AccueilCalendrierFAQSiteRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Couronnement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Urkan Balg
Mercenaire Vagabond
 Mercenaire Vagabond
avatar

Type : Humain Démoniaque

Masculin Taureau Tigre
Messages : 187
Messages RP : 48
Date d'inscription : 21/05/2013
Age : 19
Localisation du Personnage : Change souvent selon les besognes
Métier du Personnage : Mercenaire
Arme : Fléau

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Neutre, bon pour celui qui paie

Votre Personnage
Âge du Personnage: 26
Brève Description:

MessageSujet: Re: Couronnement   Lun 23 Sep - 16:38

Contrairement à lui, l’Ernelzyen ne se gêna pas pour éclater d’un rire franc. Peut-être que les professeurs et les élèves avaient pour habitude de se raconter des blagues, là-bas… Quand il proposa de se détendre, d’être plus compréhensif, Urkan serra les dents. Il marmonna en prenant tout de même un verre qu’on lui tendait :

-Se détendre et être compréhensif, quand on voit que ce sont des incompétents qui nous dirigent et qui bénéficient d’une vie de luxe sans aucune autre raison qu’être né dans la bonne maison ?

Il vida son verre, en voyant la jeune fille s’éclipser discrètement. Bah, elle avait beau avoir survécu aux Démons, ce n’était qu’une fillette muette et perdue.
Urkan essaya de ne pas laisser paraître sa colère, mais tout l’irritait. Comme ce Van Flone qui se prenait pour un fier chevalier, qui était peut-être un noble excentrique, d’ailleurs, et qui montait sur ses grands chevaux avec ses discours ridicules. Ce n’était pas une histoire de stress. C’était simplement atterrant qu’on puisse se laisser guider par ça, laisser ça être au-dessus de nous !

Alors qu’il tentait de garder son calme, le volubile Ernelzyen repartit sur le sujet de son agression. Même si rien ne prouvait que c’était lui, en effet, il regarda dans la direction qu’il lui indiquait, et l’Elfe qu’il vit était bien celle qui l’avait aidée dans la Forêt Noire. Aussi, il acquiesça avec un sourire, conscient qu’il semblait sûrement très sérieux et qu’on préfèrerait peut-être l’éviter :


-En effet, je reconnais votre amie. C’est elle qui m’a aidée à me sortir de ce mauvais pas, elle était même accompagnée d’un tigre à l’air un peu farouche… J’ai donc sûrement eu de la chance.

Puis, l’Ernelzyen répondit à Van Flone en repartant dans un petit discours enthousiaste. Et consternant.

-Oh, tout le monde est beau, tout le monde est gentil, chez vous, on dirait. Je devrais peut-être venir vivre chez vous !

Il avait parlé avec une touche de sarcasme, et sans vouloir s’imposer, plus pour lui-même qu’autre chose. Comme si un tel monde pouvait exister !

¤____________________________________________¤

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eynar Yasashi
Maître d'Armes ~ Directeur (Fondatrice)
 Maître d'Armes ~ Directeur (Fondatrice)
avatar

Masculin Taureau Serpent
Messages : 497
Messages RP : 448
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 28
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directeur d'Ernelzya
Élément Magique : Eau
Arme : Duo de Katana

En couple avec En couple avec : Scarlet O'Hara 8D *PAN*
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 35 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Couronnement   Lun 23 Sep - 17:44

Décidément, le type déguisé en garde ne semblait pas du genre très joyeux. Tout en semblant porter une haine envers la haute société.

Cette haine, Eynar pouvait la comprendre dans un certain sens, lui-même étant né dans les champs, et en plus constamment entouré de maladies incurables. Tout en étant très pauvre. Il se souvenait encore qu'avant d'aller en cours, sa soeur et lui n'avaient qu'une seule tenue qu'ils lavaient très régulièrement, des tenues qui étaient à force délavées, vieillies et un peu miteuses. Ce fut seulement en économisant un peu avec "l'argent de poche" que l'école leur donnait qu'ils avaient pu s'offrir le luxe de s'acheter des vêtements plus neufs pour l'école, et encore, une seule et unique, ayant aussi partagé la suite entre leurs fournitures scolaires consommables, et de la nourriture pour leur famille.

Pas qu'Eynar avait forcément détesté les nobles, juste qu'il les avait, oui, pendant très longtemps jalousé. Son pire ennemi avait été un gosse de riche contre qui il s'était si souvent battu à mains nues à chaque fois que celui-ci faisait une réflexion sur leur situation difficile.

Mais c'était tout. Le reste...


- Ils sont jeunes. Ils apprennent. Ils feront de leur mieux, et si vous voulez qu'ils soient meilleurs, vous pouvez toujours leur donner des conseils, leur dire ce que vous attendez d'eux, je suis certain qu'ils vous prêteront une oreille attentive.

Oui, Eynar défendait Erinyes et Shintarô. Disons qu'il avait pu cerner leur personnalité à tous les deux, et aussi vite que ce qu'il l'avait fait avec cet hybride et la petite, ensuite, il était tellement habitué à un univers où la paix existait, où la parole était de mise, que du coup, il ne voyait pas pourquoi ça ne fonctionnerait pas ici non-plus !

Puis flûte, 22 ans pour être à la tête d'une société, c'était difficile ! Il avait vécu ça de lui-même aussi, il connaissait, alors Eynar allait tout naturellement les défendre tous les deux. Lui-même en avait perdu d'anciens amis et collègues, et avait du aussi gagner le respect des employés qui étaient bien plus âgés que lui !

Alors il n'appréciait pas vraiment cette attitude.


- J'ignore comment était votre ancien chef avant, mais...vous savez, ce n'est pas en critiquant sous cape que les choses évolueront. On a tous à apprendre des uns des autres. Si vous n'exposez pas vos idées, c'est sûr qu'ils ne l'appliqueront pas. Une société, ça ne se construit pas sur les épaules d'une seule personne ! Mais plutôt à l'unisson. Et si tout le monde s'y met, alors Mythra connaîtra la paix. C'est comme ça qu'on l'a eue, nous, la paix.

Bon, il se faisait peut-être un peu cassant du coup, mais il n'appréciait pas vraiment ce genre d'attitude.

Bon, après, quand il répondit pour Wanaël, Eynar sut alors qu'il avait encore frappé juste. Enfin, il en resta là. Cette question, c'était juste pour une question passagère.

Il allait y répondre avec un sourire, signifiant que le petit incident était vite oublié, mais quand cet hybride prononça sa dernière phrase...celle-là, Eynar ne la laissa pas passer. C'était le genre de sarcasme qu'il ne supportait pas. Et il eut un petit mouvement d'humeur : son verre vide alla se poser un peu brutalement sur la table.

Ce type avait de la chance d'être dans un endroit bondé, sinon, Eynar ne se serait pas retenu...de lui en envoyer une dans la figure.

Là, sa voix se fit plus rude, en regardant l'hybride :


- Dis-moi, tu es aveugle ou tu le fais exprès ? Regarde-moi. Tu ne remarques pas quelque chose d'anormal ? Des horreurs, il y en a de partout. Même en temps de paix. Tu crois que c'est naturel, ces pupilles ? Non, désolé, mec, je ne suis pas né comme ça. Pour t'en donner une idée, on m'a arraché les yeux et tenté cette expérience sur moi sans mon accord. Le démon que tu as entendu tout à l'heure, tu as entendu le fond de sa voix ? Elle est trop sérieuse, trop fermée. Est-ce que tu vois mon amie hybride là-bas ? Sa coiffure n'est pas une fantaisie, c'est pour cacher une blessure, qui est bien plus que physique. Et justement, ma copine elfe, là-bas, que tu as croisé, tu as vu son regard ? C'est une dure à cuir. Et pas pour rien vu son vécu. Idem pour l'Esprit de Mythra. Et pourtant, oui, nous sommes joyeux, on participe à la fête, on profite. Et pourtant, des horreurs, on en a vécu, exactement comme toi ! Mais sous prétexte qu'on en a vécu, cela signifie qu'on a pas le droit de participer à la fête ? Ce n'est pas comme ça que tu avanceras, crois-moi ! Et laisse-moi te dire un truc : tant qu'il y aura des gens comme toi sur nos deux îles, c'est-à-dire des gens incapables d'ouvrir leurs esprits sur la vérité et qui s'enferment dans ce genre de mentalité basé sur la haine, vous ne connaîtrez jamais la paix, ni de monde meilleur !

Lui aussi avait haï les démons pendant un moment, et leur avait souhaité tous les malheurs du monde à titre d'exemple ! Mais à force, il était parvenu à sortir de là, et à avancer, à devenir ce qu'il était aujourd'hui. Quelqu'un qui avait évolué, quelqu'un qui était devenu plus fort après toutes ces épreuves.

Mais cette histoire était valable pour tout le monde. Même pour cet hybride si morose. Comme on disait...ce qui ne tuait pas rendait plus fort.

Et puis flûte. Il en avait un peu marre de cette morosité alors qu'il tentait de rehausser l'ambiance depuis tout à l'heure !
Mais bon, tout ceci était finalement instructif, car il ne pouvait qu'encore plus constater l'ampleur du travail à faire sur Mythra, pour que le pays puisse se redresser, et que les conflits soient peu à peu étouffés.

Enfin, il ne pouvait pas s'empêcher de dire ce qu'il pensait au bout d'un moment. Et encore, là, il avait été soft. Justement parce qu'il y avait du monde, et que ce n'était ni le moment, ni le lieu de déclencher une émeute !


- Bref...j'ai plutôt envie de m'amuser, pas me prendre la tête avec quelqu'un. Tu finiras par comprendre un jour. Les deux incompétents, comme tu dis, au moins, ils l'ont vu, et tentent de faire disparaître tous ces problèmes. C'est pour ça qu'ils nous ont fait venir, tu ne penses pas ? Pour échanger, voir, parce que nous aussi, nous avons besoin de Mythra. Et si tu réfléchissais un tant soi peu, tu comprendrais que cela signifie que non, tout n'est pas tout beau tout rose, même chez nous. Mais à la différence des Mythrans, on se rassemble on discute, et on tente d'améliorer les choses. Et c'est précisément ça que vous devriez faire avec vos souverains. Travailler main dans la main avec eux. Ils ont vécu des choses terribles eux aussi, comme vous et moi, j'ai pu discuter avec eux et les cerner. Si un maximum de monde y met du sien, la situation s'améliorera, de sûr.

Après tout, c'était justement ce qui avait fait naître l'école d'Ernelzya...tout le monde avait fini par se rassembler. S'unir. Puis finalement...la paix était arrivée, sur une majeure partie de l'île. L'école était seulement le symbole de tout ceci, de cette idée assez insolite pour mettre fin à la guerre, et rappelait toujours que c'était en travaillant main dans la main qu'on parvenait à se construire un meilleur avenir.

Mais...il fallait vraiment vivre là-bas pour finir par le comprendre. Là, forcément, c'était...difficile à saisir, ça pouvait sembler chimérique. Mais c'était surtout la vérité. C'était comme ça que l'île s'en était sortie. Alors oui, pourquoi cela ne fonctionnerait-il pas sur Mythra ?

Tout en confirmant les craintes de Tsukimeru : accueillir les élèves Mythrans pourrait représenter un danger sur Ernelzya aussi. S'ils vivaient tous dans cette mentalité, cette haine qui serait assez difficile à contenir, que ça soit des élèves ou des adultes, ça risquait de partir à la confrontation...et ça, il en était hors de question. Au contraire !

¤____________________________________________¤

"Ne vous fiez pas aux apparences. Elles sont souvent trompeuses." ~ Eynar Yasashi

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Couleur utilisée : #6666ff

Facebook - Suivez en détail l'avancement du site !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loisebodard.ernelzya.com/
Urkan Balg
Mercenaire Vagabond
 Mercenaire Vagabond
avatar

Type : Humain Démoniaque

Masculin Taureau Tigre
Messages : 187
Messages RP : 48
Date d'inscription : 21/05/2013
Age : 19
Localisation du Personnage : Change souvent selon les besognes
Métier du Personnage : Mercenaire
Arme : Fléau

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Neutre, bon pour celui qui paie

Votre Personnage
Âge du Personnage: 26
Brève Description:

MessageSujet: Re: Couronnement   Lun 23 Sep - 19:07

Urkan fut d’abord surpris par le changement de ton de l’Ernelzyen : il semblait beaucoup moins joyeux, et le mercenaire sentait qu’il s’était peut-être exprimé trop franchement. Il resta donc modéré en répondant à la première remarque :

-Pour tout dire, ce qui me désole le plus ce n’est pas tant qu’ils soient maladroits ou quoi que ce soit. Mais pourquoi un homme, ou une femme, devrait pouvoir vivre une vie mille fois meilleure qu’un autre simplement parce qu’ils sont nés à deux endroits différents ? C’est injuste.

Waw. Il n’avait pas l’habitude de s’exprimer si posément ! Il devait avouer que normalement, il était plus violent, tant dans les mots que dans les gestes. A sa seconde remarque, Urkan se renfrogna. Il n’avait jamais vraiment eu de chef, tant mieux, d’ailleurs. Bon, il avait commencé, il devait aller au bout…

-Vous avez absolument raison. La société actuelle ne s’appuie pas que sur une seule personne, oh non ! Elle écrase les gens comme moi, et sûrement plein d’autres ici qui ne se rendent pas compte des choses, et nous servons de magnifique tapis rouge pour tous ces beaux personnages !

Sarcasme, et colère maîtrisée. Il n’était pas du tout en colère contre son interlocuteur, mais c’était ce qu’il soulevait qui le rendait furieux, qu’il préférait d’ailleurs taire en temps normal. Quelques années plus tôt, il était encore plein d’espoir et de rêves. Il était aveugle comme tous ces gens. Mais il avait, contrairement à la plupart, ouvert les yeux, il voyait tout comme c’était vraiment. Terriblement injuste, mais surtout fatalement inchangeable.
Le bruit d’un verre qu’on repose plus fortement que nécessaire le ramena à la réalité. L’autre reprit la parole, cette fois plus véhément. Urkan le laissa parler, étaler ses arguments. Peut-être avaient-ils vécus des choses horribles. Peut-être. Pour le faux-garde, ce n’était pas vraiment le sujet… Il répondit calmement :


-Vous avez peut-être vécu des choses horribles. Je ne veux pas diminuer vos tourments, toutes vos souffrances ou quoi, mais vous ne vivez pas, je ne crois pas, les mêmes choses que nous. Avez-vous déjà eu faim, pour de vrai ? Avez-vous déjà, plus que vu, vécu dans la misère, celle ou vous avez l’impression de vous traînez dans la boue sans jamais pouvoir en sortir, en vous débattant pour ne pas vous enliser, quand d’autres ricanent en vous marchant dessus ? Et même, si vous l’avez vécu, vous devriez comprendre pourquoi je suis révolté que cela existe. Je ne suis pas une lumière, mais je sais voir. Et je vois bien qu’on ne pourra jamais changer ça. Vous ne pouvez pas nier ça !
Quant à m’amuser, non, je ne vois pas en quoi je devrais me sentir si heureux de fêter l’intronisation de nouvelles personnes pour nous écraser la face dans la boue, comme j’ai déjà dit.
Et sachez que si je suis parfois haineux, je suis surtout atterré et désespéré, et ça, c’est au contraire parce que je vois bien la vérité !


Il y était peut-être allé un peu fort. Enfin, étant donné qu’il était présent en tant que garde et vu les conditions, ce n’était peut-être pas judicieux. Peu importe. Quand il vit que l’Ernelzyen recommençait à parler, il décida en quelque sorte de ne pas continuer. Il n’avait plus envie. Il le regarda franchement :

-Peut-être, peut-être. De toute façon, je ne suis qu’une raclure des bas-fonds, comment pourrai-je avoir un avis réel sur la question ? Tout ce que je dis n’a sûrement aucun sens, mais on ne m’a jamais appris à parler comme votre ami Démon, par exemple. De toute façon, je suis sensé me taire.

Pour le coup, Urkan n’était plus vraiment en colère mais plutôt triste et résigné. Il remplit son verre à ras-bord et le vida d’une traite en s’asseyant, puis le reremplit. De toute façon, il tenait l’alcool.

¤____________________________________________¤

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume de Velours
La Rescapée d'Outre-Tombe (Modo à la Retraite)
La Rescapée d'Outre-Tombe (Modo à la Retraite)
avatar

Type : Aucun

Féminin Lion Chien
Messages : 221
Messages RP : 64
Date d'inscription : 15/09/2013
Age : 23
Localisation du Personnage : Cité du Savoir
Métier du Personnage : Bibliothécaire
Élément Magique : Lumière
Arme : Livre de Sorts

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 19 Ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Couronnement   Lun 23 Sep - 20:01

Toujours assise seule dans son coin, Plume ne pouvait toutefois pas s'empêcher de suivre à cette distance la conversation de ses premières rencontres, tout en sirotant le liquide qui remplissait son verre. L'un deux, qui était arrivé un peu plus tard, lui fit un bref signe de la tête... Que l'adolescente ne comprit pas réellement. Pourquoi ce geste ? Pour la rassurer ? Pour lui confirmer qu'elle avait raison de se mettre au calme ? Enfin, dans le fond, peu lui importait, et elle eut bientôt d'autres choses sur lesquelles se concentrer, et surtout, se préoccuper. Le ton montait entre le garde et le jeune homme venant de cette île lointaine, et elle trouvait cela dommage de se prendre ainsi la tête... Sentant pourtant qu'elle n'avait pas à s'en mêler, la demoiselle ne put s'empêcher de se lever à nouveau... Et de poser doucement une main sur l'épaule du garde.

"Excusez-moi... Loin d'être concernée par tout ceci, je tiens à vous dire que je partage votre douleur, et comprend votre pensée mais... Vous savez... Je pense qu'il ne faut jamais perdre espoir, et laisser une chance aux gens avant de porter un jugement. Pendant longtemps, j'ai vécu enfermée dans une geôle, aux ordres et à la merci d'un démon. Toute ma vie, pour être exacte. Je n'ai rien connu d'autre. J'ai presque toujours pensé que c'était une vie normale que de connaître la faim, la soif, la peur, les tortures... Mon maître faisait ce qu'il voulait de moi. J'étais l'objet de tous ses jeux quand d'autres créatures venaient dans son château. Je savais par d'autres esclaves n'étant pas nés dans cet enfer que le monde de dehors était totalement différent. Mais comme vous, je refusais d'y croire, parce que je pensais ne jamais le voir. Et puis j'ai eu ma chance. J'ai fini par sortir de cette prison macabre. Et grâce aux anges, tout ce que j'ai vécu appartient au passé, et physiquement, je n'en ai plus la moindre marque. Enfin... Ce que j'essaie de vous faire comprendre, c'est que la vie peut basculer à tout moment... Même si... Je pense très honnêtement que vous le savez déjà. Quand à ces deux personnes que vous jugez incompétentes... Laissez-leur une chance ! Et si ça ne vous convient pas... J'ai envie de vous demander si vous feriez mieux à leur place... Si oui, alors qu'est ce que vous attendez pour agir ? Si non, alors soyez plus compréhensif, et tentez d'apporter votre aide malgré tout. Ce n'est pas en ne faisant rien que les choses évoluerons."

Elle était peut-être bien jeune par rapport à lui, et elle s'attendait à tout moment à ce qu'il l'envoie balader en usant de cet argument mais... Jeune ou pas, Plume avait une expérience plutôt forte dans le domaine. Les anges l'avaient peut-être sauvée, mais elle était toujours obligée de se battre pour vivre comme elle le désirait.

"Vous n'êtes pas une raclure, tout du moins, je ne le pense pas. Mais... Je n'ai pas choisi moi non plus d'être esclave, et d'être née prématurée. Je n'ai pas choisi le fait de devoir me battre contre mon propre corps pour vivre. La seule chose qui me permet de me tenir ici debout, et de respirer à l'heure actuelle, est une magie angélique couplée à un sort démoniaque. Je peux vous assurer que j'en souffre beaucoup parfois. Pourtant, je ne reste pas là à me morfondre. J'essaie d'avancer, d'apprendre, de vivre par mes propres moyens. Et je pense que c'est comme cela que l'on peut prétendre au bonheur. La vie n'est simple pour personne, mais elle l'est beaucoup plus quand les gens se soutiennent les uns et les autres. Si vous désirez quelque chose, donnez-vous les moyens de l’obtenir. Et quoiqu'il arrive, je doute que l'on vous refuse le droit de vous exprimer."

Plume était loin d'être sûre d'expliquer sa vision de la meilleure façon qui soit. Mais elle était certaine d'une chose : se résigner n'apportait rien de bon.
Si elle pouvait comprendre ce sentiment d'injustice, elle-même étant frappée par ce fléau, elle avait plus de mal à tolérer une telle étroitesse d'esprit. Ou peut-être était-ce que parce qu'elle avait connu l'enfer dans son plus simple appareil, et dans toutes ses formes, qu'elle pouvait se rendre compte de la beauté des choses...

¤____________________________________________¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eynar Yasashi
Maître d'Armes ~ Directeur (Fondatrice)
 Maître d'Armes ~ Directeur (Fondatrice)
avatar

Masculin Taureau Serpent
Messages : 497
Messages RP : 448
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 28
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directeur d'Ernelzya
Élément Magique : Eau
Arme : Duo de Katana

En couple avec En couple avec : Scarlet O'Hara 8D *PAN*
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 35 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Couronnement   Lun 23 Sep - 20:09

Il soupira un peu. Qu'on lui réponde de cette manière ne le gênait absolument pas, vu qu'il ne se gênait pas non-plus pour dire ce qu'il pensait.

Il reprit toutefois son calme. Eynar n'était de toute façon pas le genre à tenir rancune très longtemps. a part si on touchait réellement les points qu'il ne fallait surtout pas toucher : ses proches.


- Eh, là, je ne te reproche pas de dire ta pensée, au contraire, au moins, tu n'es pas un hypocrite, comme il y en a de partout. Et si je me suis emporté, c'est parce que tout ce que tu viens de dire, oui, je connais, même si je n'ai que ma parole pour le prouver. Mais c'est justement pour tout ça que je suis ici. Pour tenter d'arranger les choses, continuer le travail qui a été commencé chez moi. Oui, il y a des gens qui auront toujours plus que toi, et d'autres qui auront toujours moins. C'est ce qu'il faut se dire. Je porte peut-être de jolis vêtements, mais ça ne fait que quelques années seulement que je les porte. De la boue, j'en ai bouffé, crois-moi, pendant une bonne partie de ma vie. Des rats aussi, mais ça, c'est une autre histoire.

Choisir entre mourir de faim, ou alors malade. Il ne savait pas du tout pourquoi son corps avait cherché quand même à survivre alors que lui voulait mourir, et pourtant, aveugle et cadavérique, il avait toujours tenté. ça n'avait fait qu’aggraver son état, mais ça lui avait au moins permit de tenir quelques jours de plus avant qu'on ne parvienne enfin à le sauver...

- C'est bien pour ça qu'à Ernelzya, nous n'aimons pas le fait qu'une seule personne soit au-dessus du reste. C'est notre culture. Dans celle de Mythra, c'est le contraire, bien, et nous n'avons pas l'intention de changer votre culture, tout comme nous voulons garder nos propres valeurs. Je veux juste dire que nos deux peuples ont à apprendre l'un de l'autre. Et ce que vous avez à apprendre ici, principalement, c'est tout ce que je t'ai dit. Tu veux rester libre ? Alors ne te soumets pas, personne ne te le demande, mais tu peux devenir un allié. Si tu veux changer les choses, bats-toi main dans la main avec eux, je t'assure, ils n'en ont pas trop l'air là parce que c'est le début, mais ils le souhaitent. Mais ils n'y arriveront pas sans vous, ou tout le monde présent ici. Crois-moi d'expérience.

Après, sûr que ce n'était que des paroles, il ne pouvait pas prouver ses dires réellement, mais pourtant, il était parfaitement sincère. Lui aussi revenait de loin, et cette épreuve qui consistait à sortir d'un désespoir profond, quand on avait tout perdu, c'était...difficile.

- Je ne prétends pas savoir ce que tu as vécu, je n'ai pas la science infuse. Mais dis-toi bien que tu es loin d'être le seul à en avoir bavé. Même la petite qui a filé, là ! Et même cette nouvelle reine, c'est ce qui la motive à changer les choses. J'ignore qui était là avant elle. Mais apparemment, ça ne devait pas être un bon, vu ce que tu en dis...

Il se tut un instant, cherchant ses mots. C'était un peu difficile à expliquer tant les mentalités étaient différentes :

- En fait, il ne faut pas les voir vraiment comme des "chefs", "rois", "reines", bref, genre des personnes devant qui s'incliner et obéir au doigt et à l'oeil. Mais comme des personnes qui ont des idées, qu'il faut apprendre à connaître, pour réellement savoir si vous y adhérez ou pas. Et si vous y adhérez, eh bien ça veut dire que vous pouvez travailler ensemble pour changer les choses. Et petit à petit, rassembler des gens comme ça, pour propager ces idées et les appliquer, pour qu'enfin les choses puissent changer. C'est comme ça que ça c'est fait chez nous, et c'est ce qu'on cherche à vous apporter. Surtout que les deux, tu sais, n'aiment pas trop les manières. La reine est gênée chaque fois qu'on s'incline devant elle. L'autre...il est assez brut de pomme, mais dévoué, et il est plus proche du bas peuple comme nous que les nobles. Si chacun y met du sien, vous y arriverez, et vous aurez tout à y gagner. Tu vois où je veux en venir ? Et non, tu n'es pas censé te taire. Justement. Tu vois ce qui ne va pas. Eux sont là pour tenter de régler les choses. Mais n'ont pas les yeux partout. Alors si tu veux vraiment sortir de la misère, va les voir, expose-leur la situation, et je suis plus que certain qu'ils feront en sorte d'arranger la situation au mieux, bien sûr, avec ton aide !

Et là, contre toute attente...la jeune fille de tout à l'heure revint, appuyant carrément ses dires.

Eynar ne s'attendait pas à ce genre de chose, toutefois, ces paroles ne le laissaient pas du tout indifférent. Mais il n'était pas plus surpris que ça. Après tout, il avait deviné ce vécu, il s'en était déjà fait une très nette idée. Alors il ne pouvait que l'appuyer.

Alors il eut un léger sourire, envoyant :


- Tu vois, elle, elle l'a déjà fait, le chemin. Plus qu'à toi de le faire ! Même si c'est très difficile ! Mais...tu n'es plus vraiment seul. Sauf si tu décides de l'être ! Et crois-moi, si tu fais ce chemin...tu en sortiras beaucoup plus fort !

¤____________________________________________¤

"Ne vous fiez pas aux apparences. Elles sont souvent trompeuses." ~ Eynar Yasashi

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Couleur utilisée : #6666ff

Facebook - Suivez en détail l'avancement du site !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loisebodard.ernelzya.com/
Van Flone
Mercenaire Chevaleresque
 Mercenaire Chevaleresque
avatar

Type : Humain Angélique

Masculin Gémeaux Chien
Messages : 173
Messages RP : 51
Date d'inscription : 22/05/2013
Age : 23
Localisation du Personnage : Principalement à la Cité Marchande sinon un peu partout sur Mythra et au Royaume Céleste.
Métier du Personnage : Mercenaire
Élément Magique : Lumière
Arme : Katana

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 21 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Couronnement   Lun 23 Sep - 20:53

- Je ne suis pas très hiérarchique sinon je serai surement un garde à l'heure qu'il est. C'est juste que nous sommes tranquillement entrain de discuter et je préfère continuer notre discutions, j'ai le temps pour aller saluer vos collègues la fête n'est pas encore fini. J'étais intrigué sur le fonctionnement de l'école ainsi que son histoire, c'est un membre de ma famille ma raconté beaucoup de chose sur Ernelzya. Normalement il devrait rejoindre vos rangs bientôt si je me souviens bien ... Je voulais rencontrer au moins un des directeurs car ils sont réputés et qu'ils font du bon travail.

A force le jeune mercenaire allait se répéter donc autant passer à autre chose. Hélas, tout ce passa assez vite. Le jeune mercenaire écouta les deux hommes parler ... Il avait l'habitude de rester calme dans toute sorte de situation pourtant sans vraiment faire exprès un bruit de verre brisé ce fit entendre, heureusement sont écho n'arrivait pas jusqu'aux autres invités.  Malgré leur échange assez violent on pouvait dire que "physiquement" ils étaient rester calme contrairement a Van qui avait serrer trop fort son verre au point de le briser, étant au dessus l'une des tables du buffets les éclats ne se retrouvèrent pas par terre. En moins d'une seconde son expression colérique ce transforma en une sorte de gêne comique.

- Ah, ces verres sont plus fragiles que ce que je pensais. J'ai du l'approcher trop près du plat, je vais devoir faire attention. J'ai l'habitude d'être assez maladroit, il serait dommage que je casse tous mes verres. Nos dirigeants nous on clairement montrés qu'ils allaient faire de leur mieux alors pourquoi ne pas leur faire confiance et les soutenir avant de les traités d’incompétents ...

Evidemment le début avait été dit sur un ton joyeusement ironique et les autres devaient avoir compris que ce n'était pas sa maladresse qui avait casser le verre. Comparé à leurs histoires et leurs mésaventure Van ne pouvait pas se plaindre, ce n'est pas qu'il voulait se plaindre c'était tout le contraire. Ils voulaient aider tous ceux qui en avait besoin il savait très bien que ce n'était pas encore suffisant. Tout ce que faisait sa famille pour la Cité Marchande ne suffisait déjà pas pour rendre la cité paisible et agréable pour tous ... Il se tourna pour récupéré un autre verre.

- Je ne sais pas ce que vous avez vécu et je ne peux pas me plaindre. Mon incompétence me le rappel chaque jour ...

La dernière phrase avait été dit à voix basse, il se l'était adressé et ne pouvait que s'énerver contre lui même. Cependant il soupira avant de reprendre son air amical et joyeux pour se retourner vers ses interlocuteurs.

- N'y pensons plus il serait dommage de gâcher cette fête même si elle n'est pas au goût de tout le monde.

* La fête n'est pas encore fini n'est-ce pas ... Je crois que mes salutations arriveront plus vite si ça continue ...*



[ Je trouve très drôle la tournure qu'a pris la gentil discutions xD ]

¤____________________________________________¤

Couleur : #0099ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Urkan Balg
Mercenaire Vagabond
 Mercenaire Vagabond
avatar

Type : Humain Démoniaque

Masculin Taureau Tigre
Messages : 187
Messages RP : 48
Date d'inscription : 21/05/2013
Age : 19
Localisation du Personnage : Change souvent selon les besognes
Métier du Personnage : Mercenaire
Arme : Fléau

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Neutre, bon pour celui qui paie

Votre Personnage
Âge du Personnage: 26
Brève Description:

MessageSujet: Re: Couronnement   Mar 24 Sep - 15:03

Urkan était assez désespéré comme il l’avait déjà été plusieurs fois en soulevant ces sujets mine de rien difficiles, désespoir qu’il avait choisi depuis longtemps d’enfouir sous une colère violente qui suffisait le plus souvent à mettre fin au débat. Il aurait pu tout arrêter, cette fois encore, mais pour une fois, il allait continuer.
Cet étrange individu semblait ne pas en avoir vu de belles, mais il était sorti de ce monde là. S’en rappelait-il seulement ? Il ne pouvait pas juger à l’heure actuelle. Il mâcha ses mots avant de dire lentement :


-Ce qu’il faudrait faire, ils ne le feront pas. Car qui ne connait pas mieux ses problèmes que soi-même ? Tout le monde devrait se gouverner. Mais bien sûr, c’est infaisable. Le plus raisonnable ne serait donc pas que la majorité dirige ? Une majorité bien éloignée de ces gens.

Il avait tendu son doigt vers des groupes de nobles plus près de la scène. C’était une courte réponse à une longue tirade, mais Urkan faisait déjà des efforts pour continuer le dialogue, on ne pouvait pas lui demander trop. Il avait dit le fond de sa pensée.
Puis, ce fut la jeune femme qui lui adressa la parole. Il en fut grandement surpris, d’abord car il ne s’intéressait pas vraiment à elle et pensait logiquement cela réciproque, et puis elle ne s’était pas particulièrement illustrée par ses discours fournis. Il écouta en la regardant, mais ne répondit rien. Que pouvait-il répondre ? Ils n’avaient pas totalement tort, mais le problème était bien trop profond pour être résolu comme ça. Enfin, il le pensait.

Et au troisième de faire la morale ! C’était à peu près ce que le garde temporaire pensa en l’entendant intervenir, pour lui faire des reproches en plus. Encore une fois, il garda le silence et remplit simplement son verre en le vidant d’une traite. L’alcool était trop doux.


[ Oui, je n’imaginais pas du tout ça comme ça au départ xD]

¤____________________________________________¤

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eynar Yasashi
Maître d'Armes ~ Directeur (Fondatrice)
 Maître d'Armes ~ Directeur (Fondatrice)
avatar

Masculin Taureau Serpent
Messages : 497
Messages RP : 448
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 28
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directeur d'Ernelzya
Élément Magique : Eau
Arme : Duo de Katana

En couple avec En couple avec : Scarlet O'Hara 8D *PAN*
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 35 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Couronnement   Mar 24 Sep - 16:52

Bon. Décidément, ce type était un entêté. Eynar ne pouvait pas vraiment prouver ce qu'il disait, qui était le pire la vérité même, mais en même temps, il ne tenait pas à raconter son vécu, ça lui était quelque chose de vraiment difficile.

Il ne l'avait d'ailleurs jamais fait, et même Aaluna, qui avait cherché à comprendre, n'était pas parvenue à obtenir la vérité. Eynar n'y arrivait pas. Pas encore du moins. S'il avait fait beaucoup de chemin sur lui-même, il y avait encore des choses qui bloquaient. En particulier ses séquelles, à la fois mentales et physiques, assez lourdes pour la plupart. Sa santé s'était par exemple considérablement dégradée, Eynar tenait seulement grâce à ses entraînements intenses et réguliers qui lui permettaient de garder la forme, et surtout, son corps en marche, car ne tenant vraiment plus à repasser plusieurs mois à faire de la rééducation totale.
A la fin de sa captivité, il ressemblait à un véritable cadavre. D'où cette rééducation subie, après de nombreuses opérations très lourdes afin qu'il puisse enfin ressembler de nouveau à un être vivant avec un corps capable de fonctionner. Un état qui était quasiment similaire à de la lèpre presque, tant son corps avait été ravagé, aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur.

Même encore aujourd'hui, Eynar était incapable d'affronter son propre reflet. Il se voyait encore cette image, cet état dans lequel il avait été après trois mois et demi de captivité entre les mains des démons.

L'énergie du désespoir, il connaissait donc très bien, car malgré-tout ceci, il avait survécu, bien que de justesse, et ce même s'il avait carrément fait plusieurs tentatives de suicide après parce qu'il souffrait trop d'avoir ainsi tout perdu.

Les couloirs de la mort, puis cette longue période où il en avait voulu à la terre toute entière d'être heureuse alors que lui pleurait, il connaissait très bien. Mais n'était franchement pas prêt à le raconter, contrairement à cette jeune fille, ce qui lui faisait se dire qu'elle, au moins, elle avait bien plus avancé que lui à ce niveau.

C'était aussi pour ça que l'attitude du faux-garde l'énervait. Lui-même était la preuve qu'on pouvait se sortir de tout ceci, et il n'était pas le seul. A tel point qu'à présent, les gens qui ne faisaient que se plaindre sans rien faire comme ce faux-garde, ça l'agaçait, réellement. Il n'avait qu'une seule envie, c'était de le secouer.

Surtout qu'il ne semblait même pas écouter les deux autres qui en rajoutèrent, car ayant compris.

Il sursauta quand il entendit un verre se briser, s'exclamant un peu :


- Eh, doucement, vous allez vous blesser ! Faites voir !

Il ne pouvait s'en empêcher, sa nature était ainsi, et il examina la main de l'autre hybride, rapidement, sans gêne. Heureusement, il n'y avait pas grand chose. Alors il le relâcha simplement, répondant :

- Ecoutez, nous ne sommes franchement pas là pour nous faire plaindre. Tout le monde a le droit de pleurer, ce n'est pas une honte, sérieux. Puis il y a une vérité terrible, mais qui est là, le garde : que tu sois heureux ou pas, le temps continuera sa route. Sans s'arrêter, sans t'attendre. Le monde continue de tourner en gros. Ce n'est pas pour être méchant que je te dis ça, même moi, elle me frustre cette vérité. Quand on est dans ton état d'esprit actuel, on a tendance justement à attendre, à croire un tant soi peu que la vie va s'arrêter pour nous, et nous rendre ce qu'on nous a arraché. Désolé de te décevoir, et au risque d'être un peu dur, sache juste que c'est pour ton bien, ça ne marche pas comme ça. Le monde ne s'arrêtera pas pour t'aider, il restera indifférent à ton sort, comme il est resté indifférent à nous autres. C'est bien pour ça qu'il vaut mieux se relever et continuer à se battre pour ses convictions. Le chemin est difficile et parfois même...douloureux. Mais une fois au bout, tu es gagnant, crois-moi. Et quand tu as des gens qui sont là pour essayer de changer toute cette vision, il faudrait laisser une chance. Parce que réfléchis un peu : imagine tout le monde fait comme toi. Imagine, nous nous arrêtons tous à nos petits soucis comme tu le fais. Là, c'est sûr et certain, on se cassera tous la gueule. Alors que si tu aides, parce que je suis certain que tu as des choses à apporter vu tout ce que tu as pu vivre, ils pourront y faire quelque chose. La paix, ça ne se gagne pas en deux jours, oui. Mais sur plusieurs années. Il faut de la volonté pour ça, et ça ne se fait pas sur les épaules d'une poignée de personne, mais de tous. Et c'est ça que nous sommes venus apporter.

Mais bon, à quoi bon. Enfin, il espérait qu'il finirait par comprendre. Il parlait en plus d'expérience, il ne jouait aucunement la comédie. La haine, il l'avait connue, il avait traversé de nombreuses choses malgré son jeune âge, et avait pris beaucoup de recul depuis en réalité.

Mais ce recul avait été un peu long à prendre. Il n'avait pas changé du jour au lendemain, au contraire ! Entre la maladie et la reprise de conscience douloureuse à la vie, ça lui avait pris plusieurs mois. Eynar avait été incapable de commencer sa carrière de Directeur dans cet état-là.

Et il avait finit par s'en sortir avec la solution qu'il avait toujours eue enfant : le rire et les bêtises en tout genre. ça l'avait bien aidé. Aujourd'hui encore, il faisait en sorte de rire le plus possible, de prendre beaucoup de chose avec nonchalance. ça l'aidait à lutter, à ne pas sombrer de nouveau dans cette folie mortelle.
ça avait été très difficile. Mais il y était arrivé. Alors pourquoi pas les autres ?

Et finalement, il ne regrettait pas d'avoir parcouru ce chemin qui avait été si difficile et douloureux : après tout, en l'ayant fait, il avait gagné en renommée dans l'école, avait retrouvé Aaluna dont il avait enfin réussi à savoir quel type d'amour (fraternelle ou paternelle) il éprouvait pour elle, et avait même trouvé l'amour il n'y avait pas si longtemps que ça.

Alors finalement...ça valait la peine, non ? Même après tant d'années à désespérer que les choses s'arrangent...

Il espérait aussi que cette conversation prenne fin et prenne plutôt une tournure plus joyeuse. Parce que bon, les mots du faux-garde résonnaient encore dans sa tête malgré-lui, et ramenant avec les pires souvenirs de sa vie justement. Et Eynar trouvait que ce n'était pas le moment d'avoir une crise de panique là, maintenant.

"Avez-vous connu la faim ?" à titre d'exemple. La réponse était absolument positive. Eynar avait failli répondre "Au point de me demander si un démon, c'était comestible, ou alors ma propre chair."
Enfin...pour ce qu'il en restait dans cette période-là...

"Avez-vous déjà, plus que vu, vécu dans la misère, celle ou vous avez l’impression de vous traînez dans la boue sans jamais pouvoir en sortir, en vous débattant pour ne pas vous enliser, quand d’autres ricanent en vous marchant dessus ?"
Celle-là aussi. Misère, maladie depuis enfant, et qui lui avaient valu de se retrouver orphelin du jour au lendemain en retrouvant ses parents morts dans leurs champs. Puis les problèmes. Son premier beau-frère, mort de la même façon quelques années plus tard. Ensuite, cette attaque de démon, où Eynar se souvenait encore de toutes ces exécutions à la chaîne pour servir d'exemple, et lui qui avait été fait prisonnier pour avoir tenté de se rebeller encore.
Puis l'enfer. Dans tous les sens du terme. Humilié des pires manières, il avait perdu sa condition d'humain, tout en étant torturé, ce qui faisait qu'aujourd'hui, Eynar avait du mal avec les contacts physiques. Avec les étrangers du moins. Et encore plus quand il devenait aveugle. Dans ces moments-là, il avait tendance à avoir des réflexes très dangereux pour les autres !

Il soupira.


- Bref, on ne te demande pas de changer d'avis tout de suite. Mais sérieusement, réfléchis-y, parce que si tu es comme ça, quelque part, ça veut dire que tu voudrais que les choses changent. Alors accepte nos mains tendues et tu ne seras pas déçu, mais si tu t'enfermes comme là...c'est clair que tu n'y arriveras pas. Maintenant, vous m'excuserez, je dois m'absenter un peu. J'ai chaud. Si vous désirez des renseignements sur notre fonctionnement, n'hésitez pas à nous le demander, que ça soit à mes collègues ou à moi. J'ai juste besoin de quelques instants.

Le tout en s'éloignant ensuite assez rapidement, bien qu'en utilisant des chemins assez hors de vue pour ne pas trop attirer l'attention.
De l'air, il avait besoin d'air.

Et non, il n'était pas du genre à avoir honte d'avouer ses faiblesses ! Même en infime partie. Là, vrai qu'il commençait à se sentir mal, même s'il avait appris depuis longtemps à refouler, seulement, lorsqu'il refoulait, plus il le faisait, et plus il en payait le prix après. Et là, l'ambiance était à la fête, et il ne voulait pas qu'on la lui gâche, ni la gâcher lui-même.

Alors il s’éclipsa, se dirigeant plus vers le balcon, histoire d'effectivement pouvoir respirer, et une fois loin de l'attroupement principal, il se laissa tomber contre un mur, en soupirant de soulagement, laissant passer ses vertiges qui lui donnaient l'impression désagréable de flotter, le tout avec un mal au coeur franchement pas génial à supporter, réprimant une envie de vomir.

Il laissa toutefois passer. Il préférait quand ça s'arrêtait là, plutôt que de succomber. Il avait l'habitude de maîtriser plus ou moins. Alors il se força à respirer lentement, afin de récupérer, et d'avoir autant d'entrain que tout à l'heure, après tout, c'était passager.

Le tout en se forçant à penser à des choses...bien. Pour chasser cette image que l'autre lui avait renvoyée malgré-lui du coup. Se fixant dessus.

Ayant déjà trouvé son excuse si jamais on lui posait la question : il dirait que les boissons alcoolisées d'ici étaient trop fortes pour lui.

Après tout, à part son entourage, personne n'était censé savoir qu'au contraire, il tenait très bien l'alcool !

¤____________________________________________¤

"Ne vous fiez pas aux apparences. Elles sont souvent trompeuses." ~ Eynar Yasashi

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Couleur utilisée : #6666ff

Facebook - Suivez en détail l'avancement du site !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loisebodard.ernelzya.com/
Plume de Velours
La Rescapée d'Outre-Tombe (Modo à la Retraite)
La Rescapée d'Outre-Tombe (Modo à la Retraite)
avatar

Type : Aucun

Féminin Lion Chien
Messages : 221
Messages RP : 64
Date d'inscription : 15/09/2013
Age : 23
Localisation du Personnage : Cité du Savoir
Métier du Personnage : Bibliothécaire
Élément Magique : Lumière
Arme : Livre de Sorts

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 19 Ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Couronnement   Mar 24 Sep - 19:26

"Et qui vous dis que ces gens ne donneront pas leur voix à cette majorité dont vous parlez ? Avez-vous une connaissance telle du monde que vous pouvez tout prévoir à l'avance ? Si oui, mes félicitations. Mais dans ce cas, agissez, car si ces gens sont comme vous le prétendez, le Royaume court à sa perte, et cela signifie qu'avec votre intuition, vous êtes le seul à pouvoir empêcher cette chute. Mais si vous ne possédez pas cette faculté divinatoire, ne prenez pas d'avis si précipité, vous vous faites encore plus de mal pour des pensées qui sont peut-être fausses. Sur ce, tâchez de profiter de la fête."

Ce fut la seule réponse que Plume leur offrit avant de s'éloigner à nouveau du petit groupe. Loin d'elle l'idée de rester plus longtemps dans cette ambiance houleuse. L'adolescente était avant tout là pour apprendre et se changer les idées, visiter le monde... Pas pour replonger dans la noirceur des soucis de chacun. Elle trouvait complètement stupide de se prendre autant la tête un jour de cérémonie où le peuple se devait d'être joyeux, malgré les quelques ratés... Mais tout le monde possède le droit à l'erreur. Pour sa part, la jeune fille estimait qu'il ne fallait justement pas rester sur les fautes commises, mais avancer, et chercher à en tirer des leçons.
De toute évidence, elle avait dit ce qu'elle avait à dire sur le sujet. Si ces autres jeunes gens continuaient le débat, c'était à présent sans elle. Débat qui ne sembla plus prendre racine, car son départ fut suivit de près par celui du jeune homme étranger qui l'avait accostée en premier lieu. Il semblait avoir perdu sa bonne humeur, rien de surprenant après un tel sujet mais... Si ce n'était que ça. De là où elle était, Plume pouvait le voir plutôt agité, et dérangé. Il tentait sans aucun doute de fuir les regards.
La course s'arrêta au niveau des balcons de la salle, et, peu désireuse elle aussi d'être au contact de la foule tout le long de ce séjour festif, elle emprunta le même chemin, avant de retrouver le calme et la compagnie de l'air frais. L'homme quand à lui était avachi au sol contre un mur. Beaucoup pourraient y voir un problème d'alcool, mais pour la demoiselle, c'était tout autre. Déjà, parce qu'il avait à peine bu. Mais aussi parce que des comportements similaires, elle en avait vu chez les esclaves apeurés qui lui avaient tenu compagnie pendant un temps.


"Sentir une odeur que vous aimez tout particulièrement aide beaucoup dans ce genre de crise."

Elle avait parlé sans vraiment le regarder plus que ça, allant ensuite s'accouder à la rambarde pour admirer les paysages tout à fait inconnus pour elle.
L'adolescente ne voulait pas le mettre mal à l'aise ou l'étouffer, alors elle avait jugé bon de glisser un simple conseil, avant de s'occuper seule à satisfaire sa curiosité. Pourquoi descendre des îles célestes si ce n'était pour ne rien voir du monde d'en bas ? Même sans pouvoir s'y promener, un regard était suffisant pour une première découverte.

¤____________________________________________¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eynar Yasashi
Maître d'Armes ~ Directeur (Fondatrice)
 Maître d'Armes ~ Directeur (Fondatrice)
avatar

Masculin Taureau Serpent
Messages : 497
Messages RP : 448
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 28
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directeur d'Ernelzya
Élément Magique : Eau
Arme : Duo de Katana

En couple avec En couple avec : Scarlet O'Hara 8D *PAN*
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 35 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Couronnement   Mar 24 Sep - 19:54

L'air lui fit du bien. ça commençait déjà à aller mieux. Il avait l'habitude, ça faisait treize années à présent qu'ils se coltinait ses nombreuses séquelles. Il avait donc plus ou moins l'habitude de gérer, même s'il lui arrivait encore d'en perdre le contrôle parfois, et là, ça pouvait devenir dangereux, surtout pour les autres.

Et puis ici, ce n'était pas la première. Quand il avait été acheter le phénix au Royaume Céleste avec Erinyes, il s'était senti encore plus mal rien qu'à la vue...de la cage. Dont il s'était très vite débarrassée, élevant l'oiseau en liberté, et en espérant qu'Aaluna continuerait sur cette voie.
Il subissait le même effet en voyant des chaînes, des cordes, ou tout ce qui pouvait servir à la torture dans les prisons. Exactement comme il ne supportait plus du tout la vue de rats aussi. Ayant vécu à la campagne, il n'avait jamais eu peur des bestioles, mais depuis sa captivité, justement au milieu de ces bêtes, depuis...oui, il les craignait, beaucoup. Après tout, des micro parties de lui avaient fini dans leurs estomacs à ces sales bêtes...là, aujourd'hui, s'il ressemblait à peu près à un humain normal à priori, c'était uniquement grâce aux soins intensifs auxquels il avait eu droit, et pas seulement esthétiques.

Il laissa passer encore un moment, quand même, au cas où, reprenant conscience peu à peu, sa nausée semblant enfin refluer peu à peu. Il avait agi à temps, empêchant ainsi que ça aille plus loin.

Puis une voix, qui le surprit, surtout parce qu'il ne s'y attendait pas, toutefois, la phrase le fit...sourire. Elle confirmait ce qu'il lui avait dit quand elle avait été surprise qu'il l'ait quasiment de suite cernée. Son histoire l'avait d'ailleurs forcément touché, et pas laissé indifférent. Il essayait toutefois de ne pas trop y penser. Ce genre d'histoire lui en donnait des frissons dans le dos. Tout simplement parce qu'il était très bien placé pour réellement imaginer l'horreur des choses...et qu'il allait de nouveau se sentir mal s'il y pensait trop.

Tout simplement parce que c'était encore trop ancré, et qui expliquait pourquoi il était encore incapable aujourd'hui de raconter sa propre histoire quand on la lui demandait. Il repensait aux paroles d'Aaluna, qui l'avaient un peu attristé, quand elle lui avait dit "Je ne comprends vraiment pas tes réactions, parfois..."

Il en avait été attristé dans le sens où il se rendait compte que ce passé creusait une sorte de fossé entre eux, et ça, il avait du mal à le supporter. Et pas qu'avec elle, le pire, loin de là !

Il répliqua simplement :


- Dommage. Celle que j'aime est loin actuellement. Ce n'est pourtant pas l'envie qu'il manque !

Le tout pour plaisanter un peu, comme à son habitude, comme il le faisait toujours dans ce genre de situation. Histoire de dire aussi que ça allait. Avec cette fille, inutile de sortir l'excuse du "je suis saoul", ça ne fonctionnerait pas avec elle.

Il finit du coup par se relever doucement, appuyant une main sur le mur, rajoutant simplement :


- Ce n'est rien. J'ai eu pire !

ça, surtout en petit clin d'oeil à tout à l'heure, le tout avec le sourire. Non, ça n'avait pas été de la comédie, loin de là. Juste qu'il avait appris de lui-même à maîtriser au mieux, tout en...continuant toujours à se relever, à ne jamais s'avouer vaincu. Parce qu'en se disant justement qu'il avait connu pire, donc qu'il survivrait, encore et toujours. Puis pleurer n'avançait à rien. Il l'avait bien compris depuis quelques années, maintenant.

- C'est quoi ton nom ? Parce que je suppose que t'appeler tout le temps "Petite" n'est pas le mieux pour toi ! Enfin, si tu as envie. Je cherche juste un nom avec lequel t'appeler. Tu peux m'en donner un faux si tu ne veux pas me le dire !

C'était juste par curiosité comme ça, puis il avait besoin de penser absolument à autre chose, afin de sortir de cet état fébrile dans lequel il s'était un peu retrouvé. Il voulait rire. C'était le seul remède, là, en attendant que la fête puisse commencer.

¤____________________________________________¤

"Ne vous fiez pas aux apparences. Elles sont souvent trompeuses." ~ Eynar Yasashi

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Couleur utilisée : #6666ff

Facebook - Suivez en détail l'avancement du site !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loisebodard.ernelzya.com/
Erinyes Lindorië Mythra
Saphir Royal ~ Reine de Mythra (Fondatrice)
Saphir Royal ~ Reine de Mythra (Fondatrice)
avatar

Féminin Balance Serpent
Messages : 1107
Messages RP : 292
Date d'inscription : 14/05/2013
Age : 27
Localisation du Personnage : Château d'Elsran
Métier du Personnage : Reine de Mythra
Élément Magique : Foudre
Arme : Épée

En couple avec En couple avec : Shintarô
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Shintarô

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 22
Brève Description:

MessageSujet: Re: Couronnement   Jeu 26 Sep - 9:00

Ce qu'il se passa ensuite, la jeune femme n'en su rien. Son corps s'était auto-protégé pour éviter la belle crise de panique. Une chose était sûre, elle n'était décidément pas prête encore. Rien de bien surprenant non plus, mais on lui avait demandé beaucoup en peu de temps, les attentats et autres agressions s'étaient enchainés alors qu'elle devait apprendre à nouveau la vie de Château et le rôle de Reine... Pas étonnant de lâcher sous cette pression. Elle avait tout perdu de la petite princesse bienveillante et sûr d'elle qu'elle avait été autrefois...
Quelques minutes défilèrent avant qu'elle n'ouvre à nouveau les yeux, dans un endroit pas si familier que ça, et apparemment vide de toute personne... Enfin, sauf une, évidement, penché sur elle.


"Shin... Que s'est-il passé ? C'est déjà finit ?"

Tiens, pour le coup, elle espérait qu'en fait, c'était la nuit, que tout ce qu'elle avait vécu ne s'était pas passé comme ça, mais bien dans les règles, et qu'elle venait juste de faire un cauchemar.
Sa vision étant plutôt trouble encore, elle ne voyait pas vraiment qu'il faisait encore un grand jour dehors.
Ce fut uniquement quand elle fut un peu réveillée qu'elle réalisa que non, c'était pas fini, elle était en plein dedans, et tout ce qu'elle craignait était arrivé !
Déjà, elle pouvait entendre les bruits de la fête dans la pièce du dessous...

Elle se redressa en sursaut.


"Oh bon sang, dis moi que ce n'est pas vrai... J'ai laissé tout le monde en plan ?!"

Ok, son règne semblait fichu avant même d'avoir commencé... Non mais quel Souverain tombait dans les pommes après un discours foiré, le jour de son couronnement ?!
C'était... Du jamais vu, et sûrement intolérable du point de vue du peuple...
Bien que le problème, ce n'était pas forcément ça, mais plutôt qu'elle avait besoin de soutient pour avancer, et non être comme lâchée dans une cage aux fauves, en lui foutant tout sur le dos. De la bonne volonté, elle en avait. Mais l'espoir que les gens portaient en elle, pour ceux qui en avait, était peut-être démesuré. Son retour avait beaucoup fait parlé après tout ! Ses parents étaient des Dirigeants qui étaient beaucoup aimés de leur peuple, alors forcément, ce dernier en attendait autant, voire plus de la fille !


"Bon sang, on ne peut pas rester là. Il faut y retourner et s'excuser... Il faut absolument que je rattrape ça !"

Et sans vraiment attendre son avis, elle se releva, réprimant un vertige, sa volonté prenant le dessus sur son état tel un coup de fouet, et se dirigea vers la porte tout en s'arrangeant un peu, avant de redescendre dans la salle de réception.
Où son arrivée ne fut pas discrète, tout comme son départ, car la grande porte s'ouvrit sur elle dans un beau grincement, et résultat, tous les regards se braquèrent à nouveau sur elle.
Bon, hors de question de perdre à nouveau la face cette fois, même si la peur engendrai de nouvelles nausées.
Prenant énormément sur elle encore une fois, elle reprit place sur l'estrade.


"Ahem... Je suis...Désolée pour ce petit contretemps. J'ai été victime d'une attaque il n'y a pas trés longtemps, et je crois que je n'ai pas encore pleinement euh... Récupéré, voilà."

Premier prétexte qui lui était venu en tête. Surtout, ne pas avouer qu'en fait, elle était morte de trouille, même si c'était sûrement trop tard...

"Alors je vous présente mes plus profondes excuses et... Je me tiens à votre disposition tout au long de la fête pour répondre à vos questions !"

C'était vraiment comme se jeter dans la fosse aux lions, mais c'était de qui était prévu au programme de toute façon.
Alors elle s’exécuta, rejoignant la foule, tentant d'avoir un air détendu. En priant aussi pour que Shin ne lui en veuille pas trop, car un peu paniquée, elle l'avait pour ainsi dire... Laissé en plan.
Donc vraiment, elle espérait qu'il n'en rajoute pas, elle avait assez de mal comme ça à tout gérer, et qu'il se montre compréhensif...

¤____________________________________________¤

Personnage créé par moi même.
Avatar : Midna01 - Signature : Icurunin & Tea Tietoe - Pixel : Hyanna Natsu
NE PAS UTILISER !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://angedecristal.deviantart.com/
Shintarô
Enfant des Ténèbres ~ Roi de Mythra (Fondatrice)
Enfant des Ténèbres ~ Roi de Mythra (Fondatrice)
avatar

Type : Humain Démoniaque

Masculin Taureau Serpent
Messages : 1019
Messages RP : 276
Date d'inscription : 14/05/2013
Age : 28
Métier du Personnage : Roi de Mythra
Élément Magique : Vent
Arme : Katana

En couple avec En couple avec : Erinyes Lindorië
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Erinyes Lindorië

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 22 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Couronnement   Jeu 26 Sep - 11:32

Shintarô essaya pendant tout ce temps de faire revenir Erinyes. Ce qui finit enfin par se faire, à son grand soulagement. Il lui afficha un léger sourire, pour tenter de la rassurer :

- Non, pas encore...mais tout semble bien se passer on dirait.

Enfin, il l'espérait, il n'avait pas la science infuse non-plus. Puis être au milieu de tant de monde l'oppressait, lui qui avait tant pris l'habitude d'être isolé et de vivre à l'état sauvage. Là, il en profitait pour respirer un peu avant de reprendre le "combat". Il savait qu'il devrait s'y faire, et aider au mieux les gens qui l'entouraient.

Parce que le fond, lui-même l'ayant touché, il connaissait donc plus ou moins à la base, c'était d'ailleurs en grande partie à cause de ça qu'il avait été incapable de se reconvertir à la civilisation une fois sorti du Pandémonium. S'il l'était actuellement, et encore, ce n'était pas encore tout à fait ça, c'était grâce à Erinyes, avec qui la vie à ses côtés l'avait influencé peu à peu sans qu'il ne s'en rende trop compte, le rendant moins sauvage et agressif, faisant renaître peu à peu son côté humain.

Puis Erinyes s'affola. Il tenta alors :


- Non, non, ne t'en fais pas, ce n'est pas grave ! Le démon a eu la bonne idée d'attirer l'attention sur lui...

Enfin, à ses yeux, c'était ça, surtout qu'il n'avait pas vraiment écouté le discours, étant préoccupé par l'état d'Erinyes. Sauf qu'elle ne l'écouta pas, et avant même qu'il ait le temps de la retenir, la voilà qui était déjà partie.

Il soupira un peu. Et se sentait décidément nulle. Il ne connaissait vraiment rien à rien à ce genre de vie, et plus ça allait, plus il avait l'impression d'être largué. Il espérait que ce fossé ne s'agrandirait pas...déjà qu'il avait fini par comprendre il y a un moment à présent que son analphabétisme était handicapant dans ce genre de vie...à présent, il était devenu illettré, toujours ça de pris, mais bon, ce n'était pas encore ça du tout ! Il était entre les deux à présent en fait...

Sans se gêner, il passa par-dessus la rambarde, ne pouvant décidément pas se défaire de ses habitudes "sauvages", qui faisaient décidément partis de sa façon d'être, atterrissant juste en face d'Erinyes, en la regardant bien dans les yeux.

Pour lui rappeler une chose :


- Erinyes...tu as déjà oublié ? Seuls, nous sommes vulnérables. A deux, nous sommes invincibles. Alors arrête de vouloir tout gérer seule. Laisse-moi t'aider à porter ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume de Velours
La Rescapée d'Outre-Tombe (Modo à la Retraite)
La Rescapée d'Outre-Tombe (Modo à la Retraite)
avatar

Type : Aucun

Féminin Lion Chien
Messages : 221
Messages RP : 64
Date d'inscription : 15/09/2013
Age : 23
Localisation du Personnage : Cité du Savoir
Métier du Personnage : Bibliothécaire
Élément Magique : Lumière
Arme : Livre de Sorts

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 19 Ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Couronnement   Ven 27 Sep - 9:55

Sa réponse n'eut aucun autre sous-entendu que le parfum de celle qui semblait être sa femme. Pensée logique, même si Plume avait pensé à quelque chose de plus... Conventionnel, comme le parfum d'une fleur. Certaines avaient des vertus très apaisantes à ce niveau ! Tout du moins, si elle en croyait les quelques livres qu'elle avait eut l'occasion de lire sur le sujet. Les fleurs en elles-mêmes, elle n'avait pas encore toutes pu les voir de ses propres yeux.
L'adolescente se retourna au moment où cet homme se releva, l'air encore faiblard, mais semblant en bonne voie. Elle jugea bon de le laisser faire sans l'aider, sachant que se montrer trop présente dans un tel moment n'aidait pas à la diminution de la crise.
Le sujet dévia alors sur les présentations qui n'avaient, effectivement, pas encore été faites.


"Je n'ai pas d'identité. Lorsque l'on m'a posé la question pour la première fois, j'ai donné cette réponse qui sera la même pour vous : appelez moi Plume."


Elle ne s'étala pas plus sur les origines de ce pseudonyme. Il connaissait ce qu'elle avait vécu, étant donné qu'elle l'avait énoncé à vive voix un peu plus tôt. Il comprendrait donc le sens caché de ce manque dont elle était victime, même sans en connaitre la véritable origine.
Mais la concentration de la jeune fille se concentra rapidement sur autre chose... Elle avait une vue sur ce qui se passait à l'intérieur de la salle, et la Reine semblait être de nouveau sur pied, car elle était à nouveau sur l'estrade, en train de s'excuser, avant de se joindre à son peuple pour les festivités.


"Il me semble que notre Souveraine soit à nouveau parmi nous... Peut-être devrions nous y faire acte de présence également non ?"

Loin de Plume l'idée d'entamer toute conversation avec elle. Mais l'approcher de plus près juste pour voir, et satisfaire ainsi sa propre curiosité... Elle ne disait en revanche pas non !

¤____________________________________________¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eynar Yasashi
Maître d'Armes ~ Directeur (Fondatrice)
 Maître d'Armes ~ Directeur (Fondatrice)
avatar

Masculin Taureau Serpent
Messages : 497
Messages RP : 448
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 28
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directeur d'Ernelzya
Élément Magique : Eau
Arme : Duo de Katana

En couple avec En couple avec : Scarlet O'Hara 8D *PAN*
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 35 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Couronnement   Ven 27 Sep - 12:06

Sa réponse ne l'étonna étrangement pas plus que ça. A ce niveau-là, lui avait eu plus de chance qu'elle. Toutefois, il préférait ne pas penser à ce qu'elle avait pu vivre, tout simplement parce qu'il connaissait avec une très nette précision les diverses choses qu'on avait pu lui obliger à faire. Si lui-même n'en avait jamais rien vu à cette période-là parce que ses tortionnaires lui avaient brûlé les yeux, il avait en revanche parfaitement ressenti les choses. Et vivre dans cette angoisse non stop l'en avait complètement rendu fou, car ne sachant jamais à quel moment on allait "l'attaquer" de nouveau. Ses geôliers avaient beaucoup joué là-dessus, justement pour le rendre encore plus fou. Bien pour ça qu'Eynar soutenait le fait que les tortures mentales étaient encore pires que les tortures physiques, bien que tout aussi horribles.

Il se souvenait avec effroi qu'il avait fini par tout oublier de son enfance, de son passé, sa propre identité, qu'il agissait pratiquement comme un animal sauvage. Avec une seule chose en tête : survivre, même contre sa volonté. Qu'il avait perdu peu à peu de son humanité après tout ce temps entre leurs mains.

Bien pour ça aussi qu'actuellement, Eynar était encore incapable d'affronter un miroir. Quand il voyait sa greffe, cela lui rappelait douloureusement cette période à chaque fois, il se revoyait cadavérique avec tout l'état d'esprit qu'il y avait derrière. Et ça l'effrayait.

S'il avait fait beaucoup de chemin depuis, il était conscient qu'il lui restait encore pas mal de cap à franchir. Déjà, accepter le fait de voir à travers les yeux de quelqu'un d'autre, rien que ça, ça lui avait été difficile, alors le reste...


- Plume...c'est mignon ! Et joli à porter pour une fille !

commenta-t-il simplement avec un sourire, habitué à dire ce qu'il pensait. Juste avant de rajouter :

- Si tu as un nom, c'est que tu as déjà une identité. Peu importe qui t'a donné ce nom, peu importe si c'est toi qui te l'es donné. Cela prouve déjà que tu revendiques ton existence. Ne reste plus qu'à toi de te faire ta place, si ce n'est déjà fait.

Après tout, il n'avait pas la science infuse, hein, tout de même. Juste qu'il était du genre perspicace, et là, il tenait tout de même à lui assurer le contraire de ce qu'elle pensait actuellement.

- Enfin, après, ce n'est qu'un point de vue. Je suis du genre à beaucoup rêver. Quand je n'aime pas une certaine réalité, j'en imagine une autre qui me plait mieux et je fais tout pour la réaliser. ça a déjà fonctionné plusieurs fois !

Rien que dans son enfance, déjà, frappé par la misère et la maladie. Eynar n'avait jamais apprécié cela, du coup, pour soutenir sa famille, il n'avait jamais cessé de faire le clown pour toujours tenter de les faire rire, leur changer les idées à propos de leur situation quotidienne difficile. ça, ainsi que d'autres aides à son niveau.
Et bien d'autres choses encore. Comme sa passion pour les armes et son rêve de devenir Maître d'Armes, ce qui était fait désormais, et même, actuellement, d'avoir récupéré Aaluna, car ne supportant plus de la voir s'éloigner de plus en plus de lui parce qu'elle l'avait oublié.

Et encore bien d'autres !

Il s'était toujours réfugié dans le rire pour guérir de tout et oublier, profiter de la vie, et vu que ça avait fonctionné, il n'était pas prêt de relâcher cette méthode, quitte à passer pour une personne irresponsable ou autre chose dans le genre !

Puis soudainement, le bruit ambiant derrière eux changea. Il se tourna tout comme elle afin de voir ce qu'il s'y passait, et eut un léger sourire. Erinyes était revenue, semblant plus déterminée. Il trouvait ça bien. C'était justement ce qu'il fallait, même si elle avait grandement besoin de soutien.


- Ouais, il semble. Tu veux aller la voir ? Je peux t'y amener si tu veux !

Le tout avec un grand aplomb, comme souvent. Et puis, cela ferait aussi du bien à Erinyes, car peut-être cela lui donnerait plus confiance en elle si elle savait qu'au moins quelques personnes étaient là pour lui souhaiter bon courage, à défaut de pouvoir l'aider ? Et puis, comme ça aussi, peut-être que les gens autour verraient qu'elle ne faisait pas partie de ces nobles égoïstes qui ne pensaient qu'à leur petit confort, en ne comprenant pas ce qu'il y avait à l'extérieur.

Après tout, il y en avait...preuve avec ce garde temporaire.


- Mais que je suis con...j'en oublie les politesses...excuse-moi. Eynar Yasashi. C'est moins joli. Mais c'est mon nom ! Voilà, comme ça, c'est dit. Et j'essaierai d'y penser si quelqu'un d'autre se présente à moi !

Oui, oui, c'était typique d'Eynar ce genre de bourde ! En même temps, il n'avait JAMAIS été un exemple des bonnes manières, LOIN de là ! Ce qui contrastait fortement avec Aaluna qui elle, était une élève...modèle.

¤____________________________________________¤

"Ne vous fiez pas aux apparences. Elles sont souvent trompeuses." ~ Eynar Yasashi

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Couleur utilisée : #6666ff

Facebook - Suivez en détail l'avancement du site !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loisebodard.ernelzya.com/
Plume de Velours
La Rescapée d'Outre-Tombe (Modo à la Retraite)
La Rescapée d'Outre-Tombe (Modo à la Retraite)
avatar

Type : Aucun

Féminin Lion Chien
Messages : 221
Messages RP : 64
Date d'inscription : 15/09/2013
Age : 23
Localisation du Personnage : Cité du Savoir
Métier du Personnage : Bibliothécaire
Élément Magique : Lumière
Arme : Livre de Sorts

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 19 Ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Couronnement   Lun 30 Sep - 18:42

[Désolée, le weekend fut très chargé, je n'ai pu répondre plus tôt...]

"Merci."

Avait alors répondu la jeune fille lorsqu'il complimenta le pseudo qu'elle s'était choisi. Mais elle ne trouva rien de spécial à redire au reste. Peut-être qu'il avait raison, peut-être pas, mais le fait était qu'elle s'était avant tout créé un nom parce qu'on le lui avait indirectement demandé. Quand à cette histoire de réalité, Plume n'avait là aussi pas d'avis sur le sujet. Plus jeune, elle n'avait rien pu s'imaginer de plus que ce dans quoi elle évoluait tous les jours. Et quand elle avait enfin découvert autre chose... Elle s'était tout d'abord effondrée aux portes de la mort. Puis quand elle avait pu en profiter, ce qu'elle vivait lui allait très bien, alors là aussi, elle ne s'amusait pas à se voir dans une pseudo autre vie.
S'en suivit dès lors une proposition, où pour le coup, elle se sentit à nouveau très fortement intimidée.


"Oh je euh... Non... Non, pas vraiment... Je n'ai rien de spécial à lui dire de toute façon..."

Vrai après tout ! De quoi elle lui lui parler ? La complimenter sur sa robe ? Se montrer compatissante ? Oui, elle pouvait toujours, bien entendu. Mais... En valait-ce vraiment la peine ?
Après tout, cette jeune femme devait avoir beaucoup d'autres sujets plus importants à traiter avec ses semblables de la Haute, plutôt que de converser avec une roturière.
L'homme en profita dès lors pour se présenter.


"Moi j'aime bien. Ça vous donne un petit côté exotique. Même si... Je ne connais pas encore assez le monde pour connaitre les origines de tous les noms possibles..."

L'adolescente avait apprit dans les libre que les sonorités pouvait se diversifier et être reconnaissables selon la région d'où elles étaient originaires. Mais après...

¤____________________________________________¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erinyes Lindorië Mythra
Saphir Royal ~ Reine de Mythra (Fondatrice)
Saphir Royal ~ Reine de Mythra (Fondatrice)
avatar

Féminin Balance Serpent
Messages : 1107
Messages RP : 292
Date d'inscription : 14/05/2013
Age : 27
Localisation du Personnage : Château d'Elsran
Métier du Personnage : Reine de Mythra
Élément Magique : Foudre
Arme : Épée

En couple avec En couple avec : Shintarô
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Shintarô

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 22
Brève Description:

MessageSujet: Re: Couronnement   Mar 1 Oct - 8:02

[Note aux participants : vous pouvez venir nous parler maintenant, nous sommes dans la foule x)]

Alors qu'elle allait rejoindre la foule, Shin s'interposa, bien à sa manière encore une fois, ce qui provoqua quelques exclamations...
Pour lui rappeler quelque chose qu'elle n'avait pas oublié, mais qu'il était un peu difficile pour elle d'appliquer en ce moment précis, où tout était braqué sur elle.
Et puis vrai que si l'Hybride s'était imposé ici et là, au final, il restait assez en retrait, et elle craignait qu'il finisse pas l'accompagner plus dans les bourdes qu'autre chose... Et ça, elle se débrouillait très bien toute seule !
Alors vrai qu'elle hésitait pas mal à lui confier des trucs importants, préférant qu'on lui apprenne avant. Mais comme là, pareil, il passait son temps sur le toit du Château... Elle ne pouvait pas elle-même apprendre ET jouer les profs ! C'était trop de tension...

Mais pour le coup, elle ne sut pas trop quoi lui répondre... Surtout que tout le monde les observait, attendant leur venue parmi eux.
Du coup, elle chuchota.


"Je... Je sais Shin... Tu m'aides déjà plus que tu ne le pense, mais aujourd'hui, c'est à moi qu'on attend des preuves... Alors s'il te plait... Si tu veux m'aider... Essaie de... De comporter un peu comme tout le monde ici..."

Disons qu'avec lui, un geste de travers, ou une parole en trop, ça arrivait très vite !
Elle avait déjà fait un fiasco avec son malaise, alors si en plus, il en rajoutait une couche, ça risquait vraiment de lui rajouter des obstacles plus qu'autre chose, alors qu'elle se débrouillait très bien toute seule pour s'en mettre dans les pattes !
Après, elle ne voulait pas l'éloigner non plus. Juste lui faire comprendre qu'en public, il devait laisser certaines habitudes de côté... Dont sa franchise légendaire ! Ce n'était pas un moment où l'on pouvait toujours se permettre d'être franc... Pas à Mythra en tout cas !

Alors discrètement, elle lui prit à nouveau la main pour lui faire comprendre qu'il pouvait, même devait être là, mais il fallait vraiment qu'il se comporte... En parfait futur Roi, et ça, ça semblait perdu d'avance...
Puis elle l'entraîna simplement en direction de la foule, prête à devoir s'entretenir avec une masse de personnes en même temps !

¤____________________________________________¤

Personnage créé par moi même.
Avatar : Midna01 - Signature : Icurunin & Tea Tietoe - Pixel : Hyanna Natsu
NE PAS UTILISER !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://angedecristal.deviantart.com/
Shintarô
Enfant des Ténèbres ~ Roi de Mythra (Fondatrice)
Enfant des Ténèbres ~ Roi de Mythra (Fondatrice)
avatar

Type : Humain Démoniaque

Masculin Taureau Serpent
Messages : 1019
Messages RP : 276
Date d'inscription : 14/05/2013
Age : 28
Métier du Personnage : Roi de Mythra
Élément Magique : Vent
Arme : Katana

En couple avec En couple avec : Erinyes Lindorië
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Erinyes Lindorië

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 22 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Couronnement   Mar 1 Oct - 9:21

Les choses avaient décidément bien changées. La période où ils agissaient vraiment ensemble, en se complétant parfaitement face à diverses situations, lui manquait terriblement. Plus ça allait, moins il avait l'impression qu'Erinyes lui faisait confiance. Et quelque part, ça lui faisait...très mal.

Après tout, pour elle, il avait tout sacrifié. Il avait tout laissé de côté. Il s'était même reconverti peu à peu à la civilisation rien que pour elle. Il avait abandonné sa vie sauvage si dangereuse, mais si libre aussi. Il avait laissé le passé derrière lui. Il avait fait beaucoup de chose. Même bravé la mort plusieurs fois pour elle. Il était même retourné dans le Pandémonium sans hésiter pour la sauver, alors qu'il s'était juré qu'il ferait tout pour ne jamais y remettre les pieds après tout l'enfer qu'il avait vécu là-bas, en tant que chair à canon pour le roi du Pandémonium, puis cobaye pour ces fanatiques des cavernes sataniques, pour ensuite devenir un morceau de viande de choix pour les arènes Mythrannes parce qu'il était parvenu à se rebeller...

Il s'en était sorti à partir de là, mais...complètement changé. Puis le dernier lien qui le reliait encore à la vie normale à cette période avait trouvé la mort. Ce qui l'avait achevé, et désormais enfermé dans ce monde sauvage où seule la loi du plus fort régnait.

Tout ceci avant de la rencontrer.

Puis il y avait eu de l'attachement, de nombreuses choses vécues communes. Il était tombé amoureux d'elle, et lui avait dit qu'il était prêt à tout pour elle.

Promesse que faisaient beaucoup d'hommes à leurs belles, mais sans jamais la respecter au final, une fois qu'ils devaient le faire. Sauf Shintarô, qui il l'avait réellement fait, en s'adaptant à une vie dont il ne connaissait absolument rien à rien, essayant de tirer un trait sur le passé, pour entièrement se dévouer à elle.
Exactement comme il lui avait toujours promis de braver même la mort rien que pour elle. Ce qu'il avait réellement fait aussi, contrairement à beaucoup qui se défilaient là aussi, car ayant lancé des paroles en l'air.
Shintarô, lui, avait certes bien des défauts, mais ses promesses n'étaient jamais en l'air et juste pour séduire. S'il les faisait, c'était qu'il se sentait capable de les accomplir. Il avait même été capable de se poignarder lui-même en dernier recours, extrême car n'ayant plus eu le choix, pour libérer Erinyes de l'emprise de l'ancien pacte. Qui d'autre en aurait été capable ? Entre dire et faire, pour lui, il y avait une grande différence. Pour elle, il était prêt à tout. A en décrocher la lune.

Si elle n'était plus là, il n'était plus rien. Il n'avait plus rien. Il lui avait tout offert.

Pour ça que d'un seul coup, cette dégradation qui arrivait peu à peu le blessait, bien plus profondément que ce qu'il laissait paraître. Pourquoi s'isolait-il, après tout ? Pas seulement parce qu'il avait tendance à ne pas trop aimer les bains de foule.
Mais à cause de tout ceci. Parce qu'elle ne lui faisait pratiquement plus confiance, sûrement sans trop s'en rendre compte, et que chaque fois qu'il tentait quelque chose, ça n'allait pas, alors à force, il n'osait plus, ne voulant plus dégrader cette confiance-là. Au moins, ainsi, il était certain de ne plus empirer les choses. ça l'attristait beaucoup.

Il avait beau lui en parler...rien ne semblait y faire. Il ne savait plus quoi faire pour lui faire comprendre que leur relation se dégradait peu à peu. Depuis combien de temps ne lui avait-elle plus sourit ? Lui qui y parvenait, jusqu'à même être parvenu à la faire rire parfois...

Il vivait très mal cet éloignement. Il était certes prêt à tout pour elle, mais pas au prix de la perdre. ça non, jamais.
Et il avait désormais cette impression de plus en plus vu qu'en ce moment, il accumulait reproches sur reproches malgré ses efforts ! En plus de se prendre ce genre de réaction : "ne fais rien, ne fais plus rien". Comment pouvait-il évoluer de cette façon ? Il prenait vraiment ça pour de l'exclusion. Une marque de non-confiance. Pour lui, ce genre de réaction sans cesse répétée chaque jour signifiait "Tu n'es qu'un boulet, un poids inutile, ne perds donc plus ton temps avec ça, tu es trop bête pour pouvoir y accéder".

Bon, sang, était-ce de sa faute si on lui avait toujours refusé l'instruction pour la seule raison du fait qu'il était un hybride ?! Il faisait de son mieux. Mais sans repères...et Erinyes était son seul repère dans cet univers où il ne connaissait pas grand chose. Si elle s'éloignait, il était perdu.

Exactement comme en ce moment, justement. Et qu'il essayait vainement de la retrouver. Car ça ne serait pas en l'isolant que les choses s'amélioreraient...au contraire...ça empirait. Surtout pour lui dont ses deux natures avaient toujours tendance à rentrer en conflit. Plus il était aux côtés d'Erinyes, plus il agissait malgré-lui "humainement". Plus elle s'éloignait...et plus son côté démoniaque reprenait le dessus, et plus il redevenait sauvage et distant.

Exactement comme lorsqu'il était sorti du Pandémonium par miracle. Tant qu'il avait un repère, un lien avec la vie "normale", il avait toujours "pensé" humainement, plus ou moins, se comportant plus comme un humain qu'un démon. Et quand il l'avait perdue...seul, il était devenu de plus en plus sauvage, agissant comme tel.

Il en avait toujours été ainsi avec lui. Selon l'ambiance dans laquelle il vivait, et avec qui, sa façon d'être en était plus ou moins influencée.

Ce qui expliquait son malaise avant de rentrer. Son refus d'y aller, sa phobie du monde. Sans s'en rendre réellement compte. Par exemple.

Il avait tenté de le lui rappeler, là, à l'instant, qu'ils avaient fait beaucoup de chose ensemble et que ça les avait mieux réussis que seuls chacun de leur côté.
Mais finalement...

Alors à sa réponse, il se tut, baissa le regard, s'assombrissant un peu malgré-lui. Si ça continuait comme ça, il allait craquer. Mais réellement. Il ne supportait plus cette situation.

Mais ce n'était pas le moment de céder. Il se laissa faire sans rien dire, et pensa avec amertume que même ce simple geste qui était de se prendre la main, il ne savait même plus si ça n'allait pas être considéré comme une énième bourde. Il détestait ne plus être libre de ses mouvements comme ça, hésiter, alors qu'avant, il était pleinement confiant et y allait, peu importait. Mais là, il en avait assez de se recevoir des "je ne te fais pas confiance", surtout de la part d'Erinyes. Les autres, il s'en fichait, mais elle...

Si elle lui faisait confiance, malgré-tout, elle n'hésiterait pas à lui demander quoi que ce soit, après tout, non ?

Mais il n'était pas encore temps de mettre ça sur table et régler les choses. Il allait laisser passer, ne pas en rajouter. Mais il l'attendait au tournant. Parce qu'il ne supportait vraiment plus cette situation.

Ce n'était pas forcément la vie de château qui le rendait malheureux, comme l'avait pensé Erinyes quand elle avait pris sa décision de reprendre sa place. Non, ce qui le rendait malheureux, c'était son éloignement, sa perte de confiance en lui de plus en plus grandissante. Tout le reste...même cette fête, tous ces simagrées...ça lui passait bien au-dessus.

Il n'était pas ici pour la gloire et le prestige après tout. Il était là...juste par amour. Juste pour elle. Rien d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karen
Reine du Pandémonium ~ Maître des Portails (Anim' à la Retraite)
 Reine du Pandémonium ~ Maître des Portails (Anim' à la Retraite)
avatar

Type : Ange Noir

Féminin Messages : 290
Messages RP : 123
Date d'inscription : 20/05/2013
Localisation du Personnage : Là où les portails la mène
Métier du Personnage : Reine du Pandémonium
Élément Magique : Vent
En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Chaotique

Votre Personnage
Âge du Personnage: 280
Brève Description:

MessageSujet: Re: Couronnement   Jeu 3 Oct - 14:25

[je crois que je squatte au meilleur moment !... Oh une revenante !!! /shot]

Mythra dans toute sa splendeur, voilà ce que l’Ange était venue découvrir en se mêlant à la foule de curieux. Elle avait appris il y a quelques temps le couronnement prochain de la Reine de Mythra, enfant perdue et miraculeusement retrouvée. A vrai dire, durant ses passages au Pandémonium et d’autres régions du monde elle avait bien entendue des rumeurs folles sur la « fille survivante », mais ce n’était que des légendes à ce moment-là… Qui pourrait croire à une vieille rumeur devenant presque un conte ? Personne.

Toutefois, maintenant que Karen était face au fait accompli, elle ne pouvait s’empêcher de revoir certaines de ses certitudes remisent en question. Mais ce n’était pas vraiment ce qui l’intéressait à présent, elle aurait sans doute tout le temps pour y réfléchir après ce couronnement.

Passer la foule n’avait pas été chose aisée. Tout le peuple affluait dans les rues étroites de la Capitale, le château était tout simplement bondé et inaccessible. La jeune femme haïssait plus que tout au monde cette impression d’être « emprisonné » dans la foule. Impossible de bouger d’un iota, ce qui lui rappela quelques mauvais souvenirs qu’elle chassa vite de ses pensées. Le passé devait rester dans le passé, seul l’instant présent était important.
Bien décidée à pouvoir assister au couronnement, Karen avait opté pour une toute autre stratégie plutôt que de jouer des coudes dans le flot incessant d’individus. Elle se libéra du poids de la foule en se faufilant dans une rue adjacente à l’avenue qui desservait le château. L’Ange poussa un soupir de soulagement, il était si agréable d’être enfin « libre » et ce bruit… Tout ce vacarme incessant lui vrillé les oreilles, ici au moins il y avait un semblant de « calme ».

Elle jeta un rapide coup d’œil autour d’elle pour veiller à ce que personne ne l’interrompt. Quand elle fut sûre que le peuple entier s’était mis à vibrer avec l’arrivée de la Reine, du moins de ce qu’elle comprenait des conversations, devenues des chuchotements, elle savait qu’elle pourrait enfin agir pour se rapprocher de l’événement. A vrai dire, elle s’intéressait plus aux intentions du nouveau couple, de leur nouvelle vision du monde, de ce qu’ils allaient changer, plutôt que du côté « princier » de l’affaire.


"Picouic…" dit-elle doucement

La fraction de seconde suivante, un animal apparut devant elle dans des bribes de magies d’un doux vert. L’esprit ressemblait à un mélange entre une chouette et une chauve-souris, son pelage d’un blanc immaculé laissé apparaître quelques tâches grises sur son torse. Un disque semblait tourner dans son dos faisant apparaître une brume verte derrière lui. Il paraissait si doux malgré ses yeux rubis et ses ailes de feu.
Karen ne s’attarda pas sur ces détails, si habituée à sa présence depuis si longtemps.


"Peux-tu m’ouvrir un portail vers la salle du couronnement, sans nous faire remarquer ?"

Il ne s’agissait pas vraiment d’une question car Karen savait parfaitement que l’esprit pouvait faire cela en un rien de temps, la question était plus une manière polie de lui demander de le faire. Le petit esprit hocha la tête. Immédiatement, le disque dans le dos de l’esprit bougea. Quand on le regardait de plus près, la face invisible en temps normal ressemblait à un miroir, un miroir amenant vers d’autres espaces…
La brume dessina ce qui ressemblait à un portail, des sigles verts apparurent tout autour du cercle ainsi dessiné. Et Karen s’y engouffra avant même que le cercle ne soit complet.

L’opération n’avait pris que quelques secondes, l’Ange eut besoin de ce même temps pour traverser l’espace entre cette ruelle et un coin de la salle du couronnement.

A présent, elle se retrouvait derrière l’une des colonnes du palais. Personne ne semblait avoir remarqué son entrée des plus spéciales. Elle chuchota des remerciements envers Picouic qui avait de nouveau disparu. Juste quelques bribes de magies vertes sur ses vêtements permettaient de suspecter son arrivée incongrue.

La jeune femme tourna autour du pilier pour se retrouver vers la partie centrale de cette salle si richement décorée. Karen n’en avait que faire de la tenue des lieux, elle balaya du regard la salle à la recherche de cette fameuse « reine ». Quelle ne fut pas sa surprise quand elle constata que cette dernière venait de se mêler à la foule.

L’Ange se mit à sourire, voilà qui promettait d’être intéressant… Elle nota aussi l’hybride qui semblait ne pas la lâcher d’une semelle et tous les gardes du palais qui étaient en alerte. Avant de s’élancer dans la foule pour accoster la nouvelle dirigeante, l’Ange doubla la protection de son aura d’ange noir, elle ne voulait pas courir le risque que qui que ce soit la dénonce comme tel. D’habitude il était impossible pour tous de, ne serai-ce, déceler cette part d’ombre chez elle. Mais Karen se doutait bien que de nombreux personnages extrêmement puissant devait se cacher dans la foule, alors il ne valait mieux pas prendre de risque…

Une humaine, ni plus ni moins, voilà ce que tous pouvaient déceler chez elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miflore.deviantart.com
Erinyes Lindorië Mythra
Saphir Royal ~ Reine de Mythra (Fondatrice)
Saphir Royal ~ Reine de Mythra (Fondatrice)
avatar

Féminin Balance Serpent
Messages : 1107
Messages RP : 292
Date d'inscription : 14/05/2013
Age : 27
Localisation du Personnage : Château d'Elsran
Métier du Personnage : Reine de Mythra
Élément Magique : Foudre
Arme : Épée

En couple avec En couple avec : Shintarô
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Shintarô

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 22
Brève Description:

MessageSujet: Re: Couronnement   Dim 6 Oct - 8:16

[Bon, j'attendais que des participants nous abordent pour pouvoir continuer, mais ce n'est pas le cas... Je ne sais pas trop comment lancer la suite sans vous, donc ce message sera court ! En espérant vous y voir répondre, sinon, le RP touchera à sa fin !]

L'épreuve du bain de foule était aussi quelque chose d'assez compliqué. Elle était crispée tout en tentant de sourire naturellement, et elle sentait aussi l'appréhension de Shin à côté, et une point de déception aussi. Bref, ça ne l'aidait pas vraiment à faire bonne figure...
Certains nobles la regardait en restant un peu distant, semblant chuchoter... A croire que sa "magnifique" prestation les avaient refroidit...
Elle n'échangea que très peu avec peu, et encore, leurs paroles étaient gonflée d'hypocrisie pour la plupart. Beaucoup voulaient uniquement garder leur place bien au chaud au Château.

En arrivant du côté du peuple, un peu plus loin dans sa salle, l'ambiance était différente. Une bonne partie s'amusait gaiement autour du buffet. Si certains parlaient à voix basse en la dévisageant, d'autres lui souriaient, ou l'encourageait... D'une façon bien plus franche.
Ce qui lui remonta un peu le moral, même si elle restait presque "terrorisée" face à ses projets sujets, qui pourtant n'avaient rien à lui dire.
L'image, toujours l'image... Elle n'avait plus que ça en tête depuis son arrivée où on l'avait bassinée avec ça !

Puis elle aperçu dans la foule les Directeurs, qui semblaient bien plus à l'aise à discuter avec les gens. Sur le balcon, elle pu apercevoir Eynar en compagnie d'une jeune fille.
Puis quelques secondes plus tard, une étrange femme aux cheveux roses... Que l'on pouvait difficilement louper ! Surtout qu'elle semblait venir vers eux...

¤____________________________________________¤

Personnage créé par moi même.
Avatar : Midna01 - Signature : Icurunin & Tea Tietoe - Pixel : Hyanna Natsu
NE PAS UTILISER !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://angedecristal.deviantart.com/
Lyra Fenrir
Fille des Montagnes ~ Directrice
(Fondatrice)
 Fille des Montagnes ~ Directrice(Fondatrice)
avatar

Type : Humain Démoniaque

Féminin Taureau Serpent
Messages : 172
Messages RP : 141
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 28
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directrice d'Ernelzya
Élément Magique : Feu
En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 40 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Couronnement   Dim 6 Oct - 12:24

[Désolée, je ne sais pas quoi poster de plus avec Shintarô du coup ><" De toute façon, faudra avancer, n'importe comment, en espérant que ça participe plus que ça cette fois, parce que bon ^^']

Tout se déroulait bien malgré-tout. Lyra espérait qu'il n'y ait pas trop de débordements. La foule ne la dérangeait plus trop, après tout, elle s'était habituée depuis qu'elle travaillait pour Ernelzya. Ensuite, elle avait toujours eu une position de chef, finalement, donc se déplacer ainsi ne l'impressionna pas beaucoup.

Le seul soucis avec autant de monde autour d'elle, c'était qu'avec sa difficulté à évaluer les distances, ça faisait que parfois, en marchant, elle bousculait un peu sans le vouloir certaines personnes, bien que ce soit léger à chaque fois. Comme elle ne voyait plus que d'un oeil depuis longtemps maintenant...

Elle avait certes appris à développer ses sens en fonction, mais elle avait beau faire, elle ne parvenait jamais à prévoir ce qui pouvait lui arriver du côté droit d'une manière complète.

Aussi fit-elle attention à ne pas trop se déplacer, tout ce monde compact lui donnant un peu le tournis.

Toutefois, elle s'inquiétait un peu, aussi se mit-elle à guetter le retour de la jeune reine. Elle avait aperçu un peu avant de loin Eynar sembler se disputer un peu avec quelqu'un, avant de s'éloigner, ce qu'elle trouva très bien, ayant appris à connaître son jeune collègue : quand il se laissait emporter, il avait tendance à réagir d'une manière très impulsive avant même de réfléchir, et ça pouvait...mal se terminer, Eynar étant du genre assez cru dans ses mots, et ainsi faire très mal, jetant du coup un froid. Elle avait pu être un peu témoin des rares colères qu'il pouvait prendre lorsqu'il avait eu des difficultés à reprendre pleinement son droit parental sur Aaluna. Quand il avait révélé ce qui l'unissait à elle, surprenant ainsi tout le monde, Tsukimeru s'était un peu violemment disputé avec lui, au point que les autres, notamment Luya et elle, étaient intervenues afin de tenter de calmer les choses chacune d'un côté, pendant que Wanaël essayait de faire en sorte de ne pas trop répandre l'affaire.

Eynar se mettait très rarement en colère. Par contre, une fois qu'il partait...il était une véritable bombe à retardement. Il cumulait, et quand il ne pouvait plus contenir...ça explosait.

Enfin. Il avait l'air de se sentir très concerné par la situation d'Erinyes et de Shintarô, c'était probablement à cause de ça qu'il se maîtrisait aujourd'hui, afin de ne pas leur en rajouter sur le dos malgré-lui.

Puis elle aperçut avec surprise au loin la jeune femme aux cheveux rose qu'elle avait rencontré dans les Monts Sans-Retour...ce qui signifiait donc qu'elle s'en était sortie. Tant mieux.

Enfin, le jeune couple royal revint, l'air mal à l'aise.

Lyra n'hésita pas, elle vint vers eux. Ses collègues étaient occupés à renseigner quiconque le souhaitait, donc pas disponibles, et elle, elle semblait carrément se fondre dans la masse. Tant mieux quelque part.

Mais l'hybride était aussi choquée quelque part, par cette différence entre la culture mythranne et ernelzyenne. Pourquoi personne ne venait leur souhaiter du courage ? Pourquoi personne ne leur posait des questions sur ce qu'ils comptaient faire, et apporter au royaume ?

Bon, en même temps, Lyra avait toujours été habituée à ce genre de mentalité, qu'elle ait été chef de clan ou Directrice. En tant que chef de clan, son groupe était très soudé, elle était donc sans cesse en lien avec ses membres qui la soutenaient, tout comme elle les respectait et soutenait.
Puis à Ernelzya...la mentalité était assez similaire. Les statuts ne servaient que de référence, afin d'agir selon certaines situations au mieux, mais sinon, niveau relationnel...il était très courant que leurs employés les appellent carrément par leurs prénoms et les tutoient, de même que beaucoup d'élèves.

Le tout tout en restant dans un respect mutuel, où chacun s'aidait les uns et les autres selon ses compétences et capacités.

Alors elle n'hésita pas, elle se releva, et avança sans crainte vers eux, et n'étant pas non-plus du tout coutumières aux manières de la cours, cela fit que Lyra ne s'inclina pas du tout devant eux, mais...elle posa carrément doucement ses mains sur les épaules d'Erinyes, lui demandant :


- Est-ce que ça va ? Allez, gardez donc courage, vous n'êtes pas seule. Puis-je vous accompagner ?

Histoire d'apporter un soutien supplémentaire s'il fallait. Elle était sûre qu'en ce moment, c'était vraiment ce dont elle avait besoin.

¤____________________________________________¤
Couleur utilisée : #9900ff

Facebook - Suivez en détail l'avancement du site !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Urkan Balg
Mercenaire Vagabond
 Mercenaire Vagabond
avatar

Type : Humain Démoniaque

Masculin Taureau Tigre
Messages : 187
Messages RP : 48
Date d'inscription : 21/05/2013
Age : 19
Localisation du Personnage : Change souvent selon les besognes
Métier du Personnage : Mercenaire
Arme : Fléau

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Neutre, bon pour celui qui paie

Votre Personnage
Âge du Personnage: 26
Brève Description:

MessageSujet: Re: Couronnement   Lun 7 Oct - 17:34

[Bon, je fais un petit poste pour me remettre dans le truc, désolé :x]

Urkan était assis sur un tabouret, non loin du buffet. Mais il ne touchait plus son verre plein et n'avait plus vraiment faim, après les conversations qu'il avait eu, avec des interlocuteurs qui s'étaient d'ailleurs éclipsé. Ils pouvaient bien faire ce qu'ils voulaient. Le mercenaire n'en avait un peu rien à faire à l'heure actuelle, et il n'était pas mécontent d'avoir mis fin à une discussion qui aurait encore pu durer longtemps, buté comme il était (enfin, ceux qui lui répondaient l'étaient pas mal aussi, hein). Bref. Il n'avait plus faim, plus soif, plus envie de rien... Oh, si. Il voulait partir loin d'ici, de cette foule, de ces gens, de ce bruit... Mais bien sûr, il ne pouvait pas. Alors il restait immobile sur son tabouret, le regard vague. Un main tapant son épaule le ramena à la réalité. Il se releva, un garde l'avait interpellé.

-Hey toi, tu fais quoi là? Bouge toi un peu!

-Ouais. Je vais voir là-bas.

Il désigna un "là-bas" vague et quitta son collègue avec un soupir. De toute façon, à quoi servaient tous ces gardes? Les gens n'étaient pas assez réalistes pour vouloir commettre un attentat...
A cette pensée, il secoua la tête. C'était peut-être un peu extrême, et personne n'avait mérité un tel recours. Pas encore, en tout cas! Bon. Il devait questionner les gens sur Vrouin, après tout, c'était pour ça qu'il s'était engagé dans cette galère!
Mais, alors qu'il relevait la tête pour se lancer dans cette mission, il faillit percuter quelqu'un. Il marmonna un pardon, avant de remarquer qu'il avait failli rentrer dans la Reine.

Mais qu'est-ce qu'elle faisait là? La dernière fois, elle faisait un malaise sur scène. Urkan avait du louper un passage. Il se força un peu:


-Bonjour, ma Reine. Vous avez été...

Oups. Elle avait été quoi? Catastrophique? Désespérante? Comique? Aïe...

-...Très originale...

Espérons qu'elle n'était pas de ces personnes qui, quand elles se sentent ridicules, se défoulent sur d'autres pour passer leur sentiment de honte. Après tout, c'est vrai que c'était une sortie originale!

¤____________________________________________¤

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Van Flone
Mercenaire Chevaleresque
 Mercenaire Chevaleresque
avatar

Type : Humain Angélique

Masculin Gémeaux Chien
Messages : 173
Messages RP : 51
Date d'inscription : 22/05/2013
Age : 23
Localisation du Personnage : Principalement à la Cité Marchande sinon un peu partout sur Mythra et au Royaume Céleste.
Métier du Personnage : Mercenaire
Élément Magique : Lumière
Arme : Katana

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 21 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Couronnement   Mar 8 Oct - 14:11

* Je ne cherche pas à vous plaindre ou a vous dire de le faire ...  *

La discussion était terminée, continuer plus longtemps ne ferai qu'empirer la situation et ils le savaient tous. Le couple royal était de retour et ce trouvait maintenant au milieu de la foule. Les nobles ne les avaient pas encore "encerclé" et bombardés de question.

*C'est mon père qui devrait la saluée,lui apporter son soutien et lui dire que le peuple de la Cité Marchand la soutien aussi ... Je me demande bien ce qui à pu l'empêcher de venir.*  

Le mercenaire arriva près du couple royal, la reine était accompagnée par une hybride au cheveux rose et Van reconnu le mercenaire avec qui ils avaient eu cette discussion assez agitée. Même si il avait eu des propos assez négatif envers le couple il n'avait pas montrer d'agressivité, de toute façon il fallait être idiot pour tenter quoi que ce soit ici et le mercenaire ne l'était pas assez pour cela.  

- Votre Altesse, je suis content de voir que vous vous sentez mieux. Et je voulais pour dire que vous avez tout mon soutien ainsi que ... hum, le soutien du peuple de la Cité Marchande. Ne vous laissez pas importuner par tous ces nobles, bien que je pense que vous avez pas besoin que je vous le dise.

Van c'était tourné vers le nouveau roi lors de sa dernière phrase, il l'avait charger d'un ton chaleureux et amical. Il espérait juste que le roi n'allait pas mal le prendre mais vu le ton que le jeune mercenaire avait employé il y avait peu de chance. Même avec le peu d'information que détenait le jeune hybride, il savait que le roi n’hésiterai pas en envoyé balader les nobles si ils l'ennuyait trop. Il se rappela ce que l'Ernelzien avait dit :"Est-ce que tu vois mon amie hybride là-bas ? Sa coiffure n'est pas une fantaisie, c'est pour cacher une blessure, qui est bien plus que physique.". Van se trouvait donc en face de la 2ème personne sur 6 venant d'Ernelzya. Il s'inclina légèrement avant de s'adresser en souriant à l'hybride.

- J'ai discuté avec notre collègue tout à l'heure et il ma dit que je pouvais vous saluer comme des personnes que je croiserai dans la rue mais se serai contre mes manières même si votre ami pense le contraire. Je suis ravi de pouvoir rencontrer nos confrères Ernelziens.

Il tourna son regard vers le balcon où il avait aperçu l'ernelzien dont il ne connaissait pas le nom, avec toute cette agitation Van avait oublié de lui demander ...

[ Ça n'a pas été facile de s'y mettre xD surtout que je voulais le faire avant mais que j'ai été assez occupé ^^']

¤____________________________________________¤

Couleur : #0099ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erinyes Lindorië Mythra
Saphir Royal ~ Reine de Mythra (Fondatrice)
Saphir Royal ~ Reine de Mythra (Fondatrice)
avatar

Féminin Balance Serpent
Messages : 1107
Messages RP : 292
Date d'inscription : 14/05/2013
Age : 27
Localisation du Personnage : Château d'Elsran
Métier du Personnage : Reine de Mythra
Élément Magique : Foudre
Arme : Épée

En couple avec En couple avec : Shintarô
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Shintarô

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 22
Brève Description:

MessageSujet: Re: Couronnement   Ven 11 Oct - 8:51

Rapidement, plusieurs personnes vinrent vers eux, plus ou moins timidement, bien que Lyra ne se gêna pas pour faire une approche bien plus directe, histoire de les encourager tous les deux.

"Oui oui, ça va aller, merci !"

Répondit la jeune Reine sur un ton qu'elle voulait un minimum assuré, mais toujours avec ce petit sourire crispé...
Toutefois, elle n'eut pas vraiment le loisir de lui en dire d'avantage que le garde recruté spécialement pour l'occasion, a qui elle avait donné accès aux Archives en échange, arriva, ou plutôt, manqua de lui rentrer dedans ! Il ne semblait pas trop dans son assiette, mais cela ne l'empêcha pas de tirer une révérence plus ou moins... Hypocrite, à la vue de ses mots.
Mais bon, ne voulant pas en rajouter, elle ne releva pas trop.


"Hem euh... Si vous le dites... Dans tous les cas, merci de votre présence aujourd'hui et... Euh... Vous pourrez accéder aux archives dès la fin de la réception, comme promit."

Son ton s'était encore fait hésitant et intimidé mais bon, avec la foule autours, pas simple de garder la tête froide surtout après avoir enchaîné bourdes et malaise !
Une autre personne arriva également, et se fit assez chaleureuse. Même si "le soutien de la Cité Marchande", elle en doutait quand même un peu !


"Et bien, c'est très gentil à vous..."

... Oui, elle ne sut pas vraiment quoi répondre, mais bon il s'adressa ensuite à Lyra, donc elle estima que ça irait comme échange, aussi bref soit-il !
Dans tous les cas, elle n'avait qu'une seule hâte, que cette réception se termine !

[Pour ne pas faire durer l'Event trop longtemps, et pouvoir avancer dans l'histoire, le RP sera clôturé dimanche 13 octobre en soirée ! Réponses libres jusque là, vous pouvez faire partir vos personnage si vous le désirez on continuer un peu les discussions, je répondrai si besoin au fur et à mesure ! ;)]

¤____________________________________________¤

Personnage créé par moi même.
Avatar : Midna01 - Signature : Icurunin & Tea Tietoe - Pixel : Hyanna Natsu
NE PAS UTILISER !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://angedecristal.deviantart.com/
Lyra Fenrir
Fille des Montagnes ~ Directrice
(Fondatrice)
 Fille des Montagnes ~ Directrice(Fondatrice)
avatar

Type : Humain Démoniaque

Féminin Taureau Serpent
Messages : 172
Messages RP : 141
Date d'inscription : 20/05/2013
Age : 28
Localisation du Personnage : Ernelzya
Métier du Personnage : Directrice d'Ernelzya
Élément Magique : Feu
En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon

Votre Personnage
Âge du Personnage: 40 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Couronnement   Ven 11 Oct - 12:25

[Je ne sais pas quoi mettre de plus avec Shintarô, alors j'enchaîne avec quelqu'un d'autre x)]

C'était décidément différent ici. N'ayant jamais connu ça de cette manière, Lyra ne prétendrait pas comprendre réellement ce que pouvait ressentir les deux jeunes gens en face d'elle, tout simplement parce qu'elle savait que dans les civilisations, ça fonctionnait décidément d'une manière bien trop compliquée pour elle, qui était née et avait évolué en état purement sauvage.

Lyra ne s'était pas imposée chef lors d'un duel sanglant, oh non. Chez elle, ça se passait différemment. Son clan mourrait de faim, et elle l'avait donc sauvé de la famine, et du coup, de l'extinction. En plus d'être venue en aide à d'autres clans. Elle avait gagné sa place de chef de clan par ses actes, et avait même trouvé l'amour. Malheureusement, le coeur d'un démon jaloux avait tout foutu en l'air, avant même que chacun puisse s'en rendre compte à temps.

Comment Erinyes était-elle venue là ? D'après ce qu'avait compris Lyra, c'était juste parce qu'elle était la fille des précédents "chefs" de Mythra. Alors oui, forcément, ça devait être plus dur du coup !
Mais si elle pouvait la soutenir un peu, lui insuffler un quelconque courage...

Deux personnes arrivèrent. L'un semblait bourru, l'autre plus solennel, même si bon, après, Lyra ne faisait pas attention aux manières. Là où elle regardait, c'était dans la façon d'être des gens, en apprenant à les connaître.

Le second s'adressa à elle d'une manière bien révérencieuse, et la remarque qu'il fit n'étonna pas Lyra : Eynar avait bien des défauts, mais l'hypocrisie n'en faisait certainement pas partie. Au contraire. C'était limite s'il était beaucoup trop honnête, parfois, honnêteté qui lui apportait parfois quelques ennuis...car étant unes des rares personnes à avoir le cran de dire carrément en face de la personne concernée qu'il la trouvait complètement idiote, histoire de ne pas parler trop vulgairement. Et se fichait pas mal de paraître poli ou pas. Comme beaucoup, Lyra avait encore un peu de mal à faire le rapprochement familial entre lui et Aaluna, du coup, qui elle, au contraire, était une élève...modèle.

Elle rassura toutefois :


- Oh, ne vous en faites pas, je ne suis pas très exigeante sur la manière de saluer !

Du moment qu'il y avait un respect minimum mutuel...où était le mal ? N'en connaissant pas vraiment la symbolique de ce type de salutation, cela faisait qu'elle ne se sentait pas forcément gênée, pour elle, c'était limite aussi banal qu'une poignée de main. Disons que comme elle était étrangère par rapport à ici, elle n'en connaissait pas suffisamment les coutumes pour se permettre la moindre réflexion.

Les gens d'ici avaient peut-être l'habitude de se saluer comme ça après tout. Voilà ce qu'elle en avait conclus. Elle n'en avait pas vu assez pour se faire une idée précise.

Elle lui tendit du coup simplement une main en guise de salutation, préférant ne pas trop se risquer à se pencher elle-aussi, surtout dans l'état où elle se sentait actuellement : avec le tournis. Elle était hybride à moitié démone après tout, ses sens étaient sensibles, et elle était plus facilement étourdie à cause de son oeil droit aveugle, dont les horribles cicatrices disgracieuses étaient dissimulées derrière son épaisse frange attaché sur le côté.

Son geste se fit toutefois assuré. Luya avait bien fait son travail à ce niveau : Lyra n'avait plus eu droit à un regard examinateur sur elle à cause du bandeau qu'elle portait auparavant. Mais un regard normal, du genre "c'est la première fois que je vous croise, enchanté !".

Et ça lui faisait vraiment du bien. Au moins semblait-elle enfin avoir un visage "normal", et non défiguré comme c'était le cas réellement.

¤____________________________________________¤
Couleur utilisée : #9900ff

Facebook - Suivez en détail l'avancement du site !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Couronnement   

Revenir en haut Aller en bas
 

Couronnement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» L'hostellerie de Fondcombe
» Traduction
» Garmin [Roi des nains]
» PNJ d'Aragorn
» Reis Glorios [Couronnement du Roy de Sgarde]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Contes d'Ernelzya :: . :: Choisissez votre Destination... :: Mythra :: Elsran :: Le Château-