AccueilCalendrierFAQSiteRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Un traumatisme qui reste...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Wanaël Gwanël
Fille du Sang ~ Directrice Elfe (Fondatrice)
Fille du Sang ~ Directrice Elfe (Fondatrice)
avatar

Féminin Taureau Serpent
Messages : 552
Messages RP : 502
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 29
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directrice d'Ernelzya
Élément Magique : Ténèbres
Arme : Double Lame

En couple avec En couple avec : Elensar <3
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 135 ans
Brève Description:

MessageSujet: Un traumatisme qui reste...   Jeu 13 Fév - 23:08

Wanaël était donc rentrée avec Elensar et Baynar.

Comme d'habitude, l'animal, qui avait pris ses aises, dormait en bas carrément sur le canapé, c'était après tout toujours plus confortable que le sol !

Si Wanaël s'était couchée avec Elensar, elle fut toutefois nerveuse, bien qu'elle n'en fit rien. Epuisée, mais craignant de s'endormir, elle décida d'attendre encore un peu. Mais rien.

Quand elle finit par entendre Elensar dormir grâce à sa respiration lente et apaisée, elle finit par se dégager lentement, afin de ne pas le déranger ni le réveiller, souriant ensuite doucement en le voyant ainsi, aussi tranquille.

Le tout avant de descendre au rez-de-chaussée, ce qui forcément, avec ses sens affûtés, réveilla Baynar même si elle y alla le plus silencieusement du monde. Wanaël lui intima le silence, tout en se dirigeant vers la cuisine.

Une fois là, elle y prépara le plus silencieusement possible...un pichet de café.

Cela fait, elle retourna dans le salon, s'affalant sur le canapé duquel Baynar était descendu pour la regarder faire, l'air désapprobateur. Ce qu'il lui fit comprendre par un léger grondement, bien que doucement, afin de ne pas faire trop de bruit quand même.

Elle n'eut pas une position très féminine, s'étant posée naturellement sur le dossier, une jambe sur un accoudoir et l'autre sur un coussin, elle-même s'accoudant à ses genoux.

Mais Wanaël n'en fit rien sur les remarques de Baynar, elle l'ignora, et porta le pichet à ses lèvres. Elle grimaça face au goût qu'elle n'aimait décidément pas, mais au moins, ça ferait double-fonction pour la tenir à peu près réveillée.

Mais surtout, pour se rendre "soûle". Oublier ses souvenirs qui la terrifiaient, et qui ne faisaient que la harceler en ce moment. Chose dont elle se serait bien passée. Elle détestait ce qu'elle faisait là, mais elle préférait ça que de succomber encore à son traumatisme d'enfance, plutôt fort.

Elle n'en pouvait plus. Elle se sentait épuisée, et surtout, fatiguée nerveusement. Elle ne se sentait pas super en forme, mais en même temps, elle développait de nouveau ce côté insomniaque qu'elle avait eu dans le passé, s'empêchant ainsi de dormir.

Autrefois, c'était pour pouvoir être sur ses gardes, et pouvoir riposter au cas où une main baladeuse la chercherait dans le noir, comme c'était déjà arrivé dès son plus jeune âge. Pendant toute son enfance, elle avait toujours eu peur de s'endormir, et pour cause ! Elle ne pouvait pas être tranquille au milieu de tous ces machos pervers qui considéraient les filles comme des objets et des trophées ! Et son père ne s'en privait pas non-plus, parfois, juste pour vérifier si elle était prête à être "mariée", en plus de tous ces autres hommes du clan !

Et à cette époque-là, Wanaël n'avait pas Baynar avec elle pour veiller à sa protection quand elle s'accordait quelques heures de sommeil ! Alors c'était compliqué...

Et là, c'était un peu pareil...rien que ce mot, "mariage", la faisait encore frissonner...

Elle soupira, appuyant son front dans une main, main qui était reliée au bras qui était accoudé sur l'un de ses genoux. Elle avait envie d'en pleurer, tant elle s'en sentait frissonner de nouveau. Et ce même si elle était parfaitement consciente qu'à priori, ça ne lui arriverait plus jamais, ce genre de chose...mais rien à faire. Ses propres souvenirs liés à ce genre d'événement lui revenait, presque aussi violents que le jour où elle avait vécu ce souvenir.

¤____________________________________________¤

Thème - Thème 2 - [size=10]Thème 3
Couleur : #663399[/size]

Facebook - Suivez en détail l'avancement du site !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elensar Elektre
Inactif
 Inactif
avatar

Type : Aucun

Masculin Balance Serpent
Messages : 453
Messages RP : 458
Date d'inscription : 24/09/2013
Age : 28
Localisation du Personnage : Ranch Céleste
Métier du Personnage : Eleveur de Griffon
Élément Magique : Foudre
Arme : Épée

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 24 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Un traumatisme qui reste...   Ven 14 Fév - 14:14

Le reste de la soirée s'était déroulée normalement, puis ils étaient partis se coucher. Rien d'anormal pour le jeune homme, jusqu'à ce qu'il se réveille en pleine nuit, comme ça arrivait des fois, mais... Seul.
Ce qui le surprit tout naturellement. Enfin, Wana était peut-être partie boire un verre d'eau, ou au toilettes, rien de plus normal hein !
Il tenta de se rendormir, mais constata une odeur de... Café ? Et bien sûre, Wana ne revenait pas, il ne l'entendait pas non plus.

Sa curiosité piquée au vif, il se leva, et de la lumière à l'étage du bas. Doucement, il descendit donc silencieusement, pour la trouver dans le canapé, avachie, pichet de café dans la main, et l'air plutôt très préoccupée, et vraiment fatiguée.
Il fit donc le lien avec ces cauchemars dont elle lui avait parlé la veille.


"Ne me dis pas que tu te retiens de dormir ?"

¤____________________________________________¤

Personnage créé par moi même.
Avatar : SUKIBLOG - Signature : Kogane
NE PAS UTILISER !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wanaël Gwanël
Fille du Sang ~ Directrice Elfe (Fondatrice)
Fille du Sang ~ Directrice Elfe (Fondatrice)
avatar

Féminin Taureau Serpent
Messages : 552
Messages RP : 502
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 29
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directrice d'Ernelzya
Élément Magique : Ténèbres
Arme : Double Lame

En couple avec En couple avec : Elensar <3
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 135 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Un traumatisme qui reste...   Ven 14 Fév - 14:25

Baynar sentit venir Elensar, et eut un léger mouvement, mais Wanaël n'en fit rien.

Et ne fut pas super réactive non-plus quand il lui posa sa question, redressant soudainement le dos pour reporter le pichet à ses lèvres pour en boire plusieurs gorgées avant de le retirer, s'essayant du revers de son bras libre.


- Et alors ? Qu'est-ce que ça peut te faire ?

lui demanda-t-elle juste après. Elle ne l'empêchait pas de dormir, après tout !

- Si c'est pour m'engueuler que j'ai encore saccagé ta cuisine, ne te fatigue pas, elle n'a rien !

Ouh là, non, la caféine, ce n'était vraiment pas pour elle ! L'esprit à moitié embrumé par l'excitation que le liquide apportait, c'était un peu justement ce qu'elle recherchait à la base, pour altérer ses pensées, les empêcher de se revoir ce traumatisme qu'elle ne maîtrisait pas.

Sa tête lui tournait un peu, et elle ne se sentait pas forcément très bien, mais tant pis. Elle se mit du coup à finir le litre du pichet, avant de redescendre sur le sol, à la fois ivre de fatigue et de nervosité, se dirigeant en titubant légèrement vers la cuisine pour y déposer le récipient, décidant de le nettoyer le lendemain, avant de revenir, baillant à moitié, sans pour autant se sentir "fatiguée", n'ayant surtout...


- Je n'ai pas envie de dormir. Mais je ne t'en empêche pas. Pourquoi tu te déranges pour moi ?

¤____________________________________________¤

Thème - Thème 2 - [size=10]Thème 3
Couleur : #663399[/size]

Facebook - Suivez en détail l'avancement du site !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elensar Elektre
Inactif
 Inactif
avatar

Type : Aucun

Masculin Balance Serpent
Messages : 453
Messages RP : 458
Date d'inscription : 24/09/2013
Age : 28
Localisation du Personnage : Ranch Céleste
Métier du Personnage : Eleveur de Griffon
Élément Magique : Foudre
Arme : Épée

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 24 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Un traumatisme qui reste...   Ven 14 Fév - 15:29

Il comprit à sa réponse que non, ça n'allait pas. Et même si elle avait un fichu caractère, pour une fois, c'était bien différent. Mais bon, pour la peine, elle risquait d'exploser d'un rien. Aie. La nuit allait être longue. A tel point qu'il se demandait si l’assommer tout de suite n'était pas une bonne idée...
Bref, comment faire pour le coup ?

Il se mit à réfléchir tout en se grattant la tête. Elle devait se changer les idées, donc lui demander des détails, non, peut-être pas. Tenter de discuter de tout et rien alors qu'elle était énervée, elle risquait de mal prendre le premier mot venu.


"Non en effet, ça ne me dérange pas, mais te voir mal, un peu quand même."

Fit-il honnête.
Mais ouai, il ne savait pas trop comment prendre le problème en main.


"Tu veux sortir prendre un peu l'air ?"

Bon, ok, il faisait froid, mais bon, c'était un joli spectacle aussi, même avec la neige ! Tout était éclairé de nuit après tout...

¤____________________________________________¤

Personnage créé par moi même.
Avatar : SUKIBLOG - Signature : Kogane
NE PAS UTILISER !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wanaël Gwanël
Fille du Sang ~ Directrice Elfe (Fondatrice)
Fille du Sang ~ Directrice Elfe (Fondatrice)
avatar

Féminin Taureau Serpent
Messages : 552
Messages RP : 502
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 29
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directrice d'Ernelzya
Élément Magique : Ténèbres
Arme : Double Lame

En couple avec En couple avec : Elensar <3
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 135 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Un traumatisme qui reste...   Ven 14 Fév - 15:47

Quand elle revint, il lui répondait, et elle se fit silencieuse, pour le coup, baissant les yeux sur le sol.

Le tout avant qu'il n'enchaîne sur autre chose.

Elle était à moitié dans les vapes, effet recherché, et à moitié consciente des choses, du coup, elle se rendait plus ou moins compte qu'elle avait pris un peu la défensive pour rien. En tout cas avec lui.

Du coup, elle se rapprocha d'Elensar, et s'appuya contre lui, l'entourant par la taille, enfouissant son visage contre son buste. Au moins pour lui faire comprendre qu'elle n'avait absolument rien contre lui, au contraire, vu ce qu'il semblait croire...comme pour dire "Désolée de t'inquiéter".


- ça va passer...

tenta-t-elle alors pour essayer de le rassurer lui, doucement, même si elle se disait que c'était vrai, aussi ! Après tout, il n'y avait rien de dramatique dans la situation, elle ne s'en faisait donc pas trop, même si ce n'était franchement pas agréable, et qu'elle tentait de combattre ça. Bon, seule, ok, mais quand même !

- J'ai toujours été angoissée, la nuit, tu sais...

En cette sombre période, elle attendait d'ailleurs souvent que tout le monde soit endormi, et, une fois à peu près certaine, elle se permettait de sombrer dans le sommeil. Mais même comme ça, parfois, ça ne fonctionnait pas ! Du coup, son corps avait gardé ce genre de réflexe défensif, et se manifestait en ce moment où son esprit était attaqué par tout ce que le mot "mariage" lui ramenait...ce traumatisme qu'elle avait mis tant d'années à combattre, et qui revenait aujourd'hui.

Disons qu'elle ne savait plus quoi faire.

Du coup, ne sachant plus quoi faire, ni comment le rassurer lui car elle le sentait gêné, elle le repoussa doucement en lui disant :


- Ce...c'est stupide, ne t'inquiète pas pour ça, ça n'en vaut pas la peine. Je te gêne...

Et une remarque mentale de Baynar, lui rappelant quelques mots d'Elensar lui-même, quand il lui avait dit qu'elle avait besoin parfois d'une épaule dont elle s'était toujours privée, et encore aujourd'hui par habitude, mais Wanaël ui riposta tout autant mentalement. Non. Elle ne pouvait pas. Elle ne s'en sentait pas capable.

Pour elle, le seul moyen de résister serait de participer aux préparatifs de la fête et à la fête elle-même afin d'en vivre une autre version.

¤____________________________________________¤

Thème - Thème 2 - [size=10]Thème 3
Couleur : #663399[/size]

Facebook - Suivez en détail l'avancement du site !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elensar Elektre
Inactif
 Inactif
avatar

Type : Aucun

Masculin Balance Serpent
Messages : 453
Messages RP : 458
Date d'inscription : 24/09/2013
Age : 28
Localisation du Personnage : Ranch Céleste
Métier du Personnage : Eleveur de Griffon
Élément Magique : Foudre
Arme : Épée

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 24 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Un traumatisme qui reste...   Ven 14 Fév - 16:34

Semblant se rendre compte de son comportement, elle se fit plus douce, se rapprochant, tentant de le rassurer, ou plutôt de se assurer elle même. Il eut à peine le temps de l'étreindre un peu qu'elle se dégagea juste après, semblant vouloir combattre tout seule.
Il soupira.
Cette histoire de mariage devait vraiment la traumatiser à ce point, quand bien même elle n'était directement concernée, et que ça n'avait rien à voir avec les horreurs de son passé !


"Seulement, ils ne vont pas encore se marier tout de suite, ça demande beaucoup de préparations. Tu comptes rester tout ce temps sans dormir ?"

Elle ne tiendrait pas du tout si tel était le cas !

"Je me doute de ce qui te tracasse, mis la seule solution que je vois, c'est que tu te détendre, et non que tu t'isole en tête avec le café en te fatiguant à ne pas dormir. Au contraire, tu seras encore plus attaquée par ce genre d'images..."

Après tout, plus on était mal pour tenter de fuir un problème, et pus celui-ci faisait surface rapidement.
Elensar regarda autour de lui, puis fouilla se dirigeas vers une armoire. Il en sorti deux couverture, s'en mit une sur le dos, et la seconde sur celui de Wana, avant de lui saisir un poignet, et l'emmener dehors, sans lui laisser le choix. Et vu que tous deux étaient en tenue de nuit, et pas disposés à s'habiller, les couvertures prirent tout leur sens !

L'air était glacé, et de petits flocons tombaient, mais on était bien loin d'une tempête.
Il entraina la jeune femme vers une barrière sur le bord de l'îlot où il était, qui donnait une superbe vu sur le Palais de Cristal, toujours éclairé, comme le reste des îles volantes en fait, pour éviter à certains animaux des collisions en vol.


"Tiens. Regarde plutôt ce qu'il y a sous ton nez. Ce nouveau monde dans lequel tu es. Rien de mal ne peut t'atteindre ici. Et tu devrais imposer cette vision à ton esprit. Tu es maitresse de tes propres pensées. Même si c'est un combat compliqué, au final, tu ne peux que gagner contre toi même, car c'est toi qui a le pouvoir de t'imposer tes propres règles. Et si l'une ne te va pas, alors il faut la remplacer."

Le tout en se plaçant derrière et l'entourant de ses bras, de façon à ce qu'elle n'attrape pas froid tout de même malgré la couverture, vu comment elle était vêtue, et plutôt diminuée en ce moment.

¤____________________________________________¤

Personnage créé par moi même.
Avatar : SUKIBLOG - Signature : Kogane
NE PAS UTILISER !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wanaël Gwanël
Fille du Sang ~ Directrice Elfe (Fondatrice)
Fille du Sang ~ Directrice Elfe (Fondatrice)
avatar

Féminin Taureau Serpent
Messages : 552
Messages RP : 502
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 29
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directrice d'Ernelzya
Élément Magique : Ténèbres
Arme : Double Lame

En couple avec En couple avec : Elensar <3
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 135 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Un traumatisme qui reste...   Ven 14 Fév - 17:28

Le revoir prendre ses manières assurées la surprit vu son état, loin d'être comme d'habitude, mais d'un côté, ça la rassura aussi. Elle détestait décidément quand il était mal à l'aise, elle ne pouvait pas s'empêcher de se sentir coupable ! Preuve avec sa réaction ! Elle détestait la moindre prise de distance avec lui, ayant un peu de mal à le supporter. Surtout dans ce genre de période.

Elle ne sut quoi répondre, de toute façon, elle ne pouvait pas répondre. Elle savait bien tout ça. Pour ça qu'elle s'était entêtée à tout faire dans son coin plutôt que de déranger les autres. Elle n'avait jamais été habituée à demander de l'aide, elle était une autodidacte, et jamais une seule aide ne lui était venue sans qu'elle ne le demande, même mentalement, ou d'une manière inconsciente. Quand elle avait reçu de l'aide, c'était chaque fois quand elle l'avait demandé.

Mais jamais le contraire. Qui l'avait sauvée de ces nombreux coups qu'elle avait reçue dans le passé, après tout ? Personne. Est-ce que quelqu'un l'avait sauvée lorsque son père la punissait en la ligotant en pleine forêt la nuit pour qu'elle "surpasse" sa peur quand elle était gosse ?
Et ce jour où elle s'était faite surprendre, et que l'un des hommes du clan avait tenté de la violer directement...quelqu'un lui était-il venu en aide ? Non. Et encore moins quand celui-ci avait remporté le tournoi pour la gagner, et qu'il avait tenté de nouveau son acte sur elle, tout en la rouant de coups de plus en plus brutaux parce qu'elle s'était violemment débattu avec l'énergie du désespoir, comme un animal en cage, qui n'avait aucun moyen de s'enfuir, et qui n'avait pas d'autre choix que de subir les altercations, insultes, railleries, hurlement de tous les visiteurs agglutinés tout autour.

Elle en avait vu, pourtant, des gens qui obtenaient de l'aide comme par hasard, sur le moment, quand ils appelaient à l'aide, ou pas du tout. Elle non. Elle n'avait pas vécu dans ce monde-là. Pas de parents pour l'aimer, vivant tous les jours dans un cauchemar sans nom, un cauchemar dont elle ne pouvait pas s'enfuir, son ghetto, sa prison.

A tel point que oui, elle en avait développé en plus une certaine phobie des hommes, et avait toujours craint de tomber amoureuse. Finalement, l'amour qu'elle avait trouvé, elle était très heureuse de l'avoir obtenu, convaincue que jamais elle n'y aurait eu droit. D'avoir simplement quelqu'un...sur qui se reposer de temps en temps, quelqu'un qui pouvait lui permettre ce luxe-là, de cesser de combattre et de se montrer forte pendant au moins quelques instants. Quelqu'un devant qui elle pouvait abaisser son masque de fierté, sans craindre d'être mal jugée, qui ne profiterait pas de cette fragilité en elle pour la faire tomber.


- Qu'est-ce que tu fais ?

lui demanda-t-elle, hésitante, en le voyant se diriger vers un placard pour ensuite leur poser une couverture sur le dos, la prenant ensuite par un poignet, sortant carrément...dehors.

Le brusque changement de température la fit un peu brusquement frissonner, surtout que, vu qu'elle était dans sa tenue de nuit, à savoir un simple pantalon en tissu et un débardeur, le contact glacial de la neige sous ses pieds la secoua d'un long frisson dans tout le corps, resserrant la couverture autour d'elle.

Bon, étant née et ayant grandi en pleine nature sauvage, elle avait été habituée à survivre à ce genre de chose, donc ça ne lui posait pas de soucis. Fallait juste le temps de s'y habituer !

Au bout d'un moment, ils s'arrêtèrent, et il reprit, en l'étreignant un peu. Toutefois, épuisée nerveusement depuis plusieurs jours, et pas à cause du café en surdose, elle eut du mal à s'y faire insensible, ou du moins, calme, contrairement à d'habitude.

Bon sang, mais elle savait tout ça le pire ! Elle s'en était même très bien accoutumée ! Bien sûr qu'elle ne faisait qu'y penser pour tenter d'oublier ! Ou du moins, éloigner ce traumatisme qui la tétanisait.

Elle pivota vivement de manière à se retrouver en face de lui, avant de l'étreindre avec force contre elle, se réfugiant contre lui...craquant complètement. Ce qui était rare d'elle, vu la maîtrise qu'elle avait et qu'on lui reprochait, d'ailleurs, souvent, d'être ainsi trop...froide !

Là non. Elle ne parvenait plus à se maîtriser, elle avait froid, elle sentait ses membres trembler, et pas seulement à cause de celui-ci, tout en pleurant contre lui. Elle n'en pouvait vraiment plus.

Comment lui dire qu'elle savait, tout ça ? Et qu'au contraire, elle s'y complaisait sans retenue ? Comment le convaincre que c'était le cas ?


- Je sais, Elensar...mais...mais chaque fois que je ferme les yeux, je "le" revois, j'entends de nouveau ces hurlements qui résonnent dans ma tête...je revois son regard démentiel, son sourire dégoûtant...je ressens de nouveau son toucher sur moi, et tout ce qu'il m'obligeait à toucher sur lui...je ressens le goût du sang, et la douleur de mes blessures...je ressens de nouveau les lianes qui me rongent à force de me débattre...et surtout cette peur de ne pas m'en sortir, que c'est ma fin...

Fallait dire aussi que cette crainte, elle avait recommencé à l'avoir quand son père était revenu à la charge, récemment, s'étant complètement affolée.

Elle s'accrocha à lui. Bien sûr qu'elle cherchait à passer au-dessus. Bien sûr qu'elle était consciente que c'était terminé ! Mais cet épisode de sa vie lui avait paru très long, en plus d'être au final le plus terrifiant de sa vie, à son sens, plus encore que bien d'autres horreurs qu'elle avait pu vivre quotidiennement. Un épisode qui lui avait laissé une marque au final bien plus profonde que ce qu'elle aurait cru...

Elensar aurait pu le remarquer, rien qu'aux bains mystiques quand il avait commencé à s'emballer un peu, et qu'il avait un peu "forcé" les gestes...Wanaël s'était faite hésitante sur le moment, avant de parvenir à surpasser sa crainte et son traumatisme, sûrement parce qu'il était revenu bien moins fort qu'en ce moment où elle se sentait complètement perdue, à force d'accumuler échec sur échec pour pouvoir passer au-dessus de nouveau...

Elle ignorait pourquoi d'un coup, ces mots, qu'elle n'avait jamais été capable de dire à qui que ce soit, étaient sortis là. Probablement parce qu'il représentait ce fameux "sauveur" qu'elle n'avait jamais eu, qu'elle n'avait jamais pu espérer de sa vie. Qu'elle lui faisait tout simplement confiance, qu'elle cherchait à le croire quand il lui disait "je ne te jugerai pas". Son ami, son amant, il ne devait pas être réellement conscient de tout ce qu'il représentait pour elle, et donc à quel point elle était attachée à lui.
Une personne en qui elle pouvait donc accorder sa confiance, tout dire.

Devant ses ennemis, elle s'était montrée glaciale, aussi brute qu'eux et sans quartier. Mais ce n'était qu'un masque. Dans le fond...elle était loin d'être un monstre !


- Je te vois aussi disparaître...comme si je pressentais que...que je suis en train de te perdre, parce que tes sentiments auraient changé...je suis désolée...

¤____________________________________________¤

Thème - Thème 2 - [size=10]Thème 3
Couleur : #663399[/size]

Facebook - Suivez en détail l'avancement du site !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elensar Elektre
Inactif
 Inactif
avatar

Type : Aucun

Masculin Balance Serpent
Messages : 453
Messages RP : 458
Date d'inscription : 24/09/2013
Age : 28
Localisation du Personnage : Ranch Céleste
Métier du Personnage : Eleveur de Griffon
Élément Magique : Foudre
Arme : Épée

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 24 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Un traumatisme qui reste...   Ven 14 Fév - 18:24

Pour le reste, elle craqua totalement. Il laissa faire, elle en avait sûrement besoin. Son mal-être venait sûrement du fait qu'elle gardait tout pour elle, et que ça devenait cette fois trop important à contenir.
Il garda son étreinte, lui caressant doucement le haut du crâne, tandis qu'elle s'exprimait. Décidément, le simple sujet du mariage devait réveiller en elle un bien sombre passé, et de ce qu'il connaissait des coutumes des Elfes Noirs, il n'avait pas trop de mal à savoir lesquelles !


"Tu ne me perds pas Wanaël. Tu t'éloigne juste toute seule."

Fit-il simplement remarquer. Lui, il était toujours fidèle à lui même depuis le départ ! Mais ses craintes à elle l'aveuglait parfois, si bien qu'elle s'imaginait des choses qui ne se passaient même pas, mais qu'elle finissait presque par provoquer toute seule.
Après tout, elle lui avait répondu sèchement tout à l'heure, alors qu'il avait posé une question sans vraiment juger. Juste qu'il la voyait mal, et qu'il voulait l'y aider.


"Tout ça, c'est terminé. Définitivement terminé."

Répéta-t-il malgré tout, car même si elle le savait, l'entendre ne lui ferai pas de mal.
Et puis il espérait aussi que le froid lui remettrait un peu les idées en place, surtout après tout le café qu'elle avait ingurgité ! Disons que ça pouvait aider à lutter plus facilement. Parce qu'être dans un état de lutte contre la fatigue dans une maison bien chauffée, au final, les idées claires ne venaient pas vraiment. Alors que là, ça redonnait un petit coup de fouet !
Et puis bon, comme elle se lâchait aussi, ça allait lui permettre d'aller mieux ensuite.

Puis il lui prit doucement une main, sans rien ajouter de plus, et l'emmena simplement marcher avec lui, suivant le chemin éclairé par des sortes de lampions, donnant à l'endroit un aspect plutôt étrange mais très apaisant et idyllique. Surtout avec la neige qui tombait. C'était romantique aussi. Calme. En clair, tout le contraire des images qu'elle devait voir en boucle. Et même si elle était fatiguée, prendre l'air ainsi ne lui ferait pas de mal non plus. Disons que ça favoriserait une meilleurs fatigue que celle stressée qu'elle avait là. Et puis bon, ils étaient deux Elfes, alors le froid n'était pas forcément quelque chose de dérangeant, en y faisant attention.

¤____________________________________________¤

Personnage créé par moi même.
Avatar : SUKIBLOG - Signature : Kogane
NE PAS UTILISER !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wanaël Gwanël
Fille du Sang ~ Directrice Elfe (Fondatrice)
Fille du Sang ~ Directrice Elfe (Fondatrice)
avatar

Féminin Taureau Serpent
Messages : 552
Messages RP : 502
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 29
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directrice d'Ernelzya
Élément Magique : Ténèbres
Arme : Double Lame

En couple avec En couple avec : Elensar <3
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 135 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Un traumatisme qui reste...   Ven 14 Fév - 19:10

Comme souvent, il fut calme. Ce qui était loin d'être une mauvaise chose. Sa sérénité lui permettait de se poser peu à peu, de faire le tri, et d'apaiser ses différentes angoisses.

Elle avait toujours aimé son calme et son assurance. C'était quelque chose qu'elle appréciait beaucoup chez lui, même si elle ne le disait pas ouvertement. ça faisait décidément du bien de pouvoir compter sur quelqu'un, autre qu'un animal, qu'elle aimait tout de même beaucoup et que jamais elle ne quitterait. Il y avait quand même une différence entre un animal et une personne ! Et même une maison, d'ailleurs...parce que bon, certes, quand elle avait été sous la tutelle d'Ernelzya afin d'échapper à tout ça, étant encore mineure, elle n'avait pas de repères quand même fixes !

Les enseignants et surveillants s'occupaient de tout le monde après tout, même la Direction. Wanaël avait donc un peu continué à grandir "seule", son seul repère stable ayant été...Baynar. Qu'elle avait du malgré-tout dresser un peu afin qu'il puisse s'adapter à la vie sociale. Donc au final, ça n'avait pas été trop ça non-plus ! Alors la seconde personne "fiable" qui en savait plus qu'elle, ça avait été...Ernelzya.

Bon, ok, elle s'en était sortie, oui, preuve aujourd'hui vu là où elle en était, et pourtant, elle avait démarré très bas ! Comme quoi, les derniers pouvaient finir premiers...mais bon. ça n'était pas des elfes, hybrides, démons et autres !

Alors l'avoir lui, oui, c'était rassurant. Bien entendu, en retour, elle s'évertuait à être présente pour lui un maximum, et l'aider quand il en avait besoin. Même si ça n'arrivait pas souvent ! La dernière fois qu'elle avait pu ainsi lui rendre la pareille, ce fut quand il avait eu son accident avec les animaux du ranch. Elle s'était appliquée à se montrer présente, protestant contre ses "je ne veux pas que tu me vois comme ça". Elle s'appliquait même à continuer cela tous les jours, en essayant de s'occuper de lui, de lui offrir une vie sereine, même si elle n'était pas très sûr d'elle. Être là pour lui aussi un maximum.
Simplement lui rendre la pareille de tout ce qu'il lui offrait.

Ses premiers mots furent apaisants. "Tu ne me perds pas". Elle en ressentait un soulagement certain à l'écoute de ces mots, prononcés par cette voie si chaude qu'elle ne se laissait pas d'écouter. "Il" était là. "Lui". Elensar. Elle n'avait plus à se battre seule. Cette fois, quand elle serait sans moyen de s'en sortir, si elle tombait à nouveau, cette fois, elle ne s'écraserait pas, il serait là pour la soutenir. Sans qu'elle n'ait besoin de l'appeler.

Et ça, pour elle, c'était vraiment beaucoup de chose, vu qu'elle avait pendant longtemps vécu...sans filet de secours. Cela ne fit que faire grandir l'amour qu'elle lui portait.

Elle voulut répliquer en revanche quand il lui fit remarquer qu'elle s'en éloignait toute seule. Disons qu'elle se rendait compte que c'était la vérité, justement : elle avait grandi ainsi, elle s'était donc toujours habituée à ne jamais recevoir d'aide quand elle était en difficulté. Elle avait l'habitude de se débrouiller seule, avec ou sans aide. Et avoir Elensar dans ce rôle, oui, bien sûr que ça lui faisait bizarre ! Elle ne s'était apparemment pas encore habituée, et du coup, elle avait ce réflexe naturel de vouloir se débrouiller seule, de tout régler seule, d'une manière inconsciente.

Puis d'autres mots. Qu'elle savait, oui. Qu'elle n'avait de cesse de se répéter depuis plusieurs jours, sans grand succès. Elle se surprit à penser qu'elle aurait tant voulu entendre ces mots de cette façon-là sur le moment, avant qu'il ne soit trop tard...

Mais décidément, le fait que ça soit lui, et de cette façon-là...ça avait comme un autre impact, même léger. ça avait comme un côté rassurant, comme quelque chose dont elle n'avait jamais bénéficié auparavant, et avait presque encore du mal à en revenir qu'elle avait enfin droit à ce genre de chose. Qu'elle n'était plus seule avec sa peine et sa douleur, contrairement à toutes ces fois où elle avait tout gardé pour elle, faute de personne pouvant réellement l'aider et la sauver de tout ceci.

Oui, c'était terminé. Plus jamais, plus jamais elle ne revivrait ce moment. Autrefois, elle avait 15 ans. Aujourd'hui, elle avait bien plus d'expérience pour se défendre comme il le fallait, et pouvoir ainsi rivaliser avec plus fort qu'elle sans aucun problème, le tout en disposant d'alliés de taille, dont deux qui seraient toujours à ses côtés : Baynar et Elensar. Elle le savait, elle avait confiance en eux, jamais ils ne laisseraient qui que ce soit lui faire revivre ce cauchemar, malheureusement réel. Et quelque part, oui, ça lui faisait du bien de se dire que cette fois, ses arrières étaient protégés, qu'elle pouvait avancer sans se soucier de ce côté-là, contrairement à avant où elle devait assurer ses arrières chaque seconde, afin de ne pas se faire avoir.

Elle vivait toutes ces nouveautés comme une véritable libération. Et peut-être aussi une preuve définitive comme quoi elle n'était pas comme ceux qui l'avaient "élevée" à la base...chose qu'elle avait beaucoup craint aussi, d'ailleurs. De devenir aussi malsaine et sanguinaire que ces gens parmi lesquels elle était née. Elle aurait pu. Si son père n'avait pas eu cette fierté de se dire qu'en tant que fille de chef, même si elle était un trophée, elle devait être instruite un minimum. C'était d'ailleurs ce qui l'avait sauvée quelque part. Encouragée à se rebeller, à se rendre compte de sa situation quotidienne, et de comprendre que ce n'était pas "normal", tout ça.

Elle se revoyait tout ça, comme si elle y était, ajoutant toutes ces têtes tranchées à ses pieds, l'aspergeant de sang, avec leurs yeux horribles et morts qui la fixaient. On avait tout fait pour qu'elle ne puisse pas se défendre. Elle avait commencé quand on l'avait libérée de cet arbre pour la donner au champion, comme un vulgaire trophée, qu'on avait enjolivé pour l'occasion.
Elle s'était sentie sale, une fois le tout terminé. Comme si elle était morte, mais sans l'être, enfermée dans un tombeau de douleur et de peur. Elle avait même eu l'impression réelle de perdre sa condition de "personne", ainsi laissée comme elle l'avait été, déformée par les coups reçus, sale de terre et de sang, à la fois le sien et celui du champion qu'on l'avait forcée à épouser de cette manière, et surtout à moitié dénudée, son apparat déchiré pendant cette lutte qu'elle avait mené pour se défendre, se protéger de ce crime pervers au possible. Pas étonnant que le lendemain, à la reprise de ses cours à l'école, elle avait été incapable de tenir, elle s'était carrément évanouie dès son arrivée, pour ensuite être emmenée d'urgence à l'infirmerie !

Elle en frissonna, son frissonnement s'accentuant par le froid, tandis qu'Elensar lui reprenait une main et l'entraînait, mais pas vers la maison. Serrant la prise sur la couverture, elle resserra aussi ses doigts sur la main d'Elensar, essayant de se concentrer dessus, sur la chaleur qu'elle lui apportait.

Il ne dit plus rien. Elle ne sut quoi lui dire, essayant de lutter contre ce doute qui lui disait "il est en train de se moquer de toi", alors qu'il n'y avait rien de plus faux. C'était toutefois bien plus facile de lutter contre ça que son traumatisme qui la faisait paniquer chaque fois qu'elle était seule avec ses pensées.

Et avec tout ça, elle sentit la tête lui tourner, une nausée la prendre, son pas se fit un peu incertain, aussi elle lui fit après quelques pas :


- Je ne me sens pas très bien...

¤____________________________________________¤

Thème - Thème 2 - [size=10]Thème 3
Couleur : #663399[/size]

Facebook - Suivez en détail l'avancement du site !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elensar Elektre
Inactif
 Inactif
avatar

Type : Aucun

Masculin Balance Serpent
Messages : 453
Messages RP : 458
Date d'inscription : 24/09/2013
Age : 28
Localisation du Personnage : Ranch Céleste
Métier du Personnage : Eleveur de Griffon
Élément Magique : Foudre
Arme : Épée

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 24 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Un traumatisme qui reste...   Ven 14 Fév - 20:05

Elle lui fit part rapidement que ça n'allait pas trop, même s'il pouvait le sentir. Quelque part, c'était un peu ce qu'il attendait. Qu'elle "succombe", au lieu de lutter. Mais pour l'empêcher de lutter, il l'avait au final basculée dans un autre environnement, moins "confortable" quelque part, mais surtout, en sa présence à lui. Donc il l'obligeait malgré elle à devoir penser à autre chose, et à ne plus être seule.
Mais surtout, il voulait lui faire oublier tout ça. Du coup, il décida de la surprendre un peu, plutôt que rentrer sagement et retrouver un environnement "normal" dans lequel elle risquait à nouveau de repenser à tout.

Alors il la fit basculer en arrière, la retenant comme il fallait, de façon à ce qu'ils se retrouvent tous les deux au sol, les couverture faisant barrière à la neige, lui simplement au dessus d'elle, avant de l'embrasser avec passion, passant une main de ses cheveux, comme pour l'apaiser, l'obliger à avoir en tête "d'autres gestes". Plus doux, dans le présent, même s'ils pouvaient rappeler ce passer.
Une façon de la faire passer d'une version à l'autre en quelque sorte. Et comme elle était fatiguée, il espérait que son esprit n'aille pas chercher plus loin, et se concentre uniquement sur le moment.

A la différence qu'il ne lui sautait pas dessus, là, comme ça.
D'ailleurs, il ne fit aucun autre geste, à part s'assurer qu'elle restait couverte au mieux contre le froid. Parce qu'affaiblie comme elle était, elle avait bien une chance de tomber à nouveau malade. Mais bon.
Là, les choses étaient tellement hors norme quelque part qu'elle oublierai plus facilement.
Et puis même s'ils étaient dehors, quelque part, ils étaient un peu entre eux là, sous les dites couvertures au beau milieu d'une étendue de neige ! Ce qui donnait une ambiance assez spéciale...

¤____________________________________________¤

Personnage créé par moi même.
Avatar : SUKIBLOG - Signature : Kogane
NE PAS UTILISER !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wanaël Gwanël
Fille du Sang ~ Directrice Elfe (Fondatrice)
Fille du Sang ~ Directrice Elfe (Fondatrice)
avatar

Féminin Taureau Serpent
Messages : 552
Messages RP : 502
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 29
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directrice d'Ernelzya
Élément Magique : Ténèbres
Arme : Double Lame

En couple avec En couple avec : Elensar <3
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 135 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Un traumatisme qui reste...   Ven 14 Fév - 20:33

Elle avait simplement continué à le suivre, s'efforçant de rester debout malgré le froid qui la glaçait à partir de ses pieds nus, essayant d'utiliser son aide comme il se devait. Au fond d'elle, elle se sentait déjà tellement heureuse qu'il soit là, à ses côtés.

Épuisée comme elle était, elle ne le vit pas venir, et se fit donc surprendre par Elensar, qui la bascula vers l'arrière. Elle n'eut pas le temps de demander quoi que ce soit, ni de prendre réellement conscience de ce qu'il se passait, car il était déjà sur elle, ses doigts dans ses cheveux, son souffle chaud contre sa peau, et ses lèvres sur les siennes, d'une manière plutôt insistante.
Il perça aisément ses barrières, il se laissa mener par sa passion, elle ne le repoussa pas, elle s'en sentait bien incapable, de toute façon, étant toujours sensible à ce qu'il lui apportait. Sa passion fut telle qu'elle se laissa mener, répondant à son geste sans vraiment le contrôler. Mais en avait-elle envie ? Non...

Avec lui, elle voulait bien faire l'effort de s'abandonner. D'ouvrir cette carapace qu'elle s'était faite avec les années, et qui lui donnait cette réputation de femme froide et distante. Forte, mais froide. Pas spécialement méchante. Mais froide. C'était souvent ce mot qui revenait pour la qualifier. Elensar était passé au-dessus de ça. Il avait résisté à cette carapace offensive qu'elle s'était créée pour se protéger, et il avait ainsi gagné sa confiance. Elle tenait à lui bien plus que ce qu'elle laissait paraître, souvent. Pour elle, il serait le seul homme de sa vie. Le seul en qui elle pouvait avoir réellement confiance, qui ne profiterait pas de ses moments de faiblesse quand elle n'était plus protégée, que ça soit par Baynar ou sa carapace piquante.

Elle laissa Elensar s'exprimer, elle laissa cet envie amoureuse venir en elle, la réchauffer de l'intérieur, éloigner peu à peu ses tourments qui ne cessaient de revenir malgré-elle en ce moment, alors qu'elle se sentait la plus heureuse du monde.

Elle était à Elensar. A personne d'autre. Et ça, parce qu'elle l'avait décidé. Pas parce qu'on le lui avait imposé. Parce que même si Elensar s'était montré insistant lors de leurs premières rencontres, si dans le fond, même inconsciemment, Wanaël ne le désirait pas, jamais elle ne l'aurait laissé s'approcher d'elle, et comme à bien d'autres hommes qui avaient fait de même, elle lui aurait mis facilement son poing dans la figure à plusieurs reprises. Wanaël savait très bien se battre après tout, maintenant ! Elle enseignait là-dedans, en plus...et tout son corps finement sculpté en témoignait. Elle n'avait pas un gramme de graisse, ses muscles étaient finement développés, lui conférant une très grande agilité, et tous ses muscles, chaque endroit de sa peau était ferme. Sans pour autant être une montage non-plus, loin de là !

Elle sentait comme une fièvre lui monter, avoir le vertige, pourtant, elle n'interrompit rien. Elle le suivit, caressant de ses doigts la main d'Elensar qui la retenait.

Elle ne se lassait décidément pas d'être avec lui, de ses caresses et de ses étreintes. C'était lui qu'elle avait choisi. Avec lui qu'elle "narguait" ce terrifiant souvenir de son adolescence.

Avec lui, avoir un corps de fille n'était pas dangereux. Elle pouvait être une femme, sans craindre de risquer sa vie en se baladant sous cette identité-là. Comme Elensar le lui avait si souvent dit : "Tu n'as plus à te cacher".

Il lui avait offert le plus beau cadeau qu'elle n'avait jamais espéré dans sa vie : être elle-même, agir comme elle l'entendait, sans être mal jugée, avec confiance, et surtout, hors de cette vision qu'elle avait eue depuis longtemps, à savoir qu'avoir un corps de femme, c'était comme une condamnation à mort, un marquage fait pour ce châtiment ultime. ça pouvait paraître exagéré, mais vu les coutumes qu'on lui avait imposée, elle l'avait toujours pris ainsi, bien pour ça qu'elle s'était travestie le plus possible en cachant ses premières courbes et en se coupant les cheveux très courts.

Elensar l'aimait pour elle. Pour sa personne, ce qu'elle était, cette femme qu'elle avait eu tant de mal à devenir. Alors oui, elle avait envie de dire oui à sa proposition, à ses avances, et partager ce plaisir avec lui. Elle trouvait ce genre d'instant avec lui tellement merveilleux...

¤____________________________________________¤

Thème - Thème 2 - [size=10]Thème 3
Couleur : #663399[/size]

Facebook - Suivez en détail l'avancement du site !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elensar Elektre
Inactif
 Inactif
avatar

Type : Aucun

Masculin Balance Serpent
Messages : 453
Messages RP : 458
Date d'inscription : 24/09/2013
Age : 28
Localisation du Personnage : Ranch Céleste
Métier du Personnage : Eleveur de Griffon
Élément Magique : Foudre
Arme : Épée

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 24 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Un traumatisme qui reste...   Ven 14 Fév - 20:47

Si elle répondit, il ne la sentait pas vraiment comme d'habitude, mais ça ne le surprit même pas. D'ailleurs, il ne s'était pas attendu à ce que tout change tout de suite. Mais au moins, elle ne se ferma pas à lui, et lui donnait quelque part la chance de l'aider un peu à oublier tout ça. Même si non, il ne comptait pas aller plus loin, là. C'était juste disons... Une simple envie sur le moment, inattendue, pour la surprendre, et lui permettre quelque part de ne penser à rien d'autre. Même si ce n'était pas aussi simple.
Au bout d'un moment, il finit par se reculer un peu.


"Est ce que ça va un peu mieux ?"

Oh, il ne parlait pas de son état physique. Avec toutes la fatigue qu'elle accumulait, non, ça ne pouvait pas aller bien à ce niveau. Mais mentalement, il pouvait toujours tenter de la soulager par ses propres moyens.
Et puis oui, il espérait que cette petite surprise serait assez intense pour chasser le reste.

¤____________________________________________¤

Personnage créé par moi même.
Avatar : SUKIBLOG - Signature : Kogane
NE PAS UTILISER !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wanaël Gwanël
Fille du Sang ~ Directrice Elfe (Fondatrice)
Fille du Sang ~ Directrice Elfe (Fondatrice)
avatar

Féminin Taureau Serpent
Messages : 552
Messages RP : 502
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 29
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directrice d'Ernelzya
Élément Magique : Ténèbres
Arme : Double Lame

En couple avec En couple avec : Elensar <3
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 135 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Un traumatisme qui reste...   Ven 14 Fév - 21:08

Il finit par mettre fin au geste, bien que restant proche d'elle, comme ça, sans chercher à se relever.

Tout en lui posant une question tout à fait légitime.


- Je ne sais pas...mais...vraiment...merci d'être là.

Oh que non, il ne devait pas avoir réellement conscience de ce qu'il représentait pour elle. Mais qu'importait. Elle non-plus ne savait pas ce qu'elle représentait réellement pour lui, ni ce qu'elle lui apportait vraiment de plus. Tant qu'elle parvenait à faire son bonheur en retour...

Alors elle tenta un léger sourire, bien que ne parvenant pas trop à en avoir un vraiment visible, toutefois, elle fut franche avec lui :


- Il m'a fallu un peu de temps pour m'y habituer, mais...j'aime quand tu me surprends.

Que ça soit par de simples gestes, normaux ou allant plus loin, peu importait. Ses surprises à lui, elle ne les craignait pas.

Bien sûr qu'au début, ça lui avait été très déroutant. Bien sûr qu'il lui avait fallu un petit temps d'adaptation pour s'y habituer. Pour au final se rendre compte que oui, de lui, elle aimait.

Elle avait pensé utile de lui dire ça, car elle avait remarqué qu'il se montrait assez hésitant sur pas mal de choses, en ce moment, contrairement à d'habitude où il était fonceur, et aimait s'amuser. Elle n'était pas un monstre, quand même ! Mais au même titre qu'elle, apparemment, semblait se faire très vite des idées, au final, il ne semblait pas être mieux !

Alors c'était histoire de mettre au moins cette chose-là au clair. Tout en le remerciant aussi d'être venu lui tendre la main, au lieu de l'avoir laissée, et ce malgré le fait qu'au début, à bout de nerfs, sans se contrôler réellement, elle s'était aussitôt mise sur la défensive...mauvais réflexe qu'elle avait gardé, et dont elle avait du mal à se débarrasser.

Lui, au moins, comme ces premières fois, il savait comment l'affronter. Telle un "animal" sauvage, il fallait qu'elle sente qu'il n'y avait pas de "danger" pour qu'elle se montre coopérative. Et puis bon, elle l'aimait, alors forcément, elle faisait plus d'efforts envers lui, lui faisant confiance plus rapidement !

¤____________________________________________¤

Thème - Thème 2 - [size=10]Thème 3
Couleur : #663399[/size]

Facebook - Suivez en détail l'avancement du site !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elensar Elektre
Inactif
 Inactif
avatar

Type : Aucun

Masculin Balance Serpent
Messages : 453
Messages RP : 458
Date d'inscription : 24/09/2013
Age : 28
Localisation du Personnage : Ranch Céleste
Métier du Personnage : Eleveur de Griffon
Élément Magique : Foudre
Arme : Épée

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 24 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Un traumatisme qui reste...   Ven 14 Fév - 21:57

Au moins, son idée semblait avoir fonctionné, car il la sentait plus détendue. D'autant plus qu'elle lui "avoua", même si elle lui en avait déjà fait part avant, qu'elle appréciait quand il la surprenait ainsi.
Mais bon hein, là, il faisait très froid quand même, et puis la petite "plaisanterie" avait assez duré !
Il se releva, tout en l'entrainant avec lui, avant de la soulever pour la prendre dans ses bras, parce que bon, elle était au final aller faiblarde, et il ne tenait pas franchement à ce qu'elle fasse un malaise.
Ils rentrèrent donc ainsi de la sorte, puis il la déposa sur le canapé, l'embrassant doucement sur la tempe, avant d'aller simplement allumer un feu dans la cheminée juste à côté pour la réchauffer.


"Je reviens."

Fit-il avant de monter à l'étage, pour aller chercher quelque chose dans la salle de bain, un petit flacon contenant simplement une huile tirée d'une plante qui dégageait un parfum apaisant, parfais pour aider la jeune femme à se détendre.
Il retourna ensuite vers elle, qui devait du coup tomber de fatigue. Mais il craignait un peu qu'à peine endormie, les cauchemars ne reprennent à nouveau dans l'état actuel des choses.


"Un peu de détente pour t'endormir, ça te dit ?"

Proposa-t-il alors simplement, ne tenant pas non plus à trop s'imposer.

¤____________________________________________¤

Personnage créé par moi même.
Avatar : SUKIBLOG - Signature : Kogane
NE PAS UTILISER !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wanaël Gwanël
Fille du Sang ~ Directrice Elfe (Fondatrice)
Fille du Sang ~ Directrice Elfe (Fondatrice)
avatar

Féminin Taureau Serpent
Messages : 552
Messages RP : 502
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 29
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directrice d'Ernelzya
Élément Magique : Ténèbres
Arme : Double Lame

En couple avec En couple avec : Elensar <3
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 135 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Un traumatisme qui reste...   Ven 14 Fév - 22:24

Ils se relevèrent, et au moment où elle s’apprêta à marcher, elle se sentit soulevée, et eut du coup le réflexe de s'accrocher à lui, bien que ne pouvant pas s'empêcher de rougir un peu. Elle n'était décidément pas habituée à être prise de cette manière, cela étant relié à cette indépendance très poussée qu'elle s'était faite en grandissant.

Ils furent vite rentrés, et il la déposa sur le canapé, l'embrassant sur la tempe, l'avertissant de l'attendre. Elle le laissa aller, pendant que Baynar, forcément, vint la rejoindre, décidément inquiet pour elle. Le tigre posa d'ailleurs l'une de ses pattes avant sur ses genoux, et machinalement, Wanaël tendit une main vers la tête de l'animal, qui se rapprocha et se laissa caresser, tandis que la main libre de Wanaël était sur cette patte posée sur ses genoux.

La chaleur du feu lui fit du bien, après ces quelques minutes sous la neige. Elle sentait ses pieds nus engourdis, mais elle ne s'en sentit pas forcément gênée pour autant. Elle avait grandi en pleine nature, après tout ! Alors des hivers dehors, dans la neige, elle avait connu...et son corps s'était donc adapté. Wanaël avait vécu à l'état sauvage dans la Forêt Noire, donc bon ! Qu'il pleuve, qu'il vente ou qu'il neige, elle avait survécu à chaque fois, et son organisme s'était adapté en fonction.

Elensar revint, lui proposant quelque chose. Elle le regarda légèrement étonnée :


- Avec ça ? Qu'est-ce que tu comptes faire ?

Elle n'était pas forcément connaisseuse dans ce domaine ! Et vu la façon d'être d'Elensar et ses idées parfois, elle se demanda du coup s'il n'avait pas justement une de ces autres idées derrière la tête.

Enfin, dans tous les cas, ça voulait dire oui...


- Je ne veux pas dormir. J'en ai assez de revivre "ce jour"...je ne veux plus jamais voir ces gens. Ni des similaires. Je veux qu'ils disparaissent. Que cette espèce d'elfe s'éteigne.

C'était comme si, dès qu'elle se sentait bien dans sa vie, il fallait que ça revienne la hanter...elle n'en pouvait vraiment plus.

- Mais si tu connais un moyen d'éviter ça, je suis prête à te suivre.

¤____________________________________________¤

Thème - Thème 2 - [size=10]Thème 3
Couleur : #663399[/size]

Facebook - Suivez en détail l'avancement du site !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elensar Elektre
Inactif
 Inactif
avatar

Type : Aucun

Masculin Balance Serpent
Messages : 453
Messages RP : 458
Date d'inscription : 24/09/2013
Age : 28
Localisation du Personnage : Ranch Céleste
Métier du Personnage : Eleveur de Griffon
Élément Magique : Foudre
Arme : Épée

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 24 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Un traumatisme qui reste...   Sam 15 Fév - 15:34

"Peut-être, mais tu as besoin de dormir. Je ne peux rien te promettre toutefois, mais je peux t'aider à orienter ton esprit dans le bon sens pour que tu te libères de tout ça."

Après, il n'était de toute façon pas dans sa tête pour contrôler ses rêves à sa place.
Il prit place à côté d'elle après avoir coupé le reste des lumières,la pièce n'étant désormais éclairée que par le feu et parfois les étoiles qui apparaissaient par la grande baie vitrée du salon. Parfois, parce que qu'il neigeait, le ciel restait assez nuageux.

Puis il la fit s'allonger, plaçant sa tête sur ses genoux, arrangeant ensuite les couvertures qu'ils avaient sur eux pour qu'elle soit bien couverte.
Puis il déboucha simplement la petite fiole avant de s'en mettre sur le bout des doigts, le parfum envahissant très vite la pièce, ce qui était loin d'être désagréable.
A partir de là, il en appliqua doucement sur le front de la jeune femme, qu'il étala petit à petit, avant d'aller lui masser les tempes à l'aide de gestes bien précis.


"Essaie de te laisser aller et de dormir. Même si ça ne va pas, tu sais que je suis là à prendre soin de toi."

Au moins, les gestes sur elle étaient surtout là pour obligé son esprit à se rendre compte que ce n'était plus le passé, et qu'elle vivait désormais des choses beaucoup plus agréables !

¤____________________________________________¤

Personnage créé par moi même.
Avatar : SUKIBLOG - Signature : Kogane
NE PAS UTILISER !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wanaël Gwanël
Fille du Sang ~ Directrice Elfe (Fondatrice)
Fille du Sang ~ Directrice Elfe (Fondatrice)
avatar

Féminin Taureau Serpent
Messages : 552
Messages RP : 502
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 29
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directrice d'Ernelzya
Élément Magique : Ténèbres
Arme : Double Lame

En couple avec En couple avec : Elensar <3
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 135 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Un traumatisme qui reste...   Sam 15 Fév - 16:42

Elle ne sut quoi lui répondre quand il lui riposta. Toujours ainsi dans ce genre de situation, de toute façon ! Dès qu'elle avait tord...quelque part, elle le savait. Si elle était du genre à avoir beaucoup de mal à admettre certains tords, elle faisait silence comme pour dire "tu as raison", mais sans le dire. Enfin, dépendait des moments, aussi. Même si, au niveau de ses tords, selon certains, elle était du genre à les admettre...après avoir pris du recul. Et qu'elle était sûre que la personne n'en profiterait pas pour la lyncher ou autre.

Quand il la prit doucement afin de l'allonger, Baynar se retira d'elle au même moment, se rapprochant du feu, et se couchant carrément devant, tournant le dos à celui-ci. Il savait son amie entre de bonnes mains, alors il laissa volontiers Elensar faire, ayant vite appris à partager cette place avec lui. Tant qu'il n'était pas "écarté"...

Elle, elle hésita à fermer les yeux, tout d'abord, laissant faire Elensar, ne se fermant pas à lui, auquel elle se raccrochait. Elle n'était plus seule. Cette fois, elle pouvait réellement se permettre de compter sur quelqu'un. Pour elle, c'était ce qui était le plus rassurant, et qui aidait le plus, vu qu'elle avait été habituée à la dure réalité de la vie dès son plus jeune âge. A savoir...ne pas avoir d'aide. Elle se demandait comment est-ce qu'elle avait fait pour survivre lors des premiers mois de sa vie...oh, elle savait un peu, son père l'avait laissée à une femme du clan qui ne faisait que ça, c'était d'ailleurs la seule qui avait ce statut particulier, elle, on ne la tuait pas, mais elle n'enfantait jamais non-plus. Enfin, du moins, elle restait en vie tant que son père, qui était le chef du clan, le décidait. Donc en clair, tant qu'elle faisait bien son travail.

Son père, lui, s'était plus occupé de son "éducation". Avait tenté, du moins.

Elensar posa ses doigts sur son front, allant jusqu'à ses tempes, dégageant une odeur plutôt agréable. Ses gestes étaient bons, lui procurant peu à peu une sensation très agréable. Mais c'était surtout le fait d'être avec lui, et surtout pas en froid, mais au contraire, si proche. Quelque part, pour elle, il avait cette présence rassurante qui lui avait toujours manquée pour se construire. Celui envers qui elle pouvait dire "je vais mal" sans se prendre une claque en retour, comme elle avait eu l'habitude. Elle pouvait le lui dire, il ne lui cracherait pas dessus en la traitant de faible, il ne lui dirait pas qu'elle lui faisait honte, qu'elle n'était pas digne d'être là, qu'elle méritait de se cacher car elle devait aussi avoir honte d'elle-même, juste d'être là.

Mine de rien, pour elle, c'était beaucoup de chose. Elensar n'en avait peut-être pas conscience. Mais il représentait beaucoup pour Wanaël, qui ne s'imaginait plus sans lui. Quand ils se retrouvaient en fin de journée, lui, il l'accueillait avec le sourire, il la prenait dans ses bras, et lui demandait comment ça allait.

Un petit rituel certes parfaitement banal. Mais pas pour elle. Pour elle, c'était vraiment nouveau, cette proximité avec un proche. Autrefois, quand elle retrouvait son parent, elle affrontait plutôt un regard sévère, qui la testait, surveillait le moindre de ses mouvements, et si elle faisait un seul faux pas, ou disait quelque chose de la mauvaise manière, elle se recevait des coups et des cris.

Bon, en même temps, il était vrai qu'elle les avait cherché, quand elle avait décidé de se rebeller contre les siens, afin d'échapper aux atrocités auxquelles elle était destinée. Mais de toute façon, même quand elle marchait au pas, elle n'avait jamais eu droit à une quelconque douceur de la part de son père. Juste des "C'est bien, continue comme ça".
Elle n'avait pas le droit d'avoir peur, ni de se mettre en colère, et encore moins de s'exprimer tant qu'on ne lui accordait pas la parole. Juste d'être présente, décorative, répondre aux critères de beauté et offrir un jour un héritier à son père, en mourant pour celui-ci, tout en, bien entendu, n'ayant surtout pas le droit de se défendre en cas de coups donnés, justifiés ou pas. Après tout, elle devait être là pour le confort des hommes, et si son "mari" devait calmer une frustration, ça devrait se faire sur elle.

Voilà à quoi ressemblait sa vie du passé dans les grandes lignes. Et même les très grandes lignes. Car ce n'était que le sommet de l'iceberg.

Alors sûr qu'avoir quelqu'un comme Elensar, ça changeait radicalement les choses...à tel point qu'elle développait justement cette envie de faire de même envers lui, comme lorsqu'il avait eu son accident, où elle s'était montrée présente et attentionnée. Le tout avec un grand plaisir non-dissimulé. Pas qu'elle appréciait qu'il soit mal, évidemment, mais oui, le fait de pouvoir lui rendre la pareille, tenter de le rendre aussi heureux qu'elle, de lui rendre tout ce qu'il lui offrait...oui, ça la rendait heureuse.

Ses pensées se concentrèrent sur lui, et uniquement lui. Bien sûr qu'elle n'oubliait jamais son Familier non-plus, tous les deux avaient une place équivalente dans son coeur, juste qu'ils ne représentaient pas du tout la même chose à ses yeux.

Sa nouvelle vie était certes modeste, mais elle lui suffisait largement. Wanaël avait pendant longtemps vécu avec bien moins que ça après tout. Vivre dehors n'était pas ce qui la dérangeait, elle savait très bien survivre, elle était née dans ce genre de vie, très sauvage.

Tant qu'elle avait auprès d'elle Elensar et Baynar, elle était heureuse. ça lui suffisait largement, c'était même bien plus que ce qu'elle aurait espéré.

Ses gestes étaient si bons...il avait toujours des gestes sur elle qu'elle appréciait, de toute façon.


- Elensar...est-ce que tu as vraiment trouvé le bonheur, avec moi ?

Il y avait lui qui comptait aussi, après tout ! Et avec toutes ses hésitations de ces derniers jours, ça lui mettait des doutes...

¤____________________________________________¤

Thème - Thème 2 - [size=10]Thème 3
Couleur : #663399[/size]

Facebook - Suivez en détail l'avancement du site !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elensar Elektre
Inactif
 Inactif
avatar

Type : Aucun

Masculin Balance Serpent
Messages : 453
Messages RP : 458
Date d'inscription : 24/09/2013
Age : 28
Localisation du Personnage : Ranch Céleste
Métier du Personnage : Eleveur de Griffon
Élément Magique : Foudre
Arme : Épée

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 24 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Un traumatisme qui reste...   Sam 15 Fév - 18:14

Elle se laissa faire, mais semblait toutefois pas encore désireuse de se laisser pleinement aller encore. Aussi, il s'appliqua à faire ses gestes au mieux, qu'ils soient le plus apaisant et le plus efficaces possible !
Mais au lieu de ça, elle trouva le moyen d'engager à nouveau la conversation. Il ne put s'empêcher de penser qu'elle était un peu trop têtue à son surtout pour la question qu'elle posa.


"Je t'ai déjà répondu plein de fois Wana, et ma réponse n'a toujours pas changée. Si je ne l'avais pas trouvé, je ne serai déjà plus là."

Il n'était pas du genre à faire durer une situation qui ne lui plaisait pas. Comme tout le monde après tout, non ?
Donc ouai, quelque part, il apprécierai qu'elle laisse tomber ses aprioris vis à vis de lui et de ce qu'il pouvait penser, car il ne pouvait pas être plus franc que ce qu'il était déjà ! Alors si ça ne lui suffisait pas... Ça allait être compliqué à la longue !


"Essaie de dormir maintenant, tu en as vraiment besoin."

¤____________________________________________¤

Personnage créé par moi même.
Avatar : SUKIBLOG - Signature : Kogane
NE PAS UTILISER !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wanaël Gwanël
Fille du Sang ~ Directrice Elfe (Fondatrice)
Fille du Sang ~ Directrice Elfe (Fondatrice)
avatar

Féminin Taureau Serpent
Messages : 552
Messages RP : 502
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 29
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directrice d'Ernelzya
Élément Magique : Ténèbres
Arme : Double Lame

En couple avec En couple avec : Elensar <3
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 135 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Un traumatisme qui reste...   Sam 15 Fév - 18:34

- Ce que...j'ai entendu dire comme quoi tu avais quelques idées sur moi qui ne sont pas forcément plaisantes à entendre. Comme si tu me craignais, d'une certaine façon. Et vivre comme ça...crois-moi, je le sais pas expérience...c'est très usant, et difficile. Jusqu'à tout perdre...et j'avoue que c'est un peu blessant quand de mon côté, je tente chaque jour de m'adapter à toi, d'être là, autant que tu l'es avec moi. Je ne t'en veux pas le moins du monde, mais...s'il te plait, ne crains pas d'être franc à ce niveau-là avec moi. Je ne veux plus jamais vivre dans des faux-semblant.

Oh bien sûr que non qu'elle ne lisait pas dans les pensées. Mais les Maisons étaient capables de lire dans les coeurs, sinon, comment feraient-elles pour savoir quel décor mettre, ou savoir qui faire entrer ou pas en elles s'il s'agissait d'inconnus ? Bien entendu, elles en gardaient discrétion, disons que ça dépendait des situations. Là, disons que la concernée avait pensé bien faire...personne n'était à l'abri d'une erreur !

C'était aussi un peu le même reproche que la dernière fois, quand elle était tombée bien malade, et qu'il était venu pas comme d'habitude, et que là aussi, elle lui avait un peu reproché cette distance, à cause de cette "crainte", elle ne savait comment nommer ça, qu'il semblait avoir d'elle, d'une certaine manière.

Elle espérait que cette fois, il ne le prenne pas mal directement, contrairement à la dernière fois. Elle lui parlait calmement, après tout ! C'était juste pour mettre les choses au clair. Mais s'il disait qu'elle se trompait...eh bien tant mieux dans ce cas !

Mais son "je ne serais déjà plus là" la stressait un peu, tout de même...est-ce que cela signifiait qu'il serait capable de partir comme ça du jour au lendemain sans prévenir ? Quelque part, pour elle, c'était stressant, et presque aussi angoissant que son vécu : devoir se comporter d'une certaine façon pour ne pas décevoir, pour ne pas être abandonnée. Ne pouvait-on simplement pas l'accepter comme elle était ? Tout comme elle, elle cherchait à connaître, pour ensuite s'y habituer et accepter la personne telle qu'elle était aussi ?

Du coup, elle ne put s'en empêcher :


- Que ferais-tu si tu décidais de partir ? Si tu découvres que finalement, je ne te correspond pas ?

Quelque part, bien sûr que c'était un peu blessant ! Voilà un bon moment qu'après avoir intégré qu'elle ne vivait plus seule, elle n'avait de cesse de faire des efforts de son côté pour s'adapter ! Alors non, elle ne voulait pas que ça se termine comme ça...et quelque part, elle ne voulait pas non-plus revivre en "faux-semblant" comme avant, dans cette illusion qui l'avait tant blessée autrefois.

Parce que oui, franc comme il l'était, il lui avait effectivement déjà dit qu'il serait déjà parti ! Et même avant qu'ils ne soient ensembles, quand elle s'était excusée un peu maladroitement pour son comportement hostile envers lui, il lui avait carrément fait aussi cette remarque comme quoi si sa compagnie ne lui plaisait pas, il se serait déjà tiré...alors ça lui fichait un doute, quand même !

¤____________________________________________¤

Thème - Thème 2 - [size=10]Thème 3
Couleur : #663399[/size]

Facebook - Suivez en détail l'avancement du site !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elensar Elektre
Inactif
 Inactif
avatar

Type : Aucun

Masculin Balance Serpent
Messages : 453
Messages RP : 458
Date d'inscription : 24/09/2013
Age : 28
Localisation du Personnage : Ranch Céleste
Métier du Personnage : Eleveur de Griffon
Élément Magique : Foudre
Arme : Épée

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 24 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Un traumatisme qui reste...   Sam 15 Fév - 19:53

... Ok, alors visiblement, il ne pouvait pas garder certaines pensées bien à lui, et il en arriva bien vite à la conclusion que l'auteur de ces "fuites" était Ernelzya. Il n’apprécia pas, sachant que ça ne regardait que lui, et que les pensées de ce genre dépendaient tout de même des situations sur le moment ! Et le soucis, c'était que Wanaël en faisait très vite une généralité, là où lui prenait sur lui, et attendait de voir. Après tout, comme chacun, on avait des pensées qu'on exprimait pas forcément, pour diverses raisons. Donc cela faisait partie des choses qu'elle n'avait pas à savoir, et encore, ils en avait déjà parlé un peu.

"Je ne sais pas comment tu sais ça, bien que je m'en doute, mais peu importe ce que j'ai pensé à un moment donné, certaines choses évoluent rapidement, et passer d'un état d'esprit à un autre en quelques heures est à la portée de tous. Aussi, j'aimerai que certaines parts de mon esprit ne soient pas percées à jour, elles ne concernent que moi, et dépendent totalement du moment où je les pense. Et dans la plupart des cas, je n'y donne pas suite. Si ce n'est pas de ta faute pour cette fois, j'aimerai que la responsable ne recommence pas. Je sais ce que je dois garder pour moi ou non. Et je pense que toi aussi, sous le coup de la surprise ou de la colère, tu penses à certaines choses que tu n'exprimes pas et n'exprimera jamais, tout simplement parce que tu ne les penses que de façon exceptionnelle selon une certaine émotion."

Non, ce qu'il n’appréciait pas, c'était qu'une entité externe à leur histoire s'en mêle. Il trouvait ça de trop, car il savait de lui même ce qu'il avait à dire ou pas. Pas besoin des autres pour ça. Est ce qu'il tentait de percer à jours les échanges entre elle et Baynar par exemple ? Non. Ils pouvaient dire ce qu'ils voulait sur lui selon les moments, il s'en fichaient. Ils avaient le droit d'avoir leur pensées intimes. Lui aussi.

"Concernant ce sujet, j'ai été franc ce fameux jour où tu es partie les affronter seule. Ce que je crains chez toi, c'est ta tendance à ne pas forcément vouloir inclure les autres, et à créer toi même de part ton impulsivité ou tes inquiétudes des situations que tu veux éviter. Forcément que ça m'inquiète, tout comme ça inquiète tes amis. Mais outre ça, je t'ai dis que je resterai tant que tu ferai des efforts. Et cela s'arrête là. Tu n'as pas à aller chercher plus loin, surtout que j'ai toujours tenu parole. Comme là, je trouve que cette demande était de trop. J'essaie de te soulager, et au lieu de suivre bêtement mon aide et te détendre, tu va te torturer encore l'esprit avec d'autres questions. Il faut vraiment que tu arrêtes, et que tu me fasse un peu confiance. Je ne peux faire mieux niveau franchise."

Ça ne lui ferait pas forcément plaisir à entendre, mais vu qu'elle le lui avait demandé... Oui, cette partie d'elle avait une tendance à l'agacer, vu qu'il ne pouvait pas se montrer plus franc qu'il ne l'était déjà, et elle continuait de douter. C'était assez pesant à la longue, qu'elle ramène ça sur table lors de simple moments de détente où tous deux auraient pu simplement en profiter sans penser au reste. Et c'était tout ce qu'il avait voulu pour cette soirée. Au final, elle gâchait ses chances toute seule. Forcément que c'était un peu énervant !
Mais ça, il le pensait parce que pour le coup, elle le cherchait un peu là. Sinon, ça ne lui effleurait même pas l'esprit, et il composait très bien avec.


"Et je ne suis pas ce genre de lâche qui part du jour au lendemain. J'explique toujours mes raisons, et j'essaie toujours de trouver une solution avant de plaquer quelque chose. Donc si vraiment ça n'allait pas entre nous, il suffira simplement de discuter, voir ce qui ne va pas, voir ce qu'on peut changer... Et si uniquement, rien ne marche, alors il faudra aviser. De plus, ça pourrait aussi être l'inverse. Que je ne te corresponde pas à la longue. Alors au lieu de t'imaginer des scénarios, vit simplement le moment présent. A trop t'inquiéter, tu vas finir par regretter de ne pas en avoir profité quand tu pouvais."

Il avait répondu avec calme et douceur, mais sur un ton qui faisait bien comprendre qu'elle n'avait pas forcément choisi le bon moment pour aborder ce sujet là. Que le plus important là, maintenant, c'était elle, qu'elle se repose, et lutte contre ses cauchemars. Pas qu'elle en rajoute en prime sur leur histoire avec des doutes qui pour le moment n'avaient même pas lieu d'être là. Sinon, elle n'allait pas s'en sortir !
Alors il n'avait pas interrompu ses gestes, mais espérait qu'elle n'en rajoute pas trop non plus.

¤____________________________________________¤

Personnage créé par moi même.
Avatar : SUKIBLOG - Signature : Kogane
NE PAS UTILISER !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wanaël Gwanël
Fille du Sang ~ Directrice Elfe (Fondatrice)
Fille du Sang ~ Directrice Elfe (Fondatrice)
avatar

Féminin Taureau Serpent
Messages : 552
Messages RP : 502
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 29
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directrice d'Ernelzya
Élément Magique : Ténèbres
Arme : Double Lame

En couple avec En couple avec : Elensar <3
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 135 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Un traumatisme qui reste...   Sam 15 Fév - 20:18

Il prit un mauvais ton, qui la refroidit légèrement, surtout par réflexe en fait, mais elle ne lui en voulait pas le moins du monde. Elle se sentait juste décidément un peu triste de ne pas pouvoir lui parler de soucis sans qu'il ne le prenne de cette façon-là, alors qu'elle essayait simplement d'en discuter, sans forcément penser à mal.

Elle espérait vraiment qu'un jour, ils pourraient discuter de sujets plus sensibles sereinement, contrairement à là...oui, ça l'attristait. Avec lui, elle pensait tout de même pouvoir trouver une personne avec qui elle pouvait discuter sereinement, même des choses difficiles, contrairement à avant où le moindre mot de sa part lui valait de mauvais traitements. Si aujourd'hui encore, elle hésitait à aborder certains sujets, et gardait tout pour elle, ce n'était pas pour rien, ni étonnant ! Alors si Elensar ne faisait pas d'effort à ce niveau...non, ça ne le ferait pas !

Elle trouvait ça dommage, quelque part. Toutefois, elle ne dit rien. Que dire, de toute façon ? Il allait encore plus prendre mal ses mots, alors qu'ils n'étaient pas censés provoquer ce genre de chose ? C'était limite si elle devait choisir ses mots...et elle ne voulait pas vivre ainsi. Elle voulait rester libre de s'exprimer, tout comme elle ne l'interdisait pas aux autres.

Etait-elle décidément bonne à rien dans ce domaine ? Dès qu'elle cherchait à aller vers lui...elle se sentait triste de ne pas pouvoir lui dire ce qu'elle pensait là, craignant de nouveau qu'il le prenne mal. Pourquoi ne pouvait-il pas réagir avec calme ? Pourquoi devait-elle aussi calculer avec lui ? Les hommes étaient-ils décidément tous comme ça ? Elle avait pourtant tant voulu croire le contraire en quittant l'univers sanglant et noir dans lequel elle était né et avait grandi...

Elle dévia son regard de lui, le laissant s'exprimer. Sans le couper. Est-ce qu'il finirait par comprendre par-là, qu'avec ce fait qu'elle ne le coupait pas, qu'elle ne s'emportait pas, elle voulait qu'il fasse de même ?

En fait, elle réagissait bien malgré-elle comme elle en avait toujours eu le réflexe : ne pouvant rien dire, dès que le ton montait, elle se fermait plus ou moins, ça avait toujours été sa manière de se protéger. Du moins, au début, quand elle ne savait pas encore très bien se défendre, et pire encore, qu'elle trouvait ça tout à fait normal de se prendre des coups pour un rien, pour x-raison, vu qu'elle était née dans cette mentalité-là. C'était donc bien avant qu'elle ne se rebelle contre tout ceci.


- Je...j'en parlerai.

Concernant ce qu'il reprochait. A quoi ça servait de défendre quoi que ce soit ? Il allait sauter de ses gonds, comme tous...elle en avait vraiment assez d'être celle qui devait toujours s'adapter et les autres non, sans retour. Elle avait fait ça toute sa vie, aujourd'hui, elle en avait assez. Elle aussi voulait ressentir ce plaisir d'être écoutée, et mieux, de pouvoir s'exprimer librement sans craindre une réaction de ce genre.

Elle retint le réflexe du "désolée...". Non. Elle estimait qu'elle n'avait pas à s'excuser. Flûte à la fin ! Elle n'avait RIEN dit de mal, là ! Elle avait juste essayé de résoudre un soucis, en croyant qu'il y en avait un, alors qu'en fait non ! Un simple "Je t'assure qu'il n'y a aucun problème à ce niveau" aurait largement suffit ! Elle aussi avait le droit de se permettre ce genre de sujet, non ? Lui-même se permettait bien de lui reprocher des choses après tout pour qu'elle se remette en question ! Alors pourquoi pas lui ? Non, ça devait aller dans les deux sens. Elle ne supportait plus le sens unique, elle l'avait trop vécu auparavant.

Elle ne devait aucune excuse à Elensar. C'était lui qui avait commencé en s'emportant. Alors qu'elle souhaitait juste clarifier des choses. C'était à peine si elle lui dirait "ta cape est à l'envers" qu'il le prendrait mal, de l'impression qu'il lui donnait là, en tout cas ! Alors oui, ça la rendait triste, quelque part.

Elle, à la base, elle avait juste cru à un soucis entre eux-deux qui perdurait, et qui aurait pu être dangereux à la longue, alors elle avait juste voulu le régler le plus tôt possible, pensant bien faire. Pourquoi devrait-elle s'excuser pour ça ? Pour...penser à son bonheur à lui ? Être même au point de se remettre une énième fois en question pour ça ? Non, elle en avait assez de ce genre de situation, il n'était pas question pour elle de s'incliner là-dessus.

Pour le reste, de nouveau ce reproche, par rapport à son côté impulsif, et surtout...ce qu'elle avait constata elle-même tout à l'heure dehors : son réflexe d'agir seule, car décidément pas habituée à avoir de l'aide en quoi que ce soit, à tomber sans filet de secours, à se casser durement la figure et mettre du temps à se relever...d'elle-même. Là aussi, sans que qui que ce soit ne lui tende une main.

Une habitude qu'elle avait depuis son plus jeune âge, car ayant été élevée ainsi à la base, et c'était comme lui dire d'oublier de savoir marcher. C'était un réflexe acquis dans son être, et dont elle pouvait à présent difficilement se débarrasser.


- Ce n'est pas que je ne veuille pas qu'on m'aide, Elensar...mais c'est quelque chose qui n'est pas naturel pour moi. Même si j'essaie de changer ça. Et non, ça ne s'arrête pas là. Ce n'est pas uniquement à moi de faire des efforts. Une vie à deux, tout se partage. Même ça. Des efforts, je refuse désormais d'en faire seule. Je ne l'ai que trop fait. Et ça aurait pu me conduire à la Mort. Alors non, ça ne s'arrête pas là où tu le dis. Les efforts, ça se fait à deux. Et je refuse d'être la seule à en faire. Ce point est non-négociable.

Parce que bon, voilà, quoi ! Elle en avait assez d'être celle qui devait faire ça pour ne pas être lâchée ! Elle avait bien trop vécu ça, petite, pour au moins gagner un sourire de son père avant qu'elle ne comprenne sa situation et se rebelle ! N'ayant droit à aucun geste d'amour, enfant, évidemment qu'elle l'avait aimé, cet homme sanguinaire, bien tendu qu'elle s'était attachée à lui, et qu'elle avait donc tout naturellement fait des efforts pour qu'il lui sourit, l'étreigne, et qu'au moins, il ait une parole affective envers elle.

Et voilà où ça l'avait menée : à une profonde déception : son père la destinait à l'abattoir traditionnelle de leur clan, vulgairement parlant. Et ce en dépit de tous les efforts qu'elle avait fait envers lui pour se faire aimer, simplement.

Du coup, elle avait retenu la leçon : ça ne servait à rien de faire des efforts uniquement de son côté, et accepter que l'autre n'en fasse pas. ça, elle ne voulait plus. Elle ne s'était pas battue pour échapper à cette vie pour en recommencer une autre de cette même manière !

Par la suite, il reprit...bien plus calmement. Ce qui eut don de la rassurer un peu, et de rouvrir un peu son épaisse carapace dans laquelle elle s'enfermait dès le moindre haussement de ton. Quelque part, il restait un homme, et de cette phobie, elle n'en était pas guérie. Bien sûr qu'envers lui, ça s'était bien amélioré, elle ne le craignait pas du tout à ce point, loin de là, mais...il semblait encore y avoir malgré-tout quelques craintes qui étaient restées.

Et qui étaient probablement à l'origine de certaines de leurs querelles, qui faisait que Wanaël s'emportait très vite, même si actuellement, elle faisait en sorte de se corriger là-dessus. Et qui était donc à l'origine de ce reproche qu'Elensar ne faisait que lui faire : agir seule, ne pas écouter, agir sous le coup de l'impulsion. Quelque part, c'était lié.

D'où le "je voudrais que tu me fasses confiance" d'Elensar. C'était sûrement ce qui provoquait cette impression qu'il avait à ce propos.

Pourtant, oui, elle essayait, d'avoir pleinement confiance, elle lui en accordait d'ailleurs bien plus qu'à beaucoup d'autres. Mais...il semblait comme y avoir encore un blocage chez elle, qui lui intimait au plus profond d'elle-même de se méfier, que les hommes étaient comme les animaux, on ne pouvait jamais savoir ce qu'ils pouvaient avoir dans leurs têtes, ce qui pouvait leur traverser l'esprit.

Elle se laissa du coup mieux faire, déjà plus rassurée quand il reprit plus calmement. Elle n'était décidément à l'écoute que là.


- Merci.

lui répondit-elle alors sincèrement par rapport à ça, quelque part soulagée. Elle ne tenait pas à vivre dans la crainte de le voir soudainement disparaître du jour au lendemain juste parce qu'elle n'aurait pas réagi comme il le fallait !

Exactement comme chez elle, tiens...


- Je...j'ai tellement peur de reproduire ce que j'ai été et ai vécu autrefois...

Après tout, elle ne pouvait pas le nier, elle avait leurs origines. Et oui, elle s'était toujours inquiétée de ça. D'être aussi mauvaise qu'eux, aussi sanguinaire et barbare, avec cette même mentalité, alors qu'elle avait tout fait pour se battre contre ça.

Autant lui dire. Elle lui demandait bien de tout lui dire, alors elle devait faire de même. Comme elle le disait, les efforts, ça se faisait à deux. Peut-être qu'il comprendrait ainsi l'origine de ses doutes qui lui revenaient souvent.


- Toi-même, tu dis que c'est définitivement terminé. Je voudrais croire en ça. Réellement. C'est tellement inhabituel pour moi que j'ai encore du mal à le réaliser. Tu sais, rien que le fait d'être comme ça...rien que le fait d'être là...pour vous, c'est banal. ça n'a rien d'exceptionnel. Pour moi, si. Ce genre de moment, ce n'est pas naturel pour ma part. Je vis dans un rêve. Un rêve dans lequel je ne voudrais plus en sortir.

Pour dire aussi un peu autrement "Continuons sur cette voie, d'accord ?".

¤____________________________________________¤

Thème - Thème 2 - [size=10]Thème 3
Couleur : #663399[/size]

Facebook - Suivez en détail l'avancement du site !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elensar Elektre
Inactif
 Inactif
avatar

Type : Aucun

Masculin Balance Serpent
Messages : 453
Messages RP : 458
Date d'inscription : 24/09/2013
Age : 28
Localisation du Personnage : Ranch Céleste
Métier du Personnage : Eleveur de Griffon
Élément Magique : Foudre
Arme : Épée

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 24 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Un traumatisme qui reste...   Sam 15 Fév - 21:59

"Mais qui t'as dis que tu devais faire des efforts seule ?"

Après tout, elle lui avait posé la question, il lui avait donc répondu ce qu'il pensait par rapport à ça. Parfois, il avait l'impression qu'elle se disait être la seule à en faire, des efforts. Mais se rendait aussi t-elle compte que lui aussi, il s'appliquait à être toujours honnête avec elle ? Présent ? Calme ?
Alors sûr, des fois, elle lui demandait un avis ou devenait impulsive, forcément, il ne se laissait pas faire, se défendait également, et ça partait un peu en étincelles.
Comme là où il lui avait répondu, peut-être avec des mots forts, mais ne venait-elle pas de lui demander d'être franc, justement ? Il l'avait fait.

Mais même si sa franchise était parfois dure à entendre, à côté de ça, il n'avait jamais rien fait qui pourrait lui porter préjudice. Il restait patient, n'avait jamais haussé le ton sur elle, ne la forçait à rien, s'appliquait à la rassurer du mieux possible, justement car il était conscient de ses craintes.
Mais parfois, il devait justement remettre les dites craintes en place, qu'elles ne débordent pas trop... Ce qui n'était pas toujours simple, vu qu'avec Wana, ça débordait très vite ! Bon, moins maintenant car elle prenait de plus en plus sur elle, mais c'était pas toujours simple, et des fois, il devait se montrer un peu plus dur, pour lui faire comprendre qu'elle en faisait parfois trop.

Pas qu'il était mieux non plus !
Mais lui il ne partait pas au quart de tour, et s'il se défendait, c'était avec des mots sérieux, parfois dur, mais toujours avec réflexion et dans le calme, là où Wanaël avait vite fait de piquer une crise et de ne plus rien entendre.
Donc ce qui expliquait pourquoi il en avait un peu marre par moment et qu'il craignait, mais c'était sur l'instant seulement. Et dès que tout redevenait calme, au final, il était toujours là, et sans la moindre envie de partir, de la laisser tomber. Pour ça que bon, si Ernelzya pouvait à l'avenir éviter de dire ses pensées à sa place, il en serai reconnaissant, parce que bon... Wanaël était déjà compliquée comme ça, fallait pas lui rajouter des sources d'angoisses en plus !

Il reprit, toujours aussi calme, et toujours en continuant ses gestes.


"Tu sais, si je suis toujours là, et franc avec toi, c'est parce que je tente de te prouver tous les jours que je ne suis pas ceux de ton passé. Et... Je ne vois pas comment faire plus. Peut-être que ta peur te pousse à en attendre toujours plus de moi mais... Je crains de ne pas forcément pouvoir répondre à cette demande, alors que je fais déjà de mon mieux. C'est pour ça que de temps en temps, je ne sais pas comment réagir face à certaines situations, et que je me montre plus dur afin de tenter de remettre tes craintes à leur place, qu'elles ne te bouffent pas, et ne te poussent pas à commettre ce que tu ne veux pas. Je sais que tu n'apprécies pas ces moments là mais... D'un autre côté, tu me demande d'être franc, alors quand j'estime que tu vas trop loin pour peu de choses, je préfère te le dire."

Comme à l'instant où il trouvait le moment mal venu pour elle de se poser des questions sur eux deux alors que tout ce qu'ils lui demandait lui, c'était se détendre.
Mais sur ce point, c'était un peu la faute d'Ernelzya, et s'était ce qui l'avait plus énervé que le reste.


"Alors si c'est un rêve, ne vient pas le gâcher toi même par de mauvaises pensées, et profite de ce qu'il t'offre, d'accord ?"

¤____________________________________________¤

Personnage créé par moi même.
Avatar : SUKIBLOG - Signature : Kogane
NE PAS UTILISER !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wanaël Gwanël
Fille du Sang ~ Directrice Elfe (Fondatrice)
Fille du Sang ~ Directrice Elfe (Fondatrice)
avatar

Féminin Taureau Serpent
Messages : 552
Messages RP : 502
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 29
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directrice d'Ernelzya
Élément Magique : Ténèbres
Arme : Double Lame

En couple avec En couple avec : Elensar <3
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 135 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Un traumatisme qui reste...   Sam 15 Fév - 23:15

Sa première réponse l'attendrit. Surtout parce que l'entendre la rassurait. Oui, elle était dans ce rêve. Réellement.

Il existait vraiment quelqu'un, un homme différent de ceux qu'elle trouvait "normaux". Quelque part, depuis toujours, elle avait refusé de faire l'amalgame en voyant ceux qui étaient à l'école, elle avait toujours voulu croire que oui, il en existerait un aussi pour elle.

Adulte, elle n'y avait plus cru, jusqu'à ces derniers mois où Elensar l'avait cherchée, et s'était considérablement rapproché d'elle.

Un homme qui écoutait. Un homme doux, tendre, qui savait être là quand il le fallait. Un homme fort, mais aussi intelligent, loin d'être une brute épaisse comme elle avait si souvent connu. Un homme à qui elle pouvait parler. Et même avoir ses moments de faiblesse ans aucun risque, car dès qu'elle tombait, cette fois, un homme était là pour la rattraper.

Un homme envers qui elle n'hésiterait pas une seule seconde à se plier en 4 pour tenter de lui faire son bonheur mutuel quand elle allait bien, juste pour celui qu'elle respectait et adorait, quelqu'un qui la protégeait quand elle en avait besoin, quelqu'un envers qui elle ferait de même sans hésiter une seule seconde.

Elle avait encore bien du mal à réaliser qu'elle l'avait.


- Je sais.

lui fit-elle alors doucement, tout en rajoutant avec un petit sourire :

- C'est pour ça que je suis encore là.

Histoire de faire référence à ses propres mots ! Bien sûr qu'elle n'était pas aveugle ! Plus elle le voyait faire, et plus elle avait envie de faire de même. Vivre ce rêve avec lui, vivre dans ce rêve, dans lequel elle s'était si souvent réfugiée dans le passé afin de ne pas pleurer de son extrême solitude, de son combat acharné alors qu'elle se battait contre des gens bien plus forts qu'elle à l'époque. L'équivalent de "Goliath", à ce niveau.

A présent, si ce rêve lui était enfin permis...réellement permis...oh que oui, elle refusait d'hésiter, oh que oui elle y plongeait, sans aucune résistance, peu lui importait si on lui reprochait qu'elle vivait dans son petit monde parfait. Elle était née et avait grandi dans l'enfer. Quel mal faisait-elle en se réfugiant dans ce rêve paradisiaque pour elle, bien loin de tout ceci, où elle avait enfin droit à des marques d'amour véritable, au lieu de coups et de perversité diverses ? Où elle était surtout considérée comme une personne véritable, et non comme un objet décoratif. Où elle pouvait enfin s'assumer, autant mentalement que physiquement. Où elle avait le droit d'être une fille sans aucune honte ou peur.

Leur première fois avait été un moment très fort, pour elle. Surtout parce qu'Elensar l'avait forcée à sortir de son épaisse carapace de garçon, pour révéler toute la femme qui se cachait en elle, qu'elle avait toujours refoulé pour survivre là où elle avait grandi. Il l'avait forcée à s'assumer, à assumer toute cette personnalité refoulée depuis trop longtemps, et qui ne demandait qu'à s'exprimer, mais qui avait énormément de mal à le faire à cause des années.
Il l'avait touchée non-pas seulement pour se faire plaisir à lui, mais aussi pour elle, tout avait été dans la douceur et le merveilleux.

Elle se rappelait toujours de ses mots, qu'il lui avait dit, avec tant de force que cela l'en avait touchée. Elle ignorait comment lui, il avait ressenti tout ça, mais...pour elle, ça avait réellement marqué un tournant important dans sa vie. Comme si...comme s'il lui avait rendu sa dignité perdue et massacrée depuis toute petite par les siens. La transformant en véritable personne, et non une machine de guerre comme elle était restée depuis.

Et puis, personne d'autres avant lui ne lui avait aussi dit un jour avec autant de sincérité : "Tu es une femme merveilleuse". Pour elle, ce genre de chose signifiait beaucoup.


- Je ne t'en veux pas pour ta franchise, au contraire. Bien sûr que je ne vais pas apprécier sur le moment si ce n'est pas agréable. Tu ne veux pas que je bondisse de joie, non-plus, si ? Mais je sais toujours prendre du recul au bout d'un moment...même si c'est un peu long, parfois. Je suis juste heureuse de pouvoir compter sur quelqu'un.

lui répondit-elle après qu'il se justifia, espérant ainsi le rassurer.

Et lorsqu'il finit...


- Prends-moi dans tes bras. Embrasse-moi.

lui demanda-t-elle doucement avec un léger sourire.

¤____________________________________________¤

Thème - Thème 2 - [size=10]Thème 3
Couleur : #663399[/size]

Facebook - Suivez en détail l'avancement du site !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elensar Elektre
Inactif
 Inactif
avatar

Type : Aucun

Masculin Balance Serpent
Messages : 453
Messages RP : 458
Date d'inscription : 24/09/2013
Age : 28
Localisation du Personnage : Ranch Céleste
Métier du Personnage : Eleveur de Griffon
Élément Magique : Foudre
Arme : Épée

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 24 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Un traumatisme qui reste...   Dim 16 Fév - 13:38

Les choses semblèrent s'apaiser de la bonne manière, elle semblait avoir compris pour cette fois. Bon, pour les prochaines, ça serait autre chose, très certainement. Mais elle n'insista pas plus, visiblement rassurée, avant d'aller dans son sens, lui demandant alors quelque chose... De déjà bien plus agréable que ses questions sur ses doutes !
D'un sourire, il ne mit pas plus d'une seconde à réagir, la prenant contre lui pour pouvoir la redresser un peu, avant d'aller attraper ses lèvres avec douceur, et répondre à sa demande avec une passion non dissimulée.
Il fit durer le geste quelques instants, avant de s'éloigner, bien qu'en restant infiniment proche.


"Tu devrai vraiment dormir maintenant... On ne bouge pas d'ici de la nuit si ça peut te rassurer, mais il faut vraiment que tu te repose."


Elle avait une mauvaise mine après tout ! Et puis quand bien même elle était plus détendue, là, si elle ne dormait pas, elle n'irait pas forcément mieux le lendemain, la fatigue serait toujours présente !
C'était un coup à ce qu'elle se rende vraiment malade, et la fièvre allait nourrir encore plus ses cauchemars !
Alors ouai il tenait tout de même à ce qu'elle passe une nuit de sommeil au mieux possible, pour reprendre petit à petit contenance.

¤____________________________________________¤

Personnage créé par moi même.
Avatar : SUKIBLOG - Signature : Kogane
NE PAS UTILISER !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wanaël Gwanël
Fille du Sang ~ Directrice Elfe (Fondatrice)
Fille du Sang ~ Directrice Elfe (Fondatrice)
avatar

Féminin Taureau Serpent
Messages : 552
Messages RP : 502
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 29
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directrice d'Ernelzya
Élément Magique : Ténèbres
Arme : Double Lame

En couple avec En couple avec : Elensar <3
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 135 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Un traumatisme qui reste...   Dim 16 Fév - 18:41

Il s'exécuta, elle savait de toute façon qu'il était un peu du genre à ça. Elle se tint à lui, l'entourant de ses bras, le laissant venir, tout en lui répondant, appréciant chaque seconde. Elle appréciait beaucoup sa franchise et sa douceur, mêlées à cette envie grandissante qu'elle sentait venir presque chaque fois qu'il l'embrassait. Une envie qui lui donnait envie à elle aussi. Une envie qu'elle essayait de satisfaire, pendant que tout son corps frissonnait de plaisir.

Elle aimait le sentir proche d'elle, là, et pas forcément ailleurs. Rien que cette position pouvait lui suffire, elle appréciait la chaleur de son étreinte, ainsi que la douceur de celle-ci, pour le bien-être que cela lui apportait. Un geste qui lui était décidément nouveau, anormal. Mais elle se sentait très heureuse d'être dans cette vision "anormale" pour elle, c'était décidément beaucoup plus agréable que le "monde" d'où elle venait et avait grandi.

Dans le fond, elle ne demandait qu'à se faire aimer, et aimer en retour. Et là, ce qui la rendait heureuse, c'était que ses efforts pour cela n'étaient pas vains, ses efforts payaient, contrairement à autrefois où ils étaient vains, quand elle avait essayé de se faire aimer de son père.

Ou même de qui que ce soit d'autre, d'ailleurs. Une seule fois, elle avait essayé. Après tout, dans le fond, elle restait une jeune fille comme beaucoup d'autres, et à l'adolescence, elle n'avait pas échappé à cette envie de connaître le soi-disant premier "amour". Mais sa mentalité en effrayait plus d'un, elle était tellement différente, devant se battre tous les jours contre elle-même pour ne pas craquer, et rester calme quand elle devait revenir chez elle...elle avait fait des efforts pour combler ce fossé avec les autres. Mais rien à faire.

ça avait été comme Tsukimeru le lui avait dit sévèrement, quand elle avait neuf ans, et qu'elle était allée trop loin sans même avoir conscience que c'était mal : cet événement grave qu'elle avait provoqué, sans justement savoir que c'était mal, même si à la base, elle voulait juste se défendre, les conséquences lui avaient collé à la peau pendant longtemps. Pour s'être défendue...beaucoup trop violemment contre cet adolescent qui l'avait embêtée.

Tout ceci était loin, certes, mais pendant longtemps, elle s'était cherchée, et voilà qu'elle avait enfin l'impression de ne pas avoir besoin de jouer quand elle était avec Elensar.

Quand il mit fin au geste, elle se blottit tout naturellement contre lui, ne se lassant décidément pas de sa présence ni de son étreinte. Et puis, elle se sentait mieux ainsi. Cela éloignait un peu ses sombres souvenirs qui venaient l'assaillir quand elle fermait les yeux et restait seule avec ses pensées. Pas qu'elle y pensait, mais ça revenait, bien malgré-elle.


- Je sais que tu as déjà oublié, mais...désolée...de ne pas avoir compris tout de suite que tu t'inquiétais pour moi, tout à l'heure.

Au moins pour ça, quand il était venu, et qu'elle, elle avait tout naturellement pensé qu'il venait encore pour lui faire un reproche. Elle aurait du le rassurer...

Elensar réitéra son conseil, proche d'elle, se faisant décidément insistant là-dessus.


- Peu importe l'endroit...laisse-moi juste rester avec toi. Je me sens bien, de cette façon. Et...ça aide à diminuer l'impact de mes souvenirs...

Du moins, un peu, car ce n'était décidément pas aussi simple. Plus que tout, plus que les coups, plus que ce corps nu, plus que ces actes forcés, plus que le sang, ce qu'elle voyait en premier, c'était cet horrible regard qui l'avait tant effrayée à ce moment-là, ayant compris que c'était sa fin. Ce regard l'avait bien plus effrayée que le reste en réalité.
Un regard fou, obsédant, de celui qui avait perdu la raison, le regard d'une bête, qui allait commettre son acte sans aucune retenue, et continuer jusqu'à la fin, tout en faisant durer le plus longtemps possible pour faire durer son propre plaisir.

Elle fut parcourue d'un frisson, resserrant un peu Elensar de ses bras, se blottissant un peu plus contre lui, quand son corps se mit à se rappeler ces sensations physiques dégoûtantes que ce type lui avait imposé. Ses doigts qui s'enfonçaient dans sa chair, la griffant parfois, ses mains sur elle, sa langue glissant sur sa peau...

Elle en frémissait encore, et c'était bien loin d'être un frisson de plaisir, bien au contraire. C'était comme si elle le sentait là, quelque part, proche d'elle. Comme si son âme était là, quelque part, sorti d'outre-tombe pour venir la tourmenter. Voilà l'impression qu'elle avait. Surtout que c'était elle, qui avait fini par le tuer 5 ans plus tard, sous le coup d'une pression terrible imposée par les siens, de nouveau, qui étaient venus la retrouver.

Des fois, elle entendait parler d'âmes incapables de reposer en paix, d'ailleurs, dans de très vieilles légendes, on disait que les premiers démons étaient nés ainsi : d'un désir de vengeance extrêmement fort d'une âme en perdition, ou simplement d'une âme qui n'aurait pas trouvé le repos d'une quelconque façon.

Là, évidemment qu'elle croyait à la thèse du "c'est juste ce mot qui me rappelle cette sombre période", et elle préférait d'ailleurs que ça soit vrai, car sachant que c'était juste une impression.

C'était comme si l'étreinte et l'aura d'Elensar faisaient barrière à tout ceci, l'en protégeant d'une façon hermétique. Une sorte de cocon protecteur dont elle n'avait jamais pu bénéficier dans le passé, et qui lui avait vraiment manquée, s'étant toujours débrouillée seule et sans aide. Mais là, elle ne voyait pas pourquoi est-ce qu'elle n'en profiterait pas.

Oui...tant qu'il était là, elle en était sûre, il ne lui arriverait plus rien de ce genre.


- Je t'aime tant...

¤____________________________________________¤

Thème - Thème 2 - [size=10]Thème 3
Couleur : #663399[/size]

Facebook - Suivez en détail l'avancement du site !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un traumatisme qui reste...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un traumatisme qui reste...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» L'avenir dira le reste.
» « L'homme est une prison où l'âme reste libre. » ~Victor Hugo~ [Pv~Alicia Von Ludvig]
» Reste derrière moi et admire. ft. Maeko [TERMINE]
» Naranja Luz d'Alvarez ~ Je doute de ce que je sais, je me doute du reste.
» Bonnet de bain obligatoire. Ok, cachons le peu de dignité qu'il nous reste. [Evy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Contes d'Ernelzya :: . :: Choisissez votre Destination... :: Royaume Céleste :: Ranch Céleste :: La Place des Eleveurs-