé. Il massacrerait, comme il avait fait dans ce lointain passé qui lui avait coûté, mais il ne permettrait pas qu'on tue des personnes innocentes.

Il avait des gens à protéger. Il allait se donner à fond pour ça. Alors il continua sa danse mortelle, pour permettre à ces personnes de fuir par le biais des mages qu'il avait emmené avec lui, mêlant lame et magie du vent.

Non. Il ne voulait pas que Riku devienne Gardien comme il en rêvait. Ce gamin ne savait pas ce qui risquait de l'attendre s'il le devenait. Tsukimeru voulait lui épargner ça. Entre savoir et réellement savoir, il y avait une marge. Et même si ce gosse avait vu un massacre sous ses yeux d'enfants, Tsukimeru estimait qu'il n'avait pas les épaules pour ça. Et surtout...surtout, il ne voulait pas le voir en cadavre. Il ne voulait pas prendre ce risque.

Ce qui lui donna une autre motivation : en finir ici avec leurs ennemis. Pour faire en sorte que, si jamais Riku devenait Gardien d'Ernelzya malgré toutes les protestations de Tsukimeru, qu'il n'ait pas à vivre ça.

Comme bien d'autres. C'était sa manière à lui de protéger ses proches. Manière démoniaque, certes, mais l'intention était là quand même !

Eynar, lui, était au front, et se montrait dangereux. Ce champ de bataille lui rappelait de très mauvais souvenirs, datant de pas si longtemps que ça non-plus.
Des souvenirs auxquels il avait déjà eu du mal à passer au-dessus.

Mais c'était justement ce qui l'avait poussé à venir. Leyna, c'était sa patrie, c'était là où il avait grandi. Et plus jamais il ne voulait que le genre de massacre qu'il avait vécu ne recommence. Cette fois, il n'était pas seul. Il était plus confiant. Il n'avait pas de gosse et une famille qui risquait de mourir en chemin. Cette fois, il avait des alliés.

Cette fois, les démons ne gagneraient pas. Cette fois, ils ne feraient pas des prisonniers et les monter sur l'estrade publique pour les abattre comme des animaux, pour servir d'exemple. Ce souvenir principal était celui qui hantait le plus Eynar, car de ces animaux, il en avait fait parti. S'il n'avait eu droit qu'à des yeux brûlés et des tortures en tout genre, c'était parce qu'il s'était rebellé une fois sur cette estrade, blessant le bourreau, mais évidemment, il n'avait pas gagné. On l'avait blessé encore plus, et rejeté dans cette flaque de sang de tous ceux qui l'avaient précédé...des amis, des connaissances, ainsi que son beau-frère, juste avant lui, dont le cadavre mutilé s'était ajouté à ceux des autres plus loin, dans un grand tas.

Alors comme ce jour-là où il était entré dans la bataille...Eynar se ferma. La première fois, évidemment qu'il avait eu du mal à devoir "tuer" d'une manière réelle. Mais ce cap, il l'avait franchi dans le passé. Même s'il l'avait détesté. Il s'était toujours détesté pour ça. Là, il devait le refaire, il se détestait de nouveau pleinement, mais ce geste, il ne craignait plus de le faire. Le cap, il l'avait passé, et ce n'était pas tout le monde qui y parvenait.

Il ferma son coeur. Sinon, il ne tiendrait pas, et succomberait. Il se ferma donc comme autrefois, s'appliquant à se faire aveugle sur ce qu'il infligeait à ses ennemis. Il agissait mécaniquement, il n'était plus lui-même. Mais une autre personne, cette ombre qu'il avait tant cherché à vaincre ces treize dernières années.

Il savait qu'il en paierait le prix une fois tout ceci terminé. Simplement parce qu'il le sentait, cette situation rouvrait ses blessures les plus douloureuses.

Il s'attaqua surtout à ceux qui cherchaient à bloquer la fuite de ceux qui le devaient. Au moins, cela réduisait le flot.

¤____________________________________________¤
"Autrefois, les anges et les démons ne pouvaient pas s'aimer sans se détruire l'un et l'autre.
Aujourd'hui, ce n'est plus le cas. Alors pourquoi ne pas en profiter ?"



Facebook - Suivez en détail l'avancement du site !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira Oni
Inactif
 Inactif
avatar

Type : Aucun

Masculin Messages : 61
Messages RP : 38
Date d'inscription : 15/02/2014
Localisation du Personnage : Bourg Ernelzyen
Métier du Personnage : Mercenaire
Élément Magique : Ténèbres
Arme : Épée

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : neutre

Votre Personnage
Âge du Personnage: 150 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Début des hostilités - Village d'Ernelzya   Sam 15 Mar - 19:36

Je me jeta dans la bataille tête la première. Bien que j'avais très peu de points communs avec ceux de mon espèce, j'avais néanmoins hérité du goût pour la bagarre.
Des ronces se mirent soudain à jaillir du sol par endroit et j'en profita pour bondir sur un démon. J'entoura mes mains d'un sort des ténèbres et vint lui saisir la tête. Ne s'y attendant pas, le démon s'écroula k.o.


"On peut savoir ce qui te prend ?! MINABLE ! ON VA TE TRUCIDER !!! Gloire au chaos !"

Ce cri venait d'un groupe de démon un peu plus loin. Celui qui l'avait lancé était un démon fort massif, apparemment le chef du petit groupe. Il fit signe à ses hommes de venir m'attaquer et trois d'entre eux se mirent à se jeter sur moi.
Oh oh! Je suis bien dans la m...
Bon j'ai peut être mes chances, ils n'ont pas l'air d'être très malin mais, ce sont quand même de fameuses masses de muscles. Et heureusement pour moi, j'ai mon agilité.
Le premier démon arriva face à moi et frappa d'un coup sec avec sa lourde hache. Celle-ci me frôla le visage, me sectionnant une petite mèche au passage.
Je profita que ça lame s'était plantée dans le sol pour venir lui envoyer une bonne droite chargée de ténèbre direct dans le nez.
Plus que deux.
Le deuxième voulu évidement profité de mon atterrissage pour me frapper. C'était mal me connaître, je l'évita sans peine mais lorsque celui-ci passa à côté de moi, il affichait un large rictus. Je sentis soudain une petite lame s'enfoncée dans mon flanc gauche, un petit couteau de lancé.
Il m'avait foncé dessus uniquement pour que son acolyte puisse me toucher au même moment et je m'étais fais avoir comme un bleu. Je retira le petit couteau en grimaçant puis me retourna et le lança pile entre les deux yeux de son propriétaire qui s'écroula.
Ma blessure saignait bien et je du mettre un genoux à terre pour reprendre mon souffle.
Le démon constata avec rage que son plan n'avait pas fonctionner. Il se mît à marcher vers moi d'un pas menaçant, arrachant du sol la hache du premier démon et au moment ou il s'apprêtait à me trancher net la tête. Je réussis à rouler sur le côté, éviter le coup mortel et me redresser rapidement me tenant prêts pour la seconde attaque. La brute se retourna à nouveaux vers moi et s'apprêta à nouveau à frapper. J'attendis le bon moment pour sauter sur sa hache et lui envoyé mon pieds dans sa tronche. Il était juste légèrement sonné mais, j'en profita pour m'enfuir, sautant sur le toit le plus proche et filant ainsi de maison en maison, tout en évitant les ronces qui surplombaient déjà certaines.
Je finis par en repérer une sans ennemis aux alentours. Je me faufila à l'intérieur et me laissa tombé contre un mur en lâchant un miaulement plaintif. Je souleva mes vêtements pour constater les dégâts. Fort heureusement, la blessure avait été faite avec une petite lame et la plaie n'était donc pas trop grave. Aucun organe vital n'avait été touché du moins. Je déchira ma manche et vint enrouler le tissus autour de mon ventre en serrant bien fort au niveau de la blessure.
Je décida de me reposer quelques minutes avant de retourner dans la mêler en espérant qu'il n'y ai pas d'autre imprévu qui me tombe dessus.

¤____________________________________________¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Churipu
Petite Reine des Roses
Petite Reine des Roses
avatar

Type : Aucun

Féminin Messages : 122
Messages RP : 62
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation du Personnage : En vadrouille
Métier du Personnage : Mage (itinérant)
Élément Magique : Nature
Arme : Livre de Sorts

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Plutôt mauvais

Votre Personnage
Âge du Personnage: 202 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Début des hostilités - Village d'Ernelzya   Lun 17 Mar - 10:21

"Eh ! Gamine rose ! Qu’est-ce que tu fous ?! On est censé se rassembler pas rester planter là !" beugla l’un des démons vers une petite démone aux oreilles de lapin

"Ferme-là, abruti!"

Au même moment, Churipu avait relâché une main, et une ronce poussa aux pieds du démon provocateur, et s'enroula autour de lui,
à la manière d'un serpent, les épines lui transperçant la chair de part en part.


"J'ai dit que je suivais notre Reine dans la bataille... Mais je n'ai pas dit que j'obéirai à tout!"

"Rrrraahhhh", hurlait de douleur le démon, commençant à ressentir l'effet du poison dans son corps.

La bataille était manifestement bien engagée dans le village. Les troupes démoniaques avançaient avec suffisamment d'aisance, et les adversaires
peu nombreux ne semblaient pas les effrayer. La victoire du camp démoniaque semblait presque certaine, mais il ne fallait aucunement baisser sa garde.
D'autant qu'il semblait régner un genre de querelle au sein-même de leur camp.


*Quel manque de cohésion* pensa-t-elle.

Et c'était bel et bien le cas.
Les démons étaient prêts à en découdre, même entre eux.
Churipu aperçut un jeune démon aux cheveux blonds se faire littéralement prendre à partie par une petite bande.


"Non mais quelle bande d'abrutis!"

Le jeune démon put s'en sortir de justesse, en se réfugiant dans une maison non-touchée par la bataille.
Il semblait avoir été blessé.


Cette scène qui venait de se dérouler sous ses yeux la perturba.
Comment pouvaient-ils s'assurer une quelconque victoire, si au sein de leur propre camp, les démons se bagarraient entre eux?
Les ronces diminuèrent d'intensité dans la ville, à mesure que Churipu baissait sa garde.


Un démon fonçait alors sur elle, hache brandit au ciel.
Elle ne s'en rendit compte qu'au moment où la hache commençait à s'abattre sur elle.
Par chance, elle esquiva. Mais le démon semblait ne pas vouloir changer de cible.


"Hey! Je suis de ton côté, moi!"

Le démon ne sembla pas entendre la jeune démone, et abatti de nouveau sa hache.
Churipu esquiva encore, mais trébucha au sol, salissant ses vêtements.


"Mais il est complètement cinglé, celui-là!
Regarde un peu l'état de ma robe?! Non mais quelle bande d'incapables!
La Reine aurait pu s'informer un peu mieux avant de recruter n'importe qui..."


Elle se releva, vraiment très en colère.

¤____________________________________________¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karen
Reine du Pandémonium ~ Maître des Portails (Anim' à la Retraite)
 Reine du Pandémonium ~ Maître des Portails (Anim' à la Retraite)
avatar

Type : Ange Noir

Féminin Messages : 290
Messages RP : 123
Date d'inscription : 20/05/2013
Localisation du Personnage : Là où les portails la mène
Métier du Personnage : Reine du Pandémonium
Élément Magique : Vent
En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Chaotique

Votre Personnage
Âge du Personnage: 280
Brève Description:

MessageSujet: Re: Début des hostilités - Village d'Ernelzya   Jeu 20 Mar - 19:06

L’état du champ de bataille empirait de minute en minute, les démons se sentant gagnant n’avaient plus aucune cohésion. Le chaos avait totalement envahit le camp démoniaque. Certes deux groupes distincts c’étaient dessinés : un groupe au front occupant la plupart des combattants ennemis et l’autre partie coupait la fuite des fuyards créant un véritable chaos à l’arrière et de nombreux blessés.

A l’avant, les démons commençaient à se disputer la direction en voyant que les directeurs se lançaient dans la bataille. Ils voulaient tous leur tête pour être gradé ! Ils fonçaient comme des bêtes sauvages sur les pauvres « soldats » autour des directeurs pour les piétiner. Certains, aveuglés par les mérites qu’ils pouvaient en tirés, se jetèrent comme des animaux sur le directeur vêtu de bleu. Certes il avait une légère aura démoniaque, mais ce n’était rien en  comparaison avec le démon violet à ses côtés. Les êtres démoniaques avaient bien compris que se jeter seul contre lui était de la folie, donc un ou deux démons tentèrent le tout pour le tout en s’attaquant à l’humain vêtu de bleu.

A l’arrière, cinq démons avaient réussi à percer la retraite des habitants. Massacrant et faisant de nombreux blessés. Cette brèche était une véritable aubaine. Même à cinq, ils faisaient un véritable carnage parmi les villageois désarmés et qui s’étaient mis à courir dans tous les sens sentant leur fin proche.

Enfin, un dernier groupe s’étant laissé occuper par un petit démon blond, faisait désormais face à une petite démone rose. Elle n’avait guère l’air sérieux…

Un des démons en entendant ses protestations et surtout le fait « qu’elle était avec eux » eut comme un doute. Il incita ses compagnons à baisser leurs armes, mais à rester sur leur garde.


"Tu peux nous expliquer pourquoi tu as « protégé » par tes paroles ce sale démon blond qui défend les villageois depuis tout à l’heure ?!  Il a tué l’un des nôtres ! Si tu es VRAIMENT de notre côté, retrouve ce lâche qui a osé trahir sa propre race !!!"

¤____________________________________________¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miflore.deviantart.com
Tsukimeru Kaze No Yokai
Pourfendeur du Mal ~ Directeur (Fondatrice)
 Pourfendeur du Mal ~ Directeur (Fondatrice)
avatar

Masculin Taureau Serpent
Messages : 211
Messages RP : 190
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 29
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directeur d'Ernelzya
Élément Magique : Vent
Arme : Katana

En couple avec En couple avec : Ange Krystaleen
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Ange Krystaleen

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 250 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Début des hostilités - Village d'Ernelzya   Jeu 20 Mar - 20:47

- RETRAITE !

ordonna Tsukimeru à ses troupes lorsqu'il vit le danger s’agrandir encore plus pour les villageois et eux. Après tout, il n'avait pas fait qu'emmener des gardiens, mais aussi quelques infirmiers de l'école. Qui eux, ne savaient pas se battre, et qui avaient pour ordre de rester à l'arrière, protégés par des Gardiens aussi.

Mais là, ça tournait mal. Pourquoi n'avaient-ils pas de renforts ?

Le démon fit comme les autres. Il recula, rejoignant le groupe qu'il avait laissé en arrière, n'hésitant pas à user d'un sort de vent assez fort pour déséquilibrer les démons en les écartant sur les côtés, et ainsi se faire un chemin, en profitant pour en vaincre quelques-uns au passage.

Lui-même n'aimait pas reculer. Mais foncer tête baissée, s'entêter, c'était stupide. ça ne serait pas comme ça qu'il parviendrait à protéger un maximum de personnes.

D'autres de ses employés lui permirent de les rejoindre lorsque leurs ennemis cherchèrent à lui couper cette issue pour l'isoler.

Enfin arrivé proche de son groupe, le démon chercha du regard les absents. Mais aussi, parmi leurs ennemis, une personne qui pourrait éventuellement être le chef. Mais...personne. Les démons semblaient se disperser. Il n'y avait pas de tête pour les guider. Ils étaient comme une meute sans chef, des membres qui s'éparpillaient et bougeaient sans aucune cohésion. Ils en avaient plus dans les muscles que dans la tête.

Et il ne fut pas le seul à le remarquer.


- Que ceux qui savent téléporter le fassent pour les villageois et les blessés, jusqu'au bourg. Que ceux qui soignent fassent de même. Les autres, avec moi, couvrons-les pour leur permettre de se mettre en sécurité à Ernelzya.

ordonna-t-il du coup à tout le monde, à ceux pour qui il faisait barrière avec d'autres pour les protéger.

Chacun s'exécuta. Mais son sixième sens lui faisait pressentir que quelque chose n'allait pas. Et la réponse lui vint :


- Tsukimeru, il manque Eynar. Comment doit-on procéder ?

Bon sang ! Comment faire, là qu'ils étaient encerclés, en train de repousser les démons qui se déversaient par vagues sur eux ?
Il sentit son sang ne faire qu'un tour. Déjà qu'être responsable de nombreuses vies était difficile, surtout en cette situation délicate, Tsukimeru n'appréciait pas qu'on se déroge à ses ordres ! L'expérience, c'était lui qui l'avait, il savait ce qu'il faisait, il savait gérer ce genre de situation !


- Tenez-vous en à mes ordres. Jusqu'à notre retour.

Il refusait de croire qu'il était mort, qui lui était arrivé quelque chose.

Rapidement, Tsukimeru rangea alors son arme et se transforma, prenant sa forme démoniaque, à savoir un grand loup argenté avec quelques marques dorées, avec les mêmes yeux violets qu'il avait d'habitude, ceci afin d'être encore plus agile, et de pouvoir ainsi se faufiler là où il voyait des failles dans les rangs ennemis, passant sur l'un des toits les plus proches, disparaissant assez vite.

Eynar, lui, continuait sa danse mortelle, dont il ignorait quand était la fin. Il essayait de gérer son énergie, car combattre en invoquant deux créatures d'eau emplies de leur propre volonté, c'était assez difficile ! Mais il avait trouvé cela nécessaire, afin d'assurer ses arrières, car il avait bien vu qu'il s'était fait isoler.

Et il n'avait pas les réflexes d'un elfe ou d'un démon, lui ! Alors avec ses créations, il parvenait à pallier à ce soucis. Celles-ci englobant ses ennemis, les noyant, ou alors en les enserrant pour les étouffer, Eynar en profitant pour passer avec l'une de ses lames.

Il n'avait plus rien de joyeux comme d'habitude. Bien sûr qu'il aurait été incapable de rester à l'arrière. Mais ça l'atteignait quand même beaucoup. Il avait la nette impression d'être de retour 13 ans en arrière. Toutes ses blessures internes qu'il avait eu tant de mal à combler s'étaient rouvertes. Même si cela le motivait à vaincre, afin que ça ne puisse pas recommencer. Cette fois, il ne laisserait pas les démons tout lui enlever, comme ceux d'autrefois qui étaient allés jusqu'à lui retirer son humanité, en plus de ses racines, de ses amis, de sa famille. De toute raison de vivre.

Il avait pris pas mal de risques, escortant certains villageois sur des chemins sûrs afin de rejoindre le groupe arrière.

Il se vit encerclé. Il laissa ses créatures d'eau actifs, afin de prévenir un éventuel coup en traître, croisant ses katana devant lui. Il calculait.

Jusqu'au moment où un éclair d'argent arriva entre les démons et lui, prenant une forme humanoïde en un instant, terrassant trois démons d'un seul coup d'épée.

Tsukimeru.

Qui profita de la confusion des démons pour se retourner vivement vers Eynar et...lui asséner un violent coup dans la mâchoire, lui hurlant dessus sans aucune retenue :


- QUAND J'ORDONNE QUELQUE CHOSE, JE VEUX QU'ON M’OBÉISSE SANS DÉROGER, C'EST CLAIR ?!

- NON, MAIS TU ES COMPLÈTEMENT MALADE !

riposta forcément Eynar, tout aussi violemment, se redressant après ce coup donné, posant le dos d'une main là où le démon l'avait frappé, sentant encore bien l'impact et le sang dans sa bouche. Non, décidément, ce n'était pas le genre de personne à énerver.

Tsukimeru frappa un autre démon qui allait les attaquer, Eynar faisant de même de nouveau, retirant ses créatures d'eau afin de conserver son énergie, maintenant qu'il avait un allié avec lui.


- Tu me compliques la tâche en n'obéissant pas à mes ordres ! Tu sais certes te défendre, mais cela ne te dispense pas de suivre les règles imposées !

Et puis c'était vexant ! Quelque part, ce n'était pas pour rien qu'il donnait des ordres, c'était chaque fois dans un but précis, et calculé !

- J'étais trop loin pour t'entendre, et concentré à rester vivant dans tout ce merdier, je te rappelle !

- Et moi je te dis que tu vas tous nous conduire à notre perte si tu me défies encore une fois dans ce genre de situation !

- Ce n'était pas une raison pour te défouler sur moi !

- Oh que si ! Et j'espère que cela te remettra tes idées en place !

- Et si on reportait cette dispute plus tard et qu'on sort de ce merdier ?!

- Bien, qu'est-ce que je disais ! Recommence donc à me défier et je te défonce l'autre joue, c'est clair ?!

fit exprès Tsukimeru tout en se préparant, juste à côté d'Eynar.

- Alors qu'est-ce que tu proposes, alors que nous sommes coincés comme des rats, monsieur "c'est moi le chef" ?!

- La ferme, je réfléchis !

- Ben grouille alors, ou je fonce !

Tsukimeru se sentait en colère contre Eynar. En même temps, la situation n'aidait pas.

Alors qu'il était sur le point de faire signe à son jeune collègue, les démons eurent l'attention rivé...ailleurs.

Et au loin...ce fut avec un immense soulagement que Tsukimeru aperçut Wanaël et Baynar, avec quelques soldats Mythrans, foncer dans le village, encerclant les démons, les prenant par surprise, leur permettant ainsi de pouvoir reprendre le dessus.


- Ils sont sauvés...

soupira de soulagement Tsukimeru, mais Eynar hurla :

- ATTENTION, CRÉTIN !

Tout en le poussant brutalement sur le côté, avec un vif coup de pied dans les côtes, avant de lpacher un cri de douleur.

Ce geste pour plusieurs raisons : Eynar avait vu le démon foncer sur son ami, lame en main. L'intercepter avec l'une de ses lames, il n'aurait pas eu assez de puissance pour contrer, et la lame aurait atteint Tsukimeru sur un point vital, vu la vitesse à laquelle le geste était lancé.
Se jeter sur Tsukimeru, grosse erreur, car là, ça aurait été Eynar qui se serait fait tuer, et bien ! Il avait direct calculé que quoi qu'il fasse, il se prendrait le coup. Alors quitte à se faire toucher, valait mieux une blessure que la mort elle-même ! Du coup, il y avait mis sa jambe. Puis bon, vu le coup que Tsukimeru lui avait donné, c'était aussi de bonne guerre que de le jeter par terre à son tour ! D'une pierre deux coups comme ça !

Le démon réagit très vite, se relevant vivement et massacrant les derniers qui étaient encore autour d'eux, pas beaucoup, juste deux ou trois encore.

Le tout avant de se pencher vers Eynar :


- C'est toi, le crétin ! Je suis un démon ! Ce genre de blessure ne m'aurait rien fait !

Sûr que vu la vitesse à laquelle guérissaient les démons...les blessures graves, ils ne craignaient pas vraiment.

- Désolé d'être humain...

rétorqua Eynar, histoire de dire "je n'ai pas pu m'en empêcher". De protéger son ami, quoi !

Le démon s'emporta :


- TU PRENDS DES RISQUES INCONSIDÉRÉS DEPUIS TOUT A L'HEURE, TU VAS FINIR TUE A FORCE, IMBÉCILE !

- Oh que c'est mignon...tu t'en faisais pour moi ? Il y a donc bel et bien un coeur sous cette armure de glace, finalement !

fit exprès Eynar avec un rictus railleur, surtout pour ne pas succomber à la douleur lancinante qui lui transperçait la jambe, luttant contre les vertiges qu'il avait.

- La ferme et appuies-toi sur moi !

- De rien, mon pote !

Le démon lui prit un bras qu'il passa autour de ses propres épaules, afin de soutenir Eynar, se relevant avec lui, et profitant de la confusion créée par la bonne centaine d'hommes qui reprenaient le contrôle du village. Le chemin pour battre en retraite était bien plus facile comme ça.

- Ne crois surtout pas que je t'ai pardonné d'avoir mis ta vie en péril de cette manière...je suis encore en colère contre toi pour ça.

Eynar ne répondit rien, se concentrant pour marcher comme il le pouvait. Les colères du démon, il en avait essuyé bien d'autres, alors là que c'était provoqué en plus par une situation qui ne le laissait pas indifférent non-plus, il savait qu'un rien pouvait le faire exploser. Alors oui, ça lui passait bien au-dessus, pour la peine !

Mais là, ne pouvant plus poser le pied par terre, et la perte de sang lui faisant vaciller dangereusement sa conscience, il se concentra plutôt pour avancer, en s'aidant du soutien que le démon lui offrait. En même temps, vu le coup que Tsukimeru lui avait donné, ça n'aidait pas vraiment non-plus, subissant un peu le contre-choc de ce coup-là aussi en même temps !

¤____________________________________________¤
"Autrefois, les anges et les démons ne pouvaient pas s'aimer sans se détruire l'un et l'autre.
Aujourd'hui, ce n'est plus le cas. Alors pourquoi ne pas en profiter ?"



Facebook - Suivez en détail l'avancement du site !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira Oni
Inactif
 Inactif
avatar

Type : Aucun

Masculin Messages : 61
Messages RP : 38
Date d'inscription : 15/02/2014
Localisation du Personnage : Bourg Ernelzyen
Métier du Personnage : Mercenaire
Élément Magique : Ténèbres
Arme : Épée

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : neutre

Votre Personnage
Âge du Personnage: 150 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Début des hostilités - Village d'Ernelzya   Ven 21 Mar - 19:11

Décidément cette bataille s'annonçait plus compliquée que ce que je n'avais pu m'imaginer et j'avais déjà réussis à être légèrement blessé. Je souleva doucement mon bandage improvisé et constata avec joie qu'à la blessure ne saignait presque plus. Il était maintenant tant pour moi de sortir de ma cachette mais, au moment où je voulu sortir par la fenêtre par laquelle je m'étais faufiler à l'intérieur, des cris furieux se firent entendre. Je resta planquer à la fenêtre et observa la scène. C'était une drôle de petite demoiselle lapin toute rose qui venait de se faire attaquer par l'un des démons qui s'en était prit à moi. La pauvre tomba par terre en évitant les coups de haches mais, elle se releva assez rapidement et se mis à crier sur l'énorme démon visiblement peu satisfaite de l'état crasseux de sa robe et lui disant qu'elle était de son côté. Alors comme ça ce petit lapinou en bubblegum était une démone et avec un sacré caractère en plus.
Je crus aussi entendre qu'elle parlait d'une certaine reine. La reine de qui? Des démons? Ainsi il y aurait une nouvelle reine au Pandémonium.
Soudain le chef du petit groupe de démons fit signe aux autre de baisser leurs armes. Ceux-ci s'exécutèrent mais, restèrent sur leur garde.


"Tu peux nous expliquer pourquoi tu as « protégé » par tes paroles ce sale démon blond qui défend les villageois depuis tout à l’heure ?!  Il a tué l’un des nôtres ! Si tu es VRAIMENT de notre côté, retrouve ce lâche qui a osé trahir sa propre race !!!"

Et mais, c'est qu'il parle de moi celui-là!
Oh oh! Alors là ça sent pas bon du tout. Bon au moins, elle a pas l'air trop effrayante donc je pense pas qu'elle puisse vraiment être bien méchante. Après tout tout ce qui est rose est gentil non? Comme Karen qui a les cheveux roses.
Restais plus qu'à savoir que faire maintenant. Rester ici n'étais pas une bonne idée, ils finiraient d'office par me retrouver. Alors quoi? Foncer dans le tas? J'allais me faire démolir. Ils sont trop nombreux pour moi et je ne sais pas comment la petite miss va réagir étant donné qu'elle est apparemment de leur côté.
Rhhaa décidément, je ne savais pas du tout quoi faire. Les plans de batailles n'ont jamais été mon fort.
Réfléchis.... Réfléchis.........
Je sais! Et si j'essayais de me faire passer pour une sorte d'agent double. Un démon qui devrait à la fois aider les troupes des démons mais, qui devrait se faire passer pour un allier des humains pour mieux les avoir par la suite! Pas mal comme idée! Et je n'aurais qu'à dire que c'est la reine elle même qui m'a charger de cette mission. Secrète bien entendu!
 .... Bon en y réfléchissant bien je ne suis pas du tout sur de ce que je vais faire mais , qui n'essaie rien n'a rien. Je sortis donc de ma cachette et m'approcha du petit groupes de démons et de la miss bubblegum. Je leva les mains en l'air pour leur montrer que je ne contais pas les attaquer. Ce qui aurait été de toute façon suicidaire de ma part. Je me raclas la gorge et pris un ton autoritaire, qui j'espérais serait crédible.


"Désolé mais, il ne m'avait pas laisser le choix. J'ai été envoyer par la reine pour faire double-jeu et c'est pourquoi, je dois aussi me battre avec des miens pour paraître plus crédible aux yeux des humains et pouvoir mieux les avoirs à revers. Mais, si vous continuer comme ça vous aller faire foiré tout le plan. Alors ne vous mettez plus dans mes pieds!"

Oh mon dieu! C'est le plus gros mensonge que je n'ai jamais inventé. Faites que ça passe. En plus je ne sais même pas à quoi elle ressemble la reine du Pandémonium.
Je regarda la petite miss rose dont les joues avaient un peu rougies du à la colère.
Ne sachant garder un ton autoritaire très longtemps, je ne pu m'empêcher de lui demander si elle ne s'était pas fais mal en tombant:


"Vous ne vous êtes pas fais mal en tombant à cause de ces brute, j'espère?"

Je lui souris gentiment en attendant sa réponse.

¤____________________________________________¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edelweiss
Inactif
 Inactif
avatar

Type : Ange Pur

Féminin Lion Chien
Messages : 26
Messages RP : 16
Date d'inscription : 24/01/2014
Age : 23
Localisation du Personnage : Ernelzya (Ecole)
Métier du Personnage : Guérisseuse
Élément Magique : Lumière
Arme : Bâton Magique

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 323 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Début des hostilités - Village d'Ernelzya   Sam 22 Mar - 11:25

[Comme prévu, je vois qu'il y a des blessés, alors je me permet de poster !]

C'était la première fois qu'Edelweiss était emportée sur un champ de bataille. Elle s'y était rendue avec d'autres, sans crainte, pensant le plus simplement possible, à savoir une attaque isolée comme il en arrivait parfois, surtout dans la région de Leyna, généralement calme et sans la moindre défense. Personne ne s'attendait réellement à être frappé par le mal en ces lieux. Par les monstres sauvages, l'acte était de nature fréquente, mais le Pandémonium en personne ne se donnait que rarement cette peine !
Et pourtant, l'horreur défila sous les yeux de l'ange, qui garda toutefois le sourire et un calme olympien. Pacifiste, cela était encré dans ses gênes que d'apaiser et ne pas ajouter quoique ce soit à l'affolement déjà fort présent. Elle se représentait comme l'espoir, celui qui maintient la vie. Quel piètre espoir ferait-elle si les larmes coulaient sur ses joues ?
Le campement était certes placé à l'écart des hostilités, mais suffisamment proche pour offrir une vision précise des différentes actions s'y déroulant. Des villageois blessés étaient conduis dans les tentes de fortune pour être soignés avant d'être évacués vers un lieu plus sûr. Les gardiens protégeait aux mieux les soigneurs qui ne pourraient rien si les démons parvenaient jusque là.

Edelweiss organisait tout ce petit monde pour rendre cette équipe efficace au possible, présageant un possible scénario de fuite si les choses ne se déroulaient pas comme prévu.
De la bataille, la jeune femme n'en vit pas grand chose, si ce n'était le sang des victimes, et parfois les corps de ceux pour qui rien n'avait été possible. Il allait de soi que tout ceci était fort triste, mais également normal. Une bataille ne pouvait avoir que ce genre de conséquences. Inutile de lutter ou de regretter, faire au mieux était la meilleure option possible.
Ce fut après de longues minutes dans l'ambiance de la guerre que parvinrent à leurs oreilles qu'un ordre de retraite avait été donné. Était-ce pour tout le monde, ou pour indiquer que la charge de travail des soigneur allaient considérablement augmenter dans les prochaines minutes ? Fallait-il fuir dès à présent ?
La réponse arriva rapidement quand un autre message indiqua l'arrivée de l'armée Mythranne en renfort. La roue tournait-elle en leur faveur ?
La jeune ange se rendit alors à l'entrée du camp afin de répartir les gardiens blessés dans les différentes tentes selon la disponibilités des guérisseurs, avant de remarquer que l'un de ses employeurs avait également été salement touché à la jambe.
Appuyé sur le directeur démon, le jeune humain peinait à marcher, et même à garder conscience.


"Emmenez-le par ici, je vais m'en occuper."

La jeune femme s'imposa alors rapidement et guida les deux hommes sous une toile prévue pour les cas les plus extrêmes, posée à l'écart du reste pour offrir un meilleur calme. C'était par ailleurs une chance qu'elle soit vide. Les blessés qu'ils avaient eu jusque là étaient soit blessés légèrement, soit... Morts. Les démons n'avaient pas laissé de place au juste milieu. Soit on leur échappait en échange de quelques fractures et/ou égratignures, soit le trépas frappait dans le moindre remord.
Les pouvoirs d'Edelweiss étaient de façon générale supérieurs à celui de ses collègues. Elle avait toujours baignée dans une famille hautement réputée à ce niveau, et était donc en charge des blessures graves. En plus de ça, elle s'était plusieurs fois occupée des soucis d'Eynar, et le connaissait pour la peine plutôt bien.
Elle fit allonger le jeune homme sur un lit de fortune, bien que confortable, avant de se permettre de demander un peu d'aide au démon.


"Pouvez-vous aller me chercher cette bassine d'eau là-bas ? Et ramenez-moi quelques étoffes et bandages."

Si son ton était indiscutable, il restait doux et rassurant. Edelweiss gagnait ainsi un temps précieux en laissant Tsukimeru lui apporter ce dont elle avait besoin, plutôt que de se balader elle même pour récupérer le nécessaire.
Pendant ce temps, elle recouvrit le blessé d'une couverture chaude, laissant juste la jambe touchée dépasser. Sans scrupule, elle déchira le pantalon, tout du moins, un morceau, qui bloquait le passage afin de dégager la plaie et d'y voir plus clairement.
Quand le réceptacle d'eau fut à sa portée, elle y plongea un autre récipient plus petit pour le remplir à son tour, avant d'y baigner un morceau d’étoffe, et de tendre le tout au démon.


"Epongez-lui le front avec ça le temps que je soigne sa jambe."

Dans l'incapacité de le faire d'elle même car seule, elle n'avait pas hésité une seconde à le solliciter à nouveau, afin de gagner un temps précieux qui leur serait favorable à tous. Plus vite elle rassurerait le directeur, plus vite ce dernier pourrait se rendre à nouveau sur le champ de bataille, mais l'esprit allégé d'une inquiétude en moins pour un ami proche.
Aussitôt après, elle entreprit en premier lieu de faire un garrot. L'hémorragie était très importante sur cette partie du corps, il fallait agir rapidement. Puis vint le moment de nettoyer la plaie, l'eau de sa bassine se teintant instantanément d'un rouge vermeille.
Seulement après, la jeune ange fit usage de ses pouvoirs pour geler au mieux la douleur et limiter les possibles infections, tout en réduisant à néant les potentiels poisons que les démons étalaient souvent sur leurs lames. Refermer une plaie de cette taille de façon instantanée ne faisait pas partie de ses capacités, mais l'ensemble des connaissances qu'elle possédait depuis son plus jeune âge comblaient de loin ce manque. Avant d'en venir au bandage, elle versa sur la peau à vif un onguent aidant à la cicatrisation, acte pas des plus agréable, mais dont l'efficacité n'était plus à prouver.
Enfin, elle posa les bandes, serrant ce qu'il fallait pour éviter toutes complications. Avec son expérience, l'ensemble des gestes n'avaient pas prit plus de cinq minutes.


"Voilà qui est bon pour lui. Quelques jours de repos, il sera rétablit. Nous allons le garder ici et le faire évacuer dès que possible. Je vais me charger du reste, vous pouvez retourner avec les autres. Merci pour l'aide."

¤____________________________________________¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Churipu
Petite Reine des Roses
Petite Reine des Roses
avatar

Type : Aucun

Féminin Messages : 122
Messages RP : 62
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation du Personnage : En vadrouille
Métier du Personnage : Mage (itinérant)
Élément Magique : Nature
Arme : Livre de Sorts

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Plutôt mauvais

Votre Personnage
Âge du Personnage: 202 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Début des hostilités - Village d'Ernelzya   Sam 22 Mar - 13:55

Il régnait un véritable chaos dans le village. Les maisons semblaient prendre feu et se consumer une à une. Des habitants étaient grièvement blessés, et des soigneurs du camp adverse ne tardèrent pas à intervenir au sein même de la bataille pour les transporter en lieu sûr. D'autres, par chance, réussirent à prendre la fuite grâce à des portails ouverts. Quelques démons au front de la bataille battirent alors en retraite pour informer les alliés de l'arrivée de troupes Mythrannes, venues en renfort. Cette bataille prenait une tournure désastreuse pour le camp des démons.

La situation ne pouvait vraiment pas être pire... L'armée Ernelzienne pouvait alors, d'une seconde à l'autre, prendre une avance non-négligeable face aux démons qui, à fond dans cette guerre engagée, ne distinguaient même plus qui était de leur côté, et qui ne l'était pas.

Bien que la Reine avait déclaré se foutre pas mal des méthodes employées, Churipu n'avait absolument pas anticiper un tel retournement de situation, et ce manque de cohésion déconcertant au sein-même de leur armée. Peut-être que s'engager dans cette bataille avait été une belle erreur ?

Mais l'instant était mal choisi pour se laisser envahir par le doute.
Pour l'heure, elle avait à s'entretenir avec ce démon à la hache à cause duquel elle avait fini par souiller ses vêtements.


"Non mais ça va pas, grosse brute ?
Tu sais combien ça coûte une robe comme ça ?"


Mais le démon à la hache n'en avait que faire.
Aussi il lui fit cette remarque:

"Tu peux nous expliquer pourquoi tu as « protégé » par tes paroles ce sale démon blond qui défend les villageois depuis tout à l’heure ?!  Il a tué l’un des nôtres ! Si tu es VRAIMENT de notre côté, retrouve ce lâche qui a osé trahir sa propre race !!!"

La vérité, c'est qu'elle n'avait pas vu le démon blond défendre les villageois de ses propres yeux, trop occupée à envahir le village de ses ronces. Tout ce qu'elle avait vu, c'était un démon se faire prendre à parti par d'autres démons, et elle avait trouvé ça injuste. Mais trop orgueilleuse pour l'avouer, elle se contenta d'esquiver la remarque tout en la tournant à son avantage.

"Peu importe mes raisons ! Vous ne faites pas vraiment mieux à vous taper tous sur la caboche ! Et pendant que vous en êtes à vous chamaillez entre-vous, l'armée Ernelzienne prend une avance considérable ! Non mais quelle bande d'abrutis !"

Soudain, le démon blond resurgit alors, en s'excusant de ses actes.
Il mentionna un ordre donné par la Reine elle-même, qui lui aurait demandé de jouer double-jeu.


*Étrange !* pensa Churipu, qui était plutôt perspicace. *Il n'était pourtant pas présent lors de la réunion avant l'attaque...*

Dubitative, elle tenait néanmoins à sauver sa peau.
Alors elle se contenta d'un signe de tête pour confirmer les dires du démon aux cheveux blonds.


"Tu te sens tout bête, là maintenant, hein ?" lança-t-elle au démon à la hache qui ne savait plus quoi dire.

Ce dernier rebroussa chemin et reparti bêtement sur le champ de bataille sans dire un mot.

"Je me demande s'il n'est pas temps pour moi de m'éclipser... Ça devient n'importe quoi cette gue-guerre !"

Le démon blond, toujours à ses côtés, sembla alors se soucier de son état.
Son état ? ... Elle était dépitée, déboussolée, déçue et profondément énervée par la boue recouvrant ses vêtements conçus dans de délicates étoffes, rares et coûteuses.


Mais nulle question pour elle de s'avouer "vaincue", elle se força à sourire bêtement et répondit très fièrement:

"Non, ça va, tout va bien !
Mais je me demande si je ne devrais pas battre en retraite, au risque de m'attirer les foudres de la Reine..."


Elle soupira.

"Quelle Reine ! On ne sait même pas d'où elle sort... Elle a juste réussi à prendre le pouvoir au Pandémonium, on ne sait trop comment. Et elle agit un peu bizarrement... Je veux bien la respecter pour ce qu'elle est, mais je ne la suivrai pas tête baissée dans de pareilles situations !"

Elle soupira à nouveau, et sortit de dessous sa cape un lapin en peluche qu'elle serra fort dans ses bras, comme pour se rassurer.

"Qu'est-ce que je dois faire, maintenant ?"

¤____________________________________________¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karen
Reine du Pandémonium ~ Maître des Portails (Anim' à la Retraite)
 Reine du Pandémonium ~ Maître des Portails (Anim' à la Retraite)
avatar

Type : Ange Noir

Féminin Messages : 290
Messages RP : 123
Date d'inscription : 20/05/2013
Localisation du Personnage : Là où les portails la mène
Métier du Personnage : Reine du Pandémonium
Élément Magique : Vent
En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Chaotique

Votre Personnage
Âge du Personnage: 280
Brève Description:

MessageSujet: Re: Début des hostilités - Village d'Ernelzya   Dim 23 Mar - 18:28

Le vent venait de tourner. Quand l’armée de Mythra se présenta aux portes du village, les démons paniquèrent purement et simplement. Ils n’avaient pas prévu de se faire prendre en tenaille de cette manière. Leur unique satisfaction : avoir blessé l’un des si terrifiants directeurs d’Ernelzya. C’était une victoire bien amère…

Le village était terrassé à moitié, c’était un véritable désastre pour les démons qui réalisaient à peine que la bataille était sur le point de s’achever. S’ils avaient réussi à atteindre des petits objectifs personnels, l’ordre donné par la Reine était quand à lui… Ils n’étaient pas parvenus à arriver au bout.

Comble de malheur, la bataille avait renforcé les liens entre Mythra et Ernelzya, ils allaient passé un sale quart d’heure, s’ils s’en sortaient, ce qui était bien moins sûr.

Les démons, déjà mal organisé, se mirent à paniquer de manière générale. Dans les bousculades ils provoquèrent des dégâts sans s’en rendre compte. Ils avaient peur et leur fierté en tant que démon n’étaient pas leur priorité. Ils étaient coincés, fait comme des rats. Elle allait les tuer comme elle l’avait fait avec ce démon ce matin ! Ils se sentaient cernés et désemparés.

A l’arrière, les démons regardaient dubitativement la petite lapine et son acolyte blond. Un ordre secret ? Vraiment ? Ils avaient du mal à y croire… Mais si c’était vrai… La Reine se mettrait dans une colère noire et n’hésiterai pas à les punir.

Ils leur semblèrent alors plus judicieux de laisser le blond tranquille. Puis la démone se remit à parler, les démons se regardèrent, ils voulurent lui répondre mais le rugissement d’un tigre les en dissuadèrent. Ils eurent tous les yeux rivés vers le front qui… Arrivait droit vers eux… Derrière, on distinguait l’armée de Mythra menée par une elfe noire sur un tigre blanc.

Ils paniquèrent à leur tour, oubliant d’un revers de manche l’altercation avec la petite démone et le blond.

Tous se précipitèrent vers l’arrière du champ de bataille, là où il y avait les blessés et les fuyards… Mais aussi d’autres soldats !

Que faire, que faire ?!

La réponse vint d’elle-même. Des portails se mirent à s’ouvrir autour d’eux. Les démons étêtés échangèrent des regards vides quand ils virent les portails. Puis, ils se souvinrent… Le pouvoir principal de la Reine… C’était… Ouvrir des portails !

Il était là leur salut !

Mais avant… En voyant le poste de secours à quelques mètres d’eux une poignée de démons se sentirent revigorés. Ils se fracassèrent sur le poste alors que la majorité de l’armée se précipitaient dans les portails : direction le Pandémonium.

Personne ne vit le petit esprit qui s’appliquait à ouvrir méthodiquement les portails à une vitesse folle. Personne ne pouvait le voir à cause de cette danse qu’il effectuait dans les airs tel un rapace qui fondait sur sa proie. Le petit esprit était si rapide et agile… Il s’éloigna une fois sa tâche finit laissant un ou deux portails ouverts vers la Pandémonium. Ces derniers se fermeraient dans une ou deux minutes à peine.

Pour l’unique groupe restant, une dernière mission : finir ceux ayant eu la chance de se sortir du premier assaut.


¤____________________________________________¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miflore.deviantart.com
Tsukimeru Kaze No Yokai
Pourfendeur du Mal ~ Directeur (Fondatrice)
 Pourfendeur du Mal ~ Directeur (Fondatrice)
avatar

Masculin Taureau Serpent
Messages : 211
Messages RP : 190
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 29
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directeur d'Ernelzya
Élément Magique : Vent
Arme : Katana

En couple avec En couple avec : Ange Krystaleen
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Ange Krystaleen

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 250 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Début des hostilités - Village d'Ernelzya   Dim 23 Mar - 19:36

Le démon s'en faisait pour tout le monde en réalité, essayant d'assurer la sécurité de chacun, mais c'était loin d'être simple. Il enrageait déjà contre lui-même de ne pas avoir réussi à sauver plus de monde que ça.

Perdu dans ses pensées, ce fut mécaniquement qu'il aida Edelweiss en suivant ses conseils. Le domaine des soins, ce n'était pas son domaine, après tout. Mais s'y mettre lui permettait pendant quelques instants de bénéficier de quelques minutes de calme, afin de réfléchir à la situation, et surtout, trouver une solution, calculer pour qu'un maximum de personne puisse s'en sortir.

S'il perdait son calme, il mettrait en péril la vie de tout le monde. Il se devait de garder la tête froide. Ce qui ne lui était pas très difficile, expérimenté comme il était depuis plus de 100 ans. Des situations difficiles de ce genre, il en avait vécu pendant longtemps, et il s'en était toujours sorti. Alors pourquoi pas là, encore une fois ?

Eynar, lui, c'était une toute autre histoire. Devenu blême, il se faisait anormalement silencieux, le regard presque vide, et surtout sombre. Sombre d'une colère trop contenu, d'une déception, et surtout...de crainte quant à l'évolution de la situation.

N'étant pas du genre à râler, il ne broncha aucunement dans les soins. Comme toujours en fait. Il avait très mal, la lame lui avait tout de même transpercé la jambe, ce n'était pas très anodin. Mais son échelle de valeur de la douleur était complètement déformée, estimant "qu'il avait eu pire", du coup, il ne broncha pas.

Sauf au moment où Edelweiss appliqua une mixture qui agit directement, l'effet provoqué semblant le réveiller, et les nerfs à vif, il se mit à saisir rudement Tsukimeru par le col, s'exprimant d'une manière brutale, n'ayant plus du tout les idées claires, criant presque :


- Ne les laisse pas gagner ! Ne les laisse pas faire de prisonniers ! Ne les laisse surtout pas prendre l'avantage, ne les laisse pas abuser des gens ! Ne les laisse pas les égorger comme des animaux d'abattoir ! Tu DOIS les sauver, Tsukimeru ! Ne laisse pas non-plus qui que ce soit sans protection, où ils seront sans pitié !

Ses plus sombres souvenirs surgissaient, ceux qu'il avait cherché à refouler depuis des heures. Des images qui l'avaient changé à tout jamais, qui avaient basculé sa vie toute entière. En étant dans l'action, il parvenait à repousser tout ceci, car concentré à protéger les habitants. Là qu'il était au "calme"...tout lui retombait dessus sans qu'il en ait le contrôle.

Et cela le frappait, d'une manière foudroyante.

Il s'y revoyait, là, à 22 ans, dans toute cette masse. Il ressentait la foudre lui parcourir le corps, un sort qu'un démon lui avait jeté pour l'immobiliser, pour ensuite l'attacher comme une bête d'abattoir avec d'autres. Quand il s'en était rendu compte en reprenant conscience, il s'était débattu, et on lui avait enfoncé une lance dans la hanche. Puis d'autres cris, accompagnés d'un bruit horrible de déchirure. Puis des corps décapités jetés dans un tas plus loin que les démons brûlaient. Des corps sanglants, de gens qu'il connaissait, d'amis, de proches voisins.

Etait ensuite venu le tour de son beau-frère démon. Eynar en avait été écroulé, blême en voyant cette horreur. A partir de ce moment-là, ses larmes lui avaient échappées. Il était seul, convaincu que c'était terminé, et que même Eneery et Aaluna n'avaient pas pu s'échapper. Puis ça avait été son tour. Il avait été jeté dans cette flaque de sang, celui de ses voisins, de ses amis, de son beau-frère, passés juste avant lui, devant tous ces regards horrifiés des autres qui ne savaient pas manier une arme, et qui avaient cherché à s'enfuir.
Eynar s'était de nouveau rebellé, mais en vain. Avec plusieurs démons contre lui, et déjà blessé, il n'avait rien pu faire. Mais pour avoir lutté, pour ne pas s'être soumis, on ne lui avait pas réservé la mort, mais une torture sans fin, en lui brûlant les yeux tout d'abord.

Ensuite, plus rien. Il s'était senti mourir à ce moment-là.

Quant à Aaluna...celle-ci avait été attaquée, quelques jours plus tard, mais sauvée in-extrémis, tandis que lui était toujours porté disparu, et même considéré comme mort.

Il s'y revoyait. Cette estrade. Tout ce sang dans lequel on l'avait plongé, cette vision de voir son entourage se faire abattre au fur et à mesure sans rien pouvoir faire. Une vision cauchemardesque, et macabre à la fois.

Ce n'était pas si vieux que ça finalement, vu qu'il s'était déroulé 13 années depuis. Et il ne voulait pas que cela recommence. C'était pour ça qu'il était venu d'ailleurs, car cette fois, il était plus expérimenté qu'à 22 ans, et il avait pu sauver plusieurs vies et les mener en lieu sûr. C'était la seule chose positive qu'il retenait.

Mais le reste...là, tout lui retombait dessus, ne parvenant plus à y faire barrière.

Tsukimeru resta parfaitement calme. S'affoler n'apporterait pas grand chose. Il se défit de son collègue, répondant simplement :


- Tu peux compter sur moi pour ça. Cela ne se reproduira pas.

Beaucoup de maisons avaient souffert, aussi, mais les gens avaient eu la bonne idée d'emporter leurs coeurs avec eux. Une fois à Ernelzya, celle-ci s'en occuperait, leur redonnant vigueur, et le village serait aussitôt reconstruit. Quant aux habitants...ils seraient abrités, soignés, rassurés, et raccompagnés lorsqu'il n'y aurait plus de danger. Leurs maisons renaîtraient à ce moment-là de leurs cendres, grâce à leurs coeurs guéris par Ernelzya elle-même. Elle était un château après tout ! Elle avait donc pas mal de puissance, enfin, dans les limites des pouvoirs d'une maison, évidemment. Car elle ne pourrait pas guérir les gens. Elle ferait donc dans la mesure de ses moyens...

Tsukimeru se redressa, une fois que le tout fut terminé, ordonnant simplement :


- Edelweiss, faites évacuer tout ce qui reste de villageois ainsi que les blessés à Ernelzya. Partez tous, à l'aide de ceux qui sont capables de vous téléporter. Il sera plus simple de repousser nos ennemis s'ils n'ont plus personne à qui s'en prendre. Et puis, vous serez bien mieux équipée avec les autres là-bas. Mettez-vous tous en sécurité.

Et pour aujourd'hui, des gens pas capables de se défendre ou de riposter contre eux. Maintenant qu'il y avait des renforts, ça devrait aller. Enfin, il l'espérait. Mais avec les troupes Mythrannes...oui, la fin de ce carnage n'était plus qu'une question de temps.

Disons que s'il avait prévu le coup en emmenant des soigneurs dans son équipe, c'était pour des cas très urgent qui auraient pu nécessiter des soins immédiats. Il avait essayé de parer à toutes les éventualités qu'il avait pu calculer ! Son soucis, comme toujours, c'était le nombre de personne à sa disposition. Mais trouver des recrues dans ce domaine n'était pas une tâche aisée...

Mais la victoire n'était pas encore là. Lui, il devait encore rester là et superviser, se montrer prudent et diriger.

Ceci dit, il sortit de la tente, reprenant son épée en main, arpentant rapidement le champ de bataille.

Il désigna un groupe de combattants, notamment quelques Gardiens et plusieurs magiciens qu'il avait aussi emmené afin de téléporter tout ce monde sur de très longues distances, leur ordonnant :


- Vous, envoyez rescapés et blessés à Ernelzya. Vous, couvrez-les. Je ne veux pas un seul ennemi dans ce périmètre. Exécution !

Chacun obtempéra. En même temps, le démon était du genre à en imposer facilement, et à se faire respecter. Fallait dire aussi que dans ce genre de situation difficile, il avait déjà fait ses preuves, et avait sa petite réputation !

Mais c'était simplement pour une chose : Tsukimeru gardait ses doutes pour lui, il ne les montrait surtout pas. Il estimait que,pour diriger, SURTOUT dans ce genre de situation très délicate, il fallait savoir garder la tête froide, même devant une scène d'horreur sans nom, et se montrer confiant. Donc nul place au doute, ni aux sentiments personnels.
Il était seul à ce niveau. Beaucoup comptaient sur lui, et il ne comptait pas décevoir toutes ces personnes. Chaque vie qu'il sauvait contribuait au fait qu'il savait comment gérer ce genre de situation, et surtout...à ne pas se rendre dingue en faisant le sale boulot.

Il arriva ensuite vers les gardes Mythrans. Des humains essentiellement. Des humains qui avaient une grande méfiance des démons. Il savait qu'il aurait plus de mal à se faire respecter de ceux-là, mais ce n'était pas un soucis pour lui. Vrai que le fait qu'il n'y ait pas un humain avec lui dans son camp apte à commander lui aurait facilité la tâche, mais il n'en disposait pas.

Il chercha la personne qui dirigeait cette troupe-là. Qu'il trouva rapidement, d'ailleurs, et qui, en voyant les portails, certains de ces humains voulurent poursuivre les attaquants, mais Tsukimeru se méfia :


- LAISSEZ-LES ! C'est un piège ! Derrière ces portes vous attendent une mort certaine.

- Si ça se trouve, cela nous mènera à leur maître !

- Peu importe, il apparaîtra prochainement.

- Autant en finir tout de suite ! Et puis, comment pouvez-vous en être aussi certain ?

- Parce que je suis moi-même un démon, peut-être, et que je connais toutes les fourberies dont ce genre d'ennemi est capable, peut-être ?

persifla Tsukimeru d'un ton glacial, n'appréciant décidément pas d'être contesté, surtout dans ce genre de situation critique !

Après tout, pourquoi respecterait-il des gens qui avaient de mauvaises pensées envers lui, sans qu'il leur ait donné de raisons valables pour ce faire ?


- Investissez le village pour neutraliser les derniers démons. Mais ne vous approchez surtout pas de ces portails.

ordonna-t-il froidement pour le coup, tout en s'y dirigeant aussi. Il sentit du mouvement derrière lui, et les hommes y aller par troupe, méthodiquement. Bien. Ils étaient bien entraînés.

Ils prendraient ainsi le contrôle de la zone.

Tsukimeru aperçut Wanaël un peu plus loin, un peu essoufflée, des traces de ses combats étant sur elle, de même que sur son fidèle Baynar qui était resté proche d'elle pour couvrir ses arrières, comme toujours.


- Tu as réussi, finalement.

- Et pourquoi je n'aurai pas réussi ? Tu me prends pour qui ?

- Pour une personne qui n'y voyait plus clair en partant. Et comme tu es imprévisible...

- Cause toujours...beaucoup de blessés ?

- Malheureusement. Te concernant, je me doute que tu voudrais retourner sur Mythra, mais j'ai besoin de toi. Peux-tu t'occuper de nos arrières, afin de couvrir ceux qui doivent être évacués ? Cela m'arrangerait...

- Bien sûr. Sois prudent.

lui souhaita-t-elle, avant de s'éloigner, rejoignant l'arrière-camp.

Tsukimeru continua son chemin. Il entendait d'autres bruits de combats çà et là, mais déjà, ça se faisait plus calme, beaucoup de démons s'étant échappés.

Puis il aperçut deux démons...qu'il ne connaissait pas. Pourtant, la fille, sa tête lui disait quelque chose. Simple, il l'avait vue dans les archives de l'école, elle avait été élève à Ernelzya. Vu leur écart, quand elle était étudiante, lui, il menait sa vie de rôdeur justicier à l'identité mystérieuse depuis plusieurs décennies, déjà.

En même temps, avec un look pareil...ça se remarquait forcément ! Quant à l'autre...non, ça ne lui disait rien. Toutefois, pas de place aux sentiments. Ils étaient du côté de l'ennemi. Peu importait leur passé.

Il pointa son arme vers eux, gardant son air sévère au visage :


- Qui est votre chef ?

¤____________________________________________¤
"Autrefois, les anges et les démons ne pouvaient pas s'aimer sans se détruire l'un et l'autre.
Aujourd'hui, ce n'est plus le cas. Alors pourquoi ne pas en profiter ?"



Facebook - Suivez en détail l'avancement du site !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira Oni
Inactif
 Inactif
avatar

Type : Aucun

Masculin Messages : 61
Messages RP : 38
Date d'inscription : 15/02/2014
Localisation du Personnage : Bourg Ernelzyen
Métier du Personnage : Mercenaire
Élément Magique : Ténèbres
Arme : Épée

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : neutre

Votre Personnage
Âge du Personnage: 150 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Début des hostilités - Village d'Ernelzya   Mar 25 Mar - 11:04

La miss lapine sembla dubitative puis hocha la tête pour confirmer mes dires. Ouf! J'avais eu chaud!
Elle se mît à narguer le démon qui devait maintenant se sentir bien bête. Celui-ci partit rejoindre la bataille sans savoir répliquer le moindre mot.
La bataille faisait d'ailleurs rage un peu plus loin de nous et elle ne tournait pas en faveur des démons.


"Je me demande s'il n'est pas temps pour moi de m'éclipser... Ça devient n'importe quoi cette gue-guerre !"

Oui, cette guerre était vraiment étrange. Elle semblait avoir été très bien planifiée et pourtant les troupes étaient tellement désordonnées. Cette reine semblait avoir bien montée son plan d'attaque mais, sans doute du au fait qu'elle était nouvelle, les démons ne lui avaient donner leur entière confiance et attaquaient n'importe comment. Leur manque d'organisation entraîneraient leur perte et la fin de la bataille à Ernelzya était proche. Les démons couraient effrayés ne sachant plus quoi faire.
Des portails pour le Pandémonium s'ouvraient un peu partout et beaucoup désertèrent déjà, oubliant leur peur des représailles de leur fuite.

La petite demoiselle semblait vraiment dépitée et ne devais pas avoir eue cette représentation là du déroulement de cette guerre. Elle sembla se forcer à sourire et me répondit:


"Non, ça va, tout va bien !
Mais je me demande si je ne devrais pas battre en retraite, au risque de m'attirer les foudres de la Reine..."


Ellle soupira avant de reprendre.

"Quelle Reine ! On ne sait même pas d'où elle sort... Elle a juste réussi à prendre le pouvoir au Pandémonium, on ne sait trop comment. Et elle agit un peu bizarrement... Je veux bien la respecter pour ce qu'elle est, mais je ne la suivrai pas tête baissée dans de pareilles situations !"

Alors comme ça, la reine ne serait pas originaire du Pandémonium? Elle ne serait pas un démon? Elle doit être particulièrement forte et effrayante pour s'être imposée en tant que reine des démons.
Et ma supposition était juste, ces troupes ne lui faisaient donc  pas encore entièrement confiance.


"Il est vrai que la reine c'est imposée de façon... directe et qu'elle agit un peu... bizarrement mais, elle doit avoir ses raisons."

Elle soupira à nouveau et sortit un petit lapin en peluche de sous sa cape qu'elle serra très fort.
C'était vraiment trop mignon. Mais que pouvait- elle bien être venue faire ici? Sur ce champ de bataille?
Alors qu'elle était si mignonne.


"Qu'est-ce que je dois faire, maintenant ?"

La pauvre était totalement déboussolée et je décida de la réconforter. Je la pris dans mes bras et posa un bisou sur son front.

"Ne t'inquiète pas! Ça va aller! Tu n'es pas obligée de rester ici si tu ne le souhaite pas. Personne ne te blâmera pour ça. Tu aura fais ton possible."

Je marqua une courte pause en pensant soudain à cette reine. Accepterait-elle des démons déserteurs? Ne déciderait-elle pas de les punir une fois la bataille terminée? Je ne voudrais pas faire du tort à cette petite miss en lui donnant de mauvais conseils. Je la protègerais s'il le faut.

"Si tu souhaite partir alors je t'accompagne. Et surtout ne t'inquiète pas, je te défendrais face à la reine."

Je regarda les alentours, l'armée d'Ernelzya et les renforts de Mythra étaient vraiment partout, massacrant tous les démons sur leur passage. Je ne voyais aucun passage sûr pour partir sans risque.
Si ce n'était.. deux portails pour le Pandémonium. Ceux-ci ne seraient d'ailleurs plus ouverts pour longtemps. Il fallait prendre une décision rapidement. J'avais une peur bleue de retourner là-bas mais, il n'y avait visiblement plus le choix.
Je lui désigna donc le portail le plus proche de nous.


"Là un portail, c'est le seul moyen pour réussir à partir."

J'eu à peine le temps de terminer ma phrase qu'une voix sévère se fit entendre.

"Qui est votre chef ?"

Je me retourna et vit un homme avec une longue chevelure argentée et l'air sévère pointé son épée vers nous. Il me semblait l'avoir déjà vu quelque part. Une personne importante d'Ernelzya sans doute.
Il ne semblait pas ouvert à la discussion en tout cas et était déjà prêt à nous attaquer.
Son comportement agressif m'énervait au plus haut point. Il nous attaquait sous prétexte qu'on étaient des démons alors que, lui même en était un. Et dire qu'à la base j'étais de son côté.
Je me mis devant la miss lapine pour la protéger. J'entoura mes mains de ténèbres, me tins prêt à répliquer et lui répondit sur un ton encore plus agressif:


"Si tu étais avec ceux de ton peuple, tu le saurais!"

J'étais plutôt mal placer pour lui dire ça, moi qui hésitais encore sur mon camp. Mais, cette homme était l'exemple vivant de ces personnes aveugles que Karen ne supporte pas. Un homme ne pouvant voir les démons que comme étant des monstres et jugeant sans connaître.
Je tourna légèrement la tête vers la jeune lapine, tout en continuant à regarder notre agresseur, et lui dis doucement pour qu'il ne m'entende pas.


"Le portail ne tiendra plus très longtemps. Je vais faire diversion. Profites en pour t'enfuir.
Je te rattraperais."


Ce démon avait sans aucun doute bien plus d'expérience au combat que moi mais, je ne pouvais pas lui tourner le dos. Lui qui se permettait d'étiqueter les gens. Je me battrais pour pouvoir prouver à Karen que les mentalités peuvent changées.

¤____________________________________________¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Churipu
Petite Reine des Roses
Petite Reine des Roses
avatar

Type : Aucun

Féminin Messages : 122
Messages RP : 62
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation du Personnage : En vadrouille
Métier du Personnage : Mage (itinérant)
Élément Magique : Nature
Arme : Livre de Sorts

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Plutôt mauvais

Votre Personnage
Âge du Personnage: 202 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Début des hostilités - Village d'Ernelzya   Mer 2 Avr - 12:43

Totalement déboussolée, Churipu serrait affectueusement son lapin en peluche, comme pour se donner un peu de courage,
et essuyer les quelques larmes qu'elle daigna verser, puis masquer par fierté.


Le jeune démon à la chevelure blonde semblait intrigué par la jeune démone meurtrie, et tenta donc de la rassurer en trouvant des mots justes,
l'incitant simplement à suivre son instinct. Il lui proposa même de la suivre dans sa fuite, pensant pouvoir affronter la Reine en personne si
cette dernière venait à pourchasser Churipu. Dans la foulée, il l'a pris même dans ses bras, et osa déposer un baiser sur son front.


La jeune démone le repoussa, gênée, et les joues teintées d'un rose prononcé...

"Non mais ça va, oui ? Tu pourrais me demander ce que j'en pense avant de prendre tes aises à ce point, avec moi ! Je ne suis pas une fille facile !!"

*Quelle insouciance...* pensa cette dernière, en réalité plus surprise par l'audace du jeune démon, que par ce baiser, plutôt tendre d'ailleurs.

En effet, ce jeune garçon ne semblait pas connaître la Reine, ni ses pouvoirs, ni son courroux, qui pouvait être très cruel.
Il ne savait vraiment pas de quoi il parlait. Mais Churipu trouva la situation plutôt drôle, et le jeune démon avait ce petit quelque chose d'attachant.


"Cela dit... Je veux bien que tu m'accompagnes, oui... Je ne sais même pas où a filé mon domestique..."

Le démon blond indiqua alors un portail donnant accès au Pandémonium. Si Churipu y était née, elle n'avait aucun souvenir de cet endroit,
et l'idée de le visiter ne lui plaisait pas vraiment... Du moins d'après ce que les gens en disaient, de façon générale.
Mais bon, si c'était là leur seule porte de sortie, alors pourquoi pas...


"Il n'aura qu'à se débrouiller..." lança-t-elle en parlant de son majordome.
"Il n'a jamais vraiment été d'une grande utilité jusque là..."

Mais point le temps de fuir...
Un homme à la longue crinière argentée se tenait devant eux, l'air plutôt menaçant, brandissant une épée en leur direction.
Tsukimeru Kaze No Yokai... un démon, excellent guerrier, plutôt téméraire, et accessoirement directeur de l'Ecole d'Ernelzya.
Elle ne l'avait pas personnellement connu, mais dans l'univers des démons, son nom en faisait frémir plus d'un.


"Qui est votre chef ?" demanda-t-il sur un ton très sévère.

Surprise par ce retournement de situation plutôt inattendu, et surtout très dangereux, Churipu resta comme pétrifiée.
Le jeune démon blond, en revanche, ne semblait pas vraiment impressionné par l'agressivité de Tsukimeru, et se rua devant la demoiselle lapin, dans le but de la protéger.


*Mais il est fou !* pensa cette dernière. *Il veut mourir !*

Le démon à la chevelure blonde rassembla ses forces et ses mains s'entourèrent rapidement de ténèbres; de gros halos d'énergie noire.
Il semblait prêt à riposter en cas d'attaque.


Discrètement, il lança à Churipu de prendre la fuite par le portail le plus proche...

"Mais... Tu ne vas pas rester là, quand même ? Tu es fou !
En plus, tu as dit que tu viendrais avec moi..."


Certes, Churipu avait un sacré caractère de cochon, beaucoup d'orgueil et était particulièrement égoïste et égocentrique...
Mais ce démon... Il l'avait touché par un mystérieux hasard... Peut-être était-ce à cause de son côté nonchalant, et sans attache...


Non, elle ne pouvait pas se résoudre à le laisser se débrouiller tout seul.
Aussi, elle tenta de prendre un peu les devants, de façon plus "tendre" et civilisée.


"Allons, mes frères, ne vous battez point ! Je suis sûre que tout cela n'est qu'un bête malentendu... Il s'avère que mon compagnon et moi..."
Elle désigna le démon blond... "...faisions route pour rejoindre le bourg d'Ernelzya. Nous n'avons pas de chefs... Nous ne sommes que de simples vagabonds ayant visiblement mis les pieds là où il ne fallait pas..."

Elle marqua une courte pause, puis reprit:
"Toutes nos excuses ! Nous allons prendre une autre route."

¤____________________________________________¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karen
Reine du Pandémonium ~ Maître des Portails (Anim' à la Retraite)
 Reine du Pandémonium ~ Maître des Portails (Anim' à la Retraite)
avatar

Type : Ange Noir

Féminin Messages : 290
Messages RP : 123
Date d'inscription : 20/05/2013
Localisation du Personnage : Là où les portails la mène
Métier du Personnage : Reine du Pandémonium
Élément Magique : Vent
En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Chaotique

Votre Personnage
Âge du Personnage: 280
Brève Description:

MessageSujet: Re: Début des hostilités - Village d'Ernelzya   Mer 2 Avr - 13:19

La plupart des démons avaient déjà quittés le champ de bataille, le petit couple bien étrange et une petite dizaine de démons étaient les seuls restant.

La lumière des portails commençaient à vaciller, alertant tout à chacun de leur fermeture imminente. Picouic suivait purement et simplement les ordres, 4 minutes s’étant déjà écoulées depuis leurs ouvertures…

Il restait notamment… Le démon à la hache, le chef de la petite bande de démons qui avaient pris à partie le démon blond puis la petite lapine rose. Il ne s’était guère éloigné d’eux, avant de sauter dans un portail, il voulait connaître la vérité… Cette histoire de « mission secrète » ne l’avait pas convaincu le moins du monde mais il n’avait pas eu le temps de s’interroger à cause des démons surgissant du front. Il avait donc attendu que le flot passe, attendant le dénouement de la scène.

Quand Tsukimeru était apparu, il s’était dit que cela ferait une parfaite épreuve de « courage ». Du vrai et du faux, il aurait ses réponses…

Aussi quand le blond se mit à défendre la lapine, il laissa surgir un glapissement, vite effacé par les révélations de la lapine.


"VOUS VOUS ÊTES FOUTUS DE NOTRE GUEULE ?!" rugissait il désormais face à une vérité… Bien déformée, il fallait l’avouer !

Le démon sortit de sa cachette, ignorant avec nonchalance le directeur démoniaque. Sa fierté était en jeu-là ! Merde !

Il aurait l’air stupide ! Etant un petit chef, il allait devoir faire un rapport à la Reine et lui rapporter qu’il s’était fait avoir comme un bleu… Ça ne l’enchantait guère !

Les poings serrés, les yeux féroces, il s’interrogeait toutefois sur la marche à suivre. Bah, il était un peu tout seul face à ces 3 lurons… S’ils se décidaient à l’attaquer tous ensemble, il était fichu. Bon au moins il les avait fichés hein, c’était mieux que rien… Il se ferait démonté… Oh oui… Il espérait que la sentence ne serait pas trop sévère.


"Vous ne l’emporterez pas au paradis ! C’EST MOI QUI VOUS LE DIS ! On vous traquera bande de traîtres !!!" lança t’il avant de plonger dans le portail le plus proche

Pas fou le démon, pas fou…

La petite bande restante faisait quelques dégâts, puis en voyant surgir la garde… Leur courage se dissipa. Notamment quand l’un d’entre eux s’écroula au sol après s’être pris en pleine face un magnifique tigre blanc. Ils avaient des méthodes de combat étrange à Ernelzya…

Les portails se verrouillèrent avant de se fermer définitivement. Des particules de magie verte se mélangèrent avec la fumée qui emplissait le ciel. La bataille était finie, Ernelzya avait remporté une victoire bien amère en comptant le nombre de victimes tombés sur le champ de bataille. Les maisons c’étaient une chose, on pouvait les reconstruire grâce à leur cœur mais les vies… Tant d’innocents avaient péris dans les premières heures avant l’intervention des gardes puis de l’armée de Mythra.


[Je ferais un dernier post pour conclure le RP ^v^/ si vous avez besoin de "discuter" plus longuement envoyer moins un MP pour que je ne mette pas "RP Terminé" alors que vous souhaitiez continuer un peu x') ]

¤____________________________________________¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miflore.deviantart.com
Tsukimeru Kaze No Yokai
Pourfendeur du Mal ~ Directeur (Fondatrice)
 Pourfendeur du Mal ~ Directeur (Fondatrice)
avatar

Masculin Taureau Serpent
Messages : 211
Messages RP : 190
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 29
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directeur d'Ernelzya
Élément Magique : Vent
Arme : Katana

En couple avec En couple avec : Ange Krystaleen
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Ange Krystaleen

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 250 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Début des hostilités - Village d'Ernelzya   Mer 2 Avr - 14:10

Plusieurs cas étaient possibles. Ces démons étaient bien jeunes, après tout. Soit ils avaient été mêlé d'une façon forcée à cette bataille, soit ils faisaient réellement partis du camp ennemi. Mais Tsukimeru n'était pas de ces démons qui ne réfléchissaient pas avant d'agir.

Bien sûr que la vie lui avait appris qu'il ne fallait pas faire de quartier face à un ennemi. Qu'une fois déclaré en ennemi, il ne fallait jamais lui laisser de seconde chance. Ce fut ce qui arriva à cet elfe qui l'avait trahi, en manquant de le tuer, caché sou le déguisement d'un ami très cher à ses yeux...faisant ainsi taire tout soupçons. Lui, et bien d'autres aussi. Tsukimeru était un démon, mettre ses sentiments personnels de côté lui était quelque chose de très facile, contrairement aux humains qui en général, étaient toujours menés par ceux-ci. En fait, Tsukimeru explosait après, s'il avait mal, ou qu'il était déçu. Cela dépendait des situations.

Il ne cilla pas face à ce jeune démon qui s'interposa. Réaction classique, et qu'il pouvait tout à fait comprendre. Lui-même n'aurait pas réagi mieux, mais au moins, ce jeune démon eut l'intelligence de ne pas l'attaquer directement, mais juste à s'interposer. Exactement comme Tsukimeru qui n'attaquait pas de suite, d'ailleurs, cherchant à être sûr tout d'abord s'il s'agissait d'ennemis ou pas.

Les démons vivaient très longtemps, il ne fallait donc jamais se fier aux apparences, avec eux. La belle preuve avec eux trois ici présents, d'ailleurs. Ils gardaient après tout une apparence bien jeune, alors qu'ils avaient tous plus d'une centaine d'années.

Toutefois, une seule remarque de sa part, ne passa pas. Alors il ne se fit pas prier pour riposter :


- Je ne tolère pas d'être comparé aux démons de bas-étage que sont ceux du Pandémonium. Votre esprit est trop fermé, vous ne savez agir uniquement comme des bêtes sauvages. Sauver un maximum de ces humains faibles qui n'ont rien demandé ne fait pas de moi un traître, car j'ai choisi mon camp depuis longtemps.

Voilà ce qu'il pensait des démons du Pandémonium. Des démons qui avaient sali cette noble race depuis des millénaires, avec leurs actes barbares et sanglants juste pour le plaisir. Une chose contre laquelle sa lignée s'était toujours battue, afin de refaire valoir cette espèce de personne, imposer le fait qu'il existait, comme pour les autres races, d'ailleurs, d'aussi "bons" démons que de mauvais, le tout avec leurs caractéristiques.

Et Tsukimeru en avait assez de ce racisme constant qui s'était fait du coup. En fait, il était entre deux feux : d'un côté, il se battait justement contre ce racisme afin de montrer une bonne image des démons (après tout, lui, malgré-tout, il avait quand même des réactions très démoniaques !), et de l'autre, il luttait contre ces imbéciles de démons qui avaient toujours craché sur sa famille depuis des générations entières pour cette sorte de rébellion, en réagissant toujours "différemment" que les autres, disons qu'ils n'étaient pas devenus comme ceux du Pandémonium...

Bien sûr, aujourd'hui, à Ernelzya, cela choquait beaucoup moins, preuve, car on voyait des démons en ville sans que cela ne gêne qui que ce soit ou n'effraie quiconque. En revanche, 500 ans en arrière, encore, quand la paix s'installait à peine...beaucoup de choses qu'avaient faite Alyssane en avait surpris plus d'un !
Car avant de fonder Ernelzya avec les 4 autres Fondateurs, elle protégeait un village d'humains, en échange, elle voulait juste vivre parmi eux. Et le comble en plus, vu qu'elle était d'une lignée noble, elle s'était carrément installée dans un village modeste, et non dans un village luxueux !
Par la suite, après avoir fondé l'école, au lieu d'épouser un riche démon comme c'était la tradition, elle avait épousé un clochard des rues du bourg dont elle était tombée amoureuse...
Elle en avait fait d'autres, juste pour casser cette image des nobles et des démons à la fois, avec son franc-parler et son attitude toujours...déjantée, du moins, c'était toujours comme son masque de protection, car derrière, elle avait été loin d'être une idiote...

Tsukimeru ne faisait que continuer dans cette voie, bien qu'à sa manière. D'où le fait que non, vu les mots de ce garçon, il n'appréciait pas vraiment d'être comparé aux démons du Pandémonium. Et non, il n'était pas dans leur camp. Il considérait qu'il ne loupait pas grand chose, il avait bien mieux évolué là où il avait été, après tout.

Et même lui faisait tout dans la différence, d'ailleurs, même aujourd'hui : il s'était fiancé à une ange, chose plutôt très rare chez les démons, avec une fille plutôt déjantée de nature, le tout en vivant avec une visions des choses...plutôt différente en général.

La fille intervint. Son hésitation fit douter un peu Tsukimeru, mais qu'importait, au final. Quelque part, s'ils étaient vraiment sous les ordres de ce chef mystérieux, ils se seraient jetés sur lui comme les autres démons l'avaient fait sur tout le monde. Du moins, il le supposait, mais il ne laissait pas non-plus l'hypothèse comme quoi ça pouvait être un leurre pour mieux piéger.

Mieux valait rester prudent. Et comme il était toujours menacé, il ne baissa pas son arme, se tenant prêt, au cas où, comme toujours.


- Je vous accorde le bénéfice du doute. Toutefois, si le futur me confirme que vous êtes sous l'égide de ce chef, sachez que je ne vous épargnerai pas si vous vous dressez sur mon chemin de nouveau. Le cas contraire, je n'ai aucune raison de vous éliminer.

Il n'aimait pas faire des erreurs. S'il se débarrassait de quelqu'un, c'était parce qu'auparavant, il s'était assuré qu'il s'agissait bel et bien d'un ennemi. Bon, Tsukimeru était du genre plutôt extrême dans tout, il n'avait jamais de juste milieu en réalité, mais il était au moins très réfléchi, ce qui lui permettait dans la majorité des cas de ne pas commettre d'erreurs. Même si ça pouvait arriver, il n'était pas infaillible, non-plus ! Mais...il avait néanmoins pas mal d'expérience dans ce genre de domaine où la fourberie et les trahisons étaient souvent de mises, alors comme il apprenait de ses erreurs...

Et là, il savait : il ne trouverait pas ce chef mystérieux aujourd'hui. Alors inutile d'insister là-dessus. Un jour, cette personne se pointerait, il avait suffisamment d'expérience pour le prévoir, il ignorait quand, toutefois, ni de quelle façon. Il espérait même ne pas arriver à un extrême pour tenter de l'éliminer...

Il regarda la démon blond :


- Si tu n'as réellement rien à voir avec ces imbéciles, tu n'as donc aucune raison de croire que je te tuerai.

En gros, de baisser leurs armes. Même si après, Tsukimeru n'était pas naïf : ce genre de coup, il l'avait connu aussi : il incitait, la personne en face le faisait, pour ensuite le surprendre d'une attaque en traître. Et comme il ne pouvait pas encore connaître la véritable position de ces deux-là...oui, il se montrait prudent, et envisageait les deux hypothèses, se tenant prêt pour les deux.

Lui aussi baisserait son arme. Mais jamais il ne tournerait le dos. Ni ne baisserait sa garde. Il serait prêt à riposter dans tous les cas. Comme toujours !

Un démon surgit. Tsukimeru renforça sa garde, avoir affaire à plusieurs adversaires à la fois n'était pas ce qui l'effrayait le moins du monde, ça, il en avait même plutôt l'habitude. Mais le démon s'adressa aux deux autres.

Il parlait de trahison ? Les deux autres avaient donc fait réellement partie de ce massacre...et de ceux qui tuaient les habitants sans défense, en prime. Toutefois, ils auraient très bien pu se faire enrôler de force aussi. Tous les démons, comme les autres peuples, d'ailleurs, n'avaient pas tous la force de riposter et de survivre aux menaces du chef du Pandémonium...combien de fois il avait reçu des gens venant des contrées sauvages de l'île, venir lui demander de l'aide pour ce genre de chose ? Qu'ils étaient obligés de mal agir parce qu'ils étaient menacés de mort ? Et qu'ils étaient là parce qu'ils avaient réussi à tromper cette vigilance sur eux...

Il en recevait quelques-uns comme ça. Ce qui était souvent la raison de ses absences, d'ailleurs, car Tsukimeru partant sur place afin de régler le problème, et d'une manière à ce que les victimes ne puissent pas en pâtir. Il redevenait une ombre dans ces moments-là. Discret, incognito. Pour ses ennemis, du moins.

Il crut que le démon allait attaquer les deux "traîtres". Ce ne fut pas le cas, ce qui l'étonna. D'habitude, ces démons ne se formalisaient pas des détails, et massacraient...

Ce qui lui laissait décidément le doute. Dans quel camp étaient ces deux-là ? Parce que non, connaissant bien toutes les pratiques les plus fourbes, il avait aussi vu ce genre de jeu : des mises en scènes calculées, destinées à tromper la vigilance des adversaires, afin d'intégrer ces pseudos-traîtres pour leur permettre d'agir d'une manière bien plus efficace...c'était à ce jeu qu'avait joué cet elfe avec qui il s'était lié d'une belle amitié...amitié que Tsukimeru avait cru sincère. Pourquoi se méfier d'un ami, après tout ?
Et finalement non. Cette relation amicale n'avait été là que pour se rapprocher de lui, et ainsi de tromper sa vigilance.

Alors non, il refusait de se faire duper à nouveau...au cas où.

En même temps, Tsukimeru était déjà d'une nature à faire difficilement confiance aux gens. Il lui fallait toujours pas mal de temps avant d'être convaincu, et ça, c'était avec tout le monde ! Alors là qu'ils étaient sur un champ de bataille, le doute prenait une grande place dans son esprit...

Mais il savait se montrer patient. Sa patience payait toujours. Il saurait la vérité un jour sur ces deux-là. Ce temps lui dirait s'il devrait les éliminer ou non dans le futur...

Surtout que...


- Pour un vagabond, je vous trouve plutôt richement habillée, qui plus est. Ceci n'est pas une tenue faite pour le voyage, elle est bien trop noble...mais qu'importe votre prétexte. Si vous désirez réellement aller au bourg, vous pouvez me suivre, j'ai des magiciens qui vous téléporteront. Le cas contraire...eh bien, bon voyage.

Il y avait plusieurs jours de route, après tout ! Mais disons que s'ils venaient, même momentanément, Tsukimeru pourrait les avoir sous les yeux, et au moindre faux pas, ils seraient immobilisés de suite ! Peut-être pas par lui, mais par les autres...et si vraiment, ils n'avaient aucune mauvaise intention, qu'avaient-ils à craindre ?

Soit c'était ça, soit...Tsukimeru n'aurait aucun scrupule à les abandonner là.

¤____________________________________________¤
"Autrefois, les anges et les démons ne pouvaient pas s'aimer sans se détruire l'un et l'autre.
Aujourd'hui, ce n'est plus le cas. Alors pourquoi ne pas en profiter ?"



Facebook - Suivez en détail l'avancement du site !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira Oni
Inactif
 Inactif
avatar

Type : Aucun

Masculin Messages : 61
Messages RP : 38
Date d'inscription : 15/02/2014
Localisation du Personnage : Bourg Ernelzyen
Métier du Personnage : Mercenaire
Élément Magique : Ténèbres
Arme : Épée

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : neutre

Votre Personnage
Âge du Personnage: 150 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Début des hostilités - Village d'Ernelzya   Mer 2 Avr - 16:18

La miss lapin s'offusqua quand je lui dis de passer le portail sans moi et intervint de façon plus "civilisé" auprès du démon à la chevelure argentée.
Quand au démon, il réagit au quart de tour à ma provocation. Me disant qu'il ne tolérait pas d'être comparé à des démons de bas-étages, sauvages et cruels. Il ajouta qu'il ne faisait que sauver des vies humaines et qu'il avait choisit son camp depuis longtemps.
Je feula à sa réaction agressive. Après tout, moi aussi, j'étais venu pour sauver des vies et je n'étais absolument pas comme les démons qui nous avaient attaqués et ce n'était pas une raison pour mettre tous les démons dans le même panier. Après tout, il devrait être dans les premiers à savoir que tous les démons ne sont pas mauvais.

La demoiselle rose intervint et lui expliqua que nous n'étions que de simples vagabonds en route pour le bourg d'Ernelzya et que nous étions juste arrivés au mauvais endroit, au mauvais moment. Son intervention sembla faire douter le démon qui nous accorda le bénéfice du doute et précisa que si quoi que ce soit venait confirmer ces craintes sur nous, il n'hésiterait pas à nous tuer.
Il se tourna vers moi et me dit que si je n'avais véritablement rien à voir avec ces imbéciles, je n'avais aucune raison de croire qu'il me tuerait.
Bien sur que je n'avais aucune raison de croire ça mais, s'il ne nous avait pas menacé dés le départ, je n'aurais pas eu besoin de me montrer aussi agressif en vers lui.
Je resta un moment sur mes gardes puis finit par me calmer et cesser mon sort de ténèbres. Un combat avec lui serait bien trop dangereux et je n'aurais pas la moindre chance de l'emporter.

Soudain l'autre imbécile de petit chef démon sortit comme un diable de sa boite, fou de rage et se mit à hurler sur moi et la miss lapine qu'on étaient des traîtres et qu'ils nous traqueraient. Puis il sauta dans le portail qui se referma derrière lui.
J'en resta bouche bée. Alors là! Pour un sacré trouillard, c'était un sacré trouillard! Même pas le courage de venir nous affronter. Mais j'étais quand même un peu stressé du risque qu'il aille nous dénoncer. Surtout s'il allait tout répéter auprès de cette reine. J'espère au moins qu'elle ne l'écoutera pas et le décapitera directement pour avoir fuit le champ de bataille.
Je refis face à notre agresseur, qui semblait encore plus méfiant après l'intervention de cet imbécile.
Il fit également remarquer que miss lapine était trop bien habillée pour être une vagabonde. Ensuite, il nous proposa de le suivre jusqu'à des magiciens qui nous aideraient à aller plus vite au bourg en nous téléportant. Le cas contraire, tant pis pour nous.
Décidément, je n'aimais vraiment rien chez ce type et ça devait se sentir à des kilomètres à la ronde. Néanmoins, accepter son aide lui ferait plus facilement croire au mensonge mais, l'idée de rester encore plusieurs minutes avec lui me dressais les oreilles en arrière et me faisait fouetter l'air rageusement avec ma queue.
J'estima que cette décision ne m'appartenait pas entièrement et me tourna vers la petite miss pour lui demander son avis:


"Tu en pense quoi? On le suit?"

Après tout, il valait probablement mieux se rendre directement au bourg. Rester ici après la réflexion de l'autre imbécile de démon serait risqué.
De plus, je pourrais rentrer chez moi pour soigner ma blessure et proposer à la petite demoiselle de se reposer un peu pour se remettre de toute ses émotions.

¤____________________________________________¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Churipu
Petite Reine des Roses
Petite Reine des Roses
avatar

Type : Aucun

Féminin Messages : 122
Messages RP : 62
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation du Personnage : En vadrouille
Métier du Personnage : Mage (itinérant)
Élément Magique : Nature
Arme : Livre de Sorts

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Plutôt mauvais

Votre Personnage
Âge du Personnage: 202 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Début des hostilités - Village d'Ernelzya   Mer 2 Avr - 17:28

" Je ne tolère pas d'être comparé aux démons de bas-étage que sont ceux du Pandémonium. Votre esprit est trop fermé, vous ne savez agir uniquement comme des bêtes sauvages. Sauver un maximum de ces humains faibles qui n'ont rien demandé ne fait pas de moi un traître, car j'ai choisi mon camp depuis longtemps." lança Tsukimeru.

Le sang de noble démon de Churipu se mit à bouillonner quand le directeur de l'école mentionna une parentée avec les démons présents sur le champ de bataille.
Non mais de quel droit se permettait-il une telle affiliation ? Certes, Churipu était née au Pandémonium, au sein d'une famille de démons du Pandémonium,
mais avec bien plus de classe et d'ingéniosité que ces abrutis avec lesquels elle s'était mêlée, le temps d'une bataille ayant tourné au vinaigre pour eux.
Mais souhaitant maintenir sa version des faits, elle se retint de faire affront au démon expérimenté, qui après tout se tenait en face, avec une arme pointée
sur son blondinet d'acolyte et elle-même.


Le directeur semblait douter de ses paroles, qui n'étaient évidemment qu'un tissu de mensonges. Peu importe si la Reine Karen venait à lui en vouloir.
Elle n'était plus seule, et qui plus est, accompagnée d'un camarade plutôt fort. Ceci dit, elle n'avait nullement l'intention de provoquer la Reine.
Son seul et unique intérêt pour l'instant, était surtout de sauver sa peau, et celle du démon aux cheveux blonds par la même occasion.


Mais ce doux manège fut interrompu par le démon à la hache, revenu sur ses pas,outré, en entendant le discours faux que tenait Churipu.
Il accusa sournoisement le coup, les qualifiant de traîtres, et s'engouffra dans le portail le plus proche, la queue entre les jambes.


Ainsi, le directeur eut d'avantage de soupçons. Il remarqua, entre-autre, la tenue élégante de Churipu, signalant que ce n'était guère une tenue adaptée au voyage.
Remarque à laquelle Churipu haussa les épaules, les yeux au ciel, trouvant qu'il manquait de bon goût et qu'il ne connaissait strictement rien à la mode...
Dans la foulée, très certainement pour pouvoir mieux les surveiller, il proposa de les escorter jusqu'au bourg...


Le démon aux cheveux blonds lui demanda alors ce qu'elle en pensait.

"Humm... Il faudrait déjà que je retrouve mon majordome... Il a fuit quand il a vu ce qui se passait ici...
Quel trouillard, celui-là ! M'enfin, nous aurions sûrement du le suivre..."


Elle réfléchit un instant...
Peut-être devrait-elle  suivre le directeur après tout ? Si Karen venait à se lancer à leur poursuite, Tsukimeru pourrait être un atout,
et la situation tournerait sûrement à leur avantage. Fourbe qu'elle était, elle n'éprouvait aucun scrupule à manipuler un tant soit peu
le démon plus expérimenté au combat, pour rejoindre le Bourg en toute sécurité.


"Bon, on va vous suivre ! Vu les circonstances, c'est préférable, je crois, et cela prouvera notre bonne foi au moins...
Par contre, il faudrait que nous remettions la main sur mon majordome ! Il est parti vers la forêt bordant le village.
Si mes parents venaient à apprendre qu'il m'a laissée toute seule dans cette galère, ils ne seront pas franchement contents..."


La vérité, c'est qu'elle se foutait pas mal du sort de Xaza, son domestique. Tout ce qu'elle voulait, c'était anticiper le fait que
quelqu'un puisse le trouver, et qu'il crache bêtement le morceau concernant l'implication de Churipu dans la bataille. Une fois retrouvé,
elle pourrait facilement lui fermer le caquet s'il venait à être trop bavard.

¤____________________________________________¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukimeru Kaze No Yokai
Pourfendeur du Mal ~ Directeur (Fondatrice)
 Pourfendeur du Mal ~ Directeur (Fondatrice)
avatar

Masculin Taureau Serpent
Messages : 211
Messages RP : 190
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 29
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directeur d'Ernelzya
Élément Magique : Vent
Arme : Katana

En couple avec En couple avec : Ange Krystaleen
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Ange Krystaleen

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 250 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Début des hostilités - Village d'Ernelzya   Mer 2 Avr - 18:08

[Je pense que ça ira à partir de là, merci Karen ^__^ (Sauf si Akira et Churipu veulent suivre de nouveau, évidemment =))]

Oh, bien sûr que ça les vexerait. Mais ce n'était pas ce qui gênait Tsukimeru, qui avait eu pas mal l'habitude de ce genre de conversation houleuses. Disons qu'il n'était pas non-plus, comme les deux autres d'ailleurs, du genre à se laisser marcher dessus. Et puis, le petit blond parlait de jugement directement, et ça, oui, Tsukimeru avait trouvé ça gonflé de sa part, car en lui lançant cette pique, n'avait-il pas fait preuve d'un jugement hâtif ?

Surtout que TOUT dans cette situation laissait place au doute. Dans les deux camps, d'ailleurs. Lui-même comprenait très bien que ces deux-là ne lui fassent pas confiance quant à sa franchise. Qu'est-ce qui prouvait que lui non-plus, n'était pas en train de leur jouer un mauvais tour pour mieux les piéger et ainsi les avoir par fourberie, comme il en avait été tant capable par le passé avant de changer radicalement de vie ?

Il reconnaissait très bien son côté manipulateur et calculateur. Comme ça qu'à force, les gens redoutaient de l'affronter, ou alors, certains plus téméraires essayaient pour se tester, et s'améliorer.

Alors oui, vu la situation, il ne leur reprochait pas le moins du monde de douter de lui ou de lui parler de cette manière.

Il avait des doutes sur eux, eux aussi en avaient, point.

Quand le garçon éteignit si magie, Tsukimeru se montra de bonne foie en abaissant son épée, se montrant à priori sans plus aucune défense (parce qu'évidemment, il gardait aussi cette éventualité en tête et était toujours prêt à réagir en cas de faux pas !).

Puis la fille accepta l'offre, tout en signalant qu'elle voulait récupérer quelqu'un de son entourage.


- Soit.

fit-il simplement. De toute façon, là, maintenant, peu importait qu'ils soient ennemis ou non. La bataille était terminée, c'était statut quo. Ces démons, Tsukimeru les lâcherait au bourg, et chacun d'entre eux repartirait de son côté, "comme" si de rien n'était ou presque...ça, l'avenir le dirait.

Disons que cette proposition était une aide offerte, vu la route dangereuse qu'il y avait à faire pendant des jours avant d'arriver en ville, histoire de dire qu'il ne les abandonnait pas là comme des chiens, ce dont il était parfaitement capable, le pire ! Enfin, ça, pour des ennemis clairement définis. Le reste, il se montrait déjà plus conciliant.

C'était un démon, après tout ! De la pitié, il n'en ressentait pas, et ne pouvait pas avoir des attitudes humaines, puisqu'il n'en était pas un !

Ensuite, Tsukimeru n'avait jamais revendiqué une quelconque gentillesse...il se savait très bien peu avenant et froid, surtout quand il n'avait pas confiance en la personne. Mais le cas contraire...c'était une toute autre personne ! Pour ça que certains étaient toujours surpris quand Riku prétendait dur comme fer que le démon n'était pas réellement ce qu'il montrait à l'extérieur, qu'ils avaient pu partager des choses ensemble...


- Allez donc retrouver votre ami. Je vous attend ici. Je vous donne une demie-heure. Ce délai passé, je considérerai que vous avez révisé votre décision.

Non, il n'allait pas leur donner l'emplacement exacte de son campement dont il ne restait quasiment plus rien, vu que les blessés, les soignants et certains guerriers étaient partis ! Après tout, hein...oui, ils pouvaient se retourner au dernier moment. Et il n'était plus suffisamment naïf pour écarter une hypothèse comme quoi d'autres démons pouvaient être là, quelque part...avec tout ce sang, difficile de le sentir. Mais c'était tout à fait possible.

Sinon, comment ces démons auraient-ils fait pour venir ici aussi rapidement ? Et surtout, pour repartir d'une manière aussi rapide ?

Cette manoeuvre était d'ailleurs ce qui l'inquiétait le plus, bien qu'il ne le montrait pas. Si ces portails pouvaient s'ouvrir ici, elles le pouvaient donc n'importe où, à part évidemment à l'intérieur des maisons, où ici, il était absolument impossible d'y pénétrer par infraction, que ça soit physiquement, magiquement, ou spirituellement. Chaque esprit était suffisamment puissant pour cela.

Mais ces portails pouvaient très bien apparaître au milieu de la ville. Et ça, c'était dangereux. Des murailles ne servaient à rien contre ce genre de chose.

Alors pour la peine, Tsukimeru réfléchissait déjà à comment assurer la sécurité d'un maximum de personnes...il ne pouvait plus autoriser les élèves à se balader dans le bourg comme ça, seuls...rien qu'eux, par exemple ! Il ne pouvait pas les tenir enfermés non-plus, évidemment, mais oui, il songeait à éventuellement réguler les sorties et poster une ou deux personnes expérimentée par petits groupes d'élèves sortant se balader.

Au moins le temps que tout se calme, et redevienne serein. Les parents ne leur confiaient pas leurs gamins pour qu'on leur annonce un jour "Oh, mais il est mort en chemin" ou des "il n'a pas eu de chance, il s'est fait tuer en revenant" !

Quant aux habitants de la ville...il ne savait pas trop...Ernelzya n'était pas une île de combattants. Il y en avait bien quelques-uns en ville, mais contre toute une armée, ils étaient bien trop peu nombreux...

En attendant, ils devraient gérer des habitants au désarroi dans le château, ce qui n'était pas très joyeux non-plus. Et surtout, quand les ramener ici ? Comment savoir s'ils n'allaient pas subir une nouvelle attaque de ce genre peu de temps après ? Avec ce genre de portail, c'était compliqué à prévoir, après tout...

Pour cela que Tsukimeru réfléchissait. Il désirait vraiment trouver ce chef, car ce genre de pouvoir, c'était sûrement le chef de toute cette bande qui contrôlait ce pouvoir. Mais à savoir qui...enfin, peu importait, il devait juste retrouver cette personne et...l'éliminer. Ou tout du moins, faire en sorte que ce pouvoir ne soit plus, ou soit bloqué, tout du moins...

...

Mais oui, c'était ça ! C'était une piste à explorer ! Et pour le moment, la plus accessible...il se prévoyait donc pour la peine de chercher des mages très expérimentés, afin de confier ce projet, et savoir si c'était réalisable.

Puis soudain, il se rappela d'un détail...dans un livre qu'il avait lu sur Mythra. Landayën...cette forêt fonctionnait un peu comme les maisons, les elfes de là-bas parvenaient à éloigner les gens qu'ils ne désiraient pas. Voir en les faisant disparaître, aussi.

Peut-être que sa solution se trouvait-là...il ne savait pas trop. Mais il devait tenter. Et pour cela, voir la reine. D'après ce qu'il avait appris, de part son sang royal, elle pouvait passer dans cette forêt vivante sans soucis...

Ce qui le gênait était le fait de devoir laisser Ernelzya derrière lui pour ça pendant un certain temps, mais bon, il n'avait pas trop le choix...il déléguerait donc sa position à Lyra ou Wanaël, pendant cette absence.

Risquée, certes, mais qui pourrait peut-être épargner bien plus de vies que celles qu'ils étaient parvenues à sauver là !

A un niveau bien plus personnel, il se sentait profondément dégoûté : lui qui ces derniers jours avait retrouvé le sourire, qui ne pensait qu'à son futur mariage avec Ange, ces choses urgentes et prioritaires éloigneraient encore ce moment privilégié !

Cette bataille était vraiment mal tombée...il n'avait pas très envie de se marier dans des conditions pareilles, après tout !

Cette petite vie tranquille et heureuse à laquelle il aspirait n'était pas pour maintenant...

¤____________________________________________¤
"Autrefois, les anges et les démons ne pouvaient pas s'aimer sans se détruire l'un et l'autre.
Aujourd'hui, ce n'est plus le cas. Alors pourquoi ne pas en profiter ?"



Facebook - Suivez en détail l'avancement du site !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira Oni
Inactif
 Inactif
avatar

Type : Aucun

Masculin Messages : 61
Messages RP : 38
Date d'inscription : 15/02/2014
Localisation du Personnage : Bourg Ernelzyen
Métier du Personnage : Mercenaire
Élément Magique : Ténèbres
Arme : Épée

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : neutre

Votre Personnage
Âge du Personnage: 150 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Début des hostilités - Village d'Ernelzya   Jeu 3 Avr - 15:52

La petite demoiselle rose accepta la proposition de suivre le démon aux cheveux argentés mais, avant elle souhaitait remettre la main sur son majordome qui s'était enfuit en direction de la forêt. J'avais complètement oublié qu'elle m'avait déjà parler de son domestique qui avait disparu.
La bataille étant finie, on aurait déjà plus facile pour le retrouver. En espérant toutefois qu'il ne se soit pas enfuit trop profondément dans la forêt sinon on en aurait pour un bon bout de temps.
Le démon accepta de nous attendre le temps qu'on aille le chercher.
Bon par contre, à quoi peut-il bien ressembler? Je suppose qu'il doit être en tenue de service. J'espère aussi qu'il ne lui est rien arrivé.


"Au fait, il ressemble à quoi? Il est grand? Petit?"

Ben oui, commencer par savoir à quoi il ressemble me permettrais de le retrouver plus facilement

"Ah oui et il s'appelle comment aussi? Comme ça on pourra toujours crier après lui, peut être qu'il viendra."

Heureusement, la traque, ça me connaissait. Après tout, j'étais quand même mercenaire et j'avais donc l'habitude de devoir traquer toute sorte de personnes, le plus souvent contre une grosse somme d'opales. On devrait donc le trouver encore assez facilement.
Apparemment, il s'était donc enfuit en direction de la forêt, c'est donc par là qu'on commencera nos recherches.
Je regarda la petite demoiselle et lui redemanda pour être sûr, le lieu vers lequel elle l'avait vu s'enfuir.


"Tu la vu partir vers la forêt? Commençons les recherches par là alors. On aura qu'a crier son nom."

Je me mis doucement à marcher en direction de la forêt sans même jeter le moindre regard en direction de l'autre démon qui nous attendrait ici. J'avançais plus lentement pour ne pas aller trop vite pour la petite miss... Tiens au fait, c'est vrai, je ne connais même pas son nom. Maintenant que la bataille est finie, c'est le moment idéal pour faire les présentations. De plus ça meublerait d'éventuels blancs.

"Au fait, moi c'est Akira. Akira Oni. Et toi?"

¤____________________________________________¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Churipu
Petite Reine des Roses
Petite Reine des Roses
avatar

Type : Aucun

Féminin Messages : 122
Messages RP : 62
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation du Personnage : En vadrouille
Métier du Personnage : Mage (itinérant)
Élément Magique : Nature
Arme : Livre de Sorts

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Plutôt mauvais

Votre Personnage
Âge du Personnage: 202 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Début des hostilités - Village d'Ernelzya   Jeu 3 Avr - 16:58

Le démon aux cheveux d'argent accepta que Churipu et son acolyte puissent retrouver le majordome de la demoiselle lapin. Il leur laissait une demi-heure,
ce qui était amplement suffisant pour la jeune démone, qui, à mesure qu'elle avançait vers la forêt, en compagnie de son nouvel ami, échafaudait déjà
divers scénarios, afin de s'assurer d'arriver au Bourg le plus rapidement possible, et sans problème quelconque.


Le démon blondinet lui demanda alors à quoi pouvait ressembler le dit domestique, ainsi que son nom...
Puis il sembla insister sur l'endroit où chercher le bonhomme.


"Il s'appelle Xaza, c'est un hybride démon-humain, aux allures de vieux bouc...
Normalement, on ne devrait pas chercher bien longtemps... Je lui ai dit de m'attendre à l'endroit où la Reine nous a rassemblés quelques heures plus tôt."


A mesure qu'ils avançaient, il régnait un silence assez étouffant. Silence qui fut aussitôt brisé lorsque le démon aux cheveux blonds trouva la situation
adéquate pour faire plus amples connaissances. Il demanda à sa nouvelle amie son nom, tout en se présentant lui-même.


"Enchantée, Akira !
Moi, c'est Churipu Roshia Eluanuhr... Un peu barbant les noms à rallonge !
Appelles-moi Churipu, ça m'ira très bien !"


Ils arrivèrent alors dans une petite clairière, où effectivement Xaza attendait.
L'air très inquiet, le regard vide dirigé au sol, son visage s'illumina soudainement quand il aperçu sa maîtresse revenir.


"Mademoiselle Eleanuhr !! Si vous saviez comme je me suis inquiété... J'imaginais déjà les pires scénar..."

"Pas de temps à perdre, Xaza !
Il va falloir se dépêcher..."


Le domestique fronça les sourcils, ne connaissant nullement le déroulement de la bataille.

"On a perdu. L'armée d'Ernelzya était aidée par des gens de Mythra... Du coup, la bataille a mal tourné.
Au moment où je te parle, un membre de l'armée d'Ernelzya, Tsukimeru Kaze No Yokai, nous attend à l'entrée du village.
J'ai réussi à le tromper afin que nous puissions poursuivre notre voyage, comme convenu, jusqu'au Bourg.
Tout ce que tu as à faire, c'est d'éviter de mentionner la Reine, tout simplement.
On ne sait rien de ce qui s'est passé, on a atterri là par pur hasard, on s'est fait prendre à partie, tu as fuit, et basta...
Compris ?"


"Ehh oui, compris, Mademoiselle !"

"Bien ! Retournons donc auprès de cet indigne démon, qui en plus, n'a aucun goût vestimentaire...
Il va falloir jouer profil bas... Je risque d'être plus tendre que d'ordinaire... Fais gaffe à ne pas en prendre l'habitude !"


Elle avait tourné les talons en disant cela et se dirigeait donc en direction de l'entrée du village, où attendait le démon aux cheveux argentés.

"Au fait ! Je te présente Akira Oni ! Si on te demande d'où tu le connais, tu n'as qu'à dire qu'on l'a rencontré peu
de temps avant d'arriver au village, et qu'il fait la route avec nous."

¤____________________________________________¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukimeru Kaze No Yokai
Pourfendeur du Mal ~ Directeur (Fondatrice)
 Pourfendeur du Mal ~ Directeur (Fondatrice)
avatar

Masculin Taureau Serpent
Messages : 211
Messages RP : 190
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 29
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directeur d'Ernelzya
Élément Magique : Vent
Arme : Katana

En couple avec En couple avec : Ange Krystaleen
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Ange Krystaleen

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 250 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Début des hostilités - Village d'Ernelzya   Lun 7 Avr - 20:52

Tsukimeru n'était pas dupe. Mais bon. Autant faire une trêve. Et puis, lui-même n'était pas tout blanc, bien que le reste s'était sous-entendu tout seul : au moindre faux-pas, ces deux-là seraient aussitôt immobilisés. C'était peut-être des démons, mais ils ne pouvaient quand même pas faire le poids contre tout un groupe très expérimenté !

Ils revinrent, avec cette fameuse personne. Et surtout, dans le temps imparti. Tsukimeru était du genre à n'avoir qu'une seule parole.

Quand ils furent donc tous là, il ne prononça aucun mot. Que dire de plus, après tout ? Ensuite, il s'agissait toujours de potentiels ennemis. Moins il pouvait leur donner d'informations à son sujet ou autre, mieux c'était ! Car il était très bien placé pour le savoir pour le faire lui-même, chaque mot prononcé pouvait être analysé afin d'identifier une éventuelle faille à exploiter chez la personne...lui aussi était fourbe, et il ne s'en cachait pas, d'ailleurs !

Il garda toutefois son arme à la main et tourna simplement les talons jusqu'au camp, accompagné des trois autres.

Cela fait, il leur indiqua simplement une direction :


- Allez voir ces mages là-bas. Ils vous téléporteront au bourg.

Qu'ils se débrouillent, à présent ! Comme il le leur avait dit, c'était juste un marché qu'ils avaient passé entre eux, et chacun allait s'en tenir à ça, point barre. L'avenir dirait le reste.

A présent, le démon se dirigea ailleurs, se dirigeant vers l'un de ses suppléants, un hybride, typé de Leyna, avec donc des cheveux noirs, des yeux bleus un peu bridés et des traits fins et longs. Le démon ne le regarda avec aucune sévérité, posant une main simplement sur son épaule :


- ça va aller ?

s'enquit-il, tandis que l'autre, le visage fermé, lui confirmait que oui, cherchant, comme beaucoup ici, à ne pas céder face à tout ça. Une des qualités à avoir dans ce genre de métier. Il fallait surtout en avoir les épaules, mais Tsukimeru pouvait très bien comprendre que la perte de proche pouvait être...très douloureuse. Lui-même avait connu ça après tout.

- Tu peux rentrer avant tout le monde, si tu veux, et t'accorder le temps de repos qu'il te faudra pour faire ton deuil. En attendant, nous allons nous occuper des morts d'ici. Nous n'allons pas les laisser comme ça. Nous rentrerons après. Tu peux partir, si tu veux.

- Non...je reste, au moins pour ce dernier hommage. Après, je prendrais congé. Merci pour ta sollicitude.

- C'est normal...et puis, je dois admettre que j'admire ton calme malgré le drame que tu viens de vivre, même en parvenant à sauver quelques vies...

Cet hybride savait à quoi Tsukimeru faisait allusion. A dix ans en arrière, quand il était revenu, ensanglanté de la tête au pied, à la fois de son propre sang et de celui des autres, boitant fortement à cause de sa grave blessure à la hanche, avec Riku, qui avait alors 7 ans, dans ses bras, endormi, mais le visage sombre aussi.

Lyra avait aussitôt pris en charge Riku, tandis que Tsukimeru avait fait un petit séjour exceptionnel au centre médical de l'école. Mais pendant plusieurs jours...il s'était fait muet, s'enfermant dans un mutisme plutôt difficile à briser. Et un jour, à force d'insister, il avait exprimé toute sa colère, toute sa rage, contre ce qu'il s'était passé, craquant complètement.
Et pas seulement parce qu'il n'aimait pas perdre. Oh non, sa douleur avait été plus profonde que cela. Il avait payé un prix qu'il estimait ne pas avoir mérité, à savoir un village entier auquel il avait été très familier, ainsi que son père et sa seconde femme. Et Riku qui en payait le prix, aussi...à cause de lui. A cause de ce règlement de compte entre ses adversaires et lui-même. La vegeance d'Elfäy avait été très efficace...car elle avait fonctionné.

Et depuis, Tsukimeru vivait avec ce remord, d'avoir ainsi brisé la vie de Riku, qui n'avait rien demandé, et qui n'avait pas à être mêlé à toute cette histoire. Pour ça que le démon essayait de se rattraper, en l'ayant adopté, et en se préoccupant de son avenir, pour tenter de lui construire une vie la plus confortable possible...il était convaincu que c'était la moindre des choses après ce qu'il lui avait fait subir sans le souhaiter.

Le démon perdait très rarement son calme. Pour cela qu'il était à sa place d'aujourd'hui, d'ailleurs. Pour qu'il perde son calme, il fallait vraiment en faire beaucoup. Dix ans en arrière, les circonstances avaient été exceptionnelles.

Pour cela qu'il avait fait cette remarque. Qui était un compliment, d'ailleurs, quelque part. Son employé avait de quoi se montrer mal, et de ne plus avoir les idées très claires, et pourtant...il parvenait à se contenir. Disons, tant que la situation l'exigerait.

Tsukimeru s'éloigna alors, organisant les troupes, afin de nettoyer un peu la zone. Un boulot certes macabre, un travail dont personne ne voulait, mais...qui était nécessaire. Comme pour ces villageois qu'il n'avait pas réussi à sauver dans le passé, il avait tenté de leur faire un dernier hommage en revenant le lendemain sur les lieux.

Là, il ferait pareil, mais en suivant les coutumes de Leyna, qu'il connaissait, instruit comme il l'était. C'était...un peu tout ce qu'il pouvait faire pour l'instant.

Ensuite, partir sur Mythra, renvoyer les troupes prêtées chez elles. Puis demander des informations à Erinyes sur Landayën, afin d'enquêter là-bas.

Pas le temps de pleurer. Il devait agir. Et très vite. Ces portails l'inquiétaient, et ils pouvaient s'ouvrir à tout moment, et ce même à l'intérieur de la ville...son personnel se chargerait de s'occuper des villageois sauvés, et Ernelzya se chargerait de tenter de "soigner" toutes ces maisons blessées et torturées violemment par les flammes.

Car il ne fallait pas oublier qu'ici, c'était des êtres vivants au même titre que les plantes, les animaux, ou les 5 peuples ! Alors forcément, ça augmentait encore plus la douleur éprouvée...


[Je pense qu'on peut dire que ça se termine là, non ?]

¤____________________________________________¤
"Autrefois, les anges et les démons ne pouvaient pas s'aimer sans se détruire l'un et l'autre.
Aujourd'hui, ce n'est plus le cas. Alors pourquoi ne pas en profiter ?"



Facebook - Suivez en détail l'avancement du site !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Début des hostilités - Village d'Ernelzya   

Revenir en haut Aller en bas
 

Début des hostilités - Village d'Ernelzya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Village Hentaï[accepté]
» Village Hentaï
» Village d'âme.
» Montegrande, un village d'aveugles
» DEPART POUR UNE NOCE DE VILLAGE / DEMARNE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Contes d'Ernelzya :: . :: Choisissez votre Destination... :: Ernelzya :: Lac Leyna :: Les Villages aux Alentours-