AccueilCalendrierFAQSiteRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Mal du pays

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thaïlys
La Flèche Protectrice
 La Flèche Protectrice
avatar

Type : Aucun

Féminin Sagittaire Cochon
Messages : 91
Messages RP : 9
Date d'inscription : 21/05/2013
Age : 22
Localisation du Personnage : Mythra.
Métier du Personnage : Voyageuse
Élément Magique : Feu
Arme : Arc

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon.

Votre Personnage
Âge du Personnage: 18 ans
Brève Description:

MessageSujet: Mal du pays   Dim 16 Juin - 13:32

Thaïlys était vraiment nerveuse.

Elle n'avait jamais quitté Landayën auparavant. Certes, elle y aspirait depuis très longtemps, mais à présent qu'elle avait réalisé son rêve, elle commençait à hésiter. Devait-elle faire demi-tour ? Bien sûr que non, elle n'oserait plus regarder ses compatriotes en face après cela.

Elle se souvenait de la dernière discussion avec son père, qui avait été houleuse. Ce dernier, comme d'habitude, s'opposait à tout ce qu'elle faisait, et avait eu une expression féroce lorsqu'elle lui avait annoncé qu'elle partait en voyage. Les Elfes n'envisageaient pas de quitter leur forêt natale, car ils ne comprenaient pas que l'on puisse aller voir ailleurs. Après tout, Landayën était bien le plus bel endroit du monde, selon eux.

Mais Thaïlys pensait d'une façon différente. Depuis les évènements qui avaient mouvementé son enfance, elle ne se sentait pas à sa place parmi son peuple, et ne rêvait que d'une chose : gagner sa liberté, et revoir son frère. La liberté, elle la gagnait en quittant cet endroit, et par-là même, si elle voulait aller à la rencontre de Kylian, elle devait le retrouver par elle-même. Heureusement qu'elle savait où il se trouvait, celui lui éviterait de tourner en rond.

Mais voilà, elle n'était plus très sûre d'avoir fait le bon choix en choisissant Thran pour destination.

Elle serra sa cape contre elle en vérifiant que son arc et son carquois étaient bien accrochés dans son dos tandis qu'elle pénétrait dans l'auberge. Au départ, seulement armée d'une carte qu'un marchand ambulant lui avait vendue, elle avait décidé que ce petit village, situé à quinze jours de sa cité natale, ferait bien l'affaire si elle voulait trouver une escorte. En effet, une Elfe errant seule dans la plaine mythrane offrait, pour les quelques bandits qui traînaient dans le coin, une tentation bien trop grande pour être ignorée. Surtout si elle était jeune et d'apparence frêle...
Thaïlys savait se défendre, pourtant, mais il lui fallait trouver quelqu'un pour la seconder et dissuader quiconque de s'approcher d'eux tant qu'ils voyageraient. Aussi, avait-elle songé qu'au lieu de couper par les Landes d'Argent directement pour se rendre à la Cité Marchande, faire un détour par le village le plus proche serait plus intelligent et lui permettrait aussi de se ravitailler. Elle n'avait que légèrement hésité avant d'entrer dans la Taverne.
Sauf que, maintenant, elle n'appréciait pas du tout tous les regards qui se posaient sur elle sitôt qu'elle fût entrée, et gardait la tête baissée et la capuche rabattue sur sa tête pour dissimuler ses oreilles pointues. Le silence régnait, quelquefois entrecoupé par une vanne de mauvais goût lancée par un joyeux soûlard. Elle se maudissait intérieurement. Évidemment, si elle ne levait pas la tête et montrait qu'elle était mal-à-l'aise, cela n'allait pas l'aider à nouer un contact avec quelqu'un, si possible de confiance, qui accepterait de voyager avec elle pour éloigner les voleurs. Mais elle n'avait jamais été d'une nature sociable et engager le dialogue lui était par conséquent extrêmement difficile. Surtout quand son entourage ne lui inspirait absolument pas confiance.

"Qu'est-ce que je vous sers ?"
lui demanda le tavernier, lorsqu'elle s'arrêta au comptoir.

Elle hésita, puis objecta timidement :
"Peut-être puis-je voir ce que vous avez en réserve ?"

L'homme parut surpris, déjà en entendant la voix féminine, puis en analysant la question. Son visage se renfrogna légèrement et il s'empressa de désigner toutes les bouteilles entreposées derrière lui, sur des étagères.

"Suffit de regarder, mademoiselle."


Elle jeta un œil et grimaça. Il ne devait y avoir que de la piquette...

"Euh, et est-il seulement possible d'avoir de l'eau ?
-De l'eau !" s'exclama l'homme, et il éclata d'un gros rire, bientôt accompagné par les autres clients, ce qui eut l'effet de donner envie à la jeune Elfe de fuir.

"Comme vous voulez, mademoiselle, mais vous savez, pour l'eau, vous pouvez toujours aller voir dehors, 'y en a autant que vous voulez. Ici on sert des boissons pour les vrais durs !"

La chaleur envahit ses joues et elle serra les lèvres. Belle entrée en matière, visiblement. Elle n'aurait jamais dû entrer ici.

"Mais enfin, comme vous m'avez l'air gentille, je vais vous faire une fleur. Il m'en reste encore en réserve !"

L'homme disparut derrière son comptoir et Thaïlys hésita avant de choisir une table où s'asseoir. Elle avait les lèvres serrées, les joues rouges sous sa capuche, et ne supportait pas tous les regards qu'elle pensait posés sur elle. Des cas comme elle, il ne devait pas y en avoir tous les jours...

¤____________________________________________¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Urkan Balg
Mercenaire Vagabond
 Mercenaire Vagabond
avatar

Type : Humain Démoniaque

Masculin Taureau Tigre
Messages : 187
Messages RP : 48
Date d'inscription : 21/05/2013
Age : 20
Localisation du Personnage : Change souvent selon les besognes
Métier du Personnage : Mercenaire
Arme : Fléau

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Neutre, bon pour celui qui paie

Votre Personnage
Âge du Personnage: 26
Brève Description:

MessageSujet: Re: Mal du pays   Dim 16 Juin - 16:08

Urkan descendit de cheval, se rapprocha du marchand qu’il avait accompagné, et réclama sa somme. Il remercia le petit homme rougeaud et s’en alla, en attendant un peu avant de maugréer sur le peu qu’il avait reçu. Depuis qu’il était rentré d’Ernelzya, le mercenaire avait été obligé d’accepter vite une commission quelconque, ses économies ayant plutôt bien fondu après un allez-retour en téléporteur pour l’île où il n’avait pas gagné un sou, mais avait perdu du temps et s’était fait attenter. Après cette triste expérience, il était rentré à Mythra en vitesse et avait en plus du payer un guérisseur pour soulager sa cuisse, dont la blessure avait à présent totalement disparue.

Ainsi, il s’était retrouvé embarqué dans une escorte d’une caravane marchande pour le village de Thran. Maintenant arrivé à destination, Urkan ne voyait qu’un endroit pour trouver un contrat au plus vite, et poussa la porte de la taverne.


Avant de s’imposer de quelque manière que ce soit, Urkan alla se poser dans un coin en ôtant son heaume et ses gants, puis en commandant une boisson pas trop forte. Il lui semblait important de « prendre la température » de l’auberge, de se rendre compte d’abord de l’ambiance actuelle et des gens qui s’y trouvaient. Et dans ces gens, ceux qui étaient de potentiels clients l’intéressaient.

Peu de temps après, une nouvelle arrivante pénétra dans l’établissement, qui semblait perdre une partie de sa confiance à chaque pas qui la rapprochait du comptoir. A croire qu’elle ne côtoyait pas beaucoup de tavernes habituellement… En tous cas, Urkan acquis la certitude qu’elle était une voyageuse en peu de temps : si sa tenue tendait clairement à l’indiquer, son total désarroi devant le tavernier l’affirmait. Un petit sourire se dessina sur ses lèvres. Les voyageurs pouvaient être de bons clients, qui demandaient parfois une escorte : autrement dit, un travail pas trop périlleux, et qui payait bien, la plupart du temps. Surtout qu’ils ne se rendaient pas tous compte de se faire parfois rouler. Le mercenaire décida donc de se manifester pour la première fois depuis son arrivée. Il se glissa près de l’inconnue, et engagea :

« J’ai bien l’impression que vous n’êtes pas du coin. Entre nous, je comprends que vous soyez un peu perdue, tous ceux qui voyagent l’ont été… (avec un sourire, il ajoute) Je l’ai été, peut-être autant que vous. Sans vouloir être indiscret, que venez vous faire à Thran ? »
 
Bon, bien sûr, il ne disait pas toujours toute la vérité, mais mettre un potentiel client en confiance était plutôt primordial. Il n’avait en vérité jamais été si perturbé en entrant dans une taverne, mais pour cette personne, on dira que si !

¤____________________________________________¤

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaïlys
La Flèche Protectrice
 La Flèche Protectrice
avatar

Type : Aucun

Féminin Sagittaire Cochon
Messages : 91
Messages RP : 9
Date d'inscription : 21/05/2013
Age : 22
Localisation du Personnage : Mythra.
Métier du Personnage : Voyageuse
Élément Magique : Feu
Arme : Arc

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon.

Votre Personnage
Âge du Personnage: 18 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Mal du pays   Dim 16 Juin - 17:12

Thaïlys eut un brusque sursaut lorsqu'elle entendit une voix derrière elle, et sa chaise crissa lorsqu'elle se retourna. Elle fut alors face à face avec un homme d'âge mûr, aux cheveux bruns et au visage émacié, vêtu d'une grosse armure et qui attendait une réponse de sa part. Elle hésita, la bouche légèrement ouverte. Elle devait se trouver bien idiote, dans une telle posture.

"Euh..."

Une fois la question analysée, elle reprit contenance :

"Ce que je viens faire ne..."

Elle se rattrapa au dernier moment. Idiote ! Ce type ressemblait exactement au genre de personne qu'elle cherchait, alors pourquoi l'envoyer balader ?

"Hum... Enfin, je suis juste de passage par ici."

Elle n'en dit pas davantage, bien que son cœur battît à toute allure et que l'envie d'ajouter autre chose se faisait forte. Elle jeta un coup d’œil nerveux en direction du comptoir, où le barman ne réapparaissait pas.

¤____________________________________________¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Urkan Balg
Mercenaire Vagabond
 Mercenaire Vagabond
avatar

Type : Humain Démoniaque

Masculin Taureau Tigre
Messages : 187
Messages RP : 48
Date d'inscription : 21/05/2013
Age : 20
Localisation du Personnage : Change souvent selon les besognes
Métier du Personnage : Mercenaire
Arme : Fléau

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Neutre, bon pour celui qui paie

Votre Personnage
Âge du Personnage: 26
Brève Description:

MessageSujet: Re: Mal du pays   Dim 16 Juin - 18:36

Bon ! Urkan avait cru un instant que la voyageuse allait se refermer comme une huître et l’envoyer paître. Mais elle semblait s’être rendue compte juste à temps que s’eut été une mauvaise idée. De passage ? Tant mieux. On escortait plus facilement un voyageur en partance qu’arrivé… Le mercenaire suivit son regard qui guettait le retour du barman, et relança :

« Vous ne devriez pas faire attention à tous ces gens. Les plus bruyants, ceux qu’on voit en premier, sont toujours des habitués et pour la plupart des ivrognes sans intérêts, qui ne peuvent savoir ce que c’est qu’entrer dans l’inconnu, vu qu’ils n’ont jamais quitté leur village, et certains, leur taverne. »

Pour le coup, il pensait bien ce qu’il disait. Ces gens se moquaient mais ne savaient pas ce que c’était que d’arriver dans un lieu dont on ignore absolument tout. Alors, quand ils voyaient une proie si alléchante, ils n’hésitaient pas à se jeter dessus. Soudain, le barman réapparut, et Urkan lui commanda en vitesse deux chopes de bières, ce qui le fit à nouveau disparaître. Ce n’est qu’après ça qu’il reporta son regard sur la voyageuse et reprit :

« Je fais également une simple étape ici, mais ma destination est encore imprécise. Vers où marchez-vous, si je puis me permettre ? »

¤____________________________________________¤

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaïlys
La Flèche Protectrice
 La Flèche Protectrice
avatar

Type : Aucun

Féminin Sagittaire Cochon
Messages : 91
Messages RP : 9
Date d'inscription : 21/05/2013
Age : 22
Localisation du Personnage : Mythra.
Métier du Personnage : Voyageuse
Élément Magique : Feu
Arme : Arc

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon.

Votre Personnage
Âge du Personnage: 18 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Mal du pays   Dim 16 Juin - 19:04

Thaïlys eut un petit sourire lorsque l'homme lui expliqua de ne pas faire attention aux autres. Elle se sentait rassérénée à l'entente de ces conseils, et était plus encline à bavarder ainsi. Cela se sentit au mouvement de ses épaules qui se détendirent, tandis qu'elle reprenait une pose plus convenable sur sa chaise.

Le tavernier réapparut enfin, tenant un verre d'eau dans une main, qu'il posa devant la jeune Elfe en disant :

"V'là, mademoiselle. Bon, vous me devez bien quand même quelque chose, hein ?"

Elle hésita, puis acquiesça.

"Ce sera pas trop cher : une Opale ! De l'eau, on en trouve vraiment partout."

Elle sortit une petite pièce de la bourse qu'elle portait en pendentif autour du cou, dissimulée sous sa cape, et la donna au barman qui l'empocha, satisfait. L'inconnu l'arrêta néanmoins pour commander deux chopes de bière, et il s'en alla tout content, ravi de trouver enfin un "vrai dur" comme il les appelait.

Son interlocuteur la prit de nouveau à parti en lui demandant sa destination. Thaïlys sentit peut-être qu'elle tenait sa chance, et dit la vérité, sans tergiverser davantage :

"Je vais vers la Cité Marchande. De là, je voudrais me rendre à Ernelzya, pour rendre visite à quelqu'un."

Ce n'était pas la peine d'en dire davantage. Elle leva les yeux pour regarder franchement l'homme dans les yeux. Il avait des yeux marrons,et une peau noire, ce qui était plutôt inhabituel pour elle qui avait toujours connu des personnes au teint clair, et semblait de prime abord peu menaçant. Enfin... C'était sans compter la présence de l'armure, qui devait attester de son statut de guerrier.

"Et vous ? osa t-elle demander, finalement. Vous exercez un métier particulier ?"

¤____________________________________________¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Urkan Balg
Mercenaire Vagabond
 Mercenaire Vagabond
avatar

Type : Humain Démoniaque

Masculin Taureau Tigre
Messages : 187
Messages RP : 48
Date d'inscription : 21/05/2013
Age : 20
Localisation du Personnage : Change souvent selon les besognes
Métier du Personnage : Mercenaire
Arme : Fléau

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Neutre, bon pour celui qui paie

Votre Personnage
Âge du Personnage: 26
Brève Description:

MessageSujet: Re: Mal du pays   Dim 16 Juin - 19:20

Et voilà. C’était dans la poche. Urkan perçut le changement d’attitude de la voyageuse, qui semblait abaisser ses défenses et réduire sa circonspection. Et devenir plus téméraire, au vu de sa réponse au tavernier ! Et en plus, elle lui répondait en lui donnant sa destination. Parfait. Finalement, tout ça allait être bien facile !


« Eh bien, je vous souhaite de réussir dans votre entreprise ! »


Il remercia d’un signe de tête le barman, et lui donna quelques Opales, avant d’empoigner sa chope et d’engloutir la moitié de sa bière à grandes gorgées. C’est qu’il n’avait pas bu depuis qu’il avait quitté la caravane… A la question de l’inconnue, il répondit :


« Un métier ? Je suis obligé d’en avoir un, sinon, ça serait plutôt difficile pour moi. Je voyage avec d’autres gens, et je suis payé pour les protéger. »


Il affichait un sourire qui traduisait parfaitement le message sous-jacent à sa réponse, qui proposait en fait à cette itinérante de l’escorter. Il avait préféré ne mentionner que cet aspect de son travail, qui était beaucoup plus présentable et vendeur que les « éliminations » dont on le chargeait bien souvent. La Cité Marchande était un bon  endroit pour dénicher d’intéressants contrats, et Urkan pourrait s’y poser un peu plus longtemps que la dernière fois. Car s’il voulait bien aller jusque là, l’idée de retourner à Ernelzya ne l’enchantait absolument pas…

¤____________________________________________¤

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaïlys
La Flèche Protectrice
 La Flèche Protectrice
avatar

Type : Aucun

Féminin Sagittaire Cochon
Messages : 91
Messages RP : 9
Date d'inscription : 21/05/2013
Age : 22
Localisation du Personnage : Mythra.
Métier du Personnage : Voyageuse
Élément Magique : Feu
Arme : Arc

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon.

Votre Personnage
Âge du Personnage: 18 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Mal du pays   Dim 16 Juin - 19:46

La réponse de l'inconnu l'intéressa au plus haut point. Escorter les gens ? Voilà qui tombait à pic ! Au final, Thaïlys se fichait de savoir si cela devait valoir un coût ou non. Elle avait quitté la Cité Elfique avec une petite bourse suffisante pour tenir le temps du voyage, mais tant que les Opales étaient dépensées pour la bonne cause, elle ne devait pas craindre le prix du voyage. Aussi, elle ne passa pas par quatre chemins lorsqu'elle fit la requête suivante à son interlocuteur :

"Vous protégez les voyageurs ? Voilà qui est intéressant. Justement, je cherchais quelqu'un pour m'accompagner là-bas, parce que telle que vous me voyez, je suis bien partie pour être la proie facile des bandits de grand chemin. J'ai seulement besoin de quelqu'un qui sache les dissuader de m'approcher, parce que me défendre contre eux me retarderait trop le temps du voyage. Est-ce que cela ne vous dérangerait pas trop ?"

Elle afficha un grand sourire à l'adresse du guerrier en croisant les doigts, toujours dissimulée sous sa capuche. Il n'était pas facile de deviner à quoi elle ressemblait, sous son accoutrement, n'ayant pour seul indice que son timbre de voix purement féminin.

"Bon, ce sera juste pour m'accompagner à la Cité Marchande. Après, je me débrouillerai."

Elle jeta un coup d’œil autour d'elle. Les ivrognes bavardaient entre eux sans plus leur prêter attention. Elle se sentait rassurée, enfin, à présent qu'elle n'était plus le centre d'intérêt de tous. De plus, tout s'avérait bien plus facile que prévu, elle qui ignorait comment elle allait trouver quelqu'un correspondant au bon profil en entrant dans le village.

De plus, il n'y avait pas besoin d'alcool pour la faire parler, remarqua t-elle, en rougissant légèrement. Un dialogue agréable et une personne à première vue sympathique suffisaient amplement.

¤____________________________________________¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Urkan Balg
Mercenaire Vagabond
 Mercenaire Vagabond
avatar

Type : Humain Démoniaque

Masculin Taureau Tigre
Messages : 187
Messages RP : 48
Date d'inscription : 21/05/2013
Age : 20
Localisation du Personnage : Change souvent selon les besognes
Métier du Personnage : Mercenaire
Arme : Fléau

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Neutre, bon pour celui qui paie

Votre Personnage
Âge du Personnage: 26
Brève Description:

MessageSujet: Re: Mal du pays   Dim 16 Juin - 20:01


Bon ! Son contrat n’avait pas mis de temps a arrivé, et c’était ainsi qu’il aimait travailler : en enchaînant le plus possible ! Il finit sa chope, et attendit qu’elle ait fini de parler pour prendre la parole :

« Eh bien, nous ne verrons pas de bandits pour ce voyage, alors. Et je ne vous retarderai nullement, j’ai une monture potable à l’écurie, et j’ai l’habitude des longs trajets. Malheureusement pour vous, il me faut bien subsister aussi… »

Sur quoi ils se mirent à négocier et tombèrent sur un prix correct, aussi bien pour l’un que pour l’autre. Toutes ces formalités passées, le mercenaire s’introduit :

« Je suis Urkan Balg. Qui vous êtes m’importe peu, mais donnez moi un nom par lequel je pourrai vous appeler, ça serait utile. Et on se met en route quand vous voulez, je suis prêt à partir tel quel. »

¤____________________________________________¤

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaïlys
La Flèche Protectrice
 La Flèche Protectrice
avatar

Type : Aucun

Féminin Sagittaire Cochon
Messages : 91
Messages RP : 9
Date d'inscription : 21/05/2013
Age : 22
Localisation du Personnage : Mythra.
Métier du Personnage : Voyageuse
Élément Magique : Feu
Arme : Arc

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Bon.

Votre Personnage
Âge du Personnage: 18 ans
Brève Description:

MessageSujet: Re: Mal du pays   Dim 16 Juin - 20:26

Thaïlys avait grimacé un peu au premier prix qu'il avait proposé, mais avait négocié tant bien que mal et avait fini par obtenir une somme potable pour le voyage. Après cela, son nouveau compagnon se présenta sous le nom d'Urkan Balg (assez étrange, mais elle choisit de ne pas s'en formaliser) et l'invita à se présenter à son tour. Elle eut un nouveau sourire. Inutile de le faire lambiner là-dessus.

"Je m'appelle Thaïlys Heimflain. Enchantée de vous connaître, messire Balg."

Elle s'était adressée à lui sur son ton le plus poli, comme elle le faisait en présence d'étrangers. Autant faire bonne impression dès le départ, en donnant un titre plus élevé qu'il n'en était réellement le cas à la personne concernée. Elle ajouta, après réflexion :

"Il se fait tard et j'ai beaucoup voyagé, aujourd'hui. Je préfèrerai réserver une chambre pour la nuit ici, et nous partirons demain à la première heure. Le trajet dure deux semaines, n'est-ce pas ?"

D'après ses calculs, elle avait jugé que Thran devait se situer à égale distance de la Cité Elfique et celle Marchande, ce qui offrait une escale bienvenue aux voyageurs qui partaient d'un point à l'autre, au lieu de passer directement par les Landes d'Argent en mettant un mois à arriver. De plus, le fait qu'Urkan ait une monture avantageait les choses. Thaïlys se félicitait d'avoir trouvé quelqu'un de bien formé pour ces choses-là, et était grâce à cela d'humeur agréable. Finalement, tout se passait mieux qu'elle l'avait imaginé, et elle envisageait l'avenir sous un meilleur angle.

"Merci" dit-elle, finalement. Elle n'était pas vraiment censée le dire, puisqu'il ne faisait que son travail, mais elle était reconnaissante malgré tout qu'il ait bien voulu l'accompagner.
Après cela, elle termina son verre d'eau, et appela le tavernier pour commander une chambre. L'homme la regarda avec suspicion.

"Pas de repas avant le coucher, mademoiselle ?
-Oh non, je pense que ça ira."

Elle ne mangeait pas énormément, cela n'était donc pas gênant. Thaïlys pouvait supporter longtemps de ne pas manger, puisqu'elle ne se nourrissait que lorsque son estomac commençait à protester, et que cela lui était possible. La chambre payée, elle se leva, salua son interlocuteur et prit la direction de ses appartements sur les indications de son hôte.

¤____________________________________________¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Urkan Balg
Mercenaire Vagabond
 Mercenaire Vagabond
avatar

Type : Humain Démoniaque

Masculin Taureau Tigre
Messages : 187
Messages RP : 48
Date d'inscription : 21/05/2013
Age : 20
Localisation du Personnage : Change souvent selon les besognes
Métier du Personnage : Mercenaire
Arme : Fléau

En couple avec En couple avec : Personne
Forme un Pacte avec Forme un Pacte avec : Personne

Alignement du Personnage : Neutre, bon pour celui qui paie

Votre Personnage
Âge du Personnage: 26
Brève Description:

MessageSujet: Re: Mal du pays   Lun 17 Juin - 15:51

Tiens, depuis quand on lui donnait du messire ? Mais d’où sortait-elle, vraiment, pour se comporter ainsi ? Il était un mercenaire et ne voulait que faire son boulot, rien de plus. Elle ne devait pas côtoyer le même milieu habituellement, pas du tout, peut-être était-elle un rejeton de noble en fuite, ce qui expliquerait la capuche ? Cette idée fit sourire Urkan.


« A quinze jours ? Normalement, oui. Mais nous sommes deux, et nous pourrions aller plus vite. Si c’est une longue promenade que vous voulez, joignez vous à une caravane ! »

Il ponctua ses propos d’un sourire, en se rendant compte qu’elle ne le prendrait peut-être pas très bien. Quand elle le remercia, le mercenaire dut se retenir de rire. Décidément, il était tombé sur une cliente peu habituelle… Il se fichait bien des remerciements, et s’il semblait si sympathique, c’était uniquement dans le but de gagner de l’argent. Urkan arrivait plutôt bien à cerner les gens et à adapter ensuite son approche.

Si elle ne prenait pas de repas, il en avait lui le besoin, et commanda de quoi combler sa fin à un prix raisonnable. Il avait appris à être plutôt avare sur les provisions, car c’était ce qui lui revenait le plus cher dans une escorte, et il ne tenait pas à voir s’évaporer sa paie uniquement en achat de provisions. Après quoi, il quitta également la salle qui commençait à s’animer et s’offrit une nuit dans un vrai lit, prêt à repartir tôt le lendemain.

[RP Terminé]

¤____________________________________________¤

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mal du pays   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mal du pays

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haiti sur une liste de pays juges ennemis de Wasington
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés
» Wikileaks: Les pays Arabes peu tendre envers l'Iran
» Leaders de mon pays, je m'adresse à vous !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Contes d'Ernelzya :: . :: Choisissez votre Destination... :: Mythra :: Thran :: L'Auberge de Thran-