AccueilCalendrierFAQSiteRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Quand la vérité fait mal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tadao Azurän
Inactif
 Inactif
avatar

Type : Humain Démoniaque

Masculin Messages : 177
Messages RP : 109
Date d'inscription : 19/10/2013
Localisation du Personnage : Mythra/Royaume Céleste
Métier du Personnage : Errant
Élément Magique : Vent
Arme : Kunaï

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Les esprits du Vent

Alignement du Personnage : Neutre (négatif)

Votre Personnage
Âge du Personnage: 40 ans
Brève Description:

MessageSujet: Quand la vérité fait mal   Lun 16 Déc - 18:20

Après avoir quitté Mythra à nouveau, comme sa routine habituelle (Royaume Céleste, Mythra, Royaume Céleste, Mythra, et ainsi de suite, sa vie se résumait presque à ça), Tadao tenta une énième fois d'aller consulter l'Arbre de vérité. Cet endroit sacré, que tout le monde connaissait pour sa capacité à lire les faits qu'on ignorait.
"Tenter une énième fois", parce que forcément, l'hybride savait que la vérité n'était pas forcément amie. Et qu'elle pouvait blesser. Voir même déprimer. Ou effrayer. A chacun d'avoir sa version, et son vécu.

Le brun ne savait pas ce qu'il allait trouver, vu que ses questions étaient plutôt complexes... Du moins pour lui, vu que certaines réponses devaient être évidentes pour d'autres...

"Etait-ce bon de tuer pour défendre les hybrides", par exemple. Oui, ça devait paraître stupide, mais il fallait s'appeler Tadao Azurän pour avoir son point de vue sur la chose! Pour son cas, on avait tellement tué des êtres comme lui, étant d'ailleurs lui même le meurtrier de nombreux sang-croisés, bien que l'ayant été contre son gré, qu'il voulait à tout prix les venger, lui et les autre hybrides. Et même s'il devait se tuer pour venger la mort de ses "victimes", soit, la justice marchait ainsi, après tout. A savoir si le voyageur pouvait simplement comprendre le significatif de ce mot, ayant vécu dans un pays où tout régnait outre la justice justement.

C'était un débat. Parce que s'il continuait à tuer, il allait culpabiliser (car oui, sous ce bloc de glace, les remords existaient bel et bien, ôter la vie ce n'était pas rien), mais s'il ne faisait rien, les hybrides seraient persécuter à nouveau. Surtout les femmes hybrides, après tout. Déjà, parce que c'était des femme tout simplement. Et oui, on était toujours dans ce problème de soumission de la femelle, il avait l'impression que l'humanité n'allait jamais grandir. Et puis, c'était des sang-mêlés, et ça faisait d'elles des faibles.

Enfin, en même temps, la culture de Tadao était bien restreinte. Il n'avait vécu que dans son petit monde, même s'il observait bien les gens autour de lui. Il avait toujours le même avis, toujours la petite voix qui lui disait d'aller dans cette voix, en ricanant, ou en pleurant.

Il grimpa donc sur la plaine en hauteur, ou gisait l'Arbre majestueux, le regardant, silencieux. Le vent s'était tut, comme si leurs influences avaient disparu en ce lieu sacré. Pourtant, troublé par un bruit, l'oreille du brun se dressa.

¤____________________________________________¤


Personnages joués: Kiana ~ Kaellen ~ Tadao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dunedeglace.deviantart.com/
Lyra Fenrir
Fille des Montagnes ~ Directrice
(Fondatrice)
 Fille des Montagnes ~ Directrice(Fondatrice)
avatar

Type : Humain Démoniaque

Féminin Taureau Serpent
Messages : 172
Messages RP : 141
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 28
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directrice d'Ernelzya
Élément Magique : Feu
En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 40 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Quand la vérité fait mal   Mar 17 Déc - 10:54

Comme les autres, à part Wanaël, Lyra n'avait pas vraiment eu le temps de voir le Royaume Céleste. Enfin, après, elle avait pas mal de travail à côté à faire, donc depuis son retour, elle n'y était pas allée non-plus forcément.

Mais elle avait repensé à une chose...lorsqu'elle était sur Mythra, elle dormait dans la même chambre que Luya et Wanaël la nuit, et l'elfe leur avait raconté les quelques anecdotes qu'elle avait pu apprendre sur le monde céleste. Lyra se souvenait parmi ces récits l'histoire d'un arbre magique qui aurait réponse à tout. Même si toutefois, elle n'en connaissait pas les détails.

Mais ce petit débat entre elles réveillait des questions en Lyra. Des questions qui lui étaient à la fois difficiles et douloureuses, bien qu'elle n'en voulait absolument pas à Wanaël pour ça, c'était stupide !

Aussi, en ce jour de weekend, Lyra était sortie du château afin d'en savoir plus. Pourquoi pas après tout ? Elle estimait que ça ne lui ferait rien perdre.

Ainsi, quand elle atterrit dans le royaume, elle fut tout d'abord époustouflée par l'endroit. Cela ressemblait à un monde utopique ! Elle avait du mal à réaliser qu'elle était réellement au-dessus des nuages. Pourtant, quand elle s'approcha du bord de l'îlot sur laquelle elle était, elle se recula assez vite avant d'être prise de vertige. Fallait vraiment le vivre pour le croire !

Elle se mit ensuite à marcher, demandant des renseignements ici et là afin de trouver son chemin, et quelques téléporteurs plus tard, elle s'y trouva, sur l'îlot de l'arbre de vérité.

Celui-ci était...impressionnant. Magnifique, majestueux...et si grand qu'elle se disait qu'il aurait pu faire un abri parfait pour tout un clan.

Elle se rapprocha, ne détachant pas son unique oeil voyant du végétal.

Dans ce monde qui lui était totalement nouveau, Lyra y allait petit à petit, craignant un peu de tomber, prenant du coup soin de ne pas se rapprocher des bords. Simplement parce que depuis qu'elle était borgne, elle avait du mal à jauger les distances. Si à Ernelzya, elle s'y était habituée, si bien qu'elle n'avait plus aucun mal à se déplacer sans peine, ici, ce n'était pas pareil, car ne connaissant pas. ça avait beau faire 15 ans qu'elle s'y était faite à cet handicap, pourtant, ce défaut lui restait : elle n'était plus capable de juger avec précision les distances.

Quand elle arriva à la hauteur de cet arbre géant, elle posa une main sur son écorce, fermant les yeux, imitant simplement les gens qu'elle avait pu voir : elle parla doucement à l'arbre.


- On m'a dit que tu sondais l'âme des gens qui te touchent, que c'est ça qui te permet de les connaître, ainsi que leur histoire. Désormais, tu connais la mienne. Alors je vais passer les détails. J'aimerai juste que tu me dises...si un jour, je cesserai enfin de souffrir et de regretter ma fille. Pendant ces 15 dernières années...bien sûr que j'ai été heureuse. J'ai une vie correcte, j'ai de nouveaux amis, de quoi vivre...et j'ai plusieurs centaines d'enfants à charge. Mais chaque fois que j'en vois un...je ne fais que m'imaginer cette fille que je n'ai pas eue, je la vois à travers eux. Et dès que je les quitte...je la pleure de nouveau. Je n'en peux plus...j'ai l'impression de devenir folle. Comment est-ce que je peux guérir de ça ? C'est comme si son fantôme me hantait tous les jours et toutes les nuits...c'est comme si...comme si je n'avais pas fait ce qu'il fallait pour la sauver. Et que je le payais jusqu'à pouvoir réparer ma faute...mais comment ? Je n'ai même pas eu le temps de lui donner le nom que je lui réservais...

Le tout en sentant une larme silencieuse rouler sur sa joue. Elle était bien loin, cette chef de clan redoutée d'auparavant ! De toute façon, ça, c'était la seule chose que Lyra avait accepté : sa part guerrière sauvage était morte avec son clan. Maintenant, elle était une autre personne. Qu'elle ne regrettait pas d'être d'ailleurs. Mais elle vivrait tellement mieux si elle cessait enfin d'avoir du regret ! Mais elle avait beau faire des efforts...elle se rendait compte qu'elle n'y était jamais arrivée, au final...

Mais...qui pourrait l'aider ? Personne à Ernelzya n'était apte à comprendre réellement...à part peut-être Eynar, quand il avait compris avec douleur qu'il avait perdu Aaluna quand elle l'avait repoussé. Elle ne savait pas. C'était...tellement difficile ! Elle faisait tous les jours en sorte d'être bien, de rester la tête haute et tout pour n'inquiéter personne, et en effet, c'était le cas !

¤____________________________________________¤
Couleur utilisée : #9900ff

Facebook - Suivez en détail l'avancement du site !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tadao Azurän
Inactif
 Inactif
avatar

Type : Humain Démoniaque

Masculin Messages : 177
Messages RP : 109
Date d'inscription : 19/10/2013
Localisation du Personnage : Mythra/Royaume Céleste
Métier du Personnage : Errant
Élément Magique : Vent
Arme : Kunaï

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Les esprits du Vent

Alignement du Personnage : Neutre (négatif)

Votre Personnage
Âge du Personnage: 40 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Quand la vérité fait mal   Jeu 19 Déc - 15:10

Les sens de l'hybride se calmèrent quand il vit simplement une femme se rapprocher de l'arbre. Après tout, il était immense, si bien que sa superficie pouvait abriter d'autres voyageurs. Il l'observa du coin de l'oeil tout de même, la voyant un peu hésitante quand elle marchait, ses pas partants des fois sur le côté. Il comprit qu'elle devait avoir des problèmes de visions, ses hypothèses s'appuyant sur le fait que ses cheveux violets et blancs cachaient son oeil droit. Elle était peut-être borgne, qui sait.
Elle commença à murmurer des choses à l'arbre, choses que Tadao n'entendit pas, ou plutôt ne chercha pas à entendre. Il s'éloigna donc, pour se mettre plus loin, levant la tête pour regarder le haut de l'arbre. Le truc, c'est qu'il avait un problème.

Il se rapprocha du feuillu et posa doucement sa paume sur l'écorce. Il posa donc sa question, en un murmure à peine audible, et attendit. Le vent derrière lui ne disait plus rien. Tadao attendit, se mettant vraiment en connexion avec l'être en face de lui. Mais en lui, ce fut le vide. Comme si un mur le séparait de l'arbre. Quelque chose empêchait leurs âmes de se relier.
Et pourtant, à chaque qu'il essayait, il avait toujours une réponse de l'arbre:
Un sentiment de tristesse parcourait son corps, et ce jusqu'à ce qu'il rompt le lien entre eux.
Déçu, l'hybride baissa les yeux. Il avait échoué à nouveau, sur les quelques fois où il avait osé poser sa question. C'était le végétal qui rejetait sa présence? C'était une force invisible qui les retenaient de se réunir? D'où venait ce sentiment?

Malheureusement, plus il y réfléchissait, plus il essayait, et plus le brouillard autour de ce tourment ne faisait que s'épaissir. C'était pour ça que Tadao était resté depuis tout ce temps sans réponse. Même s'il était relativement jeune pour un hybride, le temps passait, et contrairement aux humains, sa race grandissait plus vite et pouvait vivre jusqu'à 350 ou 400 ans. Il allait avoir 30 ans dans un an ou deux...

Et malgré ça, pourquoi lui ne pouvait-il pas avoir d'explication?

Il sentit pourtant, au fur et à mesure, une sorte de douleur dans la poitrine. Puis, sa main vibra très légèrement, mais assez pour que le brun le remarque. Et il se rendit compte que ce n'était pas lui qui tremblait, mais l'arbre en face de lui. Légèrement alarmé, il releva les yeux à nouveau.

¤____________________________________________¤


Personnages joués: Kiana ~ Kaellen ~ Tadao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dunedeglace.deviantart.com/
Lyra Fenrir
Fille des Montagnes ~ Directrice
(Fondatrice)
 Fille des Montagnes ~ Directrice(Fondatrice)
avatar

Type : Humain Démoniaque

Féminin Taureau Serpent
Messages : 172
Messages RP : 141
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 28
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directrice d'Ernelzya
Élément Magique : Feu
En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 40 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Quand la vérité fait mal   Ven 20 Déc - 11:43

Elle sentit quelque chose, ce qui au début, la surprit. Car oui, même si elle se disait que c'était plausible, surtout dans le monde où elle vivait, toutefois, les plantes ne "parlaient" pas. Du moins, pas comme des personnes, et ça, seuls les elfes étaient capables de les entendre.

Alors elle ne put s'empêcher d'être un peu surprise quand même, surtout quand elle fut un peu contrainte de replonger dans ses souvenirs.
Toutefois, les plus beaux. Comme ce jour où elle était devenue Chef de Clan. C'était ses heures de gloire, où elle allait même jusqu'à protéger d'autres clans plus faibles, ou s'allier à eux. Le clan Fenrir était alors très redouté, et symbolisé par une étoile banche : une étoile qui représentait Lyra, qui avait une couleur pas très courante vu ses origines, car lorsqu'elle se transformait en démon, elle avait l'apparence d'une louve blanche. Hors, des Monts Sans Retour, en général, ils étaient soit gris ou noirs.

Elle en avait affronté, des gens ! Des chefs tyranniques, d'autres moins, elle était même très respectée et aimée, simplement parce que chaque membre du clan Fenrir se considérait comme des frères et soeurs.

Puis cette alliance à un autre clan que le sien avait aidé contre une bataille contre des démons. Ce jour-là, un autre homme-loup l'avait remarquée, et elle-même en était tombée amoureuse. Tous les deux s'étaient même mariés, bien qu'à la façon des clans : devant tous les témoins qui étaient les deux clans réunis, et en face d'un grand feu, derrière lequel le doyen ou la doyenne du clan avait pour devoir de les marier.
Lyra se souvenait qu'elle avait légèrement frissonné de bonheur en sentant celui qui allait devenir son époux lui peindre sur la main les symboles qui représentaient sa promesse envers elle. Elle se souvenait qu'elle s'était sentie fébrile en faisant la même chose sur lui à son tour, puis le temps avait semblé s'arrêter lorsque le doyen les avait déclaré unis.

Le plus beau jour de sa vie, aussi loin qu'elle s'en souvienne !

Pourquoi est-ce que ça n'avait pas pu durer ? Pourquoi est-ce que ce sale traître jaloux lui avait tout arraché pour l'avoir elle ? Il lui avait tout enlevé...son clan tout entier, son époux, sa dignité, et même son oeil droit.

Oh, sauvage comme elle était, et à moitié démoniaque, Lyra avait bien entendu se venger au début, forcément. Elle avait voué une haine féroce à cette personne qui lui avait gâché sa vie. Au début, quand elle avait découvert en voyant son ventre s'arrondir qu'elle était enceinte de ce sale type, au début, Lyra se jurait entre ses dents qu'elle avait trouvé comment elle se vengerait : elle lui enlèverait ce bébé. Il ne l'aurait pas.

Séquestrée et prisonnière, elle n'avait pas pu faire grand chose pendant un moment, du coup, elle avait fomenté son plan en secret.

Mais ensuite...elle s'était mise à aimer ce bébé. Et si son but de l'arracher à son père n'avait pas changé, la raison, elle, avait changée : elle ne ferait pas ça pour se venger, mais pour protéger son enfant. Mais malheureusement, son état était bien trop avancé pour qu'elle puisse se battre...

Lyra ne pouvait pas s'empêcher de se demander si cette petite fille qu'elle attendait lui aurait pardonnée. Pardonnée de ne pas lui dire qui était son père, pourquoi est-ce qu'elle l'avait éloignée de lui. Et surtout, d'avoir voulu l'utiliser comme prétexte pour se venger au départ, en clair, de ne pas l'avoir directement aimée dès qu'elle en avait découvert son existence. Aurait-elle était une bonne mère ?

Les visions s'arrêtèrent là, n'allant pas dans les plus terribles. Elle ressentit vaguement comme quoi non, cette enfant aurait compris. Quand Lyra aurait eu le courage de lui avouer cette terrible vérité.

Depuis 15 ans, Lyra avait changée. Elle n'était plus cette combattante et fière chef de clan qu'elle était. Cette part d'elle était morte avec les siens depuis ce temps-là, même si les tatouages de ses bras témoignaient de cet ancien statut qu'elle avait dans ce monde-là. Ainsi que son physique, plutôt très bien fichu, développé comme il le fallait, témoignant de son ancienne nature combative.

Même aujourd'hui, elle gardait encore cette surprenante force quand elle combattait. Ses réflexes passés qui avaient fait d'elle la plus redoutée et respectée des Chefs de Clan étaient restés en dépit de tout. Mais voilà : Lyra s'était complètement reconvertie, une fois qu'elle eut trouvé refuge à Ernelzya, après avoir perdu son bébé. Là, l'esprit l'avait reconnue comme descendante de l'un de ses maîtres. Lyra avait vu là l'occasion de recommencer sa vie, tenter, du moins.
Elle avait donc appris à lire et à écrire, et maintenant, elle s'occupait d'un nombre incalculables d'orphelins dans l'école...comblant ainsi son manque, qu'elle n'avait jamais pu satisfaire en perdant sa fille.

Ses sens l'alertèrent. Elle revint donc très vite dans la réalité pour vite apercevoir un hybride, aux yeux éteints. Du moins, elle le ressentait comme ça.

Qu'est-ce qui le poussait à demander des réponses ?

¤____________________________________________¤
Couleur utilisée : #9900ff

Facebook - Suivez en détail l'avancement du site !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tadao Azurän
Inactif
 Inactif
avatar

Type : Humain Démoniaque

Masculin Messages : 177
Messages RP : 109
Date d'inscription : 19/10/2013
Localisation du Personnage : Mythra/Royaume Céleste
Métier du Personnage : Errant
Élément Magique : Vent
Arme : Kunaï

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Les esprits du Vent

Alignement du Personnage : Neutre (négatif)

Votre Personnage
Âge du Personnage: 40 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Quand la vérité fait mal   Ven 20 Déc - 12:47

Tadao, malgré ce qu'il laissait paraître, était aux aguets, et non en train de rêver les yeux en l'air. Silencieux, il écoutait les tremblements de l'arbre qui résonnaient contre sa main pâle. Et apparemment, il n'était pas le seul à avoir ressentit ce changement un peu brusque. Certains autres voyageurs se jetèrent des regards intrigués, voir inquiets, et le silence se fit.

Puis, les vibrations cessèrent, pour laisser place à un craquement, puis à un déchirement. Une branche de l'arbre venait de se décrocher de ce dernier et tombait en direction...

De cette femme qu'il avait vu précédemment.

Pour lui, ce ne fut qu'un simple réflexe, d'une action qu'il ne pensait même plus, comme si son corps savait déjà quoi faire. Tadao commençait à avoir l'habitude, il sauvait pas mal d'hybrides dernièrement, bizarrement. Certains ne pouvaient pas se débrouiller tout seul, alors voilà, il était là, forcément...
Il sauta dans sa direction pour la pousser et le mettre à terre un ou deux mètres plus loin, et fit face au bout de bois (énorme, quand même, parce que l'Arbre de Vérité était IMMENSE!), et fit appel à son compagnon. La branche s'arrêta juste au dessus de lui. Normal, car le vent s'était regroupé pour forger un sorte de berceau où la branche se reposa. Il ne fut pas difficile à l'hybride de s'écarter et de le laisser tomber à un endroit où personne ne serait en danger.

Tadao avait fait un pacte avec son élément, en quelque sorte. Ils s'écoutaient respectivement. Quand l'hybride avait besoin d'aide, il était écouté. De même pour l'inverse, même si l'air, lui, n'avait généralement pas trop de problème. Et ça donnait pas mal d'avantage, puisque même dans l'eau, sa magie pouvait fonctionner, tant que la matière autour de lui avait du dioxygène. Alors au final, si rien ne couvrait la surface d'une source d'eau, il pouvait se propulser sans problème. Par contre, dans une grotte, c'était fort problématique...

Après, le brun avait encore beaucoup de capacités à travailler. Il savait déjà vivre à des températures extrêmes, parce que quand il montait haut dans les montagnes, il conservait beaucoup d'air de son chemin parcouru. Il le récoltait au fur et à mesure qu'il montait. Ce qui faisait que du coup, si on le mettait directement sur le pieu d'une montagne sans "préparation", il y mourait d'asphyxie, forcément, ce n'était pas un dieu non plus.

Une capacité qu'il tentait de peaufiner aussi; respirer sous l'eau. Quelque chose que les hommes avaient souvent souhaité. Bon, Tadao ne pouvait pas à la base respirer une demi-heure comme il pouvait le faire maintenant, grâce à l'air. Mais quand il ressortait après trente minutes sous l'eau, il était crevé. Vraiment crevé. Même si c'était impressionnant, il n'avait rien d'une divinité. Ce n'était qu'un Hybride, comme les autres...

Il se releva donc, silencieux, remettant ses manches en état, dos à la femme sang-mêlés. Oui, car ce genre de choses, ça se sentait, surtout si on était de la même race.

¤____________________________________________¤


Personnages joués: Kiana ~ Kaellen ~ Tadao


Dernière édition par Tadao Azurän le Ven 20 Déc - 15:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dunedeglace.deviantart.com/
Lyra Fenrir
Fille des Montagnes ~ Directrice
(Fondatrice)
 Fille des Montagnes ~ Directrice(Fondatrice)
avatar

Type : Humain Démoniaque

Féminin Taureau Serpent
Messages : 172
Messages RP : 141
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 28
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directrice d'Ernelzya
Élément Magique : Feu
En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 40 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Quand la vérité fait mal   Ven 20 Déc - 15:09

Elle ne savait décidément pas comment en guérir, de cette douleur. L'esprit lui fit comprendre qu'elle n'en guérirait jamais. Ce qui la désespéra. Etait-elle donc condamnée à pleurer cette perte ? Mais l'esprit en rajouta...si cette plaie ne pourrait jamais être guérie, elle pourrait toujours être apaisée un jour. ça ne faisait que 15 ans que Lyra avait complètement refait sa vie, mais elle n'avait pas encore tout vu dans cette nouvelle vie...elle devrait donc se montrer encore patiente à ce niveau.
Et que son mari ne lui en voudrait certainement pas de refaire sa vie. Simplement parce qu'il était conscient que jamais elle ne l'oublierait. Après tout, dans le fond, si les cas avaient été inversés...Lyra ne lui aurait-elle pas souhaité la même chose ?

Ce fut la question qui lui fut posée.

Oui, Lyra le lui aurait souhaité. "Garde une place pour moi dans ton coeur si tu le souhaites encore, mais si tu me survis, retrouve le bonheur". Ainsi eut-elle sa réponse, plus ou moins. Même si quelque part, elle en avait assez d'attendre.

Enfin...vrai qu'elle se sentait quand même à sa place à Ernelzya. Elle avait eu de la chance, quelque part. Elle n'avait pas fini par mourir seule comme un chien errant. Au contraire, elle donnait même à certains dont elle comprenait la douleur ce qui leur manquait : un parent aimant. Chaque enfant dont elle s'occupait, elle leur donnait amour et patience. Si bien qu'à force, elle avait toujours un peu de mal quand l'un de ces orphelins avaient la chance de se faire adopter. Lyra ne pouvait pas tous les prendre après tout !

Alors qu'elle était en train de chercher ses réponses, réfléchir en fonction de la réponse qu'elle avait eue à propos de cette blessure interne, elle se fit surprendre par la droite, le côté où elle ne voyait pas, lâchant une exclamation de surprise tout en heurtant le sol gelé dans la neige, sentant des mains sur elle, le tout accompagné d'un bruit assourdissant.

Très vite, elle reprit ses esprits. Elle avait toujours eu l'habitude d'être à l'affût de tout pour survivre après tout, et là, elle découvrit bien vite l'auteur de cette chute, et le pourquoi.

Un jeune hybride, d'après ce qu'elle pouvait calculer. Elle se releva simplement, se débarrassant de la neige qui était resté collé sur elle, avant de sourire pour simplement lui dire :


- Eh...merci. Comment tu t'appelles ?

ça arrivait d'être "dans la lune", parfois ! Sinon, elle aurait eu le réflexe de se bouger tout aussi rapidement !

Enfin, du coup, si elle pouvait l'aider à son tour...pour peu qu'il ait besoin de quelque chose, en fait !

¤____________________________________________¤
Couleur utilisée : #9900ff

Facebook - Suivez en détail l'avancement du site !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tadao Azurän
Inactif
 Inactif
avatar

Type : Humain Démoniaque

Masculin Messages : 177
Messages RP : 109
Date d'inscription : 19/10/2013
Localisation du Personnage : Mythra/Royaume Céleste
Métier du Personnage : Errant
Élément Magique : Vent
Arme : Kunaï

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Les esprits du Vent

Alignement du Personnage : Neutre (négatif)

Votre Personnage
Âge du Personnage: 40 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Quand la vérité fait mal   Ven 20 Déc - 16:10

Tadao ne l'aida pas à se relever. Pourquoi? Simple: être touché, il le refusait strictement. Son passé lui avait prouvé trop de fois qu'un saisi en trop pouvait lui être fatal. Et c'était aussi du à un traumatisme, mais ça... ça rentrait dans les détails de son enfance...

Mais le simple bruit de la jeune Hybride qui se relevait le fit s'écarter d'elle par réflexe, se mettant presque en position de combat, silencieux. Puis, il se redressa légèrement en l'entendant simplement demander son nom. Et elle lui sourit même. Ce qu'il troubla un peu. Il se détendit légèrement, toujours sur ses gardes quand même. Il était méfiant à ce point, oui, il le fallait bien ici. Ses yeux bleus se plongèrent dans celui de la femme en face de lui, ne répondant pas. Il remua simplement l'oreille droite. Il ne daigna même pas de regarder l'autre côté de son visage, juste sa prunelle émeraude. Puis il fronça un sourcil, dévoilant son intrigue. Pour lui, ce n'était pas normal d'être remercié, au final.


"..."

Il prit le temps de la dévisager, bien que très discrètement. Ne la quittant pas des yeux. Elle avait plutôt une allure de guerrière, d'après lui, mais ça ne l'empêchait de douter des airs faibles autant que des forts. La tromperie, ça le connaissait. Aussi bien en expérience passive que l'inverse. A début, il n'avait pas remarqué les mèches blanches entre ses cheveux violets. Puis il put sentir une odeur étrange... Comme une sorte de peinture, mais qui n'en était pas vraiment une... Et il put enfin discerner ces marques argentés sur ses épaules.

¤____________________________________________¤


Personnages joués: Kiana ~ Kaellen ~ Tadao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dunedeglace.deviantart.com/
Lyra Fenrir
Fille des Montagnes ~ Directrice
(Fondatrice)
 Fille des Montagnes ~ Directrice(Fondatrice)
avatar

Type : Humain Démoniaque

Féminin Taureau Serpent
Messages : 172
Messages RP : 141
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 28
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directrice d'Ernelzya
Élément Magique : Feu
En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 40 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Quand la vérité fait mal   Ven 20 Déc - 17:33

L'hybride ne répondit pas. Il semblait même méfiant. Lyra ne s'en formalisa pas le moins du monde. Des gens comme ça, elle en voyait presque tous les jours, des enfants pour la plupart, et des jeunes, de temps en temps aussi. Elle avait donc pour ainsi dire l'habitude de traiter ce genre de cas !

Puis ça arrivait même aux adultes, hein...genre il y a 13 ans, quand Lyra démarrait à peine sa carrière de Directrice, elle l'était donc depuis deux ans, et voilà que leur équipe retrouve une personne qu'Ernelzya identifia comme étant "Eynar Yasashi"...Lyra ne le connaissant pas du tout, elle avait simplement eu une réaction en voyant l'état horrible dans lequel il était, mais elle se souvenait que pour ceux qui l'avaient connu en tant qu'élève...ils avaient été encore plus choqués ! Car il était absolument méconnaissable...Lyra se souvenait qu'il ne ressemblait même plus à un humain normal. Alors elle pouvait comprendre la réaction !

Quand bien même, elle l'avait vu guérir de loin, peu à peu, et...et à vrai dire, il s'était montré plus agressif encore que cet hybride qui venait de la protéger ! Parce que si cet hybride se contentait de l'analyser tout en restant sur la défensive pour se rassurer, Eynar, lui, "attaquait" directement dès qu'on l'approchait un peu trop près...surtout au début en fait. Parce que bon, vu son état, il n'avait plus la force de faire grand mal...mais bon, quand même !

Puis Lyra se souvenait surtout de l'attitude bizarre qu'il avait eue à l'orphelinat alors qu'il sortait à peine de sa rééducation totale. Il était encore sous surveillance stricte, évidemment, parce qu'il ne pensait qu'à une chose, c'était de trouver un moyen de se suicider. Mais avec une maison qui voyait tout ce qu'il se passait en elle...ce n'était donc pas chose facile !
Elle l'avait vu en face d'Aaluna, qui n'avait que trois ans, et qui avait été accueillie ici plusieurs mois plus tôt, sauvée et soignée. Et qui avait développé une peur traumatisante de tout ce qui pouvait s'apparenter à des démons. Lyra se souvenait de l'avoir entendu crier de terreur, et Eynar devant qui semblait comme paralysé, et aussi pâle que de la craie. Il avait refusé de donner une quelconque explication. Et était parti.

Avant de comprendre cette année le pourquoi : il était son oncle. Il avait du la croire morte depuis tout ce temps, et il avait donc eu un sursaut d'espoir en voulant la retrouver, dès la première seconde où il avait su qu'elle était là, vivante, quelque part. Même s'il n'avait que 22 ans à ce moment-là et que s'occuper d'une gamine n'était pas chose aisée. Son premier réflexe avait été de la retrouver. Avant de subir cette blessure terrible...

Une blessure que Lyra comprenait parfaitement d'ailleurs ! Celle de perdre son enfant...en même temps, vrai qu'il avait été méconnaissable pour Aaluna à ce moment-là : elle, elle avait toujours eu l'habitude d'un jeune homme maigre mais musclé comme il le fallait, avec des yeux bleus et des cheveux noirs et longs. Hors, à ce moment-là, Eynar sortait à peine de son état de "décomposition", Lyra ne connaissait pas le mot qu'il fallait pour décrire un état pareil, en passant de l'état "mourant" à celui d'anorexique, tant il n'avait quasiment rien mangé durant son incarcération à part des rats qui lui avaient donné de nombreuses maladies qui l'avaient justement mis dans cet état horrible...il en avait perdu ses cheveux aussi.
Bon, avant de pouvoir voir Aaluna, ceux-ci avaient eu le temps de repousser un peu, mais ils étaient courts. Puis il avait des yeux de démon à ce moment-là, et plus humains. Et jaunes. Pas bleus comme maintenant. Le tout en étant forcément très amaigri, ses muscles développés ayant disparus à force de mauvais traitements durant des mois.

Pas étonnant que la pauvre gosse ne l'ait pas reconnu ! Elle n'avait que trois ans, comment aurait-elle pu ? Surtout après avoir elle-même été agressée par des démons...mais heureusement sauvée juste à temps, contrairement à son oncle et bien d'autres qui étaient restés hors d'atteintes pendant trois mois et demi.

Enfin, non, le village avait rapidement été sauvé quelques jours après avec une offensive bien calculée. Juste qu'Eynar était considéré comme mort depuis. Et surtout introuvable. Pour cela que ça avait duré aussi longtemps.

Alors oui, du coup, Lyra en avait vu pas mal, des cas comme ça ! Donc en revoir comme cet hybride...ne la déstabilisait pas le moins du monde.

Mais comme il avait l'air très méfiant, tout de même, elle ne s'approcha pas de lui. Ce genre de personne, il fallait souvent les laisser venir d'eux-mêmes, et se faire patient. Alors Lyra n'insista pas de ce côté-là. Histoire de bien montrer qu'elle n'avait vraiment aucune intention hostile envers lui.

Elle continua alors de se montrer agréable :


- Bon, ce n'est pas très grave. Je m'appelle Lyra. Si jamais tu as besoin d'aide un jour, je serais ravie de t'aider. J'avais l'intention de visiter un peu ce royaume, que je ne connais pas du tout. ça te dit de venir avec moi ?

Elle pouvait toujours tenter, au cas où ! Le tout en se montrant patiente...parce que ce genre de cas auquel elle se confrontait ne serait certainement pas le dernier auquel elle aurait affaire !

¤____________________________________________¤
Couleur utilisée : #9900ff

Facebook - Suivez en détail l'avancement du site !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tadao Azurän
Inactif
 Inactif
avatar

Type : Humain Démoniaque

Masculin Messages : 177
Messages RP : 109
Date d'inscription : 19/10/2013
Localisation du Personnage : Mythra/Royaume Céleste
Métier du Personnage : Errant
Élément Magique : Vent
Arme : Kunaï

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Les esprits du Vent

Alignement du Personnage : Neutre (négatif)

Votre Personnage
Âge du Personnage: 40 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Quand la vérité fait mal   Sam 21 Déc - 9:33

Elle le rendit à nouveau méfiant. Mais il se permit de retrouver son air impassible, la fixant avec tout autant d'attention, même si en lui, il était un peu désorienté. Elle le remerciait, bon, ça pouvait peut-être passé, le coup aurait pu lui être fatal, mais maintenant elle se permettait de lui donner son prénom et de lui demander de l'accompagner? Mais de quel monde venait cette femme!

Tadao était, oui, peut-être un peu trop maniaque, mais il y avait des limites, et ça, c'était pour lui à la limite de la naïveté. Ou elle cachait quelque chose de louche. Forcément, quand on était un Hybride sortit du Pandémonium après avoir vécu des atrocités ça et là, on était assez flippé, en général! La méfiance, c'était son domaine. Bien contre son gré, des fois. Il rêverait d'être serein, mais dans son monde, c'était une des choses qu'il était impossible de réaliser.

La brise s'était tut. Dès que cette Hybride était arrivée, en fait, quand il s'en rendit compte. Le brun commençait vraiment à douter d'elle. Rien de plus normal, elle était assez insouciante de lui demander ça. Où alors elle le prenait VRAIMENT pour un être sans danger, et elle se trompait fortement. Bon, Tadao n'avait pour l'instant pas de grandes raisons de la blesser, même de la tuer, comme il l'avait tellement fait dans sa vie, mais quand même, elle était décidément très bizarre. Le demi-loup n'avait jamais vu de personne comme ça, alors bien sûr, il était un peu surpris.

Il ne connaissait pas trop Ernelzya. Bon, elle sentait l'est. Comme tous les Hybrides, le brun avait du flair! Mais il n'y était jamais allé. Il ne savait pas à quoi s'attendre, et il avait trop à faire, rien qu'à Mythra. Alors, il n'était pas confiant.

Du coup, il lui laissa un dernier regard, son oreille battant l'air, pour s'éloigner simplement, lui foutant un vent, comme il l'avait l'habitude de faire. Même si, au final, il savait ce qu'il allait faire par la suite:

La suivre.

BON. C'était pas trop favorable par rapport à sa fierté, mais elle l'intriguait un peu. C'était la première à l'avoir remercier, et également à être la femme la plus stupide du monde. Oui, le cerveau marchait comme ça, parfois...

¤____________________________________________¤


Personnages joués: Kiana ~ Kaellen ~ Tadao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dunedeglace.deviantart.com/
Lyra Fenrir
Fille des Montagnes ~ Directrice
(Fondatrice)
 Fille des Montagnes ~ Directrice(Fondatrice)
avatar

Type : Humain Démoniaque

Féminin Taureau Serpent
Messages : 172
Messages RP : 141
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 28
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directrice d'Ernelzya
Élément Magique : Feu
En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 40 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Quand la vérité fait mal   Sam 21 Déc - 10:26

Oh, bien sûr qu'il ne lui ferait pas confiance tout de suite. Elle le savait. Des gens comme ça, elle en fréquenté pas mal ! Et elle en avait pas mal aidé, d'ailleurs...déjà pour avoir été un peu elle-même dans ce genre de cas.

Bien entendu, elle ne savait pas ce qui était précisément arrivé à celui qui se trouvait en face d'elle, elle n'était pas devin, mais en tout cas, elle devina aisément que c'était comme tous ceux et celles avant lui : des atrocités. Après, à savoir lesquelles...peu importait au final.

Si elle lui avait donné son nom, c'était bien pour une raison précise. Parfois, les gens comme ça, quand ils osaient venir, ils n'avaient tendance à vouloir d'abord parler avec une seule et unique personne. Alors si jamais un jour, il décidait de lui accorder sa confiance, il serait capable de la retrouver, elle le savait. Et vu l'endroit où elle travaillait, valait mieux qu'il ait un nom en tête.

Même si elle ne poussait pas jusqu'à dire qu'il la suivrait. Tout dépendait des cas. Mais elle était incapable de ne pas tenter d'aider quand même les gens à sa façon. Et elle savait se faire très patiente à ce niveau ! Ensuite, bon, malgré sa reconversion, il ne fallait pas s'y fier, elle savait très bien se défendre quand même. Il y a encore moins de 20 ans, ce n'était pas pour rien que son nom fut redouté parmi tous ! Et aussi admiré par certains. Disons qu'il avait fallu faire preuve d'un coup très bien calculé pour la piéger.

Son corps conservait d'ailleurs des traces de son passé encore visibles. Son physique, déjà, taillé, bien qu'en gardant des courbes très féminines quand même. Ainsi que les tatouages le long de ses bras, qui témoignaient dans les clans cette appartenance à ce statut de Chef de clan. Quant à sa blessure physique, elle préférait le cacher, et n'appréciait pas du tout qu'on cherche à le lui découvrir.

Gentille, mais il ne fallait pas trop la chercher non-plus ! En même temps, vu son passé de dirigeante quelque part, hein...

Voyant donc qu'il n'y avait aucune réaction, enfin, en apparence, elle n'insista pas. Ne surtout pas insister. Toujours laisser le choix. Et attendre, simplement. ça pouvait fonctionner tout comme ça ne le pouvait pas. Cet hybride devait savoir se débrouiller, preuve, il avait survécu jusque-là sans personne ! Donc bon, elle comprenait très bien qu'il parte après ça, elle n'était qu'une parmi tant d'autre après tout.

Mais il comprenait la langue. Vu comment elle l'avait vu réagir...

Alors après un dernier sourire, elle s'éloigna simplement, l'air de rien. Ses sens ne la tromperait pas, elle savait s'il serait là ou pas. Que faire de plus ? Elle n'allait pas le forcer après tout ! C'était LA chose à ne surtout pas faire !

Comme elle l'avait dit, elle se dirigea plutôt vers une zone inconnu pour elle du Royaume Céleste, à la fois pour oui, visiter un peu, mais aussi étudier un peu cet hybride si jamais il la suivait.


[On peut reprendre ailleurs si tu veux ^^]

[RP Terminé]

¤____________________________________________¤
Couleur utilisée : #9900ff

Facebook - Suivez en détail l'avancement du site !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand la vérité fait mal   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand la vérité fait mal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand le besoin se fait sentir [Syrius]
» Quand l'envie se fait urgente. ♠ Le 19-10 2010 à 3 heures 38
» Quand l'attente se fait longue [PV : Holly] [Clos]
» Quand l'ennui se fait ressentir...
» Quand l'espoir se fait rare, il y aura toujours une nouvelle qui la renforcera. {PVC le clan}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Contes d'Ernelzya :: . :: Choisissez votre Destination... :: Royaume Céleste :: Jardins des Songes :: L'Arbre de Vérité-